Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Actualité - Fusion nucléaire : un réacteur aneutronique comme alternative à Iter ?



  1. #1
    V5bot

    Actualité - Fusion nucléaire : un réacteur aneutronique comme alternative à Iter ?

    Une compagnie privée californienne, Tri Alpha Energy, conseillée par le prix Nobel de physique Burton Richter, vient d'annoncer qu'elle progressait sur le chemin de la fusion contrôlée. La société...

    Lire la suite : Fusion nucléaire : un réacteur aneutronique comme alternative à Iter ?

  2. Publicité
  3. #2
    WizardOfLinn

    Re : Actualité - Fusion nucléaire : un réacteur aneutronique comme alternative à Iter ?

    J'avais lu il y a quelques années que les pertes par rayonnement de freinage (bremsstrahlung) limitaient le gain théorique de ce type de réacteur à 2 ou 3 sur un plasma p-B11, ce qui rend extrêmement douteuse la faisabilité d'un système globalement exo-énergétique (compte tenu du fait qu'une partie de l'énergie doit être réinjectée dans le système).
    Et c'est une valeur théorique supposant que tout le reste fonctionne parfaitement, de façon optimale.
    On se contenterait bien de la fusion D-T, avec un gain de 10 (minimum pour que ça ait une chance de devenir une source d'énergie intéressante), ce serait déjà révolutionnaire...

    Gain = Q = énergie de fusion/énergie injectée

  4. #3
    Pseudo156

    Re: Actualité - Fusion nucléaire : un réacteur aneutronique comme alternative à Iter ?

    C'est vrai qu'ils communiquent peu c'est la première fois que j'en entends parler et ils sont bien entourés, Buzz Aldrin, Paul Allen mais pour Arno Wilson je vois pas il l'a eu en quelle année son prix Nobel de physique?
    C'est bien qu'il y'ai plusieurs approches dans ce domaine.
    Si ça fonctionne Paul Allen va se prendre pour Bruce Wayne et arpenter les rues avec une cape sombre et un masque. ^-^

  5. #4
    WizardOfLinn

    Re : Re: Actualité - Fusion nucléaire : un réacteur aneutronique comme alternative à Iter ?

    J'ai des articles techniques de Rostoker datant des années 90 sur le CBFR, ce n'est pas vraiment nouveau.
    Compte tenu du gain théorique modeste du système, autour de 3, les espoirs de construire un réacteur utile brûlant p-B11 reposent sur la récupération de l'énergie des produits de fusion par induction électromagnétique, ce qui assez spéculatif dans ce contexte (du point de vue de l'ingénierie).
    Pour simplifier, en injectant 1 J pour chauffer le plasma, il ressort 3 J d'énergie de fusion, mais si on a besoin de ces 3 J pour produire 1 J d'énergie électrique servant à alimenter le système, si on passait par une machine thermique classique, eh bien on a truc qui ne sert pas à grand chose, au moins en tant que source d'énergie électrique.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    mathieu858

    Re: Actualité - Fusion nucléaire : un réacteur aneutronique comme alternative à Iter ?

    Bonjour j'ai pas tous compris a cette article merci de m’explique si c'est possible je suis novice dans la matière j'aimerai apprendre et découvrir sa m’intéresse.

    merci.

  8. #6
    wacounda

    Re : Actualité - Fusion nucléaire : un réacteur aneutronique comme alternative à Iter ?

    et ils en sont où les types de chez Shunk works (Lockheed) qui avait fait une annonce "fracassante" il y'a quelques temps ?

  9. Publicité
  10. #7
    mtheory

    Re : Actualité - Fusion nucléaire : un réacteur aneutronique comme alternative à Iter ?

    Citation Envoyé par wacounda Voir le message
    et ils en sont où les types de chez Shunk works (Lockheed) qui avait fait une annonce "fracassante" il y'a quelques temps ?
    Ils ont communiqué récemment, on en reparlera.....
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  11. #8
    jacquolintégrateur

    Re : Actualité - Fusion nucléaire : un réacteur aneutronique comme alternative à Iter ?

    Bonjour
    La fusion bore-hydrogène sera "a-neutronique" seulement si l'hydrogène utilisé est suffisamment pur de toute trace de deutérium sinon, à 3.109 degrés, les noyaux de deutérium résiduels ne vont pas manquer de fusionner les premiers donnant un neutron environ une fois sur deux, car la section de fusion D-D est plus grande que celle de B-H. ....et il y aura assez de neutrons pour créer des ennuis !!
    Je vois mal la fusion Bore-Hydrogène, Lithium-Hydrogène ou Hélium 3-Hélium 3, toutes "a-neutroniques" (en principe, à condition de travailler avec des composants suffisamment purs !!!) obtenus autrement que par confinement inertiel, eut égard aux températures exigées (et densités pour satisfaire au critère de Lawson). Mais, évidemment, c'est l'expérimentation qui décidera.
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  12. #9
    Deudeu

    Re: Actualité - Fusion nucléaire : un réacteur aneutronique comme alternative à Iter ?

    Question sûrement bête : je ne connaissais pas cette réaction, pourquoi appelle-t'on ça de la fusion ? Pour moi, ça ressemble plus à de la fission qu'à de la fusion, non ?

  13. #10
    jacquolintégrateur

    Re : Actualité - Fusion nucléaire : un réacteur aneutronique comme alternative à Iter ?

    Bonjour
    On peut penser à une "fission" étant donnée la réaction globale: Bo (11/5)+H(1/1) = 3 He(4/2) mais, outre qu'elle est initialisée par la température (réaction thermo-nucléaire), elle s'effectue en deux temps: Bo(11/5)+ H(1/1) = C(12/6) dans un premier temps mais l'atome de carbone est produit dans un état excité très instable et se décompose en trois hélium en un temps très court. Même chose pour le lithium.
    Cordialement.
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !