Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 32

Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »



  1. #1
    V5bot

    Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Ni angélisme face à la technologie ni tabous sur l'avènement de l'intelligence artificielle ou les possibilités de modifier l'espèce humaine : dans son essai intitulé L'Homme à venir, Pierre...

    Lire la suite : L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

  2. Publicité
  3. #2
    noir_ecaille

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Citation Envoyé par Pierre Calmard
    Je ne crois pas non plus au syndrome « 1984 », qui engendrerait non pas la domination d’une élite sur des masses, mais d’une espèce nouvelle sur une espèce ancienne, qui ne lui serait d’aucune utilité.
    J'aurais dit le Meilleur des mondes d'Adlous Huxley, un très grand classique de la SF pourtant. Peut-être une dérive façon Bienvenue à Gattacca, autrement plus probable avec un élitisme justifié tant par la génétique que la bionique des plus riches. En sorte que le transhumanisme n'a rien de tellement "égalitariste" quand on aboutit le scénario.

    Citation Envoyé par Pierre Calmard
    Aucune espèce ne survit à son évolution.
    Phrase bancale D'un point de vue biologiste, soit une espèce/population "évolue"/s'adapte aux contextes, soit elle pâtit du contexte jusqu'à ne laisser aucun descendant.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  4. #3
    EauPure

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Vue que le smartphone évolue vers plus de puissance et d'intelligence, qu'il se répand partout et que son nombre d’application explose ainsi que ses capteurs de notre bien être, le transhumanisme pourrait tendre vers l'égalitarisme comme internet l'a fait.

    une espèce ancienne, qui ne lui serait d’aucune utilité.
    !! ça n’existe pas, on protège même les scorpions.
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  5. #4
    vincent66

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Bonsoir,
    Pour moi plutôt King CRimson "21st century schizoïd man"...
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    noir_ecaille

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    Vue que le smartphone évolue vers plus de puissance et d'intelligence, qu'il se répand partout et que son nombre d’application explose ainsi que ses capteurs de notre bien être, le transhumanisme pourrait tendre vers l'égalitarisme comme internet l'a fait.
    En quoi l'Internet est "égalitaire" tant d'un point de vue légal qu'illégal ?

    Les pays les moins riches pâtissent encore et toujours d'infrastructures "en retard" sur les pays à la pointe. Les pauvres des pays riches qui n'ont pas les moyens d'un smartphone ou d'une connexion Internet galèrent encore et toujours avec les supports papiers ; en particulier les recherches d'emploi, les impôts, la recherche de renseignements, etc.

    C'est comme la TV qui aurait dû rendre tout le monde heureux. À un moment donné on se rend compte qu'il y a les trucs pour les riches et les trucs pour les pauvres
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  8. #6
    jacquolintégrateur

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Bonsoir
    Toute cette littérature n'engage que son auteur, lequel, à mon humble avis, semble avoir oublié une donnée pourtant assez fondamentale: les systèmes humains sont non linéaires et chaotiques et, par conséquent, totalement imprédictibles !!
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  9. Publicité
  10. #7
    moijdikssékool

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    J'aurais dit le Meilleur des mondes d'Adlous Huxley
    moi aussi c'est sans doute le bouquin le plus visionnaire, mais on peut imaginer un mix
    S’équiper des fameux « ad blocks », comme c’est la mode actuellement, est un comportement fondamentalement absurde
    ce qui est absurde, c'est la pub, point barre. Si l'Homme est trop bête pour se passer d'un truc qui l'abrutit encore d'avantage, il ne va pas aller très loin

  11. #8
    invite73192618

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Citation Envoyé par V5bot Voir le message
    Ni angélisme face à la technologie ni tabous sur l'avènement de l'intelligence artificielle ou les possibilités de modifier l'espèce humaine : dans son essai intitulé L'Homme à venir, Pierre...

    Lire la suite : L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »
    Très intéressant.

  12. #9
    WizardOfLinn

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Citation Envoyé par moijdikssékool Voir le message
    ...
    ce qui est absurde, c'est la pub, point barre. Si l'Homme est trop bête pour se passer d'un truc qui l'abrutit encore d'avantage, il ne va pas aller très loin
    L'auteur de ce bouquin dirige une agence en conseil/communication/marketing

  13. #10
    SK69202

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Il n'envisage pas, comme beaucoup qu'internet peut s'arrêter en un instant et pour longtemps.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  14. #11
    Svenn

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    J'aurais dit le Meilleur des mondes d'Adlous Huxley, un très grand classique de la SF pourtant. Peut-être une dérive façon Bienvenue à Gattacca, autrement plus probable avec un élitisme justifié tant par la génétique que la bionique des plus riches. En sorte que le transhumanisme n'a rien de tellement "égalitariste" quand on aboutit le scénario.


    Phrase bancale D'un point de vue biologiste, soit une espèce/population "évolue"/s'adapte aux contextes, soit elle pâtit du contexte jusqu'à ne laisser aucun descendant.
    En tant que biologiste également, je trouve que beaucoup d'oeuvres d'anticipation s'intéressant aux questions génétiques sont complètement dans les choux à l'exception notable de Gattaca. En conservant le système social actuel et en y ajoutant les avancées probables de la génétique et du séquençage dans les 20 prochaines années on arrive tout naturellement à quelque chose qui ressemble à Gattaca.

  15. #12
    Philosten

    Re: Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Bonjour,
    Je trouve que l'auteur de se livre penche vraiment sur un optimisme exacerbé. Une puce "gratuite" pour allonger votre vie de 200, 300 voir 500 ans mais ne soyons pas naïf. Ce ne sera pas contre rien, il faudra s'enquérir d'un abonnement, le prix de la vie, qui, si il n'est pas payé à temps vous vaudra des pénalités. Pourquoi pas 10% de votre âge actuel par mois non payés ? (Inspiré du Film: "In Time")
    Et si on veut plus d'implants alors vous finirez par ne plus vous appartenir. Vous serez un produit du "Cartel des Produits" (OCP) (Films: "RobotCop" ou "Ghost in the Shell")
    Il sera plus ou moins facile pour votre prestataire de vous débrancher ou pire qu'un pirate le fasse à sa place pour une modique somme de crédits.

    C'est une belle occasion de se replonger dans les classiques de la Science-fiction.

    Bonne journée.

  16. Publicité
  17. #13
    Bluedeep

    Re : Re: Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Citation Envoyé par Philosten Voir le message
    Bonjour,
    Je trouve que l'auteur de se livre penche vraiment sur un optimisme exacerbé. Une puce "gratuite" pour allonger votre vie de 200, 300 voir 500 ans mais ne soyons pas naïf.
    Je ne vois pas ce que cette vision a d'"optimiste"; elle est plutôt catastrophiste en l'absence de controle démographique.

  18. #14
    pierrecalmard

    Re: Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Ici l'auteur : merci de vos commentaires, le débat consiste à confronter les points de vue - chacun étant sa propre subjectivité. A ceux qui se posent la question, je ne sombre ni dans le misérabilisme, ni dans l'angélisme... Il est vrai qu'une interview, c'est toujours réducteur, c'est pour cela qu'il y a un livre .

  19. #15
    noir_ecaille

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Citation Envoyé par Svenn Voir le message
    En tant que biologiste également, je trouve que beaucoup d'oeuvres d'anticipation s'intéressant aux questions génétiques sont complètement dans les choux à l'exception notable de Gattaca. En conservant le système social actuel et en y ajoutant les avancées probables de la génétique et du séquençage dans les 20 prochaines années on arrive tout naturellement à quelque chose qui ressemble à Gattaca.
    C'est clair. Peu de gens comprennent à quel point les problématiques (et les paradigmes) soulevées dans Bienvenue à Gattaca ou le Meilleurs des mondes sont actuels et même déjà en train de se réaliser. Il suffit de voir les assurances de santé outre-Atlantique par exemple, ou encore des pseudo-propagande façon Idiocracy/Planet stupid. Les états-uniens ne croient même plus en l'égalité quand on lit leurs forums de discussion, avec des idées de "néo-darwinisme" à peine pire que des relents de "master race for you". Les Simpsons, SouthPark et autres auto-caricatures sont paraît-il moins exagérés qu'on ne le croient de ce côté du monde. Un climat idéal pour mettre en place une mécanique à la "Gattaca", couplé à un Big Data et des abrutissements visuello-phono-nutritifs(1) de masse qui ridiculisent les "télécrans" de Big Brother et "minutes de la haine" de 1984.

    Dans cette perspective, on s'éloigne de Blade Runner


    _______________
    (1) : Voir références suivantes :
    Docu-conférence de Michel Desmurget
    Children, Adolescents and Television
    The influence of early malnutrition on subsequent behavioral development III. Learning disabilities as a sequel to malnutrition.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 30/09/2015 à 14h19.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  20. #16
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Salut,

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Dans cette perspective, on s'éloigne de Blade Runner
    Je suis d'accord avec le raisonnement que tu tiens même si je pense que les choses seront toujours plus complexes qu'on ne le pense et que le monde sera certainement fort éloigné de toutes ces descriptions futuristes. Ou ce sera plus probablement un amalgame de toutes ces possibilités.

    Par contre je trouve assez effrayant de constater que toutes les alternatives envisagées sont, sans doute avec raison, fort déplaisantes. Aucune ne ressemble au pays de bisounours (dommage, j'aime beaucoup les nounours, surtout ceux en gomme, miam).
    Keep it simple stupid

  21. #17
    noir_ecaille

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Citation Envoyé par Svenn Voir le message
    En conservant le système social actuel et en y ajoutant les avancées probables de la génétique et du séquençage dans les 20 prochaines années on arrive tout naturellement à quelque chose qui ressemble à Gattaca.
    PS : En conservant le système de santé français (européen ?) actuel, on évite au contraire l'un des chausse-trapes possibles vers un système social à la "Gattaca".
    Dernière modification par noir_ecaille ; 30/09/2015 à 14h31.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  22. #18
    noir_ecaille

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    @ Deedee81

    L'avenir ne s'axe pas que sur une unique problématique. Cependant et ainsi que tu le soulignes, pourraient cohabiter plusieurs "scénarios" sans complètement s'exclure les uns les autres.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  23. Publicité
  24. #19
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    sans complètement s'exclure les uns les autres.
    Sauf Mad Max et Waterworld

    Non, je rigole, j'espère que ça ne sera quand même pas aussi grave que ça. Je préfèrerais encore Gattaca
    Keep it simple stupid

  25. #20
    JDelannoy

    Re: Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Bonjour
    Il y a bien longtemps que j'ai vu Blade Runner mais pour moi, il n'est pas question de robots dans ce film. Il est question d'êtres humains générés en éprouvettes et génétiquement modifiés pour remplir au mieux la fonction pour laquelle ils ont été créés (travailleur de force, travailleur du sexe)et pour mourir avant de vieillir et de ne plus pouvoir remplir cette fonction.

  26. #21
    noir_ecaille

    Re : Re: Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Les réplicants de Blade Runner se rapprochent davantage des cybrides du cycle d'Hypérion de Dan Simmons. Autrement dit des IA "habillées" d'un corps de chair, l'antithèse des cyborgs.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 30/09/2015 à 16h08.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  27. #22
    Bluedeep

    Re : Re: Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Les réplicants de Blade Runner se rapprochent davantage des cybrides du cycle d'Hypérion de Dan Simmons. Autrement dit des IA "habillées" d'un corps de chair, l'antithèse des cyborgs.
    Ou des Cylons humanoïdes de Battlestar Galactica.

  28. #23
    noir_ecaille

    Re : Re: Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Citation Envoyé par Bluedeep Voir le message
    Ou des Cylons humanoïdes de Battlestar Galactica.
    Perso je ne "connais" que le nom de cette série mais guère plus ^^;
    Dernière modification par noir_ecaille ; 30/09/2015 à 16h49.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  29. #24
    noir_ecaille

    Re : Re: Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Citation Envoyé par pierrecalmard Voir le message
    Ici l'auteur : merci de vos commentaires, le débat consiste à confronter les points de vue - chacun étant sa propre subjectivité. A ceux qui se posent la question, je ne sombre ni dans le misérabilisme, ni dans l'angélisme... Il est vrai qu'une interview, c'est toujours réducteur, c'est pour cela qu'il y a un livre .
    Pardon ! Je n'avais pas vu qu'on avait l'auteur en invité

    Que répondez-vous aux objections actuelles du fil de discussion ? Y a-t-il des éléments d'études que vous utilisez en référence que vous accepteriez de sourcer ici concernant vos rélfexions ?
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  30. Publicité
  31. #25
    Svenn

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    PS : En conservant le système de santé français (européen ?) actuel, on évite au contraire l'un des chausse-trapes possibles vers un système social à la "Gattaca".
    Pour moi, le basculement vers un monde à la Gattaca dépend de deux éléments, un technologique et un social.
    - L'élément technologique, c'est la capacité à séquencer rapidement un génome pour pas cher (c'est quasiment fait) et de convertir ce génome en données phénotypiques "utiles" ( traits de caractères probables et autres) ce qui demandera un peu plus d'efforts. Bien sur il y a aussi l'épigénétique mais au final ça ne change pas grand chose.
    - La disponibilité de ces informations. A partir du moment où la protection des données individuelles recule y compris dans les pays démocratiques, on peut légitimememnt redouter le jour où un employeur, un banquier ou un assureur aura accès à ces informations. Gattaca sera alors devenu une réalité.

    Il y a également le côté "sélection poussée des embryons" dans Gattaca ce qui n'est pas plus compliqué technologiquement mais l'élément que je trouve le plus effrayant dans Gattaca est le fait que ton génome devienne ton CV.
    Dernière modification par Svenn ; 30/09/2015 à 17h54.

  32. #26
    noir_ecaille

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Les démocraties... Certaines ! Faut-il rappeler qu'en France, le secret médical est très encadré et persiste après la mort du patient ?

    C'est entre autres choses pourquoi l'accord TAFTA fait blêmir les consciences -- de part le fait qu'aux USA c'est tout l'inverse.

    Disons qu'il existe des possibilités "régionales" de glissement vers des systèmes à la Gattaca -- en fonction des systèmes sociaux et politiques -- mais que ce n'est pas inéluctable ni mondial.

    Par contre ça reste un danger ou du moins une possibilité préoccupante parce qu'actuellement réalisable.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  33. #27
    sarkolas

    Re: Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    jacquolintégrateur un peu de Hegel te ferait du bien, il y a des raisons constantes aux changements historiques globaux et même si ce constat est empirique il n'a pas encore été démontré le contraire, c'est à dire ce que tu avances comme étant un chaos
    Bonsoir
    Toute cette littérature n'engage que son auteur, lequel, à mon humble avis, semble avoir oublié une donnée pourtant assez fondamentale: les systèmes humains sont non linéaires et chaotiques et, par conséquent, totalement imprédictibles !!
    Cordialement

  34. #28
    kcnarf07

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    L'aspect discriminatoire n'est qu'un des aspects du problème posé. Si les humains "augmentés", que ce soit par implants ou manipulations génétiques, sont réellement plus performants, il y aura création de deux castes, l'une "augmentée" par la technologie, l'autre "diminuée, lobotomisée par la technologie, quel que soit le système social.
    Lorsqu'on voit aujourd'hui comment certains parents surinvestissent dans leurs enfants, à coup de cours particuliers, écoles privées etc ...
    Avec en parallèle d'autres qui confient l'éducation de leurs enfants aux écrans, et qui sont eux-mêmes souvent accros aux écrans.
    Aujourd'hui, il y a entre ces deux extrêmes de nombreuses nuances, et cela transcende en partie les classes sociales. Mais qu'en sera-t-il lorsque ce sera le banquier qui dira si oui ou non, vous avez les moyens d'"offrir" à votre enfant la "chance" d'être "augmenté".

  35. #29
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    Citation Envoyé par kcnarf07 Voir le message
    L'aspect discriminatoire n'est qu'un des aspects du problème posé. Si les humains "augmentés", que ce soit par implants ou manipulations génétiques, sont réellement plus performants, il y aura création de deux castes, l'une "augmentée" par la technologie, l'autre "diminuée, lobotomisée par la technologie, quel que soit le système social..
    Pourquoi diminuée?
    "Tout commence et tout finit avec Bach."
    Ludwig Van Beethoven

  36. #30
    facto75

    Re: Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    noir_ecaille le 29/09/2015 à 19:33

    Re : Actualité - L'Homme à venir : plutôt « Blade Runner » que « 1984 »

    En quoi l'Internet est "égalitaire" tant d'un point de vue légal qu'illégal ?
    C'était pire à l'heure du tout livre tout de même!
    Il n'est pas nécessaire d'avoir une connexion haut débit pour obtenir des informations offertes à tous sur le net. Ce qui est loin d'être le cas avec le livre dans certains domaines techniques et scientifiques. Je ne parle même pas du culturel (cinéma et musique).
    Il est vrai que certains pays ne sont pas équipé comme nous le sommes en Europe. Mais croyez vous vraiment que vos besoins sont identiques à ceux d'un sahélien vivant simplement? Qui entre nous soit dit se moque d'avoir internet vu qu'il n'a déjà pas l'électricité . Nos préoccupations de citadins modernes sont le cadet de ses soucis et je l'envie grandement. Car nous sommes tous devenu dépendant à ce système.
    Dès que l'on multiple le nombre de gens consultant une information, peu importe laquelle, c'est déjà plus égalitaire que de la voir contenu par un petit nombre. N'est-il pas?

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière