Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 31

Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?



  1. #1
    V5bot

    Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Les ouragans tropicaux tels que Katrina devraient malheureusement se multiplier au cours du XXIe siècle à cause du réchauffement climatique. Selon un groupe de chercheurs, la géoingénierie serait...

    Lire la suite : La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    RBWIEL

    Re: Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Cette idée est meurtrière. Comment des personnes, qualifiées de scientifiques, peuvent élaborer dans leur cerveau de pareils stratégies sans penser aux conséquences.
    En effet qu'arriverait-il, si du SO2 ou équivalent avait fini par réduire les températures de la planète, et qu'un nouveau Pinatubo vienne se rajouter à ce bouclier de SO2. La fin du monde. Une ère de glaciation.
    Il y a vraiment des cerveaux malades qu'il faut éloigner au plus vite des laboratoires de recherche.
    Il est évident que ce genre d'apprenti sorcier sont entièrement financer par les lobbies des énergies fossiles. Ca pue à 100km, sans faire de mauvais jeu de mot sur le soufre.

  5. #3
    mtheory

    Re : Re: Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Citation Envoyé par RBWIEL Voir le message
    Cette idée est meurtrière. Comment des personnes, qualifiées de scientifiques, peuvent élaborer dans leur cerveau de pareils stratégies sans penser aux conséquences.
    En effet qu'arriverait-il, si du SO2 ou équivalent avait fini par réduire les températures de la planète, et qu'un nouveau Pinatubo vienne se rajouter à ce bouclier de SO2. La fin du monde. Une ère de glaciation.
    Il y a vraiment des cerveaux malades qu'il faut éloigner au plus vite des laboratoires de recherche.
    Il est évident que ce genre d'apprenti sorcier sont entièrement financer par les lobbies des énergies fossiles. Ca pue à 100km, sans faire de mauvais jeu de mot sur le soufre.
    Vous vous trompez lourdement....d'une part je vous rappelle qu'il y a un réchauffement climatique, de deux que la mitigation de ce réchauffement nécessiterait 25 Pinatubo, alors un Pinatubo de plus ça ne va clairement pas faire une glaciation pas plus que le premier Pinatubo ne l'a fait.
    Dernière modification par mtheory ; 03/11/2015 à 15h10.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  6. #4
    vgondr98

    Re : Re: Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    A la place de lâcher en continu des aérosol pour luter contre le réchauffement, on peut aussi lâcher en une fois des ballons accroché à des sortes de câbles pour éviter de les envoyer trop haut et accrocher des sortes de miroir orienté vers l'espace sur le haut de ces ballons (cette idée n'étant pas plus farfelue que celle de ces scientifiques tout en l'étant quand même beaucoup).

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Saigneur44

    Re: Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Une autre idée dans le même genre, on pourrait aussi faire un réacteur géant sur la surface de la Terre pour l'éloigner du Soleil...

  9. #6
    noir_ecaille

    Re : Re: Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Très franchement, cette annonce me laisse pessimiste. Pas parce qu'un tel procédé serait du charlatanisme, loin s'en faut. Plutôt ce que j'appellerais l'effet "crème solaire" : les gens n'ont jamais pris autant de risque avec leur peau que depuis cette invention qui, au lieu d'être vu comme un pis-aller lors d'expositions prolongées inévitables, est prétexte à se surexposer volontairement aux heures les plus délétères. Comme une invitation au n'importe quoi

    Cette géoingénierie devrait rester un pis-aller à n'utiliser qu'en ultime recours, si tous les efforts n'ont pas suffi par eux-même à maintenir l'évolution climatique en-dessous d'un réchauffement global de 4°C -- le pire survenant au-delà de 5°C. Si tel n'était pas le cas et en prenant en compte l'effet "crème solaire" sur les mentalités, je crains qu'on ne dépasse allègrement ces 5°C bien avant la fin du siècle...
    Dernière modification par noir_ecaille ; 04/11/2015 à 04h39.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  10. Publicité
  11. #7
    noir_ecaille

    Re : Re: Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    D'autant que, comme les crèmes solaires, il y a des effets secondaires sournois :
    Citation Envoyé par Futura-Sciences
    Il y a toutefois un écueil que les chercheurs ne dissimulent pas : il est hors de question d’injecter vraiment du SO2 dans l’atmosphère car cela entraînerait une diminution de la couche d’ozone
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  12. #8
    EauPure

    Re : Re: Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Et le SO² donne des pluies acides (l'acide sulfureux H2SO3) qui tuent les forêts
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  13. #9
    SK69202

    Re : Re: Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Le développement suffit, pas besoin de délire de scientifiques, l'impact de cyclones d'intensités égales est moins forte dans les pays "développés" rejetant plein de CO2 que dans les pays beaucoup moins "développés" rejetant moins de CO2.
    Plus un pays rejette de CO2/tête moins il est sensible au cyclone.

    La solution est ailleurs.....

    De plus l'activité cyclonique en Atlantique depuis 10 ans montre que l'augmentation du CO2 n'a aucun rôle là dedans.......
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  14. #10
    yves25
    Modérateur

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    De mieux en mieux, on atteint des summums !!!
    Choisir ses données, c'est une technique bien connue...
    Weather Channel:
    A record 22 hurricanes or typhoons have reached Category 4 or 5 strength in the Northern Hemisphere this year.
    EDIT: les années El Nino sont plutôt des années à plus faible activité cyclonique parce que les vents d'ouest vers 200 mb sont renforcés ce qui contrarie le développement vertical de la convection.
    Il y a alors plutôt davantage de cyclones dans le Pacifique Nord Ouest et le Pacifique Centre/Sud et moins ailleurs
    Dernière modification par yves25 ; 04/11/2015 à 19h19.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  15. #11
    SK69202

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    A record 22 hurricanes or typhoons have reached Category 4 or 5 strength in the Northern Hemisphere this year.
    Combien ont touché terre à ces intensités ? Cliquer sur "archive"
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  16. #12
    yves25
    Modérateur

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Et pour ceux qui disent n'importe quoi voir les statistiques de l'Office des Nations Unies pour la Prévention des Risques
    Si quelqu'un voit là dedans la preuve de quoi que ce soit , qu'il se dénonce tout de suite !

    La Légende des axes a disparu mais il s'agit du nombre de cyclones
    Images attachées Images attachées  
    Dernière modification par yves25 ; 04/11/2015 à 19h44.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  17. Publicité
  18. #13
    SK69202

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Etonnant que le graphique s'arrête en 2008

    Celui-ci va un peu plus loin.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  19. #14
    yves25
    Modérateur

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Combien ont touché terre à ces intensités ? Cliquer sur "archive"
    Qu'ils touchent terre ou pas, ce n'est pas la question.
    Par contre, si tu donnes des sources fiables ce n'est plus n'importe quoi. Il reste que les chiffres donnés par les deux sources ne sont pas cohérents.
    mais peu importe en fait, on ne s'attend pas spécialement à une augmentation de la fréquence des cyclones mais plus probablement à une augmentation de leur intensité ce qui n'est pas la même chose.
    voir http://www.meteo.fr/temps/domtom/ant...lone/futur.htm
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  20. #15
    SK69202

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Oui, mais si l'intensité augmente en mer, les conséquences à terre de cette augmentation peuvent être nulle, comme le dernier cyclone mexicain l'a montré il y a quelques jours, en perdant l'essentielle de sa puissance avant d'atterrir.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  21. #16
    yves25
    Modérateur

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Tout comme si un gros tremblement de terre se produit sur une région inhabitée, ça fait moins de dégâts que sur une région très habitée .......c'est une lapalissade !
    Le vrai sujet de la news, ce n'est pas la fréquence ni l'intensité des cyclones, c'est la géo-ingénierie.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  22. #17
    SK69202

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Oui, et entre les dégâts d'un tremblement de terre de magnitude 7 au Japon et un à Haïti on sait où doit se placer la géo-ingénierie, pour les cyclones c'est pareil .....
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  23. #18
    Damien49

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    A partir du moment où on peut considèrer que les rejets de C02 dans l’atmosphère sont déjà une sorte de géoingénierie, pas sûr que ce soit la bonne idée de lutter contre les conséquences de cette géoingénierie par encore plus de géoingénierie. Mais bon on y arrivera probablement de toute façon si rien n'est fait malheureusement. Bonjour les risques d’emballement non maitrisé.

    Ces histoires de géoingénierie ça me fait toujours penser à une recette de cuisine où on se rend compte qu'on a un plat trop salé. La solution la plus simple consisterait tout simplement à saler moins. Mais t'auras toujours des gens pour penser que le mieux c'est de saler toujours encore plus son plat et de rajouter aussi beaucoup de sucre pour masquer le goût salé. Dans la réalité cela se fait déjà beaucoup en fait, puisque les industriels rajoutent beaucoup de sel dans les plats afin de mettre plus d'eau (et donc augmenter artificiellement le poids) puis rajoutent des édulcorants pour enlever ce goût salé. C'est un peu la même logique ici je trouve finalement.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  24. Publicité
  25. #19
    yves25
    Modérateur

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Ou celle du sapeur camembert.

    Ceci dit, on n'aura peut être pas le choix comme tu le dis. Il y a donc des tas de questions à explorer avant même de tenter la moindre expérience.
    L'impact sur l'ozone bien sûr mais aussi la distribution régionale de l'effet. Le refroidissement généré ne sera pas identique partout, le réchauffement ne l'est pas non plus mais ça aura plutôt tendance à ne pas compenser mais au contraire à exacerber les disparités. L'impact sur les précipitations et leur acidité sans compter que ça ne résout en rien le pb de l'acidification des océans , au contraire.
    Il y a aussi bien sûr toutes les questions relatives à l'optimisation du procédé et ..les questions diplomatiques.

    Ca va pas être beaucoup plus simple que de réduire les émissions.
    Dernière modification par yves25 ; 05/11/2015 à 16h13.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  26. #20
    noir_ecaille

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    C'est vrai que certains tendent à oublier que l'air froid et l'air chaud ne se mélangent guère. Même si la température moyenne chutait avec un tel procédé, on pourrait n'avoir qu'amplifié le problème avec davantage de perturbations exacerbées (orages violents, tempêtes, cyclones, tornades...) peut-être davantage distribuées aussi. Sans compter l'amplification des phénomènes plus stables comme les sécheresses et les froids "polaires" dans les région sub-circumpolaires et plus bas.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  27. #21
    EauPure

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Citation Envoyé par Damien49 Voir le message
    A partir du moment où on peut considèrer que les rejets de C02 dans l’atmosphère sont déjà une sorte de géoingénierie, pas sûr que ce soit la bonne idée de lutter contre les conséquences de cette géoingénierie par encore plus de géoingénierie. Mais bon on y arrivera probablement de toute façon si rien n'est fait malheureusement. Bonjour les risques d’emballement non maitrisé.
    Puisque cette géoingénierie du CO² est un effet collatéral à l'insu de notre plein grès on pourrait la qualifier de géoingénierie négative.
    à l'inverse, une géoingénierie positive serait d'utiliser le CO² des océans pour faire du carburant et celui de l'atmosphère pour faire de la fibre de carbone.
    Avec des énergies non émettrice de CO²
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  28. #22
    Damien49

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Oui si tu veux. Tout ça n'est que question de sémantique après.

    Ce qui me gêne le plus en fait dans ce type d'initiative, c'est qu'avec l’atmosphère il n'y a jamais possibilité de faire une expérimentation préalable en laboratoire, puisqu'il est absolument impossible de la recréer et que la simulation numérique restera toujours soumise à la loi du chaos. L’expérimentation ne peut donc se faire que directement, avec tous les risques que cela engendre, puisque du coup impossible de revenir en arrière s'il s'avère que finalement ça ne fonctionne pas et cela impacterait en plus à l'échelle globale, planétaire. Honnêtement je doutes que la géoingénierie tel que présenté actuellement puisse avoir un avenir en dehors de la théorie sur le papier. Qui prendrait une telle responsabilité. Et quand je dis qui, c'est à l'échelle d'un pays et des populations.

    A l'échelle locale, on a déjà un vrai exemple de géoingénierie qui fonctionne sur le papier (du moins au début, car depuis bon nombre d'articles on remit en cause ce modèle), mais qui au final s'avère non seulement non efficace, mais même dangereux. Il s'agit de l'iodure d'argent balancé dans les nuages orageux pour empêcher la grêle. Je connais bien le sujet. C'est l'exemple type de la géoinginerie qui ne fonctionne pas. Et pourtant c'est devenu un vrai marché, puisque de nombreuses entreprises se font beaucoup d'argent sur ce créneau.
    Dernière modification par Damien49 ; 06/11/2015 à 10h08.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  29. #23
    minushabens

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Ce genre d'étude n'a pas la prétention de proposer des solutions pouvant être mises en oeuvre. La littérature climatologique en regorge. Je me souviens d'une étude qui cherchait si la suppression de la forêt guinéenne permettrait ou non au flux de mousson d'atteindre et donc d'arroser le Sahel... pourtant raser la forêt aurait quelques inconvénients.

    Ce qui est intéressant (s'il est fiable) c'est le calcul de la quantité de SO2 à injecter annuellement. Ca permet d'estimer la quantité d'énergie nécessaire, l'existence ou non d'une source de soufre suffisante, etc. S'il s'avère que c'est infaisable, ça permet de clôturer définitivement cette piste.

  30. #24
    SK69202

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Ce genre d'étude n'a pas la prétention de proposer des solutions pouvant être mises en oeuvre
    On retrouve la différence entre le scientifique et l'ingénieur dont on cause ailleurs
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  31. Publicité
  32. #25
    yves25
    Modérateur

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Encore une réponse sk_esque
    Voir déjà par exemple : http://keith.seas.harvard.edu/papers...sAerosol.e.pdf

    Il suffit pourtant de cliquer sur le lien donné dans l'actu et on trouve pas mal de choses dont beaucoup de publications.
    http://climate.envsci.rutgers.edu/Ge...lications.html
    A lire avant de dire n'importe quoi
    Dernière modification par vep ; 07/11/2015 à 08h38. Motif: correction du lien
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  33. #26
    EauPure

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Enrayer le disparition du phytoplancton car en plus de 80% de notre oxygène il produit du sulfure de dyméthyle
    Ceci constitue une très bonne nouvelle car il s'agit d'une rétroaction négative. En bref, ces résultats montrent sans ambigüité que lorsque la mer reçoit un fort ensoleillement, les petits planctons se mettent au travail et la proportion de sulfure de diméthyle augmente ce qui est propice à la création de nuages destinés à diminuer l'ensoleillement. A noter que cette rétro-action est pratiquement instantanée puisqu'elle parvient à suivre les variations saisonnières. De ce fait, elle est particulièrement efficace.
    http://www.pensee-unique.fr/DMS.html
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  34. #27
    yves25
    Modérateur

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    C'est pas très nouveau. Au début des années 80 , on parlait déjà du rôle du DMS.
    Ca a fait beaucoup de bruit à l'époque et c'est finalement retombé parce qu'on s'est rendu compte que la production de plancton ne dépendait pas seulement de la température ou du rayonnement mais aussi des sels nutritifs et que d'autre part, les nuages dépendent de tout un tas de paramètres parmi lesquels la concentration en CCN n'est qu'un élément avec un rôle souvent très mineur parce qu'en fait des noyeaux de condensation, il y en a partout en quantité. Ce n'est que là, où il manque que ça joue et c'est donc forcément à la marge.

    Voir le dossier http://www.futura-sciences.com/magaz...osmiques-1253/
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  35. #28
    EauPure

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Merci pour le lien
    Mais pourquoi à la marge ?
    Il est très probable que les phénomènes d'ionisation ont une influence réelle sur la nucléation, ce qui donc module la quantité d'agrégats mais beaucoup d’autres facteurs entrent en jeu, en particulier la quantité de H2SO4 disponible joue très certainement un rôle au moins aussi important.
    La demande grandissant, apparaissent, en France et dans le monde entier, des fermes de culture de phytoplancton pour une production locale ou de plus grande échelle.
    Des écloseries, dans le monde, cultivent du phytoplancton (chrysophycées par exemple) pour nourrir les larves qui serviront au repeuplement d’espèces fragilisées dans le milieu naturel. Des projets de ce type sont en cours dans le sud de la France.
    La culture des microalgues peut avoir d’autres utilisations : on peut en extraire des molécules, par exemple des pigments, comme le carotène qui sert de colorant dans l’industrie alimentaire. Certaines de ces molécules, acides gras entre autres, ont des propriétés tout à fait bénéfiques pour la santé et représentent d’excellents compléments alimentaires. C’est d’ailleurs pourquoi le phytoplancton est utilisé dans les programmes de lutte contre la malnutrition dans les pays pauvres et qu’aujourd’hui, dans les pays industrialisés, on imagine une nouvelle cuisine intégrant des microalgues telles que la spiruline, la chlorelle et Ondodella. Certains boulangers, chefs de restaurants et même certaines collectivités les utilisent déjà au quotidien
    http://www.plancton-du-monde.org/mod...ure_phyto.html
    Serait il efficace de mettre ces cultures là où on veut des nuages ?
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  36. #29
    yves25
    Modérateur

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    Lis mon dossier. J'ai répondu à ça me semble t il?
    Je répète il y a le plus souvent bien assez de noyaux de condensation. Ça n'est donc pas l'élément essentiel. C'est d'abord et avant tout la vapeur d'eau et la température. Ensuite les mouvements de l'atmosphère cad ce qu on appelle la subsidence ou au contraire la convergence. La turbulence aussi le cisaillement de vent surtout en altitude
    Faut pas penser que les mécanismes ne dépendent que d'un ou deux paramètres. Dans l'atmosphère c'est souvent une foule de paramètres et ils interagissent
    Le site que tu consultes manque de ces connaissances de base qu'on acquiert quand on veut bien y consacrer du temps.
    Il fait donc des raccourcis d'autant plus discutables que l'auteur sélectionne soigneusement ses informations.
    En résumé et sur ce que je connais bien c'est nul archinul.
    Évidemment tu pourras toujours dire que je suis un représentant de la pensée unique et que donc 2 et 2 ne peuvent pas faire 4 si c'est moi qui le dis.
    Consulte donc les sites scientifiques et si tu consulte les sites qui ne le sont pas fais le avec des pincettes.

  37. #30
    EauPure

    Re : Actualité - La géoingénierie pourrait-elle réduire l'impact des cyclones ?

    bien assez de noyaux de condensation mais le mesure on comme le CO² ou l'O² ?
    Car si un constituant baisse dans la foule de paramètres, le résultat baisse aussi
    Les sulfates (SO42- et gouttelettes d’acide méthylsulfonique) sont en partie le résultat de la décomposition du sulfure de diméthyle provenant du phytoplancton océanique. Toute efflorescence algale dans les océans augmente donc la concentration locale de noyaux de condensation8. L’hypothèse Gaïa avance que le réchauffement climatique devrait favoriser l'apparition de ces efflorescences ce qui en retour augmenterait l'albédo pour diminuer le réchauffement en un système de contrôle naturel du phénomène. Par contre, la stratification des températures océaniques pourrait séparer la couche chaude de croissance du phytoplancton près de la surface de la couche froide plus bas où se trouvent les nutriments9.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Noyau_de_condensation
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière