Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Actualité - Une résistance bactérienne inquiétante détectée en Chine



  1. #1
    V5bot

    Actualité - Une résistance bactérienne inquiétante détectée en Chine

    Un gène permettant à des bactéries courantes de résister à des antibiotiques de « dernier recours » a été trouvé chez des animaux et des patients chinois. Ce gène mcr-1 était porté par des...

    Lire la suite : Une résistance bactérienne inquiétante détectée en Chine

  2. Publicité
  3. #2
    vincent66

    Re : Actualité - Une résistance bactérienne inquiétante détectée en Chine

    Bonjour,
    Tout-à-fait fascinante cette capacité des bactéries à se transmettre des gènes de résistance...!
    D'aucuns pour se faire une petite frayeur vont au cinéma voir un film avec de monstrueux et énormes dinosaures... Moi il me suffit de penser à super-peste, super-tuberculose ou super-staphylo...
    Notre espèce n'en a plus pour très longtemps et c'est peut-être mieux comme ça...
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  4. #3
    f.oreste

    Re : Actualité - Une résistance bactérienne inquiétante détectée en Chine

    le réponse existe depuis 1 siècle, et la vidéo donne de bon espoir de remédier a ces résistances... quand même je connais les bactériophages et l'université de Tbilissi depuis 1995(ou ils était encore développé en URSS), il auras fallut 20ans pour qu'il commence à poindre le bout de leur nez par ici... et sans doute encore 10 pour qu'il ne soient utilisable... j'espère que leur première application seras dans l'éradication des maladies nosocomiales, - un peu de gel spécifique sur les mains en sortant de la chambre - et hop... en tous les cas les bactéries résistantes vont faire un sacré tête quand ils vont leur tomber sur le coin du bec.

  5. #4
    Jean-Luc P

    Re: Actualité - Une résistance bactérienne inquiétante détectée en Chine

    A f.oreste :
    Attention les bactériophages ciblent chacun une souche bactérienne. Impossible à utiliser en prévention mais plutôt en remédiation après avoir identifié les souches d'une espèce donnée à éliminer.
    D'autant plus que le système bactéries-bactériophage est aussi un système dynamique soumis à évolution (course de la Reine rouge, tout ça...).

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    f.oreste

    Re : Re: Actualité - Une résistance bactérienne inquiétante détectée en Chine

    je ne vois pas en quoi jean-luc P en quoi l'éradication des maladie nosocomiale revèle de la prévention, mais du simple mesure d'aseptie nécéssaire dans un HP.

    sinon, je plussois à vos doctes assertions... ciblage et destruction... la bonne mesure

  8. #6
    minushabens

    Re : Re: Actualité - Une résistance bactérienne inquiétante détectée en Chine

    Il est à prévoir que si on utilise des bactériophages un peu intensivement, les bactéries développent rapidement des résistances.

  9. Publicité
  10. #7
    myoper
    Modérateur

    Re : Re: Actualité - Une résistance bactérienne inquiétante détectée en Chine

    Il faut savoir que l'asepsie est une mesure de prévention et elle ne suffit pas dans un certain nombre de cas. A noter aussi que, souvent, l'origine de la contamination est un agent infectieux propre au patient.
    Pangolito et Pangolita sont dans un bateau...

  11. #8
    Neoplasme

    Re: Actualité - Une résistance bactérienne inquiétante détectée en Chine

    Quelle idée en même temps d'utiliser à tire-larigot les antibiotiques, il ne faut pas s'étonner que des résistances apparaissent...
    Même si les bactériophages sont une alternative intéressante, il n'est tout de même pas à exclure qu'on recommence à trouver (pourvu qu'on cherche) de nouvelles classes d'antibiotique qu'on pourrait -peut-être- utiliser plus intelligemment que les dernières pour limiter l'apparition de nouvelles resistances.

    " j'espère que leur première application seras dans l'éradication des maladies nosocomiales, - un peu de gel spécifique sur les mains en sortant de la chambre - et hop... "
    Ce gel existe déjà, ça s'appelle une solution hydroalcoolique (rien à voir avec les bactériophages par contre) et il y en a dans toutes les chambres des hôpitaux et absolument partout...
    Il suffit juste de l’utiliser et de bien le faire ce qui n'est pas forcement fait systématiquement même si 80% des infections nosocomial sont manuportées.
    Dernière modification par JPL ; 04/12/2015 à 12h57. Motif: Ajoute de la balise Quote

  12. #9
    myoper
    Modérateur

    Re : Re: Actualité - Une résistance bactérienne inquiétante détectée en Chine

    Citation Envoyé par Neoplasme Voir le message
    Ce gel existe déjà, ça s'appelle une solution hydroalcoolique (rien à voir avec les bactériophages par contre) et il y en a dans toutes les chambres des hôpitaux et absolument partout...
    Il suffit juste de l’utiliser et de bien le faire ce qui n'est pas forcement fait systématiquement même si 80% des infections nosocomial sont manuportées.
    Pas si facile: http://www.inserm.fr/thematiques/imm...s-nosocomiales

    L'infection est souvent du à un germe porté par le patient lui même et déplacé à la faveur de soins techniques, donc pas manuportée (ou alors o considère que ce sont les infections nosocomiales qui restent après avoir éliminés la transmission "manuelle").


    NB: dès qu'un antibiotique est utilisé, des résistances sont sélectionnées et apparaissent.
    Ça fait plus de 15 ans qu'il n'y à pas eu de réelles nouveautés (je ne sais même pas si on peut compter les carbapénèmes et monobactams ).
    Dernière modification par myoper ; 04/12/2015 à 00h59.
    Pangolito et Pangolita sont dans un bateau...

  13. #10
    polo974

    Re : Re: Actualité - Une résistance bactérienne inquiétante détectée en Chine

    Citation Envoyé par Neoplasme Voir le message
    ...
    Ce gel existe déjà, ça s'appelle une solution hydroalcoolique ...
    Mais le problème c'est que ça ne fait pas aussi bien grossir le bétail que les antibios...

    Si les antibios avaient été réservés à un réel usage médical, la situation serait "moins pire"...

    Bientôt des COP antibio...
    Jusqu'ici tout va bien...

  14. #11
    Neoplasme

    Re: Actualité - Une résistance bactérienne inquiétante détectée en Chine

    Oui, quand je disais "80% des infections nosocomial sont manuportées." je parlais de celles d'origine exogène.

  15. #12
    minushabens

    Re : Re: Actualité - Une résistance bactérienne inquiétante détectée en Chine

    A propos des bactériophages, je ne pense pas que ce sera la panacée. Dans le microbiote intestinal, il y a de l'ordre de 10^14 bactéries et encore plus de bactériophages. Les bactériophages régulent peut-être les populations bactériennes (ce n'est pas bien connu) mais ne les éliminent pas.

  16. Publicité
  17. #13
    myoper
    Modérateur

    Re : Re: Actualité - Une résistance bactérienne inquiétante détectée en Chine

    Citation Envoyé par Neoplasme Voir le message
    Oui, quand je disais "80% des infections nosocomial sont manuportées." je parlais de celles d'origine exogène.
    Vous auriez une référence, car entre les blouses (...), le matériel, les gants et tout ce qui transite auprès et au contact du malade, il est difficile de faire la différence.
    Pangolito et Pangolita sont dans un bateau...

  18. #14
    Neoplasme

    Re: Actualité - Une résistance bactérienne inquiétante détectée en Chine

    Hmmm...
    C'est un chiffre bien connu que ceux qui font de la prévention des infections nosocomiales aiment bien répéter mais j'avoue ne pas connaitre l'origine de ce pourcentage.

    En cherchant sur google: https://www.google.fr/webhp?sourceid=chrome-instant&ion=1&espv=2&ie=UTF-8#q=80+%25+infections+nosocomi ales+manuport%C3%A9es

    On trouve pas mal de site et de document donnant ce pourcentage (60 à 80%), le troisième lien est apparemment un diapo du CLIN ( Centre de Coordination de Lutte contre les Infections Nosocomiales) donc assez fiable j'imagine.

  19. #15
    myoper
    Modérateur

    Re : Re: Actualité - Une résistance bactérienne inquiétante détectée en Chine

    Il m'a semblé que le chiffre demandait des éclaircissements puisqu'il est admis que la causes des infections nosocomiales est surtout instrumentale et technique et que les autres causes (donc bien moins de 80%) pouvant être considérées comme un transport jusqu'au patient (ou pourquoi pas,au site d'infection) directement ou indirectement par les mains, donc par définition, à 100%.

    Ceci dit, je m’aperçois qu'on est bien hors sujet...
    Dernière modification par myoper ; 04/12/2015 à 15h55.
    Pangolito et Pangolita sont dans un bateau...