Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Vidéo - Warka, une tour qui transforme le brouillard en eau potable



  1. #1
    V5bot

    Vidéo - Warka, une tour qui transforme le brouillard en eau potable

    Arturo Vittori est un architecte italien qui a notamment travaillé pour les agences spatiales européenne (Esa) et américaine (Nasa). Son dernier projet, baptisé Warka, est une étrange...

    Lire la suite : Warka, une tour qui transforme le brouillard en eau potable

  2. Publicité
  3. #2
    economixx

    Re: Vidéo - Warka, une tour qui transforme le brouillard en eau potable

    Ce n'est pas nouveau..

  4. #3
    altai50

    Re: Vidéo - Warka, une tour qui transforme le brouillard en eau potable

    Rien de nouveau à l'horizon depuis plus de 30ans au Chili, au Népal, au Pérou et bien avant les araignées l'avaient déjà inventé.
    L'originalité de la chose est un peu la structure et encore juste une adaptation !!!
    L'Homme n'a jamais rien inventé juste (et c'est là son mérite) aménagé.

    http://bionique.artbite.fr/Les-filets-a-nuages.html?lang=fr

    http://www.scidev.net/afrique-sub-saharienne/science-du-desert/actualites/un-tissu-capteur-de-brouillard-pour-la-collecte-d-eau-dans-le-d-sert.html

    altai50

  5. #4
    altai50

    Re: Vidéo - Warka, une tour qui transforme le brouillard en eau potable

    en Voilà une autre installation : il faudrait en parler

    http://www.poulpeaction.org/les-moyens/leau/capter/la-captation-deau-de-brouillard/

    altai50

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Sophiefonsec

    Re: Vidéo - Warka, une tour qui transforme le brouillard en eau potable

    Mouais enfin, "innovation", "innovation", le père Arturo n'a pas non plus inventé grand chose excepté le design peut être et éventuellement, il a le mérite de faire de recyclage de sacs à patates... Ce n'est pas innovant puisque ce genre de dispositif est déjà utilisé dans certains pays depuis plusieurs années comme ici aux îles Canaries avec un récolteur de brume bio-inspiré d'un arbre, même si je pense que c'est surtout dû la symbiose avec les espèces épiphytes qui le recouvrent (à partir de 19min26s)
    https://youtu.be/HbSndxROivc?t=19m26s
    D'ailleurs ce procédé pour récolter l'eau des brumes était déjà à l'étude dans les 90's et sans doute bien avant encore.
    http://www.larecherche.fr/actualite/aussi/puits-rosee-reve-remis-a-flot-01-05-1996-88208

  8. #6
    Sophiefonsec

    Re: Vidéo - Warka, une tour qui transforme le brouillard en eau potable

    Ouais enfin, "innovation, innovation", le père Arturo n'a pas non plus inventé grand chose excepté le design peut être et éventuellement, il a le mérite de faire du recyclage de sacs à patates... Mais ce n'est clairement pas innovant puisque ce genre de dispositif est déjà utilisé dans certains pays depuis plusieurs années comme ici aux îles Canaries avec un récolteur de brume bio-inspiré d'un arbre (Ocotea foetens, arbre typique des forêts de nuages), même si je pense que la symbiose avec les espèces épiphytes qui le recouvrent y est pour beaucoup et pas seulement l'arbre en lui-même.

    (à partir de 19min26s)


    D'ailleurs ce procédé pour récolter l'eau des brumes était déjà à l'étude dans les 90's (date de publication de l'article) et sans doute bien avant encore.

    En outre, je suis franchement écœuré de ce montage audio à la limite du racisme commençant par cette phrase « Très vite, Arturo a compris qu'il ne serait jamais accepté ici en venant seul » suivie de « Je suis blanc » C'est quand même dingue de nous sortir une telle ânerie en toute légèreté comme si évoquer la couleur de peau comme un frein à l'intégration était une chose parfaitement anodine. Le racisme, il y en a partout c'est certain mais je peux vous jurer qu'en Afrique où que vous débarquiez ou presque, le blanc de votre peau ne nuira pas à votre intégration c'est même plutôt l'inverse, l'hospitalité à l'égard des étrangers, et ce quel que soit leur fichue couleur de peau, est souvent traditionnelle et, de fait, très bonne et chaleureuse contrairement à notre manière d'accueillir des familles fuyant, entre autres, nos bombes.

  9. Publicité
  10. #7
    Bluedeep

    Re : Re: Vidéo - Warka, une tour qui transforme le brouillard en eau potable

    Citation Envoyé par Sophiefonsec Voir le message
    En outre, je suis franchement écœuré de ce montage audio à la limite du racisme commençant par cette phrase « Très vite, Arturo a compris qu'il ne serait jamais accepté ici en venant seul » suivie de « Je suis blanc » C'est quand même dingue de nous sortir une telle ânerie en toute légèreté comme si évoquer la couleur de peau comme un frein à l'intégration était une chose parfaitement anodine. Le racisme, il y en a partout c'est certain mais je peux vous jurer qu'en Afrique où que vous débarquiez ou presque, le blanc de votre peau ne nuira pas à votre intégration c'est même plutôt l'inverse, l'hospitalité à l'égard des étrangers, et ce quel que soit leur fichue couleur de peau, est souvent traditionnelle et, de fait, très bonne et chaleureuse contrairement à notre manière d'accueillir des familles fuyant, entre autres, nos bombes.
    Ce forum n'est pas le lieu pour votre militantisme poisseux.

    Il y a des associations pour cela.

  11. #8
    Panclaste

    Re: Vidéo - Warka, une tour qui transforme le brouillard en eau potable

    Bonjour: dans certaines des Îles Canaries, les Guanches faisaient de la récolte de l'eau du brouillard par moyen des Sabines (Juniperus phoenicea), placés face aux vents Alizés humides. La première difficulté pour utiliser cet arbre comme trayeur de brouillard, serait que pour que les semences de Sabine s'ouvrent et poussent, il faut d'abord que ces semences soient avalées par des brebis ou des chèvres, et éliminés dans ses excréments, (tout comme le café Java), brebis et chèvres qui sont des vraies constructeurs de déserts, parce qu'ils mangent des plantes jusqu’à la racine, ou même la racine dans le cas des chèvres, et avec ses sabots compactent les sols, et les laissent impossibles pour que les semences des plantes enracinent et poussent. Pour les animaux de ferme, rien de mieux que les clôtures. Merci bien, + Salut