Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Actualité - L'ordinateur quantique sauvé par les fermions de Majorana ?



  1. #1
    V5bot

    Actualité - L'ordinateur quantique sauvé par les fermions de Majorana ?

    Le phénomène de la décohérence, c'est-à-dire la transition du comportement quantique au comportement classique, rend de nombreux physiciens plutôt pessimistes quant à l'avenir des ordinateurs...

    Lire la suite : L'ordinateur quantique sauvé par les fermions de Majorana ?

  2. Publicité
  3. #2
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Actualité - L'ordinateur quantique sauvé par les fermions de Majorana ?

    Salut,

    L'idée est particulièrement intéressante.

    Mais pourquoi dit-on "sauvé" ? Je pensais que le problème de décohérence était résolu à l'aide de la redondance (utilisée pour restaurer l'intrication) ? (*) L'étape suivante n'étant plus qu'une (grosse) difficulté technologique.
    Je ne dis pas que cette méthode sera meilleure ou plus rapide à réaliser que celle basée sur les anyons. Mais a le mérite de rendre l'ordinateur quantique faisable.


    (*) Lu récemment dans PLS ou la Recherche. La technique étant démontrée pour la décohérence en amplitude. Le même genre de technique devant marcher pour la décohérence en phase. Mais la combinaison des deux est très complexe.
    Keep it simple stupid

  4. #3
    invite73192618

    Re : Actualité - L'ordinateur quantique sauvé par les fermions de Majorana ?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Je pensais que le problème de décohérence était résolu à l'aide de la redondance (utilisée pour restaurer l'intrication) ?
    A l'évidence, ce n'est pas un problème résolu sur le plan technique (même s'il l'est sur le plan théorique). En gros, la théorie nous apprend que, si on a un composant de base avec un rapport intrication/bruit assez grand, alors c'est gagné. En pratique, reste à mettre au point le composant de base, et personne n'y est arrivé encore ("on a réussi pour la décohérence en amplitude (mais pas en phase)", se traduit fort bien par "on progresse mais on en est encore loin").

  5. #4
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Actualité - L'ordinateur quantique sauvé par les fermions de Majorana ?

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    A l'évidence, ce n'est pas un problème résolu sur le plan technique (même s'il l'est sur le plan théorique). En gros, la théorie nous apprend que, si on a un composant de base avec un rapport intrication/bruit assez grand, alors c'est gagné. En pratique, reste à mettre au point le composant de base, et personne n'y est arrivé encore ("on a réussi pour la décohérence en amplitude (mais pas en phase)", se traduit fort bien par "on progresse mais on en est encore loin").
    Ok, merci, la course est donc technique (ce qui est costaud aussi). En tout cas c'est impressionnant de voir les progrès fait en quelques années.
    Keep it simple stupid

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Schrodies-cat

    Re : Actualité - L'ordinateur quantique sauvé par les fermions de Majorana ?

    Il me semble, mais je ne suis loin d'y connaitre grand chose, qu'une difficulté du calcul quantique serait que les Q-bits ne doivent pas interagir avec l'environnement, mais qu'on doit pouvoir les faire interagir entre eux pour faire des calculs quantiques.
    Si je n'ai pas dit une bêtise, la clé du calcul quantique serait de concilier ces deux propriétés à priori difficilement conciliables.
    Je reste donc plutôt dans l'expectative.
    Il n'est pire sot que qui ne veut pas comprendre .

  8. #6
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Actualité - L'ordinateur quantique sauvé par les fermions de Majorana ?

    Salut,

    Citation Envoyé par Schrodies-cat Voir le message
    Il me semble, mais je ne suis loin d'y connaitre grand chose, qu'une difficulté du calcul quantique serait que les Q-bits ne doivent pas interagir avec l'environnement
    Oui, c'est le phénomène de décohérence dont on parlait (décohérence par interaction avec l'environnement).


    Citation Envoyé par Schrodies-cat Voir le message
    Si je n'ai pas dit une bêtise, la clé du calcul quantique serait de concilier ces deux propriétés à priori difficilement conciliables.
    Je reste donc plutôt dans l'expectative.
    En fait, la solution (ou du moins UNE solution) serait de restaurer la cohérence (en quelque sorte réparer les dégâts dû à l'environnement, d'habitude les écolos font l'inverse ). La théorie existe (utilisation de redondances avec réparation un peu comme les codes d'erreurs, mais version quantique). La technique a été validée. Mais la mise au point complète s'avère incroyablement compliquée. Affaire à suivre.
    Keep it simple stupid

  9. Publicité
  10. #7
    Schrodies-cat

    Re : Actualité - L'ordinateur quantique sauvé par les fermions de Majorana ?

    En ce qui concerne la correction d'erreurs classique, elle repose effectivement sur la redondance et des algorithmes (codes correcteurs d'erreurs), mais elle est prise en défaut si le taux d'erreur est excessif. Il en est certainement de même en calcul quantique.
    Pour la préservation à long terme des données numériques ("long" étant une notion relative), il convient de restaurer régulièrement les données avant qu'il y ait trop d'erreurs.
    Cela est-il possible, ou praticable avec les méthodes de correction d'erreurs quantiques ?
    Il n'est pire sot que qui ne veut pas comprendre .

  11. #8
    invite73192618

    Re : Actualité - L'ordinateur quantique sauvé par les fermions de Majorana ?

    Citation Envoyé par Schrodies-cat Voir le message
    Cela est-il possible, ou praticable avec les méthodes de correction d'erreurs quantiques ?
    Oui, c'est la même chose que pour préserver un calcul (en fait c'est plus facile).