Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud



  1. #1
    V5bot

    Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

    Pour avoir une chance de débusquer la neuvième planète – si bien sûr elle existe –, le mieux est d’avoir une idée la plus précise possible de ce à quoi elle doit ressembler. Deux chercheurs...

    Lire la suite : L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

  2. Publicité
  3. #2
    Unchartouille

    Re: Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

    va la distance qui nous sépare de cette planète et tu le temps qu'il a fallu pour obtenir des photos de pluton, est ce qu'on peut penser qu'on ne verra pas d'image de cette planète avant un bon bout de temps ?

    Et il y a quelques années on nous a annoncé que voyager (1 ou 2 je sais plus) avait quitté notre système solaire. Du coup cette information ne doit pas être corrigée ?

  4. #3
    vanos

    Re: Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

    Bonjour,

    Je connais un peu l'allemand et sur l'illustration j'y lis "Eissschicht" que vous traduisez par couche d'eau (en fait Wasserschicht) au lieu couche de glace.
    Mais alors cette glace aurait 1800° C, c'est pas banal

  5. #4
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Re: Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

    Citation Envoyé par Unchartouille Voir le message
    va la distance qui nous sépare de cette planète et tu le temps qu'il a fallu pour obtenir des photos de pluton, est ce qu'on peut penser qu'on ne verra pas d'image de cette planète avant un bon bout de temps ?
    Les appareils se sont un peu améliorés depuis la première observation de Pluton (qui est minuscule, rappelons-le).

    J'ai lu que la planète X serait à la limite de sensibilité des meilleurs télescopes actuels. Il faudra peut-être attendre la prochaine génération d'ici quelques années.

    Citation Envoyé par Unchartouille Voir le message
    Et il y a quelques années on nous a annoncé que voyager (1 ou 2 je sais plus) avait quitté notre système solaire. Du coup cette information ne doit pas être corrigée ?
    Ca été annoncé lors de la traversée de l'héliopause définie habituellement comme la frontière du système solaire. Ce qui n'exclut pas la présence d'objets plus éloignés. Mais il faudrait sans doute que quelqu'un confirme les différentes définitions. Je ne suis pas sûr et certain.
    Keep it simple stupid

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Re: Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

    Citation Envoyé par vanos Voir le message
    Je connais un peu l'allemand et sur l'illustration j'y lis "Eissschicht" que vous traduisez par couche d'eau (en fait Wasserschicht) au lieu couche de glace.
    En effet, il y a une drôle d'ambiguïté qui m'avait échappé. Un peu après ils disent qu'elle est sous forme solide.

    Citation Envoyé par vanos Voir le message
    Mais alors cette glace aurait 1800° C, c'est pas banal
    Sous pression suffisante c'est possible, mais ce n'est en effet pas banal
    Keep it simple stupid

  8. #6
    vanos

    Re : Re: Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

    Citation Envoyé par Unchartouille Voir le message
    va la distance qui nous sépare de cette planète et tu le temps qu'il a fallu pour obtenir des photos de pluton, est ce qu'on peut penser qu'on ne verra pas d'image de cette planète avant un bon bout de temps ?

    Et il y a quelques années on nous a annoncé que voyager (1 ou 2 je sais plus) avait quitté notre système solaire. Du coup cette information ne doit pas être corrigée ?
    Sur ce plan, les deux sondes Voyager ne sont pas encore sorties du système solaire, loin s'en faut, elles ont seulement franchi l'héliopause ce qui n'est la même chose. Le nuage de Oort qui fait partie du système a un rayon de 2,5 années-lumière et donc le système solaire aussi.
    Autre chose, cette mystérieuse planète X semblerait être très grosse et donc plus facile à "voir" avec des télescopes spatiaux qui avec les techniques modernes peuvent traiter des images d'une extrêmement faible luminosité, il reste une petite chance.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  9. Publicité
  10. #7
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Re: Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

    Citation Envoyé par vanos Voir le message
    Sur ce plan, les deux sondes Voyager ne sont pas encore sorties du système solaire, loin s'en faut, elles ont seulement franchi l'héliopause ce qui n'est la même chose.
    J'ai déjà lu "la fin du système solaire est à l'héliopause". C'est probablement abusif.

    Merci de la précision.
    Keep it simple stupid

  11. #8
    tezcatlipoca

    Re : Re: Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

    Bonjour,

    Cette histoire de limites du système solaire est sujette à de multiples controverses.

    Certains peuvent considérer l'héliosphère comme étant une zone d'inflence de notre étoile déterminant sa frontière.
    La limite de l'héliosphère est appelée "héliopause" et se situe à la distance où les vents solaires ne sont plus assez puissants pour repousser les flux de particules issus des astres environnants et autres rayons cosmiques.
    Très schématiquement, l'héliosphère à la forme d'un ovoïde très allongé dans le sens du déplacement de notre Soleil autour du centre galactique.
    Cependant, pour compliquer encore un peu les choses, l'intensité des vents solaires dépend naturellement de l'activité solaire qui, elle même, est variable.
    On voit donc que le taille et la forme de l'héliosphère n'est pas constante et que cette limite est donc fluctuante selon deux modes, la direction spatiale (espace) et fonction de l'activité du Soleil (temps).

    On pourrait envisager plus "sérieusement" que la frontière du système solaire se trouve à la limite de son influence gravitationnelle. Ainsi, cette frontière se situerait au point où un corps quelconque cesserait d'orbiter autour de notre étoile pour tomber sous l'influence d'une autre.
    Mais là encore, on obtient une frontière mouvante, puisque les étoiles les plus proches de la notre ont des masses et des distances extrêmement variables, et que de plus, tout comme notre Soleil, elles se déplacent et voient leurs éloignements et donc leurs propres zones d'influences variées.

    Quelque soit la manière d'envisager la frontière de notre système solaire, il faut la considérer comme constamment mouvante et, il serait donc vain, même dans le deuxième cas, de lui attribuer un rayon (comme si c'était une sphère).

  12. #9
    vanos

    Re : Re: Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    J'ai déjà lu "la fin du système solaire est à l'héliopause". C'est probablement abusif.
    Oui, je l'ai lu moi aussi et effectivement c'est abusif car alors il faudrait considérer que le nuage de Oort ne soit sous l'influence gravitationnelle du Soleil ce qui est faux.
    Que les limites de ce nuage soient approximatives, d'accord, mais elles sont de l'ordre de 2,5 a-l.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  13. #10
    tezcatlipoca

    Re : Re: Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

    Citation Envoyé par vanos Voir le message
    Que les limites de ce nuage soient approximatives, d'accord, mais elles sont de l'ordre de 2,5 a-l.
    Je lis plus souvent qu'on lui attribuerait un rayon proche d'une année-lumière. En réalité on en sait trop rien, et, pour les raisons que j'expose plus haut, ce rayon peut certainement grandement varier selon les directions, en fonction de l'éloignement (et des masses) plus ou moins grand des étoiles proches.

  14. #11
    tezcatlipoca

    Re : Re: Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    J'ai déjà lu "la fin du système solaire est à l'héliopause". C'est probablement abusif.
    On peut raisonnablement considérer qu'au-delà de l'héliopause, on entre dans l'espace interstellaire, alors qu'en deçà on reste dans le giron magnétique du Soleil.

  15. #12
    Daranc

    Re: Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud


    Deedee81 le 13/04/2016 à 14:06

    Re : Re: Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

    vanos :


    Je connais un peu l'allemand et sur l'illustration j'y lis "Eissschicht" que vous traduisez par couche d'eau (en fait Wasserschicht) au lieu couche de glace.


    En effet, il y a une drôle d'ambiguïté qui m'avait échappé. Un peu après ils disent qu'elle est sous forme solide.

    vanos :


    Mais alors cette glace aurait 1800° C, c'est pas banal


    Sous pression suffisante c'est possible, mais ce n'est en effet pas banal [yes !]
    je croyais justement que la pression empêcher la glace de se former , une histoire d'orientation des molécules d'eau à leur maximum de densité au contraire de l’hydrogène qui se comporterait en métal sous de forte pression
    et je n'ai pas compris pourquoi cette hypothétique planète X doit forcément être de type rocheux

  16. Publicité
  17. #13
    tezcatlipoca

    Re : Re: Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

    Citation Envoyé par Daranc Voir le message
    je croyais justement que la pression empêcher la glace de se former , une histoire d'orientation des molécules d'eau à leur maximum de densité au contraire de l’hydrogène qui se comporterait en métal sous de forte pression
    et je n'ai pas compris pourquoi cette hypothétique planète X doit forcément être de type rocheux
    Bonsoir,

    Tiens, premier lien trouvé sur Google et expliquant les différents types de glace dont celles formées à haute pression.

    http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosea...physGlace.html

    Ne serait-ce que dans le titre, on parle d'une planète géante de glace au coeur chaud.

    Après son accrétion, toute planète voit ses éléments les plus lourds se concentrer en un noyau (coeur) de métaux, de silicates, qui perd lentement sa propre chaleur. C'est seulement ce coeur qui est supposé rocheux.

  18. #14
    vanos

    Re : Re: Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

    Citation Envoyé par tezcatlipoca Voir le message
    On peut raisonnablement considérer qu'au-delà de l'héliopause, on entre dans l'espace interstellaire, alors qu'en deçà on reste dans le giron magnétique du Soleil.
    Non, le giron gravitationnel.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  19. #15
    tezcatlipoca

    Re : Re: Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

    Citation Envoyé par vanos Voir le message
    Non, le giron gravitationnel.
    Pas du tout ! Du moins quand on se fixe l'héliopause comme frontière.

    Mais je comprends aussi parfaitement que l'on puisse accorder plus de crédit à l'influence gravitationnel du Soleil pour déterminer la limite de notre système. Ce serait même plutôt mon choix.

    Quand je parlais de multiples controverses au post 8, je ne souhaitais pas en ajouter une !!!...

  20. #16
    Jypou

    Re: Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

    Mais alors cette glace aurait 1800° C, c'est pas banal
    C'est ce qu'on trouve sur Uranus et Nepture (ou les températures sont encore supérieures). Sur ces 2 géantes de glace, à ces pression/température la glace est aussi fluide que le sang soit un peu plus visqueuse que l'eau de mer qu'on trouve sur Terre.

  21. #17
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Re: Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

    Citation Envoyé par Jypou Voir le message
    C'est ce qu'on trouve sur Uranus et Nepture (ou les températures sont encore supérieures). Sur ces 2 géantes de glace, à ces pression/température la glace est aussi fluide que le sang soit un peu plus visqueuse que l'eau de mer qu'on trouve sur Terre.
    La glace d'eau n'existe a une temperature de 2000K que sous forme X et metallique. J'ai beaucoup de mal a imagine une viscosite faible pour un solide de ce type, et encore plus de mal a l'imaginer avec une viscosite similaire a une liquide aqueux a basse pression. ref please.

    Il y a bien ceci: http://www.nature.com/ncomms/2015/15...comms9156.html, mais c'est un sous-reseau d'oxygene avec une diffusivite elevee des hydrogenes. Cela n'impose rien sur la viscosite d'une telle phase.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  22. #18
    Geb

    Re : Re: Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

    Bonsoir,

    Je viens de trouver cet article à propos d'une piste pour (peut-être) faciliter la détection de l'hypothétique neuvième planète :

    Can CMB Experiments Find Planet Nine?

    La publication scientifique (disponible gratuitement à la lecture) à laquelle cet article de vulgarisation fait référence a été publiée ce vendredi 22 avril 2016 :

    Cosmologists in Search of Planet Nine: The Case for CMB Experiments (Cowan et al., 2016)

    En plus, le PDF de la publication est gratuit.

    En outre, il y a cette vidéo, a priori disponible depuis janvier 2016, et dont la "légende" est disponible ici :

    [...] As an example, one possible set of parameters that approximately reproduces the observed KBO orbits is the following:

    planet mass of 10 Earth-masses
    semi-major axis of a = 700 AU
    eccentricity of e = 0.6

    This would correspond to a perihelion distance of 280 AU and an aphelion distance of 1,120 AU. The authors speculate such a planet might have been formed closer in to the Sun, but it was ejected later on during our solar systems evolution. Interactions with the Suns birth cluster could have then caused the planet to be retained in a bound orbit.

    Future Tests

    KBOs with a semimajor axis of a 250 AU may be being aligned by a planetary-mass body with an even more distant orbit.

    How can we test this hypothesis of a ninth planet? Obviously, directly observing the planet would confirm its presence. But the authors model has an additional testable hypothesis: if it's correct, there should be a population of high-perihelion Kuiper belt objects that don't exhibit the same alignment of their orbits as the KBOs we know about, but instead have opposite-aligned orbits. If we discover such a collection of objects, that would be an excellent confirmation of this model. The authors caution that their work is preliminary, and additional investigation will be required to better understand the possibilities presented here. But with any luck, future theoretical work, as well as observational tests of this models predictions, will help us determine whether there might be a distant ninth planet in our solar system!
    Check out this video (created with WWT!), which walks us first through a view of the six aligned KBO orbits, then shows a possible orbit for the hypothesized planet, and then shows an additional population of already-discovered objects (also predicted by the model) that have orbits perpendicular both to the plane of the solar system and to the planets orbit.
    Bonne lecture !

  23. Publicité
  24. #19
    Geb

    Re : Re: Actualité - L'hypothétique neuvième planète serait une géante glacée au cœur chaud

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    La publication scientifique (disponible gratuitement à la lecture) à laquelle cet article de vulgarisation fait référence a été publiée ce vendredi 22 avril 2016 :

    Cosmologists in Search of Planet Nine: The Case for CMB Experiments (Cowan et al., 2016)
    Après une lecture rapide de la publication, tous les laboratoires actuels (au sol ou en orbite) semblent inadaptés pour détecter la neuvième planète. Sauf à supposer qu’elle soit plus lumineuse qu’on ne le croit.

    Nos deux meilleurs espoirs à court terme seraient le projet Stage-IV Cosmic Microwave Background experiment (CMB-S4), prévu pour la période 2020-2025, et une amélioration de l’Atacama Cosmology Telescope appelée Advanced ACTPol, prévue pour cette année.

    Cordialement.
    Dernière modification par Geb ; 27/04/2016 à 19h34.