Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Actualité - Pourquoi les astronautes ont-ils une mauvaise vue ?



  1. #1
    V5bot

    Actualité - Pourquoi les astronautes ont-ils une mauvaise vue ?

    Un mystérieux syndrome affecte la vision des astronautes : lors de séjours prolongés dans l’espace, leur vue, pourtant excellente au départ, se détériore. Ce syndrome, dont le lien avec la...

    Lire la suite : Pourquoi les astronautes ont-ils une mauvaise vue ?

  2. Publicité
  3. #2
    jacquolintégrateur

    Re : Actualité - Pourquoi les astronautes ont-ils une mauvaise vue ?

    Bonjour
    Ceci montre, si c'était nécessaire, que l'accès de l'Humanité à l'espace ne peut tolérer le bricolage !! Les gros pétards d'artifice, que nous utilisons pour sortir du puis gravitationnel et traverser l'atmosphère, ne seront jamais bons que pour des "passagers" purement électromécaniques ou électroniques. Transporter des êtres vivants implique la possibilité de décoller, comme un avion, d'un aérodrome standard, de bénéficier, pendant tout le voyage, d'une "gravité artificielle" identique à celle à laquelle nous sommes habitués, de pouvoir freiner, au retour, de manière à rentrer dans l'atmosphère à la vitesse d'un avion, sans avoir à mettre en jeux un "bouclier consommable". Tout ceci est possible et la physique apprise à l'école l'autorise mais, s'imaginer que de simples améliorations des équipements existants, sans changement draconien de toute la procédure, permettrait de résoudre le problème, relève de l'innocence confinant à la stupidité !! La conquête de l'espace implique le recours à l'énergie nucléaire .
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  4. #3
    vgondr98

    Re : Actualité - Pourquoi les astronautes ont-ils une mauvaise vue ?

    Jacquolitégrateur, c'est quoi le rapport entre ton paragraphe (du style yakafokon) et la phrase de conclusion ?

  5. #4
    Dysprosium

    Re: Actualité - Pourquoi les astronautes ont-ils une mauvaise vue ?

    Pourquoi ne pas concevoir une structure en rotation qui simulerait la gravité terrestre, comme on le voit souvent dans les films ? Ça éliminerais beaucoup de problèmes. Je ne pense pas que ce soit impossible à réaliser. C'est dommage que la nasa ne fasse aucune recherche sur ces structures.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    jacquolintégrateur

    Re : Actualité - Pourquoi les astronautes ont-ils une mauvaise vue ?

    @vgondr98.
    Bonjour
    Tu as mal lu ou trop vite: ce n'est pas du style "yakafokon" mais plutôt :"fosurtoutpakon". Quand à la conclusion, elle résulte immédiatement des lois régissant le mouvement des corps lancés sur des trajectoires conçues pour leur permettre d'aller d'un corps céleste (planète, astéroïde...) à un autre, dans des conditions de durée de trajet et de sécurité satisfaisantes et des exigences que cela implique en matière d'énergie spécifique: élémentaire !! En clair, l'énergie des réactions chimiques, par unité de masse des réactifs, est, au moins, 1000 fois trop petite !!
    Cordialement.
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  8. #6
    moijdikssékool

    Re : Actualité - Pourquoi les astronautes ont-ils une mauvaise vue ?

    En clair, l'énergie des réactions chimiques, par unité de masse des réactifs, est, au moins, 1000 fois trop petite !!
    tetbien mais les réacteurs ioniques sont de faibles puissance, loin de celle nécessaire à faire décoller un avion
    Pourquoi ne pas concevoir une structure en rotation qui simulerait la gravité terrestre,
    je ne me souviens pas d'avoir vu un quelconque projet de tel vaisseau. il faudrait qu'il soit annulaire, pour éviter les problèmes avec l'étanchéité avec une éventuelle partie centrale. Mais à part cette condition et le poids, il ne devrait pas y avoir de soucis...
    Un détail: il faut que les astronautes se déplacent autant dans un sens que dans l'autre, sinon la station accélère ou décélère en rotation. D'ailleurs, pour la mettre en rotation, c'est pas compliqué: il leur suffit de courir (vu le rapport de masse, quelques jours devraient suffire...), en s'accrochant avec les mains au début

  9. Publicité
  10. #7
    jacquolintégrateur

    Re : Actualité - Pourquoi les astronautes ont-ils une mauvaise vue ?

    Citation Envoyé par moijdikssécool Voir le message
    tetbien mais les réacteurs ioniques sont de faibles puissance, loin de celle nécessaire à faire décoller un avion
    Bonjour
    Les réacteurs ioniques ou à plasma peuvent avoir la puissance qu'on veut bien leur donner ! La physique n'impose pas d'autres limitations que celles grevant, éventuellement,tout système opérant des transferts d'énergie et d'impulsion. La puissance peut atteindre des GW. Le fait que tous les propulseurs de ce type, expérimentés jusqu'alors, étaient à faible puissance, n'est lié à rien d'autre qu'à la puissance requise par l'usage que l'on souhaitait en faire .....et à l'argent disponible !!
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  11. #8
    PIXEL

    Re : Actualité - Pourquoi les astronautes ont-ils une mauvaise vue ?

    le vaisseau "d'Odyssée de l’espace" dispose d'une gravitation centrifuge

  12. #9
    moijdikssékool

    Re : Actualité - Pourquoi les astronautes ont-ils une mauvaise vue ?

    n'est lié à rien d'autre qu'à la puissance requise par l'usage que l'on souhaitait en faire .....et à l'argent disponible !!
    c'est pas rien, ce n'est pas pour rien que l'on troque très lentement les véhicules thermiques contre leur version électrique

  13. #10
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actualité - Pourquoi les astronautes ont-ils une mauvaise vue ?

    Et la vue des astronautes dans tout ça ? Vous la perdez de vue
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  14. #11
    Alanares

    Re: Actualité - Pourquoi les astronautes ont-ils une mauvaise vue ?

    Bon(jourOUsoir) à Tou(te)s,
    Le Pb de la faible gravité n’en n’est pas un : la solution évidente réside en une g artificielle par mise en rotation de la structure « zone vie », la zone centrale en g=0 pouvant continuer à alimenter toutes sortes d’expériences voire de production (plantes, matériaux ciblés etc).
    Le Pb de l’alimentation en énergie devient compliqué à mesure qu’on s’éloigne du soleil et par ailleurs même un méga générateur isotopique ne suffirait pas à alimenter tous les systèmes, dont en particulier une salle hydroponique.
    Les Pb propulsion/ entrainement/ mise au point des procédures etc peuvent être élégamment résolus à partir …de la Lune. Une grande station, préconstruite par des robots permettra d’acquérir tous les savoirs faire nécessaires dans des conditions de sécurité acceptables : en cas de pb, la durée du voyage est comparable avec les longs voyages sur Terre. Surtout, quitter le petit puits gravitationnel sélène (1/6g) se fera gratuitement avec des catapultes électromagnétiques alimentées gratuitement au soleil abondant (pas de filtre écran atmosphérique). Pour aller vers Mars il « suffira » alors de n’emporter « que » le combustible de freinage, le combustible nécessaire à quitter la planète rouge ayant été préalablement synthétisé sur place (ce qui n’empêche pas là non plus d’y avoir également installé une catapulte mais dont l’alim ne pourra être solaire comme sur la Lune).
    Résumons nous : si pour la Lune le solaire est avantageux, pour l’énergie des systèmes embarqués du vaisseau et pour l’ensemble de la problématique martienne, le recours au nucléaire me paraît incontournable.
    Pour finir, il serait bon quand même de mentionner la question initiale (une DES questions du vol longue durée) : la baisse d’acuité visuelle. Je n’ai aucune connaissance de médecine aérospatiale (ni de médecine tout court !) aussi qu’on me pardonne une éventuelle ânerie. Voici cependant mon interrogation : et si la cause n’était pas mécanique (gravitationnelle) mais tout simplement due aux particules lourdes genre mésons qu’on trouve après réaction de spallation dues aux cosmiques ? En effet nos vols longues durées ont eu lieu à basse orbite (ISS), dans la banlieue atmosphérique donc, là où ces réactions de spallation ne sont pas rares. Je crois me souvenir que le Facteur de Qualité (Q) de ces particules lourdes pour le système optique était assez conséquent… Mais bon, vu ma jeunesse très ancienne, je me fais peut-être des nœuds !
    Cordialement,
    Papy Alanares
    P.S. Bien que craignant hélas de ne pouvoir assister à temps au débarquement martien, je considère comme une folie contre-productrice la précipitation martienne : face aux opinions publiques et politiques, un échec signerait un long coup d’arrêt au programme. Acquérons d’abords tous les savoirs-faire sur la Lune, à commencer par comment s’accommoder de ces maudites poussières hyper réactives.

  15. #12
    moijdikssékool

    Re : Re: Actualité - Pourquoi les astronautes ont-ils une mauvaise vue ?

    Et la vue des astronautes dans tout ça ? Vous
    ben justement, on imagine comment résoudre le problème! Ca coûte cher, de faire un gros satellite, mais c'est quand même plus sympa que d'avoir à faire des tests avec des implants. Je me demande quel est le degré de cobaye que peuvent atteindre les astronautes. C'est vrai qu'on accepte de faire encore des tests sur les animaux, et comme on est aussi des animaux, des fois, les expériences débordent...
    et perso, s'il faut chercher une alternative au gros satellite, bin je voterai non. Parceque de toute façon, un gros vaisseau spatial, c'est trop cool

  16. Publicité
  17. #13
    moijdikssékool

    Re : Re: Actualité - Pourquoi les astronautes ont-ils une mauvaise vue ?

    sinon, les nains (je rêve encore d'un lancé de nain interplanétaire) n'auraient-ils pas moins de problèmes, à priori ils ont moins de différence de pression sanguine dans leur corps... Et les vaisseaux ont besoin d'être moins gros...

  18. #14
    Saigneur44

    Re: Actualité - Pourquoi les astronautes ont-ils une mauvaise vue ?

    Et pourquoi pas de bigleux ou des aveugles !
    Il n'y a rien a voir la haut, il fait tout noir.

  19. #15
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : Re: Actualité - Pourquoi les astronautes ont-ils une mauvaise vue ?

    @Alanares:
    si on suit ton programme qui est présenté comme découlant une évidente simplicité à mettre en œuvre.
    il est sur qu'il ne faut pas être trop pressé.
    une techno type 2001 y mettra beaucoup plus de temps.
    ( avec un coût qui le met hors jeu pour longtemps )

    il reste clair que le défi majeur d'une telle "mission", c'est le facteur humain.
    je n'ai pas d'avis biologique ( incompétent ) concernant le sujet précis , mais ces études montrent bien la difficulté du chemin sur ce point.

    merci pour l'article.
    Dernière modification par ansset ; 14/07/2016 à 19h18.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !