Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Actualité - Paris teste des arbres connectés pour réduire la pollution



  1. #1
    V5bot

    Actualité - Paris teste des arbres connectés pour réduire la pollution

    Place de la Nation, à Paris, la start-up allemande Green City Solutions a installé trois murs végétalisés qui absorbent les particules fines et le dioxyde d'azote avec, pour chacun, une efficacité...

    Lire la suite : Paris teste des arbres connectés pour réduire la pollution

  2. Publicité
  3. #2
    FC05

    Re : Actualité - Paris teste des arbres connectés pour réduire la pollution

    D’après Green City Solutions, la mousse naturelle présente sur ses deux façades a une capacité à purifier l’air des gaz à effet de serre proportionnelle à celle de 275 arbres.
    Si le coefficient de proportionnalité est de 0,00000001 ça fait pas grand chose au final.



    Concrètement, le mur végétalisé peut « manger » les particules fines, le dioxyde d'azote et l’ozone puis convertir l’ensemble en biomasse. ...

    ... Selon les chiffres avancés par Green City Solutions, un City Tree compense 240 tonnes d’équivalent CO2 par an.
    240 tonnes de CO2 captés, ça fait environ 250 tonnes d'hydrate de carbone, le truc va s'effondrer sur lui même si il capte pour de vrai !

    Selon nos informations, un City Tree coûterait environ 25.000 euros.
    x3, heureusement que je ne paye pas mes impôts à Paris.
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  4. #3
    EauPure

    Re : Actualité - Paris teste des arbres connectés pour réduire la pollution

    CO2 = 0.272 C donc 240 tonnes de CO2 ça fait 65 tonnes de carbone sur 24 m² donc par jour 7,45 kilo par m²
    et ça doit être tondu pour pas que ça s'éffondre
    Dernière modification par EauPure ; 15/07/2016 à 17h35.
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  5. #4
    FC05

    Re : Actualité - Paris teste des arbres connectés pour réduire la pollution

    Ben non, on ne capte pas du carbone pur avec une plante !
    Je persiste, c'est 250 tonne, au moins.
    Et si il faut trondre, ce n'est pas sans entretiens (comme dit dans l'article).

    Et même en prenant tes chiffres, 7,45 kg/jour/m2 de C, ça me semble un peu gros. Avec quelques m2 je me chauffe au charbon ...

    Il y a un truc qui ne colle pas dans les ordres de grandeurs.
    En fait je soupçonne qu'ils comptent la production des panneaux solaires dans l'histoire , du green-painting de silicium, donc de la communication malhonnête, mais ce n'est pas grave, c'est écolo et comme on est bête à bouffer du foin ...
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    polo974

    Re : Actualité - Paris teste des arbres connectés pour réduire la pollution

    Au début:
    Un City Tree se présente sous la forme d’un bloc de quatre mètres de haut par trois mètres de large et soixante centimètres d’épaisseur.
    je me suis dit: "ça sent le panneau de pub, sur l'autre face..."
    et puis (dans la foulée):
    D’après Green City Solutions, la mousse naturelle présente sur ses deux façades a une capacité à purifier l’air
    ah ben non...

    sauf que vers la fin:
    Un investissement qui peut être amorti en se servant de ce mur végétalisé comme mobilier urbain susceptible d’afficher de la publicité sous forme physique ou numérique via des écrans.
    ben voyons...
    et puis, tant qu'à charger la barque:
    De plus, l’intégration de balises Bluetooth, de puce NFC ou de codes QR peut faciliter la diffusion de contenus vers des smartphones.
    car sinon, à quoi bon connecter un truc autonome...

    et puis:
    un City Tree compense 240 tonnes d’équivalent CO2 par an.
    240 tonnes par an, ça fait 650 kg par jour.

    Il va falloir un sacré courant d'air à la surface de la mousse pour avoir autant d'échange (même s'il est question "d'équivalent")...
    Jusqu'ici tout va bien...