Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Actualité - Le secret des supraconducteurs à hautes températures enfin percé ?



  1. #1
    V5bot

    Actualité - Le secret des supraconducteurs à hautes températures enfin percé ?

    La supraconductivité à hautes températures des cuprates intrigue les physiciens depuis 30 ans. Un groupe de chercheurs états-uniens a peut-être trouvé la clé de cette énigme. Si tel est le cas, ce...

    Lire la suite : Le secret des supraconducteurs à hautes températures enfin percé ?

  2. Publicité
  3. #2
    f.oreste

    Re : Actualité - Le secret des supraconducteurs à hautes températures enfin percé ?

    article un peu difficile, voir pas très clair... pour le béotiens... je vois bien les paires de Cooper (approximativement)... mais que faut-il comprendre ...

    que l'augmentation de la densité d'atome de Strontium réduit celle des paires de Cooper, et que cette diminution favorise la supraconductivité ? étrange, puisqu'il semble-être dit que la supra conductivité est habituellement lié a une densification des paires de Cooper ou à leur apparition dans les sandwichs de cuprate

    et ça c'est pas super clair pour moi cette apparente contradiction...
    Dernière modification par f.oreste ; 19/08/2016 à 21h06.

  4. #3
    mtheory

    Re : Actualité - Le secret des supraconducteurs à hautes températures enfin percé ?

    Citation Envoyé par f.oreste Voir le message
    article un peu difficile, voir pas très clair... pour le béotiens... je vois bien les paires de Cooper (approximativement)... mais que faut-il comprendre ...

    que l'augmentation de la densité d'atome de Strontium réduit celle des paires de Cooper, et que cette diminution favorise la supraconductivité ? étrange, puisqu'il semble-être dit que la supra conductivité est habituellement lié a une densification des paires de Cooper ou à leur apparition dans les sandwichs de cuprate

    et ça c'est pas super clair pour moi cette apparente contradiction...
    Bonsoir,
    Non, il est bien écrit que l'augmentation de la densité fait aussi augmenter la température critique.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  5. #4
    f.oreste

    Re : Actualité - Le secret des supraconducteurs à hautes températures enfin percé ?

    "de l'augmentation de la densité fait aussi augmenter la température critique" oui, mais de quoi ? des atomes de Stromtium ?? mais fait baisser celle des paires de cooper, sencé être à l'origine de la supraconductivité...

    ais-je bien lu ?

  6. #5
    vgondr98

    Re : Actualité - Le secret des supraconducteurs à hautes températures enfin percé ?

    Ils ont découvert que la température critique d’apparition de la phase de supraconductivité dépendait du dopage en strontium, c'est-à-dire de la quantité de cet élément entrant dans la formule chimique des LSCO. Or, l’augmentation de cette quantité fait décroître la densité des paires de Cooper. Les chercheurs ont montré qu’il y avait en fait un véritable lien causal entre l’augmentation de cette densité et celle de la température critique des LSCO
    Si je lis correctement :
    1) La température critique d'apparition de la phase de supraconductivité dépend du dopage en strontium.
    Ok mais est-ce que c'est une corrélation positive ou négative ou une courbe en cloche ou une courbe en U ? Un schéma aurait été sympa.

    L’augmentation de cette quantité fait décroître la densité des paires de Cooper. Les chercheurs ont montré qu’il y avait en fait un véritable lien causal entre l’augmentation de cette densité et celle de la température critique des LSCO
    .

    2) Plus il y a de Srontium, moins il y a de paires de Cooper.
    3) Plus il y a de paires de Cooper, plus la température critique augmente.

    Donc, moins il y de Strontium, plus il y a de paires de Cooper et plus la température critique augmente.
    Mais à quoi ils servent ces atomes de Strontium ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    mtheory

    Re : Actualité - Le secret des supraconducteurs à hautes températures enfin percé ?

    Citation Envoyé par vgondr98 Voir le message

    2) Plus il y a de Srontium, moins il y a de paires de Cooper.
    3) Plus il y a de paires de Cooper, plus la température critique augmente.

    Donc, moins il y de Strontium, plus il y a de paires de Cooper et plus la température critique augmente.
    Mais à quoi ils servent ces atomes de Strontium ?
    C'est surtout la densité qui est importante. Sinon, il y a un niveau minimal du dopage en Sr en dessous duquel il n'y a plus de supraconductivité.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  9. Publicité
  10. #7
    f.oreste

    Re : Actualité - Le secret des supraconducteurs à hautes températures enfin percé ?

    non, finalement ça n'a aucun sens... a la première lecture c'est peu clair... à la seconde, l'auteur du papier ne sait manifestement lui non-plus pas vraiment ce qu'il se passe...

    l'on ne peut pas d'un coté admettre que le dopage en Sr fait diminuer les paires de cooper et augmenter la température critique, et de l'autre se demander ce qu'il faut pour augmenter la densité de paire de cooper...

    parceque ce que semble dire l'expérience est, il existe a basse température des paires de cooper et celle-ci sont précisément le problème de la production de supra-conducteur à haute-température, soit strictement l'inverse de ce qui dit d'habitude...

    l'effet strontium permettant au cuprate précisément de ne pas sombrer dans un mer de "cooper" (si j'ose dire)

    lanthane, terre-rare, Strontium alcalino-terreux..

    et il donne des shémas, des feuillages(couche) d'atome, de leurs cuprates ? (juste pour voir)

  11. #8
    vgondr98

    Re : Actualité - Le secret des supraconducteurs à hautes températures enfin percé ?

    Ce n'est pas ce que j'ai compris du dernier message de mtheory.
    Je crois qu'il y a une valeur ultra précise de nombres d'atomes de Strontium où la densité de paire de Cooper est maximal et plus la densité de paires de Cooper est importante plus la température critique d'apparition est importante.
    En dessous et au dessus de ce nombre d'atomes de Srontium, la densité de paires de Cooper diminue.

Sur le même thème :