Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus



  1. #1
    V5bot

    Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    En fouillant dans les données collectées par le satellite Kepler et liées aux exoplanètes découvertes (confirmées ou pas encore), une équipe a sélectionné 216 corps qui figurent dans la zone...

    Lire la suite : Les 20 mondes les plus habitables connus

  2. Publicité
  3. #2
    Mickey-l.ange

    Re : Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    Et c'est reparti pour la grande obsession FS :
    « Je pense que nous allons avoir des indications fortes que de la vie existe au-delà de la Terre d’ici une décennie et que nous aurons des preuves définitives dans 20 à 30 ans », déclarait en 2015 Ellen Stofan, directrice de la division des Sciences de la Nasa, en charge de l’exploration scientifique de la Terre, du Système solaire et de l’univers.
    Après cette petite introduction, on peut maintenant passer sans plus attendre aux sphères de Dyson...

  4. #3
    I3ios

    Re: Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    Le corps humain est tellement fragile, tellement dépendant de l'écosystème terrestre. Les ressources nécessaires pour le maintenir en vie en dehors de sa bulle idéale qu'est la Terre sont tellement gigantesques qu'on ne voit pas comment on pourrait maintenir une colonie viable de milliers d'individus sur les planètes et satellites du système solaire (Quelqu'un a t'il une idée de ce que ça coûte annuellement pour maintenir un équipage dans l'ISS?) Quand aux exoplanètes, dont la plus proche serait à 4,3 années lumière, la science fiction à peut être faussé la perception de la réalité chez certains mais l'échelle de distance (40682300000000km) rend improbable le fait que l'humanité survive ne serait ce que le temps d'envoyer un satellite sur place, même en tenant compte d'éventuelles avancées technologiques en matière de propulsion.

  5. #4
    jacquolintégrateur

    Re : Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    Bonjour
    Ces informations sont, certes, intéressantes, mais il y a, tout de même lieu de remarquer que la plupart des planètes candidates gravitent autour de naines rouges, étoiles de groupe K ou M, typiquement 10 à 1000 fois moins lumineuses que le Soleil, de sorte que leur "zone d'habitabilité" est de 3 à 30 fois plus proche de l'étoile que dans le système solaire. Ceci a pour effet d'exposer la planète aux effets de l'instabilité congénitale de ces types d'étoiles dont l'activité magnétique est intense et tumultueuse !! En outre, la rotation des planètes candidates risque d'avoir été bloquée par l'effet des marées, lequel varie, en intensité, comme l'inverse du cube de la distance à l'étoile. Tout ceci n'est pas catégoriquement incompatible avec la vie dont celle que nous connaissons a suffisamment donné les preuves de ses prodigieuses facultés d'adaptation mais il se pourrait, tout de même, qu'elle n'offre pas autant de richesse et de diversité que notre biosphère.
    Cordialement.
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Alanares

    Re: Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    Bon(jourOUsoir) à Tou(te)s
    Faisons un peu de prospective mais avant tout rappelons les limites de l’exercice :
    1/ Optimisme béat avec pour corolaire « pourquoi se creuser la tête, on trouvera bien une solution miracle » ;
    2/ Pessimisme stérile avec pour corolaire « pourquoi se creuser la tête, de toute façon on n’y arrivera jamais »
    L’exercice consiste donc à naviguer entre ces 2 bornes dans le domaine que je qualifierais de « réalisme volontariste » (Le monde n’est pas comme il est, mais comme nous le faisons).
    Données du problème :
    1) Un biotope, la Terre, limité en place et ressources (particulièrement énergétiques) ;
    2) Une espèce dévoreuse de ressources, en croissance exponentielle, et de plus en durée de vie en constant allongement, voire peut-être à la veille d’une explosion (théorie Transhumaniste).
    Voies possibles :
    1) Malthusienne : on ne fait plus de bébés, et l’humanité est terminée (illusoire car ne pourrait être réalisée que de manière dictatoriale);
    2) On continue à « s’étendre » :
    2.1/ Mais si c’est uniquement « sur Terre, océans compris » on repousse un peu le problème, mais très vite, on atteindra une nouvelle limite ;
    2.2/ Dans tous les cas, on finit dans l’Espace !

    Etapes « raisonnables » dans l’Espace :
    1) Acquérir sur la Lune toute proche donc raisonnablement accessible et exploitable les Technologies et Savoir-Faire nécessaires ;
    2) Ceci acquis, alors et seulement alors, préparer l’installation sur Mars (villes sous dômes dans un premier temps), prioritairement dans l’hémisphère sud ; tout en démarrant le processus de Terraformation.
    Précisions sur la colonisation de Mars :
    - Là encore même avec des progrès fulgurants en matière de transport et de Terraformation (ce n’est pas impossible à moyen terme) il faut garder à l’esprit un aspect rarement évoqué : Mars est une petite planète, et une fois celle-ci terraformée, l’océan boréalis recouvrant l’hémisphère nord, nous n’aurons plus qu’une demie petite planète !
    - En matière de transport un flux significatif de migration ne pourrait être atteint qu’avec un système :
    * ascenseur Clarke-Tsiolkovski vers la Lune ;
    * catapulte électromagnétique pour la section Lune-Mars ;
    L’ensemble servi par un nombre énorme de vaisseaux de dimensions… énormes !
    Pourquoi ? Supposons 12 milliards de Terriens se marchant sur les pieds en s’entretuant à qui mieux mieux. On trouve 2 milliards de volontaires pour Mars.
    Supposons que le système sus-mentionné fonctionne à plein rendement sans aucune panne, avec un voyage ramené à 2 mois max (Pb rayonnements cosmiques), et, tous vaisseaux confondus, 10 à 100000 migrants par an : combien de temps pour les 2 milliards ?
    A vos calculette : résultat décevant hein ?
    Conclusion : Mars sauvera sûrement l’humanité (en cas de catastrophe) mais ne résoudra en rien le Pb de surpopulation terrestre !
    Autres possibilités que Mars :
    - Dans le système intérieur RIEN. Certains ont imaginé des citées ballons dans la haute atmosphère de l’enfer vénusien : quelle étrange idée ! Car autant mettre à fort moindre frais ces ballons dans la haute atmosphère… terrestre ! Quand à Mercure, quitte à griller sans atmosphère sous les rayonnements solaires, à dimensions à peu inférieure, autant se contenter de la Lune (diamètre Mercure = env 1,4 diam lunaire) ;
    -Dans le système extérieur, hormis Titan invivable pour nous, peut-être quelques lunes-océans des systèmes jupitériens et saturniens ; et au bout du bout, loin de tout (surtout de l’énergie solaire), le système Pluton-Charon… pour y faire quoi ?

    Donc hors Mars, dans notre système solaire, la Sphère de Dyson ou, plus modestement et plus réalisables, des citées spatiales… à condition de trouver/exploiter, avec des infinités de nanorobots autoreproductibles, les matériaux sur des astéroïdes.

    Ensuite ? Proxima
    - D’abord créer un système de canons lasers successifs en orbite terrestre, puis dans l’espace profond pour envoyer à vitesses relativistes (1/5 C ?) des micros sondes qui dans 20 ans nous renverrons des infos (qui mettront encore 4 ans à nous parvenir) sur une éventuelle « Terre » d’accueil…
    - Et si, par miracle, une 1,5 à 2 Terre se déclare prête à nous recevoir, alors, même moyennant terraformation par bionanotechnologies et autres nanoassembleurs de Drexler, il ne nous restera plus qu’à revivre à la puissance 100000 le précédent Pb de la migration martienne, avec de véritables vaisseaux mondes(*) construits à l’intérieur d’astéroïdes (toujours les cosmiques…)
    (*) Reste pour ceux-ci la question de la source d’énergie…
    Cordialement
    Papy Alanares

  8. #6
    Malomarie

    Re: Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    Le futur c'est la terraformation de Vénus.

  9. Publicité
  10. #7
    EauPure

    Re : Re: Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    Citation Envoyé par Alanares Voir le message
    Ensuite ? Proxima
    - D’abord créer un système de canons lasers successifs en orbite terrestre, puis dans l’espace profond pour envoyer à vitesses relativistes (1/5 C ?)
    comment elles freinent à cette vitesse ?
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  11. #8
    Mickey-l.ange

    Re : Re: Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    Citation Envoyé par Alanares Voir le message
    Voies possibles :
    1) Malthusienne : on ne fait plus de bébés, et l’humanité est terminée (illusoire car ne pourrait être réalisée que de manière dictatoriale);
    2) On continue à « s’étendre » :
    2.1/ Mais si c’est uniquement « sur Terre, océans compris » on repousse un peu le problème, mais très vite, on atteindra une nouvelle limite ;
    2.2/ Dans tous les cas, on finit dans l’Espace !
    N'y a-t-il pas une autre voie moins radicale : la diminution progressive de la démographie ?
    L'humanité n'est pas "terminée" et elle ne continue pas à "s'étendre"...?

  12. #9
    Malomarie

    Re: Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    Effectivement, terraformation de Vénus ET gestion de la démographie.

  13. #10
    Tryss2

    Re : Re: Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    comment elles freinent à cette vitesse ?
    Le lithobraking est une technique éprouvée pour freiner une sonde spatiale, et ne nécessite pas d'équipements particuliers

  14. #11
    Alanares

    Re: Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    Bon(jourOUsoir) à Tou(te)s

    @ Malomarie
    « Le futur c'est la terraformation de Vénus. »
    Evidemment notre soeur jumelle serait plus intéressante mais …
    A priori, si les technologies envisagées fonctionnent sur Mars, sans doute moyennant un gros travail d’adaptation (conditions infernales), elles pourraient aussi fonctionner sur Vénus, en nous demandant toutefois d’être beaucoup plus patients…
    Reste cependant un pb considérable : pour aider à baisser la température du chaudron, comment accélérer sa vitesse de rotation ?

    @ EauPure
    « comment elles freinent à cette vitesse ? »
    Heu… pourquoi freiner ? Il s’agit de micro sondes (en essaim ou pas) auxquelles il suffira de traverser les systèmes d’Alpha du Centaure qui nous intéressent et de nous renseigner sur leurs planètes. En comptant sur quelques améliorations techniques, leur vitesse de 60000 km/s max leur confèrerait un temps de traversée système suffisamment lent pour nous renseigner avec forces détails…

    @ Mickey-l.ange
    « N'y a-t-il pas une autre voie moins radicale : la diminution progressive de la démographie ?
    L'humanité n'est pas "terminée" et elle ne continue pas à "s'étendre"...?
    Cas d’école géostratégique d’un monde parfait, composé uniquement d’acteurs parfaits, tous soumis à des contraintes externes et internes identiques et parfaitement identifiées…
    Dans la réalité, depuis environ un demi siècle, seul globalement l’Occident et le Japon ont contrôlé les naissances sans autoritarisme : ce sont devenues ce que j’appelle fort peu courtoisement les « zones de têtes blanches » de la planisphère !
    Quant au reste du monde…
    A ceci s’est ajouté un allongement constant de la durée de vie et à ceci va s’ajouter d’ici 2 décennies un saut quantique dans cet allongement.
    Cordialement,
    Papy Alanares



  15. #12
    Malomarie

    Re: Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    salut Alanares, et tout le monde

    Je suis loin d'être spécialiste en quoi que ce soit concernant les techniques et recherches fondamentales à mettre en œuvre pour terraformer Vénus, et à fortiori comment accélérer une planète.
    Mais mon intuition d'amateur éclairé sur l'histoire des progrès technologiques, et ses bonds épisodiques mais spectaculaires, me fait dire que s'y pencher sérieusement à l'échelle scientifique mondiale serait déjà une bonne partie du boulot.
    L'inconvénient serait que ça nécessiterait une maturité politique globale pour prendre cet objectif comme une histoire à la fois concernant l'Humanité toute entière et à la fois vitale.
    L'avantage est que cette même maturité serait la seule façon de faire face aussi à la problématique démographique.
    Donc jackpot.
    Bon, même en tenant compte de la géopolitique actuelle et soupçonnant bien que dans le meilleur des cas quelques générations encore n'en verront pas la couleur, et que nous serons quelques milliards supplémentaire à ce moment-là...j'ai bien conscience que ça reste un scénario idyllique.
    Mais il a l'avantage d'abord de répondre aux deux principaux défis qui attendent nos descendants, et ensuite de prendre en compte cette inéluctable mondialisation que nous vivons. Dans sa future et hypothétique facette positive certes, mais je n'ai écrit nulle part que c'était un scénario catastrophe.
    En résumer mon sentiment est que tout ce à quoi nous avons affaire dépend d'une seule et même chose: l'évolution de la politique mondiale vers une capacité à s'accorder sur l'essentiel.

  16. Publicité
  17. #13
    Tryss2

    Re : Re: Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    Dans la réalité, depuis environ un demi siècle, seul globalement l’Occident et le Japon ont contrôlé les naissances sans autoritarisme
    Non. La transition démographique est largement engagée partout sauf en Afrique (et d'autres pays du moyen orient)

    Par exemple, en 50 ans, on est passé de 5 enfants par femme, à 2 enfants par femme en Amérique du sud (donc on est maintenant au niveau du renouvellement de la population). Le Bangladesh a lui divisé son taux de natalité par 3 dans le même temps
    Dernière modification par Tryss2 ; 22/08/2016 à 00h17.

  18. #14
    Malomarie

    Re: Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    @Tryss2 Et c'est une bonne nouvelle.
    Pour les autres pays il faut encore du temps et des progrès sociaux et économiques. Donc politiques. On y croit!

  19. #15
    EauPure

    Re : Re: Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    Le problème c'est que la population mondiale va vers le vieillissement

    https://humanoides.fr/thailande-robots-silver-economy/
    L’ONU prévoit que la population de plus de 60 ans du pays, qui représentait 8,9% en 2010, bondira à 19,5% d’ici 2030. Et par la même occasion, c’est la part de la population active qui diminue.
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  20. #16
    lemuwien

    Re: Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    Malomarie
    En résumer mon sentiment est que tout ce à quoi nous avons affaire dépend d'une seule et même chose: l'évolution de la politique mondiale vers une capacité à s'accorder sur l'essentiel.
    Je pense que ça dépend avant tout de nous tous. Nous devons nous réapproprier nos vies et la politique. Ca nous demande de perdre en confort et c'est là où ça coince. Les politiques locaux et mondiaux comptent bien là dessus depuis des siècles

  21. #17
    Bluedeep

    Re : Re: Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    Le problème c'est que la population mondiale va vers le vieillissement
    Pas assez vite; c'est là le problème.

  22. #18
    Bluedeep

    Re : Re: Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    Citation Envoyé par I3ios Voir le message
    Le corps humain est tellement fragile, tellement dépendant de l'écosystème terrestre. Les ressources nécessaires pour le maintenir en vie en dehors de sa bulle idéale qu'est la Terre sont tellement gigantesques qu'on ne voit pas comment on pourrait maintenir une colonie viable de milliers d'individus sur les planètes et satellites du système solaire (Quelqu'un a t'il une idée de ce que ça coûte annuellement pour maintenir un équipage dans l'ISS?) Quand aux exoplanètes, dont la plus proche serait à 4,3 années lumière, la science fiction à peut être faussé la perception de la réalité chez certains mais l'échelle de distance (40682300000000km) rend improbable le fait que l'humanité survive ne serait ce que le temps d'envoyer un satellite sur place, même en tenant compte d'éventuelles avancées technologiques en matière de propulsion.
    Visiblement, vous ignorez la signification du terme "planète habitable, dans le cas contraire vous vous seriez dispensé de cette intervention très éloignée du sujet.

  23. Publicité
  24. #19
    Malomarie

    Re: Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    lemuwien
    Vous pointez justement à la fois le problème et ce qui sera la solution. Pas de bonne gestion politique globale sans évolution de la maturité globale des peuples.
    Et ça ne se fera pas sans un minimum de nivellement par le haut des qualités de vie. Ce qui passera peut-être effectivement par une baisse minimum de la notre. Mais si cette baisse n'est que sortir un peu de ce consumérisme forcené et débile, associée à un projet mondial ça doit être jouable.

  25. #20
    I3ios

    Re: Actualité - Les 20 mondes les plus habitables connus

    Visiblement, vous ignorez la signification du terme "planète habitable, dans le cas contraire vous vous seriez dispensé de cette intervention très éloignée du sujet.
    Le premier paragraphe de l'article aborde le sujet de la colonisation de l'espace par l'espèce humaine, et mon intervention traite de ce sujet.