Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 57 sur 57

Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité



  1. #31
    aslan

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    400 km en zoe , j y crois pas , le vent dans le dos , en ne depassant pas le 70 kmH et en poussant sur les dernier metre

  2. Publicité
  3. #32
    Dynamix

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Citation Envoyé par aslan Voir le message
    la voiture electrique a plus de 500 km d autonomie , il a reussi a la sortir lui rapidement..ils sont ou peugeot and co
    Ce n' est pas un exploit .
    Pour avoir de l' autonomie , il n' y a pas de secret , il faut une grosse batterie qui coûte très chère .
    C' est ce que fait Tesla .
    A même autonomie les voitures des grandes marques sont moins chères .

    Citation Envoyé par aslan Voir le message
    c est un precurseur
    Il n' a rien inventé .
    C' est surtout un bon vendeur .

  4. #33
    Dynamix

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Citation Envoyé par aslan Voir le message
    400 km en zoe , j y crois pas , le vent dans le dos , en ne depassant pas le 70 kmH et en poussant sur les dernier metre
    Et les 500 km/h de Tesla , tu y crois ?
    Ils sont aussi crédibles l' un que l' autre vu qu' ils se basent sur la même norme .

  5. #34
    aslan

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    500 kmh non ....mais 500 km d autonomie sur la plus chere des tesla avec la batterie , la plus grosse , pas de souci

    sachant que la tesla coute une blind et qu ils ont mis une blind de batterie

    non il a rien inventer , la voiture electrique existe depuis la fin du 19 ieme siecle lol

  6. #35
    Carcharodon

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Je ne comprend pas ta hargne.
    Ce qui m’énerve, c'est la répétition ad nauseam de l'effet soufflé :
    Quand on ne cesse de promettre du vent, au début, on créé un engouement, le public est enthousiaste.
    Mais quand il s'aperçoit qu'on l'a pris pour une truffe, alors il se met a bouder le sujet, à moitié dégouté a moitié vexé d'avoir pris des vessies pour des lanternes.
    Or, ce qui peut permettre un jour de poser le pied sur mars (ici, je n'émet pas de jugement de valeur sur "est-ce utile"), c'est des budgets colossaux qui ne peuvent être accordé QUE si nos élus en ont la volonté politique, dont la source ne peut venir que de la représentation populaire qui les as mis au pouvoir.
    En résumé, pour y mettre les sous, il faut avant tout que les gens du peuple, comme moi, soient convaincus par le projet.
    Et l'effet soufflé, ça fini par créer l'envie exactement inverse, un fois qu'il est retombé, tout le monde fini par se dire : c'est des conneries, passons à autre chose.

    C'est ça que je reproche a Elon Musk : à force de crier au loup, non seulement on ne pas plus LE croire, mais on ne va plus Y croire.
    Cette stratégie de com a court terme ne sert qu'a valoriser sa société SpaceX et est néfaste à la l'exploration habitée martienne a moyen et long terme.

    Ce n'est pas des brasseurs de vent qui feront avancer cette épopée, c'est des réalisations concrètes et l'ouverture de chantiers sur les points qui ont besoin d'être défrichés, en commençant par penser à un retour d'échantillon.
    Quand on aura fait en particulier ce point, il "suffira" d'incorporer l'homme dans la boucle.
    Ça c'est un défi à notre portée actuellement, le retour d'échantillons, car il faudra poser plusieurs tonnes a la surface, et être capable d'en redécoller et de ramener le tout sur terre.
    prétendre poser 100 personnes sur mars, c'est seulement un foutage de gueule magistral.

    Voilà la source de ma hargne.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  7. #36
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    C'est ça que je reproche a Elon Musk : à force de crier au loup, non seulement on ne pas plus LE croire, mais on ne va plus Y croire.
    Cette stratégie de com a court terme ne sert qu'a valoriser sa société SpaceX et est néfaste à la l'exploration habitée martienne a moyen et long terme.
    .
    salut.
    très objectivement, je n'en sais rien.
    pour un public averti, c'est très probable, mais est ce lui qui fait le "gros des troupes".?
    difficile de savoir ce qu'il en est du ressenti moyen de "l'américain" par exemple.
    ps : sans moquerie de ma part.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  8. Publicité
  9. #37
    wacounda

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    salut.
    très objectivement, je n'en sais rien.
    pour un public averti, c'est très probable, mais est ce lui qui fait le "gros des troupes".?
    difficile de savoir ce qu'il en est du ressenti moyen de "l'américain" par exemple.
    ps : sans moquerie de ma part.
    l'américain moyen est pas super en forme financièrement, comme le prouve la drôle de situation politique du moment, je pense qu'il a d'autre souci que l'exploration d'une planète désertique à des centaines de millions de km de chez lui.

  10. #38
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    ben justement, l'argument ( bidon ) de Musk est de dire , "ça coûte pas cher les gars" (*) ! et "rêvons un peu" !
    enfin très naïvement , je le vois comme ça.

    (*) les riches se feront plaisir, les classes moyennes admireront, les USA sont les meilleurs.....

    bon je sais, c'est à trois balles, mais il y a parfois des trucs qui peuvent fonctionner ainsi, dans "l'inconscient collectif" cher à Yung.
    Dernière modification par ansset ; 04/10/2016 à 11h34.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  11. #39
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    surtout quand l'actu et le quotidien sont "moroses"....

    en parallèle, la Nasa avance tout doux, avec son expérience d'isolement pendant un an d'une dizaine de chercheurs.
    mais ça, je suppose que ça n'imprime rien pour le "télé-spectateur".
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  12. #40
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Ce qui m’énerve, c'est la répétition ad nauseam de l'effet soufflé :
    Quand on ne cesse de promettre du vent, au début, on créé un engouement, le public est enthousiaste.
    Mais quand il s'aperçoit qu'on l'a pris pour une truffe, alors il se met a bouder le sujet, à moitié dégouté a moitié vexé d'avoir pris des vessies pour des lanternes.
    Or, ce qui peut permettre un jour de poser le pied sur mars (ici, je n'émet pas de jugement de valeur sur "est-ce utile"), c'est des budgets colossaux qui ne peuvent être accordé QUE si nos élus en ont la volonté politique, dont la source ne peut venir que de la représentation populaire qui les as mis au pouvoir.
    En résumé, pour y mettre les sous, il faut avant tout que les gens du peuple, comme moi, soient convaincus par le projet.
    Et l'effet soufflé, ça fini par créer l'envie exactement inverse, un fois qu'il est retombé, tout le monde fini par se dire : c'est des conneries, passons à autre chose.

    C'est ça que je reproche a Elon Musk : à force de crier au loup, non seulement on ne pas plus LE croire, mais on ne va plus Y croire.
    Cette stratégie de com a court terme ne sert qu'a valoriser sa société SpaceX et est néfaste à la l'exploration habitée martienne a moyen et long terme.

    Ce n'est pas des brasseurs de vent qui feront avancer cette épopée, c'est des réalisations concrètes et l'ouverture de chantiers sur les points qui ont besoin d'être défrichés, en commençant par penser à un retour d'échantillon.
    Quand on aura fait en particulier ce point, il "suffira" d'incorporer l'homme dans la boucle.
    Ça c'est un défi à notre portée actuellement, le retour d'échantillons, car il faudra poser plusieurs tonnes a la surface, et être capable d'en redécoller et de ramener le tout sur terre.
    prétendre poser 100 personnes sur mars, c'est seulement un foutage de gueule magistral.

    Voilà la source de ma hargne.

    Je ne pense pas que l'engouement publique soit le moteur du spatial. Historiquement, en tout cas, ça n'est pas ça. C'est l'offre (ceux qui entreprennent) qui crée la demande (ceux que ça fait rêver).

    L'innovation spatiale, tout ce qui n'est pas directement lié au militaire ou à l'économie, est faite par ceux qui y croient de toute leur force et qui investissent leur vie la dedans. Et ce sont eux qui -éventuellement- entraînent le politique et l'investissement public à leur suite. Avec une fusée balistique R7, Korolev c'est dit tient, je peux satelliser 50 kg ! C'est lui tout seul qui a convaincu Krouchtchev et c'est comme ça que la course à l'espace a commencé.
    Parcours Etranges

  13. #41
    saint.112

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Je ne pense pas que l'engouement publique soit le moteur du spatial. Historiquement, en tout cas, ça n'est pas ça. C'est l'offre (ceux qui entreprennent) qui crée la demande (ceux que ça fait rêver).
    L'innovation spatiale, tout ce qui n'est pas directement lié au militaire ou à l'économie, est faite par ceux qui y croient de toute leur force et qui investissent leur vie la dedans. Et ce sont eux qui -éventuellement- entraînent le politique et l'investissement public à leur suite. Avec une fusée balistique R7, Korolev c'est dit tient, je peux satelliser 50 kg ! C'est lui tout seul qui a convaincu Krouchtchev et c'est comme ça que la course à l'espace a commencé.
    Tu idéalises l'histoire du spatial.
    En Union soviétique, dans les années 50, le militaire et le spatial étaient tellement intimement liés que tout le spatial émargeait au budget de l'Armée rouge. La course à l'espace a commencé par la course au missile balistique et ce depuis le V2.
    Spoutnik a permis de tester la fusée Semiorka, l'ancêtre des Soyouz, qui était développée comme missile balistique. C'était un message aux Américains : « Nous pouvons balancer une bombe A sur Washington quand nous voulons. » lesquels l'ont reçu 5/5 et ont commencé à avoir les fesses qui faisaient bravo.
    Auparavant Eisenhower ne voulait pas mélanger le spatial civil et le spatial militaire. Il a changé d'avis aussi sec.
    C'est à partir du moment où les bombes nucléaires ont été miniaturisées et où les missiles ont commencé à utiliser des combustibles solides que le spatial civil a pris son indépendance. Le projet Apollo a été conçu avant tout comme un moyen d'hégémonie géostratégique. La course à l'espace c'était la guerre froide sur un autre terrain.
    C'est à mon avis pour ça que les projets de missions habitées sur la Lune et sur Mars sont si peu soutenus : il n'y a plus l'incitation des années 60.
    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  14. #42
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Les militaires n'auraient pas eu l'idée d'envoyer un satellite. Le missile balistique suffisait. L'idée de Spoutnik est celle d'un visionnaire qui avait lu Tsiolkovski. Une fois que la compétition a été lancée avec les Américains, c'est devenu une affaire de prestige national, avec l’enchaînement des premières spatiales.

    Et puis plus tard on a finit par trouver quelques utilités aux satellites eux mêmes.
    Dernière modification par Gilgamesh ; 05/10/2016 à 23h55.
    Parcours Etranges

  15. Publicité
  16. #43
    EauPure

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Pourquoi pas, un satellite d'observation devait les intéresser pour détecter les menaces.
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  17. #44
    Carcharodon

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Les militaires n'auraient pas eu l'idée d'envoyer un satellite. Le missile balistique suffisait. L'idée de Spoutnik est celle d'un visionnaire qui avait lu Tsiolkovski. Une fois que la compétition a été lancée avec les Américains, c'est devenu une affaire de prestige national, avec l’enchaînement des premières spatiales.

    Et puis plus tard on a finit par trouver quelques utilités aux satellites eux mêmes.
    J'objecterais que le bip bip du spoutnik a eut plus d'effet instantané sur les masses et sur les militaires US que le développement des missiles balistiques, dont il faudra attendre au moins une décennie après l'affaire des missiles de cuba pour voir leur portée devenir réellement intercontinentale (c'est pas pour rien que les Russes les avaient mis a Cuba)..
    Les militaires US ont alors constaté avec effroi qu'un truc Russe se baladait impunément au dessus de leur tête.
    C'était pas une promesse mais une réalisation.
    Et tu sais bien qu'ils ont immédiatement saisi la portée d'un tel acte représentant une menace protéiforme (dont ils ne faisaient qu'imaginer les possibilités, ce qui la rendait encore plus effrayante).

    La où j’applaudirais à deux mains le père Elon, ce serait s'il parlait de projets qui mettent en avant l'amélioration de la technologie qui permettra un jour de poser le pied sur mars.
    Et même si cette information est "dissimulée" derrière de la "com spéciale média", ça me va.
    dernier exemple : le projet de poser plusieurs tonnes sur mars.
    Tout le monde fait des hooo et des haaa sur le fait de poser une capsule, parce que c'est une capsule, alors que c'est sans le moindre intérêt : ça pourrait être un bloc de saindoux, ça serait pareil, puisque de toute façon une capsule seule ne pourra pas redecoller...
    L'intérêt réside en fait dans la technologie de freinage atmosphérique contrôlé et dirigé grâce à la retro-propulsion hypersonique qui est une vraie nouveauté porteuse de beaux espoirs, afin de poser précisément des charges lourdes sur Mars.
    Mais la com autour de ça ne se concentre que sur "poser une capsule sur mars".
    bon... du moment que ça fait avancer la recherche réelle sur l'astronautique martienne, c'est correct.
    Le pire c'est que j'ai été moi aussi pris au piège la dessus, vu que tout le monde (média oblige) ne parlait que de la capsule et il a fallu que j'apprenne a postériori que ce projet comportait cette partie intéressante.

    Qu'est ce qui a lancé la course à la Lune ?
    Un discours du président, qui a été un formidable boost pour toute une nation.
    Si le peuple américain n'avait pas pleinement adhéré à ce projet, il aurait été simplement irréalisable.
    Quelques soient les causes, bonnes ou mauvaises, qui ont présidé à l'exploration habitée lunaire, les moyens sont passés par un assentiment collectif du peuple US, condition indispensable pour commencer à lancer des chantier pareils.
    Mais sauf qu'a l'époque, ils mentaient moins qu'aujourd'hui sur la réalité du programme, alors que c'était une belle époque du mensonge d'état pourtant...
    Ils ne parlaient pas de coloniser la lune mais d'y poser le pied.
    Et c'est parce qu'il parlaient de choses réalistes que le peuple les a suivi jusqu'au bout du programme, quand même abrégé et fini dans la précipitation une fois l'objectif réalisé, vu que l'effort ne présentait plus d'intérêt.
    En tout cas le peuple a pu constater les réels et constants progrès opérés sur le programme au fur et a mesure du temps.
    Et même les sacrifices (au programme) qui ont eut lieu (Apollo 1) n'ont pas entamé la confiance dans l'aventure.
    Car l'objectif était clair, et tout le monde pouvait constater l'avancée permanente.

    On ne réalise pas de grandes choses pour l'humanité en lui racontant un bobard.
    Les bobards peuvent fonctionner un certain temps, mais font plus de mal que de bien lorsqu'ils sont découverts, ou compris.
    Et celui la est quand même un sacré bobard, du magistral n'importe quoi.
    Poser 100 personnes sur mars

    Le tout alors qu'un seul échec supplémentaire d'une petite fusée falcon9, qui n'a rien d'exceptionnel a ce jour sauf de devoir consommer plus pour faire la même chose que les autres en promettant "un jour" de pouvoir réutiliser son premier étage, pourrait mettre un terme définitif à l'existence de SpaceX.
    Plus la situation est critique pour sa société, plus Musk nous sort des rêves inabordables.
    Chez moi ce genre de procédé, ça s'appelle noyer le poisson en prenant les gens pour des idiots.
    Ça n'aide en rien a se rapprocher d'une première mission martienne habitée.
    Donc ça me met les abeilles, c'est vrai, c'est tellement gros.
    Dernière modification par Carcharodon ; 07/10/2016 à 20h59.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  18. #45
    saint.112

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Pour ceux qui aiment rêver il faut voir la vidéo SpaceX Interplanetary Transport System. On se croirait dans On a marché sur la Lune.
    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  19. #46
    Carcharodon

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Voici une news qui est moins folklorique que celle de l'ITS :
    http://www.usinenouvelle.com/article...s-mars.N448642

    Moins folklorique, mais pas plus réaliste.
    Aller sur mars ne veut pas seulement dire : construire une fusée.
    Ils font un peu tous comme s'ils avaient oublié ce "léger" détail...
    En tout cas, ici, on ne nage pas en pleine SF irréelle comme avec l'ITS.

    Mais tout ça c'est de la communication qui provient d'un bras de fer entre acteurs du marché pour avoir la meilleure couverture médiatique, pour tenter de paraitre plus crédible que le concurrent auprès des investisseurs potentiels (y compris les marchés financiers qui cotent ces entreprises, directement ou non).
    Et les investisseurs en la matière sont, plus que dans beaucoup d'autres secteurs, sensibles au rêve et peu experts en technique / technologie.
    Pour ne pas dire qu'ils n'y entravent que dalle.
    On vient bien de voir le Luxembourg légiférer sur une exploitation totalement improbable des astéroïdes, c'est pour dire !
    D'un autre coté ils n'ont peut-être pas de sujets plus important à voter chez eux...

    Ces annonces ne nous rapprochent pas d'un pouce du système complet qui permettra un jour à un homme de poser le pied sur Mars et qui sera complètement différent de ces engins là.
    Mais au moins ça fait papoter !
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  20. #47
    Carcharodon

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    Je ne pense pas que l'engouement publique soit le moteur du spatial.
    Ça dépend directement du programme concerné.
    Spécifiquement lorsque celui-ci, comme le programme lunaire ou martien, est un programme qui demande des budgets monstrueux et qui n'a aucune retombée directe en retour.

    Il n'y a pas a proprement parler UN moteur du spatial.
    - ce qui concerne la mise en orbite de satellites commerciaux répond a une logique strictement économique.
    - les satellites militaires répondent à la logique de la défense nationale.
    - l'exploration spatiale robotisée répond a celle de la recherche scientifique.

    Poser le pied sur mars ne correspond à aucune de ces logiques.
    Son seul moteur, c'est l'accomplissement d'un exploit, sans lendemain avant une très grande durée : non seulement on est pas près d'y mettre le pied, mais une présence permanente de l'humain sur mars ne peut pas être sérieusement envisagée à ce jour.
    Le seul moteur de cet exploit (dont je ne conteste pas à priori l'éventuelle inutilité, sujet d'un autre débat plus philosophique) ne réside QUE dans l’engouement populaire et la conviction d'une majorité de personnes qu'il faut le faire.
    Sinon on n'aura jamais de chef d'état de pays développé capable d'entreprendre un tel chantier, qui passe aussi par motiver ses homologues d'autres nationalités à faire partie de l'aventure.
    Tout simplement car il n'aura pas pu être élu sur ce programme, qui doit donc être porté par la volonté populaire.

    Sur ce thème de l'exploration martienne habitée (qui n'est certainement pas la conquête martienne), le dictateur c'est vox populi, c'est ni le marché, ni les états, ni la science.

    Et c'est pour ça qu'il faut éviter de lui raconter des salades comme l'ITS.
    Ça ne bénéficie en rien a l'avancée du chantier.
    On en est au stade ou il faudrait fermer un peu son clapet et communiquer lorsqu'il y a des vraies avancées dans le domaine.
    Et la c'est l'inverse, on nage en pleine communication et les chantiers importants n'avancent pas, il n'y a rien a dire de concret parce qu'ils ne font rien de concret.
    Ça va la lasser doucement mais surement, la brave vox populi.
    Voilà pourquoi je pense que c'est contre productif de balancer ces salades.
    Dernière modification par Carcharodon ; 11/10/2016 à 03h49.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  21. #48
    saint.112

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Voici une news qui est moins folklorique que celle de l'ITS :
    http://www.usinenouvelle.com/article...s-mars.N448642
    Moins folklo ? Parce que c'est Boeing qui le dit ? Je ne lis que du vent.

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Ces annonces ne nous rapprochent pas d'un pouce du système complet qui permettra un jour à un homme de poser le pied sur Mars et qui sera complètement différent de ces engins là.
    Et à cet effet il faudrait que ces rêveurs s'attaquent aux menus problèmes technologiques qui n'ont toujours pas de solution à ce jour pour simplement poser un module un peu gros sur Mars, sans parler de pouvoir le faire redécoller.

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Mais au moins ça fait papoter !
    Et ils sont intarissables.

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Il n'y a pas a proprement parler UN moteur du spatial.
    - ce qui concerne la mise en orbite de satellites commerciaux répond a une logique strictement économique.
    - les satellites militaires répondent à la logique de la défense nationale.
    - l'exploration spatiale robotisée répond a celle de la recherche scientifique.

    Poser le pied sur mars ne correspond à aucune de ces logiques.
    C'est sûr qu'en l'absence de quelque chose comme la guerre froide et la rivalité sur tous les plans entre les US et l'URSS qui justifiaient les budgets les plus pharaoniques il n'y a plus guère d'incitation à jeter l'argent par les fenêtres. De plus dans les années 60 les Américains avaient une confiance aveugle en leur prospérité et en leur potentiel… confiance qui les a conduits à des déficits abyssaux dans les années 70 et à des décisions économiques qui ont flanqué le souk dans le système financier international. Donc d'une certaine façon c'est le monde entier qui contribué au financement du programme Apollo et à la guerre du Vietnam.
    Non seulement les conditions géostratégiques n'existent plus mais les Américains ont un peu plus de plomb dans la cervelle que dans les années 60.

    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  22. Publicité
  23. #49
    Carcharodon

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    Moins folklo ? Parce que c'est Boeing qui le dit ? Je ne lis que du vent.
    Moins folklo car on ne parle pas ici de poser directement 100 personne sur mars.
    Le SLS de la NASA, aidé par Boeing, pourrait très bien être le précurseur des missions habitées martiennes, faire avancer les choses sur ce dossier.
    l'ITS de SpaceX n'est qu'un magistral et absolu foutage de gueule.
    Ça fait quand même une différence significative, le SLS est bien en développement, lui.
    Ils ont même testé les boosters il n'y a pas si longtemps.
    Même si c'est sans but direct et a une vitesse d'escargot, ce ne sont pas que des powerpoint et des vidéos 3D pour épater la galerie, à la SpaceX.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  24. #50
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    @Carcharodon:
    l'un est il incompatible avec l'autre.
    d'un coté , une démarche structurée, qui avance doucement, et surement.
    de l'autre , de l'esbrouffe , mais qui ( peut être ) alimente le "rêve".
    si j'étais optimiste, je pourrais penser qu'elles se complètent.
    Cdt
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  25. #51
    Carcharodon

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Si j'avais de l'argent a perdre (car je serais certainement mort avant) je parierais néanmoins sur NASA/Boeing plutôt que SpaceX pour le premier pas sur mars.

    Que SpaceX réussisse a faire revoler un 1er étage déjà utilisé, en le reconditionnant a un prix compétitif, et ils auront enfin fait une chose que personne d'autre qu'eux n'avait encore fait pour abaisser le cout d'accès à l'espace.
    Je reste persuadé qu'il en sont loin (en particulier avec leur solution de 9 moteurs de premier étage a reconditionner...), voir même sceptique quant a leur chances d'y parvenir.
    La NASA, de son coté, les premières, elle les collectionne depuis sa création, parfois déjà aidée par Boeing.
    Ça joue pas dans la même cour.

    D'ailleurs la réaction de Boeing ressemble a un énervement de leur part devant toute cette stupide agitation autour de l'ITS, comme une mise au point du genre : attendez, croyez au père noël si vous voulez, mais c'est nous qui avançons dans la bonne direction.
    C'est pas pour rien que cette annonce de Boeing n'intervient que très peu de temps après le show ITS.

    Perso, de toute façon, je ne vois pas l'homme sur mars avant la seconde moitié de ce siècle.
    Donc d'ici là, Elon ne sera plus en état de nous faire ses conférences de magicien de la com, on va se faire chier.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  26. #52
    saint.112

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Je daignerai considérer que ce n'est pas folklo, c'est à dire du foutage de gueule, quand je verrai un programme de mission martienne qui répondra aux questions suivantes :
    1. La toute première : qu'est-ce qu'on va foutre là-bas ? Je voudrais un programme d'une vraie mission avec des objectifs clairs ainsi que les bénéfices réels qu'on en attend (qu'on pourra mettre en face des couts). Que serait le destin de l'humanité de ne pas rester dans son berceau et d'aller conquérir de nouveaux mondes c'est du pipeau. Je veux du concret. Si c'est pour rêver ça ne va pas le faire.
    2. Quand est-ce qu'on commence à vraiment s'attaquer aux menus problèmes que sont les radiations, la gravité, la capture par Mars, l'atterrissage sur icelle, le redécollage, etc. ? Quand je dis s'attaquer j'entends mettre sur pied un vrai programme expérimental de R&D de façon à ne lancer l'expédition qu'une fois que les technologies adéquates auront été trouvées et testées en vraie grandeur… si elles existent. Apollo 11 n'a décollé qu'après aient été validés tous les systèmes et toutes les procédures, et pourtant à l'époque ils étaient prêts à sauter dans la piscine sans regarder s'il y avait de l'eau, pressés comme ils étaient. C'est d'ailleurs ce qui a fait la différence avec les Soviétiques.
    3. Une évaluation crédible des couts de l'opération. C'est surtout là où il y a le plus de foutage de gueule. Pour moins de 1000 G$ tu n'as rien.
    4. La liste des gouvernements qui sont vraiment prêts à s'engager à raquer.

    Bon, je ne me fais pas de souci. La question 2 n'a pas le début de commencement d'une tentative de R&D, donc on n'est pas rendu.

    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  27. #53
    Bluedeep

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    Apollo 11 n'a décollé qu'après aient été validés tous les systèmes et toutes les procédures,
    Pas exactement : le re-décollage depuis la lune n'avait pas été essayé.

  28. #54
    Bluedeep

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Donc d'ici là, Elon ne sera plus en état de nous faire ses conférences de magicien de la com, on va se faire chier.
    Et moi, sans doute plus en état de l'écouter

  29. Publicité
  30. #55
    saint.112

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Citation Envoyé par Bluedeep Voir le message
    Pas exactement : le re-décollage depuis la lune n'avait pas été essayé.
    C'est vrai, l'atterissage non plus d'ailleurs.
    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  31. #56
    Carcharodon

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    C'est vrai, l'atterissage non plus d'ailleurs.
    Nico
    Truc qui, par contre, sera obligatoire d'être testé sur Mars, car Apollo 10 a pu simuler une descente a 15 km (orbite 110 / 15 km)
    le DOI (descent orbit insertion) qui met le LEM a 15 km de la surface lunaire pour le PDI (powered descent insertion), la dernière phase ou le LEM va se poser sur la lune.
    Les 2 gars d'Apollo 10 ont donc rasé la surface lunaire sans s'y poser.
    Mais c'est impossible de faire ça sur mars, car l'atmosphère ne permet pas de garder une orbite stable à cette altitude.
    L'unique solution sera donc de tester un engin automatisé pour un premier land / take off à vide.
    Encore un truc bien plus difficile pour mars que pour la lune.
    Sans compter les délais entre les missions.

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    La toute première : qu'est-ce qu'on va foutre là-bas ? Je voudrais un programme d'une vraie mission avec des objectifs clairs ainsi que les bénéfices réels qu'on en attend (qu'on pourra mettre en face des couts). Que serait le destin de l'humanité de ne pas rester dans son berceau et d'aller conquérir de nouveaux mondes c'est du pipeau. Je veux du concret. Si c'est pour rêver ça ne va pas le faire.
    On va poser un humain (hmm en fait plusieurs... mais un humain symbolique) sur une autre planète de notre système, puis le ramener, c'est ça l'objectif.
    Les problèmes qu'on a afin de réaliser cet objectif montre bien que cet acte n'a rien d'anodin.
    Les bénéfices réels qu'on pourra en tirer seront du même type que ceux obtenus par l'épopée Apollo : un boost significatif dans les domaines technologiques, médicaux, industriels, et j'en passe.
    Les retombées ne peuvent qu'être indirectes, excepté pour un seul secteur : la science.
    Mais faut pas trop le dire, ça décourage les investisseurs

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    Quand est-ce qu'on commence à vraiment s'attaquer aux menus problèmes que sont les radiations, la gravité, la capture par Mars, l'atterrissage sur icelle, le redécollage, etc. ? Quand je dis s'attaquer j'entends mettre sur pied un vrai programme expérimental de R&D de façon à ne lancer l'expédition qu'une fois que les technologies adéquates auront été trouvées et testées en vraie grandeur…
    Obama a légèrement gigoté hier, à 1 mois de la présidentielle US, et après 8 ans à ne rien faire ni dire de concret sur le sujet.
    Vu que Donald n'a plus d'orteils en stock à force de se tirer des balles dans le pied, ne comptons néanmoins pas trop sur Hillary pour relancer la machine.
    Concernant les dangers de radiations, ça sera gérable, les solutions techniques sont réelles, même si elles réclament encore beaucoup de développement, c'est à notre portée.
    Le voyage ne sera pas une cure de santé, mais ça restera dans des limites acceptables, certainement comparables aux normes des professionnels du nucléaire (et même si ce n'est pas les mêmes types d'irradiations...)

    La dégénérescence musculo-squelettique est, par contre, plus problématique.
    On risque de ne pas pouvoir s'affranchir d'un dispositif de pesanteur.
    mais peut être pas... qui sait...

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    Une évaluation crédible des couts de l'opération. C'est surtout là où il y a le plus de foutage de gueule. Pour moins de 1000 G$ tu n'as rien.
    Je ne sais pas s'il faut tout mettre sur la table directement...
    Ce n'est pas un projet à planifier intégralement dans le contexte actuel.
    Ce qu'il faudrait faire, c'est entamer des chantiers dont on est sur qu'ils vont servir à tout le spatial extra terrestre, et pas que pour Mars.
    Par exemple :
    - Faire progresser les moteurs ioniques sur de grosses sondes, en envisageant à terme des trajets écourtés pour des masses respectables (en dizaines de tonnes) : fini le HTO et place a des trajectoires plus courtes en temps.
    - Des retours d'échantillons significatifs (en dizaines de kg pas en poussières ou grammes) de diverses planètes et corps (mercure / mars / phobos /comètes etc..)
    - Des vols habités vers des astéroïdes qui passent proche de la terre ce serait l'occasion d'engranger pleins de données importantes aussi.

    Mars, c'est pas pour tout de suite, faut pas rêver, il y a trop de chantier à défricher.
    Il faut procéder par étapes qui apporteront des avancées à tout les secteurs du spatial.
    Et c'est la science en premier lieu qui en bénéficiera, avec des outils plus performants, une meilleure rationalisation des moyens, et une multiplication des données à exploiter.

    Citation Envoyé par saint.112 Voir le message
    La liste des gouvernements qui sont vraiment prêts à s'engager à raquer.
    Ceux dont le peuple sera convaincu et les aura élus en ce sens.
    Mais aussi ceux qui auront compris l'intérêt économique (emploi et activité) de participer à une telle entreprise.
    Même si l'échéance est lointaine, entre temps, ça génère de l'activité économique.
    La course a la Lune n'a certainement pas ruiné les USA et elle leur a fait faire un sacré bond technologique.
    Pas besoin de citer la quantité d'engins qu'ils font tourner au dessus de nos têtes.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  32. #57
    saint.112

    Re : Actualité - Conquête de Mars : Elon Musk dévoile son ambitieux projet de vol habité

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Truc qui, par contre, sera obligatoire d'être testé sur Mars, car Apollo 10 a pu simuler une descente a 15 km (orbite 110 / 15 km)
    le DOI (descent orbit insertion) qui met le LEM a 15 km de la surface lunaire pour le PDI (powered descent insertion), la dernière phase ou le LEM va se poser sur la lune.
    Les 2 gars d'Apollo 10 ont donc rasé la surface lunaire sans s'y poser.
    Mais c'est impossible de faire ça sur mars, car l'atmosphère ne permet pas de garder une orbite stable à cette altitude.
    L'unique solution sera donc de tester un engin automatisé pour un premier land / take off à vide.
    Encore un truc bien plus difficile pour mars que pour la lune.
    Sans compter les délais entre les missions.
    Le LEM ne pesait qu'une quinzaine de tonnes, pour abriter deux bonshommes pendant environ 24h dans des conditions plus que spartiates. Pour un pilote d'essai expérimenté, après les nombreuses simulations au sol, c'était relativement facile d'assimiler le pilotage.
    Sur Mars ce sera des centaines de tonnes à faire atterrir avec une gravité nettement plus significative. Ça ne s'improvise pas.

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Les bénéfices réels qu'on pourra en tirer seront du même type que ceux obtenus par l'épopée Apollo : un boost significatif dans les domaines technologiques, médicaux, industriels, et j'en passe.
    La question des retombées me laisse toujours pantois : on ne monte pas un projet pour ses retombées, ou ses effets de bord, mais pour ses objectifs.
    La guerre de 14 a permis des progrès considérables en chirurgie étant donné le nombre colossal de blessés à soigner. En neurologie, le nombre de types qui s'était pris une bastos dans le crâne a permis une sorte d'expérimentation à grande échelle, impossible autrement, sur les aires du cerveau et leur fonction.
    Et ce ne sont qu'une toute petite partie des retombées positives de cette “grande“ guerre.
    Quand est-ce qu'on en refait une de der des ders ?
    Et je ne parle pas des bénéfices de la deuxième : les V2, la bombe A, et j'en passe.
    Les retombées scientifiques du programme Apollo sont considérables mais dérisoires par rapport aux moyens employés : rapporter du régolite, placer des sismographes et des réflecteurs, etc., auraient pu tout aussi bien être faits par des missions robotisées… ce que les Soviétiques avaient déjà commencé à faire bien avant Apollo.

    Comme chacun sait, je ne suis pas un perdreau de l'année. Figurez-vous, bande de jeunots, qu'un jour dans la cour de récré, je devais avoir une douzaine d'années, un copain nous en a foutu plein la vue avec un des tout premiers “transistors“ que son père venait de rapporter des States : un poste de radio gros comme un APN compact d'aujourd'hui, en plastique rouge vif, de marque Zenith si ma mémoire est bonne, et qui, tenez-vous bien, diffusait de la musique et autres émissions de radio, si, si, je vous jure. Un truc qui tenait dans la main et qu'on pouvait mettre dans sa poche, et pour son propriétaire l'assurance d'un succès auprès des copains qui en bavaient. C'était dans les années 50. Je crois qu'il n'y avait que les grandes ondes. À l'époque une “TSF“ comme on disait était au minimum grosse comme une friteuse, marchait sur le courant (en 110V), devait chauffer puisqu'elle était à lampes et avec l'âge se mettait à crachouiller à mort. Une bonne claque dessus permettait de redonner un peu de tonus aux contacts encrassés. Dans les années qui ont suivi le “transistor“ a détrôné la “TSF“ surtout chez les jeunes. Ceux-ci se sont mis à écouter Salut les Copains et à plébisciter les yéyés, Johnny Hallyday et consort.
    Pourquoi ce vieux débris nous raconte sa vie ? vous dites-vous in petto.
    Parce que je n'ai pas besoin de vous faire un dessin sur l'impact de l'invention du transistor sur la société, la technologie, etc., et que j'ai une question : est-ce que le transistor doit quoi que ce soit à un quelconque grand projet dont il serait une retombée inattendue tout autant que bienvenue ? On le doit aux Bell Labs qui ont légué à l'humanité souffrantes bien d'autres bienfaits (Unix par exemple) alors qu'on ne leur avait rien demandé. Bon, il y a eu pour leurs chercheurs une pluie de prix Nobel.
    C'est le transistor qui a permis Apollo, pas l'inverse.
    Est-ce que l'informatique et en particulier la micro-informatique ont eu besoin de programmes pharaoniques pour se développer ? Que nenni. Ce sont les messieurs Hewlett et Packard dans le garage de leurs parents, les Steve Jobs, Bill Gates, etc., qui ont bouleversé le monde.

    Donc cette rationalisation a posteriori concernant les retombées du programme Apollo ou des futures missions martiennes est du pipeau. Pour développer la technologie il suffit d'investir dans des projets vraiment utiles. Pour récupérer du régolite lunaire c'est inutile d'envoyer des héros avec une pelle et un seau (et surtout une bannière étoilée), un robot fait ça très bien et pour beaucoup moins cher.

    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Elon Musk argues that we must put a million people on Mars
    Par Moinsdewatt dans le forum À la conquête de Mars
    Réponses: 58
    Dernier message: 18/06/2017, 13h36
  2. Actualité - Elon Musk promet un vol habité vers Mars
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 22
    Dernier message: 08/06/2016, 18h12
  3. Actualité - Robots tueurs : Hawking, Musk et Tegmark contre Terminator
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 28
    Dernier message: 02/08/2015, 09h37
  4. Actualité - Ambitieux projet d'un barrage à Gibraltar
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 70
    Dernier message: 26/08/2014, 21h50
  5. Actualité - Dennis Tito dévoile son scénario de mission habitée autour de Mars
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/12/2013, 15h55