Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Notre univers a-t-il connu plusieurs Big Bang ?



  1. #1
    RSSBot

    Notre univers a-t-il connu plusieurs Big Bang ?

    Et si notre univers était bien plus âgé qu'on le pensait ? S'il se trouvait dans un cycle sans fin et connaissait tous les mille milliards d'années un nouveau big bang ? Alors, selon une étude parue aujourd'hui dans la revue Science, le problème de la constante cosmologique serait résolu...

    <br /><span class=panoir> Et si notre univers avait connu plusieurs Big Bang et Big Crunch ?...

    Lire la suite : Notre univers a-t-il connu plusieurs Big Bang ?

  2. Publicité
  3. #2
    clementdousset

    Re : Notre univers a-t-il connu plusieurs Big Bang ?

    C'est pour moi une bonne nouvelle. Mes conceptions eschatologiques exposées quelque part sur la toile ont besoin d'un univers qui se contracte après s'être dilaté. Depuis quelques années la tendance était plutôt à soutenir la continuité de l'expansion qui serait même allé en s'accélérant, du fait de la densité plutôt faible du cosmos...

  4. #3
    nissart7831

    Re : Notre univers a-t-il connu plusieurs Big Bang ?

    Bonjour,

    Pour en savoir un peu plus sur les travaux de Steinhardt :
    http://www.physics.princeton.edu/~steinh/

    qui comporte notamment un lien vers le pdf sur le modèle cyclique de l'univers (l'article de Science), ainsi que plusieurs autres pdf en rapport avec le sujet.

  5. #4
    ignorantus

    Re : Notre univers a-t-il connu plusieurs Big Bang ?

    Pour ma part, j'ai du mal à comprendre la cosmologie mais tout de même quelque chose me chiffonne : c'est le rapport de l'âge du soleil et de la terre par rapport à celui estimé de l'univers global : 1,5 pour le premier et 3 pour notre planète, ce qui parait trés faible, ou il faut considérer que le système solaire a un âge relatif plus que vénérable. Du coup, envisager des cycles de l'univers en milliers de milliards d'années me semble intuitivement plus conforme au échelles de dimension de l'espace par rapport à notre monde terrestre.
    C'est moins grave de se noyer dans un verre d'eau que dans un dé à coudre

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    deep_turtle

    Re : Notre univers a-t-il connu plusieurs Big Bang ?

    Je ne comprends pas bien. Tu trouves que l'âge de la Terre est faible par rapport à quoi ? C'est quoi un âge relatif ?
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  8. #6
    Fuuma

    Re : Notre univers a-t-il connu plusieurs Big Bang ?

    l'age du soleil et de la terre correspondé à 1/3 de celui de l'univers vous trouviez ça "normal" avant cet article ?

  9. Publicité
  10. #7
    Bouli

    Re : Notre univers a-t-il connu plusieurs Big Bang ?

    En quoi ca serait étonnant ? L'époque actuelle est propice à la formation d'étoiles proches du Soleil. En excluant les Big Crunch possibles, dans 100 milliards d'années, les étoiles comme le Soleil seront rares et donc, les probabilités de voir la vie, telle que nous la connaissons, apparaître vont diminuer.

  11. #8
    maj

    Re : Notre univers a-t-il connu plusieurs Big Bang ?

    bonjour, personnelement ce que je connais sur sujet est extrait de l'adaptation cinématographiqur du livre de brian greene "l'univers élégant" qui parle essentielement de la théorie des cordes, cette théorie stipule que notre univers est fait non pas de 4 dimensions mais de 11, et en cherchant les scientifiques sont remontés jusqu'au big bang, selon eux le temps aurait existé avant le big bang et que cette énorme explosion serait du a une collision entre 2 dimension, il prévoie aussi que ça se reproduise prochainement.
    "la vie est comme un vélo, il faut avancer pour ne pas tomber" (Albert EINSTEIN)

  12. #9
    xavaxavaxa

    Re : Notre univers a-t-il connu plusieurs Big Bang ?

    Ce qui me fascine, c'est comment on arrive à déboucher sur des modèles cosmologiques crédibles et argumentés, à partir de positions scientifiques qui ressemblent furieusement à des appartenances théologiques ou politiques adversaires...

    Il y a les pro machins noirs, les anti trucs noirs (la mode est au noir ces dernières années...)

    J'ai l'impression que beaucoup de scientifiques pourraient, si ils avaient une batterie de mathématiciens et de labo à leur solde, proposer des scénarios aussi variés qu'exotiques sur notre cosmos.

    Y at-il une lecture sur de telles scénarios disponibles en librairie ?

    J'aimerais y trouver ceci :
    Notre univers actuel est comparable a une éruption solaire, ejecté d'un astre colossal (théorie des cordes ?), qui éjecte sa matière à une fréquence et à des endroits aléatoires...
    Une partie de cette matière quitte l'influence de l'astre colossal pour se perdre dans les confins de l'univers (expansion), une autre partie lui revient par le biais des trous noirs (crunch)...

    C'est idiot comme hypothèse??

  13. #10
    ignorantus

    Re : Notre univers a-t-il connu plusieurs Big Bang ?

    Je reviens à mon idée d’âge relatif du système solaire.

    La question centrale tourne autour de la notion de singularité. C’est un concept clef autour duquel gravite la cosmologie de puis toujours. Les civilisations traditionnelles, et la notre jusqu’à la révolution copernicienne ont toujours considéré notre monde comme central et par conséquent comme une singularité totalisante, c’est à dire qui représente la totalité de l’univers existant. Depuis, la science n’a eu de cesse de détruire le mythe totalisant –nous ne sommes qu’une infime partie du monde-mais par contre butte toujours sur la notion de singularité : la vie est-elle un phénomène universel ? et la place de l’humanité dans le phénomène « vie ». Ce thème est très présent dans la problématique scientifique actuelle et on sent que des débuts de réponse sont proches, avec notamment la découverte de planètes extra solaires, de molécules pré biotiques etc…L’idée dominante est que les dimensions colossales de l’univers, hors de proportion avec celle de notre planète, ainsi que son apparente homogénéité globale rendent probable, au sens mathématique du terme, la généralité du phénomène « vie », sans doute selon des modalité différentes.

    Si l’échelle des dimensions spatiales de l’univers semble permettre une répétition des phénomènes ayant présidé à la vie, on ne peut pas faire le même raisonnement avec sa dimension temporelle. Pour bien faire comprendre cette idée intuitive je vais utiliser comme analogie la vie humaine.
    La durée de vie de tout un chacun s’inscrit dans une suite de générations humaines, relativement stables sur quelques dizaines de milliers d’années. Cette idée nous sied car nous savons que nous ne sommes pas de la première ou de la seconde génération humaine et que l’espèce humaine elle–même s’inscrit dans un long processus d’évolution progressive. Ainsi, une vie humaine se situe parfaitement par sa durée temporelle dans un laps de temps infiniment plus long. Imaginez un instant qu’on vous dise que l’espèce humaine est âgée seulement de 250 ans… soit 3 fois la durée de votre vie… C’est ce sentiment que je ressens avec l’âge du système solaire…

    Selon les scénarios cosmologiques actuels, le système solaire et l’univers seraient, en quelque sorte contemporains. Le soleil serait né à un moment qui représente une singularité de l’évolution de l’univers. Avant, c’était impossible, après, sans doute toujours possible mais étant donné la durée du processus à l’œuvre, 10 milliards d’années, soit les 2/3 de l’âge supposé de l’univers, il n’y a pas la place pour la répétition. Sachant que l’univers issu du big bang représente pour nous La Totalité, c’est une idée assez terrifiante. Mais le fait que la représentation soit effrayante ne signifie pas pour autant qu’elle soit fausse, je le conçois.
    Cela pourrait expliquer cependant pourquoi nous désirons inconsciemment qu’il y ait un « avant » au big bang.

    Par contre, on peut tirer de ce rapport au temps plusieurs observations.

    -Si le phénomène vivant procède par de nombreux essais pour inventer des créatures, le processus vivant, pris dans sa globalité est forcément singulier : la nature n’a pas testé plusieurs systèmes avant d’aboutir à celui qui nous a engendré. Il fait partie des propriétés intrinsèques de l’ensemble matière-énergie.

    - Notre système solaire est d’une stabilité et d’une longévité fantastique eu égard aux turbulences et à la violence des phénomènes qui se produisent dans l’univers et aussi par rapport à la durée de l’univers (13,5 milliards d’années) qui est l’âge du temps lui-même.
    Ces conclusions personnelles ne me satisfont pas : soit l’univers est beaucoup plus âgé, soit, ce qui est une autre façon de l’exprimer, la représentation que nous nous faisons de l’âge de l’univers est erronée. Après tout, nous nous représentons le temps d’une manière spatiale et linéaire mais cela n’a peut-être aucun sens : c’est comme si nous mesurions des longueurs avec un élastique en tirant dessus sans nous en rendre compte… Les premiers instants du big bang ont peut être une valeur intrinsèque équivalente à des milliards de nos années et les 5 premiers milliards d’années le rendent peut-être infiniment plus « vieux » que les 10 suivants ?…
    Peut-être le temps se contracte-t-il en même temps que l’univers se dilate…
    Peut-être…
    Peut-
    Pe
    P.. ???
    C'est moins grave de se noyer dans un verre d'eau que dans un dé à coudre

  14. #11
    KarmaStuff

    Re : Notre univers a-t-il connu plusieurs Big Bang ?

    Citation Envoyé par ignorantus
    Ces conclusions personnelles ne me satisfont pas : soit l’univers est beaucoup plus âgé, soit, ce qui est une autre façon de l’exprimer, la représentation que nous nous faisons de l’âge de l’univers est erronée. Après tout, nous nous représentons le temps d’une manière spatiale et linéaire mais cela n’a peut-être aucun sens : c’est comme si nous mesurions des longueurs avec un élastique en tirant dessus sans nous en rendre compte… Les premiers instants du big bang ont peut être une valeur intrinsèque équivalente à des milliards de nos années et les 5 premiers milliards d’années le rendent peut-être infiniment plus « vieux » que les 10 suivants ?…
    Peut-être le temps se contracte-t-il en même temps que l’univers se dilate…
    Peut-être…
    Peut-
    Pe
    P.. ???
    Salut

    Je me suis posé un peu la même question par rapport à l'écoulement temporel durant l'inflation des "premiers" instants de l'Univers... Lorsque l'on évoque 10-n seconde après le Big Bang... Le temps relatif aux conditions extrêmes régnant alors devait s'écouler différemment de nos propres conceptions temporelles, celles qui permettent justement d'élaborer les équations à même d'interpréter les phénomènes en question...

    Ne pourrait-on pas considérer que le laps de temps écoulé par exemple entre 10-33 et 10-32 s après le BB (selon nos conceptions encore une fois) fut beaucoup plus "étalé" en réalité au vu des densités gigantesques présentes à l'époque ?
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  15. #12
    ignorantus

    Re : Notre univers a-t-il connu plusieurs Big Bang ?

    La question de la représentation du temps est bien au coeur du problème. Les notions de durée, "d' avant", "d'aprés", de hiérarchie des évènements dans l'ordre de la causalité, familières à notre quotidien, sont-elles encore pertinente lorsqu'on aborde les thèmes de la cosmologie ? On voit bien que la physique quantique les a déjà évacué dans son domaine.
    Le cerveau humain peut créer et appréhender, avec les mathématiques des concepts qui s'évade du cadre habituel de la pensée, manipuler des univers multidimensionnels, des particules douées d'ubiquité, d'états intermédiaires entre l'existant et le non existant,
    validés par l'expérimentation.
    La représentation de ces phénomènes est forcément abstraite puisque le cerveau humain n'est pas "formaté" pour en avoir une perception plus sensorielle... Pourrait-il l'être éventuellement si un conditionnement particulier le lui permettait ? Auquel cas nous aurions accés à une perception différente et plus riche de l'univers...
    La question mérite en tout cas d'être posée...
    C'est moins grave de se noyer dans un verre d'eau que dans un dé à coudre

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. Réponses: 25
    Dernier message: 14/07/2007, 20h25
  2. Réponses: 49
    Dernier message: 04/05/2007, 14h20