Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 78

Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat




  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Une étude réalisée dans l’Iowa et la Caroline du Nord, aux États-Unis, et portant sur une vingtaine d’années n’a pas trouvé de lien significatif entre l’utilisation du glyphosate et le risque de...

    Lire la suite : Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

  2. Publicité
  3. #2
    ann72

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Une étude sur 20 ans et ça sort maintenant !!
    Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement - Et les mots pour le dire arrivent aisément

  4. #3
    Agroculteur

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Non, c'est ça le plus grave : une première publication en avait été faite au bout de 23 ans, et ses résultats étaient parfaitement connus des Agences qui, au niveau mondial, ont classé le glyphosate comme probablement non cancérigène.

    Seul le CIRC, qui n'avait retenu que 6 études pour donner son avis, n'en avait pas tenu compte.

    Seulement, le délire anti-glyphosate qui s'est emparé de l'opinion considérait que les études à la décharge du glyphosate étaient forcément celles financées par Monsanto (il y a eu plus de 800 études publiées sur le glyphosate en 37 ans).


  5. #4
    mtheory

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Citation Envoyé par Agroculteur Voir le message
    Non, c'est ça le plus grave : une première publication en avait été faite au bout de 23 ans, et ses résultats étaient parfaitement connus des Agences qui, au niveau mondial, ont classé le glyphosate comme probablement non cancérigène.

    Seul le CIRC, qui n'avait retenu que 6 études pour donner son avis, n'en avait pas tenu compte.

    Seulement, le délire anti-glyphosate qui s'est emparé de l'opinion considérait que les études à la décharge du glyphosate étaient forcément celles financées par Monsanto (il y a eu plus de 800 études publiées sur le glyphosate en 37 ans).
    D'autant plus que même en supposant une classification dans potentiellement cancérigène, ça n'impliquerait pas automatiquement qu'il y a un problème pour la santé. Le formaldéhyde est un cancérigène certain hors on le trouve dans les pommes.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  6. #5
    Hol314

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Le résumé de ladite étude énonce : However, among applicators in the highest exposure quartile, there was an increased risk of acute myeloid leukemia (AML) compared with never users (RR = 2.44, 95% CI = 0.94 to 6.32, Ptrend = .11), though this association was not statistically significant.

    Je ne suis pas statisticien mais http://www.sciencemediacentre.org/ex...te-and-cancer/ rapporte les propos du Prof Sir David Spiegelhalter, Winton Professor for the Public Understanding of Risk at the University of Cambridge : “This large and careful study shows no significant relationship between Glyphosate use and any cancer. The reported possible association with acute myeloid leukemia (AML) is no more than one would expect by chance when looking at 22 different cancer types. In fact the association that comes closest to statistical significance is a negative link with testicular cancer – that is, higher Glyphosate use was associated with lower risk – but again this is just the sort of chance result one would expect.”

    Bref, cette étude mérite-t-elle vraiment que le débat soit relancé ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    JPL

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    La publication avait déjà été citée ici : http://forums.futura-sciences.com/co...ml#post6029617 et les messages qui ont suivi ont analysé le point essentiel de son contenu.

    Mon opinion sur la base de ceci c’est que la classification de glyphosate en catégorie 2A par le CIRC (IARC) ne se justifie absolument pas. Tout au plus pourrait-on le classer en 2B.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  9. #7
    hlbnet

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Je trouve le titre de l'article "Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat" et même son contenu un peu bizarre. En effet, avant cette nouvelle étude, l'opinion ultra majoritaire des agences sanitaires était que le glyphosate n'est pas cancérigène. En fait, seul le CIRC classe le glyphosate "cancérigène probable", toutes les autres agences sanitaire du monde ne lui trouvent pas de potentiel cancérigène. Du coup, la nouvelle étude vient plutôt confirmer renforcer l'état des connaissances scientifiques acquises. Vous pouvez vérifier les avis des agences sanitaires qui se sont exprimées après le CIRC, ici : https://goo.gl/qak2Bo

  10. Publicité
  11. #8
    Mickey-l.ange

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Bonjour,

    Je ne comprends rien à cette hystérie sur le glyphosate.

    Mais ce que je ne saisis pas en particulier, c'est le silence des agriculteurs, alors que ce sont eux qui sont concernés.

  12. #9
    Resartus

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Bonjour,
    Les agriculteurs ont heureusement réagi (ce sont eux qui ont réussi, au moins provisoirement, à empêcher la France d'accepter l'interdiction immédiate que voulaient imposer d'autres pays).

    Petit rappel : les brevets du glyphosate sont dans le domaine public depuis 2000 et les OGM round up ready depuis 2014* : vous-savez-qui (comme on dit dans Harry Potter) n'a plus d'intérêt financier dans ce produit et serait ravi de remplacer l'un et les autres par sa nouvelle gamme autour de son successeur bien protégé par des brevets et bien plus rentable le d....ba.
    Il suffit de comparer les effets potentiels sur la santé du glyphosate avec ceux reconnus du d....ba pour comprendre lequel est le plus toxique. Et pourtant, quel est celui sur lequel on s'acharne?

    *La campagne médiatique antiglyphosate (pétitions, etc.) a démarré en 2015...

    Is fecit cui prodest...
    Dernière modification par Resartus ; 24/11/2017 à 17h52.
    Why, sometimes I've believed as many as six impossible things before breakfast

  13. #10
    lou_ibmix_xi

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Citation Envoyé par Resartus Voir le message
    Bonjour,
    Les agriculteurs ont heureusement réagi (ce sont eux qui ont réussi, au moins provisoirement, à empêcher la France d'accepter l'interdiction immédiate que voulaient imposer d'autres pays).

    Petit rappel : les brevets du glyphosate sont dans le domaine public depuis 2000 et les OGM round up ready depuis 2014* : vous-savez-qui (comme on dit dans Harry Potter) n'a plus d'intérêt financier dans ce produit et serait ravi de remplacer l'un et les autres par sa nouvelle gamme autour de son successeur bien protégé par des brevets et bien plus rentable le d....ba.
    Il suffit de comparer les effets potentiels sur la santé du glyphosate avec ceux reconnus du d....ba pour comprendre lequel est le plus toxique. Et pourtant, quel est celui sur lequel on s'acharne?

    *La campagne médiatique antiglyphosate (pétitions, etc.) a démarré en 2015...

    Is fecit cui prodest...
    C'est quoi le sous-entendu ? Que Monsanto serait à l'origine du "débat médiatique" autour du glyphosate, pour favoriser son nouveau produit et pas la même couper l'herbe sous le pieds de la concurrence ?
    Mouahahahahaha!
    Donc tous ceux qui hurlent contre le glyphosate sont des vendus à la cause Monsanto !
    certains adhèrent au principe du tiers exclu, d'autres pas, moi c'est aucun des deux.

  14. #11
    mtheory

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Citation Envoyé par Resartus Voir le message

    *La campagne médiatique antiglyphosate (pétitions, etc.) a démarré en 2015...

    Is fecit cui prodest...
    Oui, c'est évident, MonSatan a acheté les membres du "Tribunal Monsanto" ainsi que ceux de Générations Futures et ce afin d'exterminer les globistes pour laisser la place aux platistes. Le Père Noël serait mouillé. Vous lisez trop Kokopelli.http://seppi.over-blog.com/2017/11/g...kokopelli.html
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  15. #12
    Mickey-l.ange

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Citation Envoyé par lou_ibmix_xi Voir le message
    C'est quoi le sous-entendu ? Que Monsanto serait à l'origine du "débat médiatique" autour du glyphosate, pour favoriser son nouveau produit et pas la même couper l'herbe sous le pieds de la concurrence ?
    Mouahahahahaha!
    Donc tous ceux qui hurlent contre le glyphosate sont des vendus à la cause Monsanto !
    Ca, ce serait un gag : Monsantophélès manipulant habilement les Biosounours qui les dénigrent...
    Excellent !
    Même pas besoin que les antimonsantos soient vendus : tout juste un peu manipulés...
    Et ils amplifient d'eux-mêmes le truc sans s'en rendre compte...
    Très bon scénario...
    Dernière modification par Mickey-l.ange ; 24/11/2017 à 19h10.

  16. #13
    Mickey-l.ange

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Citation Envoyé par Resartus Voir le message
    Les agriculteurs ont heureusement réagi (ce sont eux qui ont réussi, au moins provisoirement, à empêcher la France d'accepter l'interdiction immédiate que voulaient imposer d'autres pays).
    Alors je n'ai pas bien suivi l'affaire.
    Et qui a réagi, donc ? La FNSEA ?

  17. #14
    Resartus

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Bonjour,
    Libre à vous de croire ce que vous voulez. Mais avez-vous entendu ces si féroces protecteurs de notre santé publique évoquer les dangers de ce produit, ou faire signer des pétitions européennes contre son usage?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Dicamba

    Et comme le dit mickey-l'ange, il est même inutile que Monsanto finance : Il y a suffisamment d'idiots utiles....
    Why, sometimes I've believed as many as six impossible things before breakfast

  18. #15
    Cendres

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Et on en revient à ce type de considération.
    La version française de Wiki sur le Dicamba manque cruellement de références, comme il est largement souligné dans l'article Wiki lui-même.
    La version anglaise est plus fournie.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  19. #16
    Mickey-l.ange

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Bonjour,

    Que l'agriculture doive évoluer, se transformer, cela peut paraître logique, comme tout le reste d'ailleurs.
    Que l'on tâche de répandre le moins de substances toxiques dans la nature, cela semble également relever du simple bon sens.
    Mais une décision autoritaire, comme ici l'interdiction d'une substance parmi d'autres, avec une date butoir établie je ne pas comment, est-ce la meilleure façon de procéder ?

  20. #17
    Damien49

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Selon certaines associations, cette étude ne pouvait que conclure un non lien entre cancer et glyphosate en raison du protocole utilisé. En effet les agriculteurs doivent répondre à un questionnaire et on considère donc les agriculteurs n'en utilisant pas comme non-exposé, sans prendre en compte donc l’exposition environnementale (or c'est bien de ça qu'on parle, d'une exposition environemantale), ce qui aboutit donc à un biais statistique, puisque le groupe témoin supposé non-exposé devient alors pratiquement égal au groupe supposé exposé, elle-même composé de personnes exposés à des niveaux divers. Il n'a pas été réalisé de mesures de l’exposition réelle des agriculteurs du groupe témoin.

    Le même CIRC d'ailleurs en 2015 avait déjà pris en compte cette étude et dispose d'autres études démontrant le contraire. On peut donc se poser la question du retentissement médiatique de cette étude déjà connu et déjà pris en compte en plein débat européen.

    A titre perso je ne sais quoi penser sur le glyphosate, mais ayant toujours habité en bord de champ avec mon fils de 4ans qui regarde les tracteurs balancer leur pesticide depuis le jardin (parce qu'ils traitent sans prévenir), forcément ce sujet me concerne.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  21. #18
    mh34

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Citation Envoyé par Damien49 Voir le message
    . On peut donc se poser la question du retentissement médiatique de cette étude déjà connu et déjà pris en compte en plein débat européen.

    .
    Quasiment nul par rapport aux études démontrant un lien qui elles sont reprises sur tous les tons, si j'en juge d'après ce que j'entends sur les radios publiques.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς

  22. #19
    Damien49

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Soit, enlevons cette phrase clivante de mon post pour ne garder que le fond. Donc, pourquoi la ressortir maintenant ? Ce n'est pas une nouvelle étude. Quels sont les nouveaux éléments depuis 2015 ? Ou alors j'ai mal compris (possible, pas un sujet que je connais bien).
    Dernière modification par Damien49 ; 02/12/2017 à 15h15.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  23. #20
    BioBen

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    C'est la mise à jour d'une étude d'une cohorte sur plusieurs dizaines d'années.

    La dernière publication est une mise à jour avec les données les plus récentes, dix ans après la précédente. Il s'agit donc bien d'une nouvelle information sur une cohorte large et suivie sur le long terme.

  24. #21
    BioBen

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Devinette :

    Trouvez la molécule :
    - Insecticide
    - Psychotrope (passe la barrière hemato-cephalique)
    - Associée avec plusieurs troubles psychiatriques
    - DL50 100x inférieure à celle du glyphosate (rat)
    - Cause une dépendance
    - Couramment consommée par la population

  25. #22
    vpharmaco

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    nicotine ou caféine ?

  26. #23
    BioBen

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Citation Envoyé par vpharmaco Voir le message
    nicotine ou caféine ?
    Oui, caféine.

  27. #24
    hlbnet

    Angry Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Citation Envoyé par Damien49 Voir le message
    Selon certaines associations, cette étude ne pouvait que conclure un non lien entre cancer et glyphosate en raison du protocole utilisé. En effet les agriculteurs doivent répondre à un questionnaire et on considère donc les agriculteurs n'en utilisant pas comme non-exposé, sans prendre en compte donc l’exposition environnementale (or c'est bien de ça qu'on parle, d'une exposition environemantale), ce qui aboutit donc à un biais statistique, puisque le groupe témoin supposé non-exposé devient alors pratiquement égal au groupe supposé exposé, elle-même composé de personnes exposés à des niveaux divers. Il n'a pas été réalisé de mesures de l’exposition réelle des agriculteurs du groupe témoin.

    Le même CIRC d'ailleurs en 2015 avait déjà pris en compte cette étude et dispose d'autres études démontrant le contraire. On peut donc se poser la question du retentissement médiatique de cette étude déjà connu et déjà pris en compte en plein débat européen.

    A titre perso je ne sais quoi penser sur le glyphosate, mais ayant toujours habité en bord de champ avec mon fils de 4ans qui regarde les tracteurs balancer leur pesticide depuis le jardin (parce qu'ils traitent sans prévenir), forcément ce sujet me concerne.
    Cet argument est absurde.

    Les 4 études prises en compte par le CIRC et qui justifient un lien allégué entre lymphome non-hodgkinien et exposition au glyphosate sont des études "cas-témoins" sur des agriculteurs. Il n'y a aucune raison que ces études "accusatrices" soient exemptes du biais décrit par Damien (s'il existe, ce dont je doute, mais ce n'est pas le sujet). Donc, on a le choix. Soit on retiens le biais décrit par Damien comme valable et le lien allégué entre exposition au glyphosate de lymphome non-hodgkinien n'existe plus par disparition des quatre études "accusatrices". Soit on ne retient pas le biais mentionné par Damien et les 4 études cas-témoins restent valables, mais la nouvelle études de cohorte, qui est beaucoup plus puissante que les 4 études cas-témoins réunies, balaye leurs conclusions. Résultat, dans tous les cas, pas de lien entre exposition au glyphosate et lymphome non hodgkinien, donc pas de classement "cancérogène probable".

    Enfin, j'ajoute que c'est un comble de critiquer l'utilisation de questionnaires dans ce contexte. En effet, une étude de cohorte (dite aussi "prospective"), consiste à suivre une population d'agriculteurs sur le long terme (plus de 20 ans pour la dernières étude basée sur la cohorte américaines AHS), en répertoriant l'utilisation des produits pesticides par les participants au fur et à mesure que le temps passe (en général grâce à des questionnaires à intervalles réguliers).

    En revanche, les études cas-témoins sont des études "instantanées" (dites "rétrospectives"), dans lesquelles les chercheurs recrutent à un instant donné un ensemble de personnes malades (ou mortes) suite à une maladie donnée (en l’occurrence, atteintes de lymphome non-hodgkinien pour les études cas témoins accusant le glyphosate). Une fois ces personne recrutées, on leur demande de se souvenir de leur utilisation passée au produit sur les 20 dernières années. Le questionnaire est d'ailleurs souvent rempli par des proches de la personne malade ou morte. Alors, le biais de rappel est beaucoup plus fort dans les études cas-témoins que dans les études de cohorte, même si dans les deux cas l'exposition est évaluée par des questionnaires. Dans les cas des études de cohorte, les questionnaires sont remplis régulièrement par des personnes non malades, qui seront peut-être atteintes plus tard de maladie, mais ne le savent pas encore. Alors que dans les études cas-témoins, les questionnaires sont remplis par des personnes malades ou par leurs proches. Or de nombreuses études ont montré que les personnes malades ont tendance à estimer leur exposition passée à un produit supposé à risque pour leur maladie à un niveau plus élevé que les personnes non malades. Donc, le biais de rappel de l'exposition est beaucoup plus fort dans les études cas-témoins que dans les études de cohorte, pour les deux raison : on ne se souvient pas bien d'une exposition passée sur plusieurs décennies, et on est tenté d'estimer "plus haut" lorsqu'on est malade. L'estimation de l'exposition par des questionnaires est bien plus précise dans les études cohorte que dans les études cas-témoins. Et du coup, utiliser ce type d'argument pour disqualifier une étude de cohorte dans le but de "sauver" des études cas-témoins, c'est un comble.

    Bref, je ne sais pas d'où sort l'argumentaire, mais si ça vient de quelqu'un qui sait ce que c'est qu'une étude cas-témoin et une étude de cohorte, alors c'est un manipulateur. Ou alors ça vient d'un ignorant, et il faut lui dire que s'il a d'autre "bonnes idées", qu'il les garde pour lui.

  28. #25
    Damien49

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Je ne fais que répéter ce que j'ai lu ailleurs :

    Par ailleurs, l'"Agricultural Health Study" comporte un "biais méthodologique", affirme à franceinfo François Veillerette, porte-parole de l'association Générations futures, très impliquée dans le combat contre le glyphosate. Certes, il s'agit d'une "vaste étude de bonne qualité", comme le relève le CIRC, menée de façon prospective (suivi d'une cohorte au long cours), une méthode réputée plus fiable que les études cas témoins (des études statistiques menées a posteriori). Mais la composition des groupes d'agriculteurs repose sur du déclaratif et non sur des analyses urinaires, capillaires ou sanguines.

    "L'exposition au glyphosate aux Etats-Unis est très répandue, que l'on utilise ou non cet herbicide", explique François Veillerette. "Deux études publiées en 2004 et en 2007 ont démontré que les agriculteurs qui ne pulvérisaient pas de glyphosate avaient les mêmes concentrations urinaires que les agriculteurs qui en pulvérisaient dans l’Iowa, là ou l’étude est menée", souligne-t-il. Une donnée qui biaiserait la comparaison entre le "groupe contrôle" et les autres.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  29. #26
    hlbnet

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Ah donc, ça vient de génération future. Tout s'explique. Il s'agit donc d'une grossière manipulation. Flagrante pour celui qui est un peu au courant de l'affaire. Invisible pour tout les autres (donc pour presque tout le monde).

  30. #27
    barda

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Oui, un peu marre de ces militants d'"associations engagées" qui s'autorisent, sans la moindre compétence et évidemment sans avoir mené aucune étude de terrain, à critiquer méthodologie et fondements scientifiques d'études scientifiques validées par des pairs et des instances reconnues.

    C'est affligeant de nullité et d'arrogance, mais hélas, c'est repris globalement par la plupart des medias, sans aucune vérification ni prudence. Cette histoire de glyphosate commence à sentir fortement le pourri...

  31. #28
    Damien49

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Pas sûr que l'argumentation par attaque ad hominem sert votre cause à tous les deux.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  32. #29
    barda

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    Quelle attaque "ad hominem"? Ce n'est absolument pas le problème de la personne qui est posé ici; c'est la question des associations ou groupes qui, sans légitimité aucune sur le sujet abordé, sans étude scientifique et sans aucune compétence sur le sujet, s'autorisent à porter des jugements tranchés sur les résultats du travail de scientifiques reconnus.

    Pour parler plus clair, c'est la question de l'autorité que s'attribue un dogmatisme contre une démarche scientifique (c'est exactement le problème de Galilée face à la papauté #############) ; cela n'a rien à voir avec une argumentation ad hominem...

    n.b. L'"argumentation" avancée par Générations Futures est tellement simpliste face à une étude scientifique(validée par le CIRC, ils n'en sont pas à une contradiction près) que l'on se demande si cette association ne prend pas les chercheurs pour des imbéciles, incapables de chasser ce genre de biais...
    Dernière modification par mh34 ; 03/12/2017 à 16h54. Motif: on évite les mises en cause personnelles...merci

  33. #30
    mh34

    Re : Actu - Glyphosate et cancer : une étude américaine relance le débat

    On arrête là sur ce point, merci.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. glyphosate et cancer
    Par triban dans le forum Actualités
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/03/2015, 22h40
  2. Actu - Cigarette électronique : la première étude française fait débat
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 59
    Dernier message: 09/09/2013, 21h57
  3. Un cerveau virtuel de Hobbit relance le débat sur l'Homme de Florès
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 8
    Dernier message: 04/02/2007, 21h31
  4. Un serpent à deux pattes qui relance le débat sur l'évolution
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 23/04/2006, 17h46