Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Actu - Drone volant sur Titan ou retour sur Tchouri : que choisira la Nasa ?




  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - Drone volant sur Titan ou retour sur Tchouri : que choisira la Nasa ?

    Des douze missions en compétition dans programme New Frontiers de la Nasa pour un financement et un lancement en 2025, il n'en reste que deux : une nouvelle visite à la comète Tchouri (celle de...

    Lire la suite : Drone volant sur Titan ou retour sur Tchouri : que choisira la Nasa ?

  2. Publicité
  3. #2
    Jypou

    Re : Actu - Drone volant sur Titan ou retour sur Tchouri : que choisira la Nasa ?

    Un retour sur Titan ne serait-il pas compromis si un certain radio-isotope est devenu introuvable?
    Nous connaissons les très grandes difficultés qu'on connu les américains pour s'en procurer pour leur dernier projet New Horizon.

  4. #3
    tezcatlipoca

    Re : Actu - Drone volant sur Titan ou retour sur Tchouri : que choisira la Nasa ?

    Citation Envoyé par Jypou Voir le message
    Un retour sur Titan ne serait-il pas compromis si un certain radio-isotope est devenu introuvable?
    Nous connaissons les très grandes difficultés qu'on connu les américains pour s'en procurer pour leur dernier projet New Horizon.
    Mais voyons ! C'est une excellente idée ! Allons chercher du Plutonium sur Titan pour alimenter nos générateurs thermo-électrique. On en profitera aussi pour récolter le cannabis qui pousse sur les collines d'Aztlan et les opiacés des rives de Kraken mare.


  5. #4
    tezcatlipoca

    Re : Actu - Drone volant sur Titan ou retour sur Tchouri : que choisira la Nasa ?

    Oups ! En parlant de stupéfiants, c'est peut-être moi qui en ai abusé !

    J'avais mal lu le message de Jypou et je le prie de m'excuser cette très mauvaise interprétation. Pour me faire pardonner, voici quelques explications supplémentaires.

    Ta remarque était donc parfaitement fondée et les difficultés qu'a la NASA à se fournir en Plutonium 238 sont bien réelles.

    Si dans l'espace, pour les sondes orbitales, les améliorations dans les rendements des panneaux solaires peuvent désormais permettre, par ce biais, des missions autour de Saturne, il semble effectivement nécessaire d'utiliser du générateur thermo-électrique à radio-isotope pour explorer durablement un astre comme Titan, à la surface duquel l'intensité de la lumière solaire est particulièrement faible. L'opacité de son atmosphère en étant la raison.

    Pour bien comprendre l'importance de ce problème, voici deux images comparant ce que l'on pourrait voir à midi au niveau de l'équateur à la surface de Titan :

    A gauche, avec l'équivalent de la luminosité terrestre... et à droite, vision effective sur Titan.

    http://image.noelshack.com/fichiers/...-titan-sol.png

    Bref, la lumière réelle en plein jour sur Titan équivaut presque à une nuit sans Lune sur Terre.

    Pour finir un article un peu daté (2015) qui expose assez bien l'ensemble du problème sur ce type de générateur :

    http://www.atlantico.fr/decryptage/b...y-2054511.html

    Depuis, donc, la NASA a pris des dispositions pour augmenter ses stocks et explore de nouvelles pistes technologiques mais il n'en reste pas moins que la question limite drastiquement les projets nécessitant l'utilisation des RTG.

    Bonnes fêtes à tous.

  6. #5
    Jypou

    Re : Actu - Drone volant sur Titan ou retour sur Tchouri : que choisira la Nasa ?

    Merci pour ces explications.
    La nuit a été une bonne conseillère.

    Vu le temps qu'il faut pour atteindre Saturne, ne devrait on recourir à la propulsion plasma/ionique?
    Dans ce cas, la présence de panneaux solaires n'offriraient-ils pas l'avantage de pouvoir être utilisés pour aérofreiner la sonde dans la haute atmosphère de Saturne? voir de Titan?

    Cordialement

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    tezcatlipoca

    Re : Actu - Drone volant sur Titan ou retour sur Tchouri : que choisira la Nasa ?

    Bonsoir,

    Jypou : "Vu le temps qu'il faut pour atteindre Saturne, ne devrait on recourir à la propulsion plasma/ionique?"

    Tezca : Tu penses peut-être au VASIMR ? Je ne suis pas spécialiste des différents type de propulsions et j'ignore où en sont actuellement les recherches sur cette technologie. Avec une propulsion traditionnelle, la mise en orbite d'une sonde autour de Saturne reste inférieure à une dizaine d'année, ce n'est pas rédhibitoire. De plus, le prochain vecteur SLS de la NASA serait lui capable de réduire le voyage à 4 ans. Pour faire la même chose autour d'Uranus, de Neptune ou au-delà, il serait effectivement très avantageux de diminuer sensiblement les temps de parcours.

    Jypou : "Dans ce cas, la présence de panneaux solaires n'offriraient-ils pas l'avantage de pouvoir être utilisés pour aérofreiner la sonde dans la haute atmosphère de Saturne? voir de Titan?"

    Tezca : On en revient donc aux orbiteurs et lancés avec une propulsion chimique, puisque un moteur plasmique nous exonérerait de ce genre de manoeuvre risquée.
    L'aérofreinage des sondes interplanétaires n'a été utilisé que 4 fois pour Mars et une fois pour Vénus. Pour prendre de tels risques, il est impératif de connaître relativement bien les hautes couches atmosphériques des astres visés. Cassini nous a fourni lors de son plongeon final sur Saturne, un certain nombre de mesures qui pourraient sans doute nous être utiles à cet effet. Mais on explore là des opérations qui demanderaient des études qui n'ont pas encore été réalisées, je crois. Quand on voit la surface des panneaux solaires déployés de Juno, on imagine mal la taille qu'aurait ces éléments pour une sonde saturnienne ! Il en résulterait forcément une évaluation très précise des contraintes physiques pouvant s'exercer sur eux en cas d'utilisation pour un aérofreinage. Une fois en orbite autour de Saturne, je ne suis pas certain que cette opération soit rééditée pour Titan car je pense que le gain à en attendre ne vaudrait pas le risque pris.

    Fraternellement

  9. #7
    tezcatlipoca

    Re : Actu - Drone volant sur Titan ou retour sur Tchouri : que choisira la Nasa ?

    Bonsoir,

    Même si l'architecture définitive de la mission dragonfly n'est pas encore déterminée, les informations dont nous disposons permettent d'en décrire quelques caractères généraux.

    Comme l'ont fait tous les landers et rovers martiens depuis la mission Pathfinder (Sojourner) en 1997, Dragonfly projette de poser par insertion directe dans l'atmosphère de sa cible (Titan) un drone biquadricoptère (8 hélices) alimenté par un générateur thermo-électrique isotopique et disposant d'une antenne lui permettant de communiquer directement avec la Terre sans avoir à passer par un relais orbital. Le Drone serait naturellement équipé de toute une panoplie d'instruments scientifiques pour analyser des échantillons du sol et de l'atmosphère, d'effectuer des observations météo et même de réaliser des mesures sismiques.

    Titan boucle une orbite synchrone dans un plan quasi équatorial, la même face toujours tournée vers Saturne , en 16 jours terrestres. Dans le ciel de Titan, la Terre se trouve environ à 6° du Soleil. Cette configuration astronomique contraindra les périodes où les communications seront possibles entre le drone et les stations DSN sur Terre. L'autre facteur déterminant pour les transmissions de données sera la puissance électrique disponible. Etant donné la distance, 10 UA et plus, une transmission à haut débit sera forcément très énergivore. Et puisque les instruments scientifiques, le chauffage interne du drone et, dans une moindre mesure les déplacements, utiliseront une part substancielle de l'énergie disponible, l'équilibre des consommations sera impératif. On pourrait envisager, dans le but de disposer de davantage d'énergie, d'équiper le drone d'un RTG Type Stirling qui est plus sensiblement plus efficace qu'un RTG classique.


    Je souhaitais aussi aborder un passage de l'article de FS consacré à la mission vénusienne VICI qui, bien que n'étant pas sélectionnée pour la prochaine décade, bénéficiera de fonds pour développer des composants pouvant fonctionner relativement longtemps dans les conditions de T° et de pression présentes à la surface de Vénus. Je cite :

    "La seconde mission aidée est à destination de Vénus. Le projet VICI (Venus In Situ Composition Enquêtes) ambitionne un atterrissage sur cette planète pour étudier la composition des roches. En raison des températures et des pressions élevées qui règnent à la surface de Vénus, la durée de vie de la sonde sera très courte. Les fonds de la Nasa serviront à développer des composants capables de résister aussi longtemps que possible à ces conditions très difficiles."

    Il faut signaler que d'ors et déjà, des progrès remarquables ont été réalisé pour les composants électroniques avec le carbure de silicium. Des tests qui ont été effectué à 500°C et à une pression de 90 atmosphères. Ils se sont révélés très concluant et laissent envisager de disposer d'ordinateurs de bord résistant à ces conditions infernales pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois. Nous n'en sommes pas encore à ce stade, mais les perspectives semblent excellentes, surtout si l'on considère qu'une telle mission ne serait lancée seulement que dans une quinzaine d'années.
    Je dois avouer que pour moi, un rover vénusien explorant durablement la surface de Vénus serait un accomplissement extraordinaire.

  10. Publicité
  11. #8
    hvsmith

    Re : Actu - Drone volant sur Titan ou retour sur Tchouri : que choisira la Nasa ?

    Aller traquer les conditions de vie prébiotiques sur Titan ou Encelade, n'est-ce "plus' intéressant que de ramener des échantillons de Tchouri? surtout si l'ESA et la Chine ont une mission de ce type dans leur programme.

  12. #9
    hvsmith

    Re : Actu - Drone volant sur Titan ou retour sur Tchouri : que choisira la Nasa ?

    J'ai lu le commentaire précédent, notamment le côté passionnant du projet Vénus; il pourrait en effet notamment nous en apprendre pas mal sur l'évolution climatique de la Terre si nous ne sommes pas assez efficaces pour réguler nos pollutions anthropiques.

Discussions similaires

  1. Actu - Le drone volant qui veut ressembler à Batman
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 31/05/2012, 15h40
  2. Actu - L'AR.Drone : des jeux vidéos sur iPhone... avec un engin vraiment volant
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 8
    Dernier message: 24/08/2010, 17h17
  3. Actu - La Nasa utilise un drone à des fins scientifiques
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/04/2010, 16h35
  4. Actu - Un cadeau de la Nasa : un reflet de Soleil sur un lac... de Titan
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/12/2009, 14h45
  5. Actu - Ikhana, un drone de la Nasa qui ressent les efforts sur ses ailes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/07/2008, 12h45