Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

GLAST : vers la preuve d'un univers à plus de 3 dimensions spatiales ?



  1. #1
    RSSBot

    GLAST : vers la preuve d'un univers à plus de 3 dimensions spatiales ?

    Notre univers contient-il plus de trois dimensions spatiales ? Des théories alternatives existent à ce sujet, dont la théorie des cordes, mais leur véracité reste difficile à démontrer. Avec l'envoi du satellite Gamma Ray Large Area Space Telescope (GLAST), dont le départ est prévu pour août 2007, une équipe de chercheurs inventifs pensent avoir trouvé la solution.

    <br...

    Lire la suite : GLAST : vers la preuve d'un univers à plus de 3 dimensions spatiales ?

  2. Publicité
  3. #2
    ropib

    Re : GLAST : vers la preuve d'un univers à plus de 3 dimensions spatiales ?

    Ce genre de théorie me parait plus idéologique que scientifique : je ne vois aucune nouvelle expérience ou nouvelle mesure qui la valide. C'est comme la philosophie de Pascal, si on n'arrive pas à le prouver c'est parce qu'on a pas le temps, ou alors que les mathématiques sont en retard, ou ceci cela.
    J'attend des théories plus intéressantes que la théorie des cordes.

  4. #3
    erik

    Re : GLAST : vers la preuve d'un univers à plus de 3 dimensions spatiales ?

    je ne vois aucune nouvelle expérience ou nouvelle mesure qui la valide
    Ta remarque est bien curieuse ! Puisque justement l'article te décrit une nouvelle idée d'expérience, qui conduira à des mesures qui pourraient permettre de valider (de commencer à valider/d'avancer dans la validation) la théorie des cordes.

    Je ne vois pas d'idéologie la dedans ! ? !

  5. #4
    ErohareS

    Re : GLAST : vers la preuve d'un univers à plus de 3 dimensions spatiales ?

    ça ne fera jamais que 12 dimensions...

  6. #5
    ropib

    Re : GLAST : vers la preuve d'un univers à plus de 3 dimensions spatiales ?

    Citation Envoyé par erik
    l'article te décrit une nouvelle idée d'expérience
    Depuis qu'on a des idées d'expérience on n'a pas démontré grand chose.
    Peut-être que ça va démontré quelque chose, je suis pour, mais là on a rien. Et on nous parle encore de la théorie de la théorie. Je trouve que ça fait un peu pub quoi.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    GillesH38a

    Re : GLAST : vers la preuve d'un univers à plus de 3 dimensions spatiales ?

    Ca repose juste sur pas mal d'hypothèses

    a) que des trous noirs primordiaux se soient formés.
    b) que le mécanisme d'évaporation de Hawking soit juste
    c) qu'il soit aussi juste en N>3 dimensions
    d) qu'il y en ait assez pour en avoir un proche de nous
    e) qu'on detecte un sursaut gamma juste derriere
    f) que GLAST soit capable de mettre cet effet en évidence (pas regardé en détail, mais l'interférométrie gamma a priori c'est pas coton : de plus les sursauts gammas ont deja une structure temporelle très variable a petite echelle de temps, je ne vois pas clairement quelle signature ils attendent).

    Bref, une proposition de théoricien, à prendre avec des pincettes et de la prudence !

  9. Publicité
  10. #7
    urdle

    Re : GLAST : vers la preuve d'un univers à plus de 3 dimensions spatiales ?

    Quand ils parlent de "mini-trou noir", ils parlent de quelle taille pour le machin là ?
    Parcequ'on a fait quelques progres depuis la découverte de Pluton en 1930, et je m'etonne qu'on en soit encore à théoriser qu'on aurait pu rater jusqu'ici la présence d'un machin hyper-massif (même de taille modeste) aux alentours de l'orbite de Pluton.
    Surtout si elle est prédite, j'ai du mal à comprendre qu'on ne soit pas capable, avec les téléscopes déjà opérationnels au sol, de vérifier l'existance d'un tel objet (hors considération des sursauts gamma, juste l'existance d'un tel mini trou noir)

  11. #8
    ropib

    Re : GLAST : vers la preuve d'un univers à plus de 3 dimensions spatiales ?

    Citation Envoyé par urdle
    Quand ils parlent de "mini-trou noir", ils parlent de quelle taille pour le machin là ?
    Parcequ'on a fait quelques progres depuis la découverte de Pluton en 1930, et je m'etonne qu'on en soit encore à théoriser qu'on aurait pu rater jusqu'ici la présence d'un machin hyper-massif (même de taille modeste) aux alentours de l'orbite de Pluton.
    Surtout si elle est prédite, j'ai du mal à comprendre qu'on ne soit pas capable, avec les téléscopes déjà opérationnels au sol, de vérifier l'existance d'un tel objet (hors considération des sursauts gamma, juste l'existance d'un tel mini trou noir)
    Surtout qu'on en est à la détection d'exo-planètes par des techniques "gravitationelles". Enfin... l'article manque d précision parce qu'il n'y a aucune donnée , aucune expérience... rien quoi.
    C'est de la pub.

    Bon mais c'est pas grave. Le problème de la théorie des cordes, je trouve, c'est que ça utilise des modélisations mathématiques mal retransmises dans le langage. Aujourd'hui à titre personnel je vis dans un monde à 3 dimensions, le reste c'est de la technique. Même si c'est des mathématiques... on est loin de Bourbaki.
    La science a le devoir de rendre ses résultats intelligibles, sinon je le redis c'est de la technique (avec le jargon, les luttes de pouvoir internes... qui vont avec).

  12. #9
    invite73192618

    Re : GLAST : vers la preuve d'un univers à plus de 3 dimensions spatiales ?

    Si les TN étaient aussi répandus, est-ce que ça ne devrait pas augmenter considérablement le nombre d'étoiles qui font boum?

  13. #10
    GillesH38a

    Re : GLAST : vers la preuve d'un univers à plus de 3 dimensions spatiales ?

    L'évaporation de Hawking est d'autant plus importante que le trou noir a une masse petite : donc elle s'accélère et se termine par une explosion catastrophique. Les trous noirs dont le temps d'évaporation doit etre supérieur à l'age de l'Univers doivent avoir une masse supérieure à 10^15 g environ, soit 1 milliard de tonnes. A l'echelle astronomique,c'est la masse d'un asteroide de 1 km de rayon. Mais leur rayon est alors de 10^-15 m soit la taille d'un proton ! De tels objets passeraient totalement inaperçus, sauf au moment de leuir évaporation finale ou ils produiraient une bouffée de photons gamma et tout un tas de particules dont de l'antimatière (c'est surtout ces signatures qu'on a cherché jusqu'a présent, sans succès).

    L'hypothèse développée par ces auteurs est que si il existe des dimensions supplémentaires, l'évaporation serait beaucoup moins efficace et donc il existerait beaucoup plus de trous noirs, mais plus petits que 10^15 g , donc egalement invisibles gravitationnellement. J'ai quand meme quelques doutes sur le fait de les detecter sans ambiguité par les effets de mirages gravitationnels.

    Sinon n'est pas si facile d'aspirer de la matiière pour un trou noir, beaucoup moins facile que ce qu'on croit généralement ! la matière doit "trouver" l'horizon pour le traverser, et elle n'est attirée que par la force gravitationnelle qui n'est très intense que dans les environs immédiats du trou noir. A une distance macroscopique, il n'attire pas plus que n'importe quelle masse. De plus, si la matière dégage de l'énergie en tombant sur le trou noir, elle va libérer du rayonnement qui s'oppose a l'attraction gravitationnelle par la pression de radiation.

    Tout cela limite le taux auquel un trou noir peut grandir à un taux dit "d'Eddington", qui est proportionnel à la masse, ce qui fait que la croissance d'un trou noir se fait à un rythme exponentiel dont le taux est indépendant de la masse! mais il est assez lent, puisqu'il ne double de masse que tous les cent millions d'années....

  14. #11
    licette

    Re : GLAST : vers la preuve d'un univers à plus de 3 dimensions spatiales ?

    Citation Envoyé par ropib
    Et on nous parle encore de la théorie de la théorie. Je trouve que ça fait un peu pub quoi.
    Je ne comprends pas en quoi ce serait de la "pub".
    En fait il sagit juste ici de tenir le public au courant des dernieres idees scientifiques pour demontrer une theorie. Il faut bien mediatiser les experiences a venir, non ?
    Aimeriez-vous qu'on vous dise, dans X temps, que tel telescope, a pu enregister des signaux, a partir desquels telle theorie est confirmee, sans qu'on ne vous ait jamais rien dit a ce sujet ???

    Sans compter que la theorie est tout de meme importante, et qu'une demarche empirique seule est souvent bien insuffisante pour prouver quelque chose !

    Sans vouloir tomber dans les banalites, il y a un debut a tout !
    Une experience qui coute cher doit d'abord etre "validee" par la theorie. Et une idee - nouvelle, interessante, voire prometteuse - sur le point d'etre mise en pratique sera d'abord mediatisee...
    Tout cela me parait etre une demarche assez classique, et je ne comprend pas ce qui vous gene...

  15. #12
    invite73192618

    Re : GLAST : vers la preuve d'un univers à plus de 3 dimensions spatiales ?

    Gilles: est-ce que cette limite du taux de croissance est valable si le trou noir est "capturé" dans un milieu à forte pression, par exemple le coeur d'une planète tellurique, d'une naine brune, d'une étoile, voir d'une étoile à neutron?

  16. Publicité
  17. #13
    GillesH38a

    Re : GLAST : vers la preuve d'un univers à plus de 3 dimensions spatiales ?

    si il y a une dissipation d'énergie quand il absorbe la matière (ce qui est difficile à éviter), oui : il va s'entourer d'une zone très chaude dont la pression de rayonnement va contrebalancer son attraction gravitationnelle, un peu comme une étoile "régule" son énergie thermonucléaire : si les réactions s'emballent, elle se dilate un peu et se refroidit.

    Pour un quasar, la limite est d'environ 10^46 erg/secondes = 10^39 W, pour un trou noir de 100 millions de masses solaires (environ 100 fois la luminosité d'une galaxie comme la Voie Lactée).

    Pour 10^15 grammes, ca ferait une luminosité limite de 10^13 W, soit 10 TW, mais ça ne fait que 10^-13 fois la luminosité du Soleil, ce serait imperceptible si un tel trou noir entrait dans le Soleil!

  18. #14
    GillesH38a

    Re : GLAST : vers la preuve d'un univers à plus de 3 dimensions spatiales ?

    precision : le calcul suppose que la pression de radiation s'exerce sur des électrons libres. Dans une étoile à neutron ça sera probablement différent, à priori la limite est 10^6 fois plus elevée, mais bon dans une étoile à neutrons la matière est très bizarre!

  19. #15
    mtheory

    Re : GLAST : vers la preuve d'un univers à plus de 3 dimensions spatiales ?

    Citation Envoyé par gillesh38
    Ca repose juste sur pas mal d'hypothèses

    a) que des trous noirs primordiaux se soient formés.
    b) que le mécanisme d'évaporation de Hawking soit juste
    c) qu'il soit aussi juste en N>3 dimensions
    d) qu'il y en ait assez pour en avoir un proche de nous
    e) qu'on detecte un sursaut gamma juste derriere
    f) que GLAST soit capable de mettre cet effet en évidence (pas regardé en détail, mais l'interférométrie gamma a priori c'est pas coton : de plus les sursauts gammas ont deja une structure temporelle très variable a petite echelle de temps, je ne vois pas clairement quelle signature ils attendent).

    Bref, une proposition de théoricien, à prendre avec des pincettes et de la prudence !

    Complétement d'accord,il y a tellement de présupposés et le signal doit être tellement faible et interprétable de tant de façons différentes et plus classiques que je crois pas qu'il soit très sérieux de voir quelque chose de cette façon,mais bon...
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

Discussions similaires

  1. Unification de la physique et dimensions spatiales
    Par CDavid2005 dans le forum Archives
    Réponses: 21
    Dernier message: 24/05/2014, 18h28
  2. Pourrait-il exister un univers à 2 dimensions spatiales?
    Par Jean-Michel Tengang dans le forum Physique
    Réponses: 26
    Dernier message: 17/07/2009, 01h58
  3. Réponses: 15
    Dernier message: 03/07/2006, 22h17