Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Réchauffement : vers la prolifération de plantes irritantes plus toxiques



  1. #1
    RSSBot

    Réchauffement : vers la prolifération de plantes irritantes plus toxiques

    A cause du réchauffement climatique, nos randonnées en forêt pourraient devenir de plus en plus périlleuses. C'est l'étonnante conséquence d'une étude parue dans l'édition en ligne des Proceedings of the National Academy of Sciences : l'élévation du taux de CO<sub>2</sub> dans l'atmosphère pourrait conduire à la prolifération de plantes irritantes comme l'herbe à...

    Lire la suite : Réchauffement : vers la prolifération de plantes irritantes plus toxiques

  2. Publicité
  3. #2
    Jean-Luc P

    Re : Réchauffement : vers la prolifération de plantes irritantes plus toxiques

    Les niches écologiques changent, bougent c'est bien normal. Changement climatique ou pas , d'ailleurs !

    Mais il n'ya aps de raison qu'il y ait forcément plus de mauvais que de bon.
    A mon sens ce type d'info n'est pas très intéressant, et inutilement négatif.
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

  4. #3
    ehadrien

    Re : Réchauffement : vers la prolifération de plantes irritantes plus toxiques

    Citation Envoyé par Jean-Luc P
    A mon sens ce type d'info n'est pas très intéressant, et inutilement négatif.

    Vous avez tout à fait raison.

    Il faut sans cesse stigmatiser le côté noir du réchauffement afin de faire peur aux populations et de les contraindre à accepter de nouveaux comportements.

    Aller en forêt conduit à d'inaceptables transhumances chaque semaine. Pour résoudre ce problème, il suffit de les peupler de loups, d'ours et de plantes dangereuses.

    Répétés à l'infini sur des supports incapables de la moindre critique, ces messages finissent par devenir la vérité. C'est du moins ce qui est espéré.

  5. #4
    licette

    Re : Réchauffement : vers la prolifération de plantes irritantes plus toxiques

    Citation Envoyé par ehadrien
    Il faut sans cesse stigmatiser le côté noir du réchauffement afin de faire peur aux populations et de les contraindre à accepter de nouveaux comportements.
    Mais il ne tient qu'a vous de faire un dossier sur les cotes positifs du rechauffement climatique !!

    Plus serieusement, je suis d'accord pour dire que parfois les medias dramatisent allegrement les aspects negatifs de ce phenomene.
    Mais, d'une part, je ne crois pas que ca soit le cas pour l'article en question, qui se borne a decrire une experience ainsi que ses conclusions, qui plus est avec un emploi regulier du conditionnel.
    Et d'autre part, est-ce une raison pour boycotter l'information ?
    Si certains abusent sur la mise en valeur des cotes negatifs du rechauffement, le role des autres est-il alors de ne plus en parler, ou mieux encore, d'abuser eux-memes en ne traitant plus que ses consequences positives ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Jean-Luc P

    Re : Réchauffement : vers la prolifération de plantes irritantes plus toxiques

    Bonjour,

    même si je suis partisan d'une extrême prudence en ce qui concerne le changement climatique, dans le sens où on ne maîtrise pas grand chose, y compris les modélisations-prévisions, je tiens à promouvoir l'exitence d'un débat contradictoire qu'a entamé Charles muller par exemple à http://www.climat-sceptique.com/article-2847425.html

    J'essaie également de traiter les données biblio qui me semblent pertinentes et d'un impact important sur mon site (voir mon profil).

    En ce qui concerne l'environnement, on met l'accenr sur
    - la réduction de la biodiversité -ok-
    - l'apparition de plantes-maladies hostiles dans certains milieux : rien ne dit que dans d'autres ça ne va pas plutôt diminuer, et ce sont des prospectives en général très isolées voire de la futurologie de comptoir
    - la disparition de plantes bénéfiques : certaines vont migrer
    Mais on en parle pas trop des conqéquences bénéfiques d'une nouvelles répartition géographique des espèces, et outre les disparitions, il n'y a pas de raison a priori que ce soit plus néfaste que bénéfique aux activités humaines à l'échelle du globe : même si le pourtour méditerranéen se désèche, de grandes étendues se libèrent en Sibérie et au Canada... apr exemple.
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

Discussions similaires

  1. Vers une nouvelle période glaciaire :à cause du réchauffement climatique
    Par hassani amine dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/06/2007, 08h57
  2. Un pas supplémentaire vers les plantes productrices de médicaments
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 12
    Dernier message: 03/02/2007, 14h20
  3. Réchauffement climatique : vers un risque nucléaire
    Par dallasjr dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 16
    Dernier message: 14/01/2007, 00h21
  4. Les plantes responsables du réchauffement de la planète ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/02/2006, 15h17
  5. Vers une bourse de co2 et de gaz toxiques
    Par moumoune dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 3
    Dernier message: 31/01/2005, 11h20