Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 66

Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C




  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    Réunis en Corée du Sud, les délégués des États de l’ONU se penchent depuis le premier octobre sur le dernier rapport des scientifiques du Giec, constat implacable de la montée des dérèglements...

    Lire la suite : Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5*°C

  2. Publicité
  3. #2
    Cotissois31

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5*°C

    "met en garde contre des impacts forts d'un réchauffement de 1,5 °C"

    Je ne comprends pas trop la logique des actualités/discours cités. Pourquoi mettre en garde des impacts forts d'un scénario faible moyennement probable ?
    Dernière modification par Cotissois31 ; 04/10/2018 à 22h40.

  4. #3
    Cotissois31

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5*°C

    https://www.novethic.fr/actualite/en...es-146396.html

    Là je comprends mieux, tout est plus clair avec leur article.

    Le rapport est majoritairement consacré à +1.5 mais met en garde contre un scénario +2 significativement plus fort que +1.5. Le message est de viser +1.5.
    Je laisse yves nous en dire plus s'il faut, sachant que les +1.5...


  5. #4
    yves25

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    On est actuellement sur une trajectoire de 3°C ou plus. L'objectif des 1,5 °C est pratiquement hors d'atteinte . Théoriquement, il pourrait l'être , certes et c'est ce que souligne ce rapport mais en pratique, il faudrait un changement radical et très rapide des modes de vie qui est bien peu vraisemblable.
    Mon sentiment est que ce rapport a été un exercice nécessaire politiquement parce que réclamé par un certain nombre d'états très concernés par le RC, scientifiquement il n'était peut être (sans doute ?) pas indispensable.
    Et, effectiuvement 1,5 serait mieux que 2 qui lui même serait bien mieux que 3 .
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  6. #5
    evilsnake

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    Bonsoir,

    Je profite de la discussion.

    On entend souvent dire (conférence article ect) que le co2 émit aujourd'hui aura sa pleine puissance dans 40 ans ( les 1,5° serait déjà dans les tuyaux) mais je n'ai pas trouvé de fondements scientifique à cette affirmation. qq'un peut confirmer ou infirmer? Je dirais plutôt non (1er graphe) : https://www.skepticalscience.com/The...h-Century.html

    Par ailleurs, et c'est peut-être dans ce rapport, en cas d’effondrement de nos civilisation (hypothèse de pure pensée ) j'ai le sentiment que la baisse de température serait plutôt rapide (ou plutôt le retour à l'équilibre). La couverture végétale augmentant rapidement (voir pripyat par ex). j'ai tort ?

    Cordialement

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    yves25

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    40 ans...je sais pas si c'est 40 ou 50 mais ce qui est juste là dedans c'est qu'une partie du réchauffement est encore à venir même si on arrêtait toute émission de CO2 ou plus exactement si la concentration atmosphérique en CO2 cessait d'augmenter.
    Pourquoi? parce que environ 90% de l'énergie en trop est stockée dans l'océan.
    L'énergie en trop, c'est le déséquilibre du bilan radiatif de la planète. Ce n'est pas le forçage radiatif des GES parce que le réchauffement fait que la Terre émet un peu plus, c'est donc à peu près ce forçage moins ce que la Terre émet en plus.
    C'est ça qui sert à réchauffer tout ce qui peut l'être sur Terre et donc surtout l'atmosphère, l'océan et la glace.
    L'océan, c'est une sorte de super amortisseur, il se réchauffe, il transporte la chaleur et il finit par en restituer à l'atmosphère ailleurs (que là où il l'emmagasine) et plus tard.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  9. #7
    evilsnake

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    merci. c'est encore pire que ce que je pensais

  10. Publicité
  11. #8
    Jiav

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    1,5 serait mieux que 2 qui lui même serait bien mieux que 3 .
    Oui on dirait bien que c'est la logique de ce rapport. Perso je me serais attendu d'avantage à quelque chose comme "le niveau d'incertitude sur les dégâts à +2 est de X, X est inférieur à 0,5, donc on peut dire avec une bonne confiance que les dégâts à +2 seront supérieurs aux dégâts à +1,5."

    Dans cette logique, toi personnellement, à combien est-ce que tu mettrais X?
    The opposite of a deep truth may well be another deep truth. Information is physical.

  12. #9
    yves25

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    C'est une fausse bonne question puisque on ne peut pas répéter les expériences de réchauffement.
    On n'a qu'une seule planète.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  13. #10
    Jiav

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    On a une planète et des milliers et des milliers de modèles et de scénarios d'émission. Parmi ces scénarios certains amènent un réchauffement de +2C, en moyenne à travers les modèles, avec une variance dans l'estimation du réchauffement. C'est ce niveau de variance que le GIEC utilise pour estimer la robustesse de son estimé du réchauffement. D'accord sur ce point?

    En utilisant cette même logique, quel est selon toi l'ordre de grandeur de l'incertitude sur les dégâts?
    Dernière modification par Jiav ; 09/10/2018 à 11h14.
    The opposite of a deep truth may well be another deep truth. Information is physical.

  14. #11
    ramorix

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    Les générations futures vont juste nous maudire et se demander comment on a pu arriver a cette situation, en disposant pourtant de tout les indicateurs et de tout le temps nécessaire pour y remédier.
    Et en contraste saisissant, aux infos, on entend chaque jour les complaintes de baisse du pouvoir d'achat...
    En gros, les gens savent, mais n'en ont rien a faire du moment qu'ils vivent avec le plus gros salaire possible, et qu'ils finissent leur vie avec la plus grosse retraire possible afin de pouvoir consommer au maximum en toute circonstance.
    Puisque de toute façon ce ne sont pas les actifs d'aujourd'hui (sauf les plus jeunes) qui subiront réellement les problèmes catastrophiques qui surviendront.
    Ils seront tous morts d'ici là, alors foutez leur la paix et donnez leur leur pouvoir d'achat.
    C'est ça l'humanité actuelle.
    Tenter d'enrayer le processus avec cette bande d'attardés couards et nombrilistes est une entreprise particulièrement naïve.

    Le progrès a simplement été trop rapide pour que l'humain apprenne a murir et a sortir de cette condition d'animal qui veut marquer son territoire, posséder la meilleure femelle, et supprimer tout opposant.
    (Désolé mesdames pour ces propos qui peuvent sembler misogynes, mais à part depuis quelques petites décennies, c'est toujours comme ça que ça s'est passé dans l'histoire de notre espèce, aujourd'hui pour notre malheur)
    L'homme qui possède la force nucléaire et qui dispose d'internet est le même que celui qui survivait seulement 20 ou 30 ans comme chasseur cueilleur.
    C'est arrivé trop vite, nos instincts sont toujours les mêmes et c'est contre eux qu'il faut lutter si on veut s'en sortir dignement.
    Vu qu'on y est certainement pas prêt, on a aucune chance d'enrayer le processus actuel.
    Et quand on sera arrivé aux deux degrés de plus on parlera de comment eviter d'arriver a 4 degré pour tenter de plafonner a 3, et ainsi de suite.
    Si une régulation intervient, elle sera la conséquence d'un désastre planétaire, mais certainement pas de notre action volontaire d'enrayement.
    Personne ne votera jamais, dans un pays occidental, pour un dirigeant qui proposerait la décroissance, seule et unique option a la sortie du cercle vicieux actuel.
    Et en Chine ou a Moscou, les dictateurs se marrent si on leur propose ça.

    alors blabla... qu'on sorte 3 rapports par mois indiquant qu'on fonce dans le mur n'y changera rien, même si l'intention est louable, bien entendu.

  15. #12
    meteor31bis

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    Je n'ai sans doute pas tout compris ni d'ailleurs tout lu, mais ce rapport, comment dire?

    En fait on apprend que 1.5°C c'est mieux que 2.0°C, ah bon?

    Et que pour avoir 1.5°C, il faut arriver en 2050 à zéro émissions, après un pic vers 2020, et au delà (ou en même temps) réaliser des émissions négatives de 100 à 1000 Gt de CO2 (en combien de temps je n'ai pas vu).

    Bref, rien de neuf.

    Rien de neuf non plus dans l'excitation des médias à ce sujet, mais, encore une fois, il n'est pas possible que j'ai compris ce qu'il y avait dans ce rapport.

  16. #13
    Archi3

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    Citation Envoyé par ramorix Voir le message
    Puisque de toute façon ce ne sont pas les actifs d'aujourd'hui (sauf les plus jeunes) qui subiront réellement les problèmes catastrophiques qui surviendront.
    Ils seront tous morts d'ici là, alors foutez leur la paix et donnez leur leur pouvoir d'achat.
    C'est ça l'humanité actuelle.
    Tenter d'enrayer le processus avec cette bande d'attardés couards et nombrilistes est une entreprise particulièrement naïve.
    je me permets de faire une remarque qui n'a rien à voir avec le climat, en espérant qu'elle passe.
    La capacité d'une espèce à transformer son environnement n'a rien à voir avec ses capacités intellectuelles, son sens de la morale, ou son supposé courage, égoïsme , etc ... mais seulement avec son succès adaptatif.
    Quand les jacinthes d'eau envahissent un ruisseau et provoque une anoxie entrainant la mort des poissons, elles n'ont aucune "conscience" de ce qu'elle font. Quand les algues bleues ont enrichi l'atmosphère en oxygène, provoquant la mort de milliards d'organismes anaérobies mais permettant l'éclosion future d'une vie polycellulaire bien plus diversifiée et riche, elles n'avaient aucune conscience ni aucune morale de ce qu'elles faisaient.

    Si les continents étaient à la surface d'une planète de rayon 10 fois plus grand et donc avec 100 fois plus d'atmosphère, les différents polluants auraient été en concentration 100 fois plus faible (le CO2 n'aurait augmenté que de 1 ppm ...), même si les gens s'étaient conduits absolument de la même façon , et on parlerait beaucoup moins des problèmes - où est la différence de "morale" ?

    donc bien sur , c'est une évidence, l'activité humaine consomme des ressources et produit des déchets, et si ça a des conséquences dommageables, on peut faire le maximum pour y faire face , mais y mettre de la "morale", ça ne sert pas à grand chose.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  17. #14
    Johnjohn0501

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    Si je résume ce que j'ai compris de la situation, du point de vue scientifique rien de bien nouveau dans ce rapport. Juste un secenario à suivre (... ou pas) pour les dirigeants.

    Juste en enfonçage de porte en disant que c'est mieux +1,5 degrés que +2.

  18. #15
    yves25

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Ta non réponse me laisse dubitatif sur la scientificité des conclusions de ce rapport.
    Pour poser ta question il t'a fallu deux secondes. Pour y repondre correctement il en faudra beaucoup plus. Ne serait ce que parce qu'il me faudra disposer du rapport complet qui nest pas encore disponible.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  19. #16
    BioBen

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    Le chapitre 2 page 2-26 est cohérent avec les autres rapports du Giec : le PIB fait x10 et tout le monde parle de catastrophe.
    Lien ici : http://report.ipcc.ch/sr15/pdf/sr15_chapter2.pdf

  20. #17
    Jiav

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    Merci Bioben. Effectivement je ne vois rien là-dedans qui permette de calculer l'incertitude sur les dégâts. En fait je ne vois nul part abordé la question des dégâts différentiels entre un scénario à +2 et un scénario à +1,5! Bref, je me suis fait avoir à croire que les lignes de presse serait conformes au contenu du rapport.
    The opposite of a deep truth may well be another deep truth. Information is physical.

  21. #18
    BioBen

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    La réponse se trouve dans le chapitre 3 :
    "Avoided damages from achieving 1.5oC vs. 2oC is modest; it is about 0.35% (range 0.20 – 0.65%) by 2100."

    Cette différence est calculée sur un PIB qui fait x10

  22. #19
    Archi3

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    Si on arrive à couper complètement les émissions de CO2 en gardant un PIB x 10 et en touchant à moins de 0,35 % de la richesse, c'est quand même ultra cool, ça veut dire qu'on n'a absolument plus rien à craindre, ni du climat, ni de la déplétion des fossiles; nous voilà donc pleinement rassurés.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  23. #20
    ramorix

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    La capacité d'une espèce à transformer son environnement n'a rien à voir avec ses capacités intellectuelles, son sens de la morale, ou son supposé courage, égoïsme , etc ... mais seulement avec son succès adaptatif.
    Ceci était vrai AVANT l'humain qui est capable de changer l'environnement planétaire global dans des périodes qui ne se comptent pas en millions d'années mais seulement en décennies, même pas en siècles.
    Aucune autre espèce que l'humain n'a jamais eu de capacité intellectuelles suffisantes pour organiser une transformation planétaire.
    Les espèces qui l'ont fait (changer la planète) n'avaient ni les moyens de le savoir ni les moyens de le contrecarrer.
    C'est comme ça que les cyanobactéries ont produit (ou plutôt libéré) l'oxygène que nous respirons et qu'elles se sont condamnées (en tant qu'espèce dominante) par la même occasion.
    Mais elle n'ont pas fait ça consciemment, contrairement à nous, qui sommes parfaitement au courant, depuis plusieurs décennies, des conséquence de notre activité anarchique en matière de dégradation de l'environnement.
    L'humain n'a plus rien à voir avec ça (la doctrine évolutionniste qui s'applique a toutes les autres espèces), il fait les choses consciemment, donc il a une responsabilité directe.

    La jacynthe d'eau dont tu parles ne va pousser son développement que jusqu’à ce qu'elle rencontre des conditions qui ne lui sont pas adaptées.
    Et là, elle stoppe.
    L'humain, lorsqu'il va rencontrer cet obstacle, va modifier l'environnement afin de continuer sa conquête, sa colonisation plutôt du milieu.

    De toute façon comparer les espèces dominatrice antérieure avec l'humain n'a pas de sens.
    Aucune autre espèce n'est capable de totalement bouleverser l'environnement planétaire en une poignée de décennies, de façon consciente, en comprenant les conséquences de ses actes, mais sans rien faire ou presque pour assumer la responsabilité qui va de pair avec son immense pouvoir.

    Donc si, il est ici affaire de conscience et de responsabilité, face a un scénario que la vie sur terre n'a encore jamais rencontré : la première espèce qui comprend son pouvoir sans l'assumer.
    Tu appelles ça de l'intelligence, moi je n'ai jamais employé ce terme.
    Car l'intelligence c'est justement la capacité de prendre ses responsabilités.

    Le seul véritable problème de l'humanité c'est qu'elle est encore dirigée par ses instincts primaire mais en ayant la capacité d'impacter très rapidement et très fortement sur le biotope planétaire.
    Il n'est pas question de tenter d'adapter le schéma évolutif classique a notre espèce depuis la fin des chasseurs cueilleurs, disons ~10000 ans (très grossièrement).
    Car tenter de faire ça, c'est finalement se dire que tout va "naturellement rentrer dans l'ordre", ce qui n'est plus du tout le cas.
    On a désormais un tel pouvoir, grâce a la technologie, a cause de notre nombre, a cause de notre omniprésence en tout lieux, qu'on en est même a remplacer l'évolution naturelle pour les grands animaux (plus de quelques kg).
    On décide de combien, de où, de rajouter de retirer, on est même obligé d'organiser nous même la reproduction des espèces de tout ce qui fait plus de 100 kg, car les réserves naturelles sont en peau de léopard, cad qu'elles sont petites et sans connexions entre elles.

    On parle d'une espèce, l'humain, qui est capable de conquérir des milieux non pas en s'y adaptant sur des échelles de millions d'années, mais directement, immédiatement, en utilisant la technologie (sous marins, espace...). Il n'est donc pas question d'utiliser la grille de lecture habituelle des processus évolutifs pour comprendre celle de l'humain depuis qu'il est devenu sédentaire.

    Les autres espèces s'adaptent a l'environnement, l'humain adapte son environnement a ses besoins.
    On a affaire a un tout autre paradigme.
    On ne saurait juger l'homme moderne a l'aune des processus évolutifs classiques, ça n'a aucun sens.


    Si les continents étaient à la surface d'une planète de rayon 10 fois plus grand et donc avec 100 fois plus d'atmosphère
    Alors aucune vie n'aurait pu émerger...
    La physique a des lois.
    Encore une fois, il faut arrêter de tenter de relier les schémas classiques de l'évolution avec ce qui se passe aujourd'hui avec l'homme, ça n'a plus rien a voir.
    Le vrai frein, c'est justement que la lenteur de l'évolution biologique de l'humain lui laisse des vestiges de ses instincts primaires a une époque ou ils deviennent un vrai problème : le salaire, la sécurité familiale avant tout, par exemple, ce ne sont que des réminiscences de ce que je nommais au dessus : possession territoriale, volonté de reproduction et d'élimination des concurrents.
    C'est ce qui a permis a l'humain de devenir le maitre de la Terre, mais c'est aujourd'hui ce qui le conduit a la détruire, car il n'y a pas de potentiomètre la dessus : c'est du toujours plus.
    je veux toujours plus de territoire (de grosse maison bien équipé pour la population occidentale par exemple), je veux la meilleure femelle possible, je veux le plus d'argent possible pour les "mettre en sécurité" (ce qui va jusqu’à justifier le pillage des océans par les pêcheurs "en toute bonne foi").

    Aujourd'hui, c'est l'heure de changer de culture, de virer cette culture du toujours plus.
    Car la Terre n'a plus rien a nous offrir de plus, on lui demande déjà plus qu'elle ne peut donner.
    Mais le changement de paradigme est tellement radical qu'il semble bien illusoire.
    A tel point illusoire qu'un candidat qui énoncerait cette vérité dans son programme ne serait jamais élu... aujourd'hui en tout cas.
    Demain, quand les catastrophes annoncées se seront produites, ça sera différent, mais demain il sera déjà bien tard et on vivra dans la merde, pour ceux qui resteront.

  24. #21
    ansset

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    On dirait un sermon de curé de campagne, désolé.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  25. #22
    ramorix

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    alors dit aameeeen


    en fait, c'est plutôt le contraire, je ne suis pas croyant, pas plus qu'en l'espèce humaine dans sa capacité à enrayer le processus.
    Dernière modification par ramorix ; 10/10/2018 à 11h57.

  26. #23
    didier941751

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    On dirait un sermon de curé de campagne, désolé.
    Pourquoi de campagne?
    Bravo si tu as tout lu
    Je me suis arrêté à ça:
    Aucune autre espèce que l'humain n'a jamais eu de capacité intellectuelles suffisantes pour organiser une transformation planétaire.
    Si tout le reste est du même topo (enfonçage de portes ouvertes,tout en ne choisissant pas les "bonnes" portes), c'est du blabla pour rien...

  27. #24
    BioBen

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    http://report.ipcc.ch/sr15/pdf/sr15_chapter2.pdf page 2-18
    Pourquoi les observations ne sont plus du tout en ligne avec les RCP ?

  28. #25
    Archi3

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    Citation Envoyé par ramorix Voir le message
    Mais elle n'ont pas fait ça consciemment, contrairement à nous, qui sommes parfaitement au courant, depuis plusieurs décennies, des conséquence de notre activité anarchique en matière de dégradation de l'environnement.
    oui et donc? on est aussi parfaitement au courant des dégats du tabac, de l'alcool, des accidents de la route, des méfaits de l'excès de sucre et de sel, et c'est pas pour ça qu'on les interdit (de fait , curieusement, non seulement personne ne les interdit, mais surtout personne n'appelle à les interdire - alors que le nombre de morts cumulés par ces seules causes est il me semble de plusieurs ordres de grandeur supérieur à ce dont on parle sur ce fil ...).

    L'humain n'a plus rien à voir avec ça (la doctrine évolutionniste qui s'applique a toutes les autres espèces), il fait les choses consciemment, donc il a une responsabilité directe.

    La jacynthe d'eau dont tu parles ne va pousser son développement que jusqu’à ce qu'elle rencontre des conditions qui ne lui sont pas adaptées.
    Et là, elle stoppe.
    L'humain, lorsqu'il va rencontrer cet obstacle, va modifier l'environnement afin de continuer sa conquête, sa colonisation plutôt du milieu.
    pas du tout, l'humain s'arrête quand il rencontre des obstacles infranchissables. Il n'a pas colonisé les déserts les plus arides, ni l'Antarctique, et n'en déplaise à certains, il ne colonisera pas très probablement ni la Lune ni Mars.

    Que la civilisation technologique ait déplacé les frontières et lui ai donné un bien plus grande envergure de développement, c'est incontestable, ça n'empêche pas que ce développement restera limité - et peut etre plus vite que ce que tu as l'air de croire. Il n'y a néanmoins pas de différence fondamentale avec le développement de n'importe quelle espèce rencontrant des conditions favorables. Voir par exemple pour une modélisation simple le modèle de Verhulst employant l'équation logistique :

    De toute façon comparer les espèces dominatrice antérieure avec l'humain n'a pas de sens.
    Aucune autre espèce n'est capable de totalement bouleverser l'environnement planétaire en une poignée de décennies, de façon consciente, en comprenant les conséquences de ses actes, mais sans rien faire ou presque pour assumer la responsabilité qui va de pair avec son immense pouvoir.
    c'est juste que tu essayes d'appliquer de la morale qui s'applique au comportement individuel d'un etre humain (et encore, pas toujours ...), au comportement collectif d'une société. Mais l'évolution générale d'une société n'a jamais été guidée par la morale. Au contraire elle s'apparente bien plus au comportement des espèces non conscientes : une tendance à la croissance et à la prédation limitée par les contraintes naturelles - et la notre ne fait pas exception.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  29. #26
    Jiav

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    Citation Envoyé par BioBen Voir le message
    La réponse se trouve [p 155] dans le chapitre 3 :
    "Avoided damages [percentage loss of GDP] from achieving 1.5oC vs. 2oC is modest; it is about 0.35% (range 0.20 – 0.65%) by 2100."
    Merci

    PS: sourcegénérale: http://report.ipcc.ch/sr15/
    Dernière modification par Jiav ; 10/10/2018 à 14h27.
    The opposite of a deep truth may well be another deep truth. Information is physical.

  30. #27
    ramorix

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    oui et donc? on est aussi parfaitement au courant des dégats du tabac, de l'alcool, des accidents de la route, des méfaits de l'excès de sucre et de sel, et c'est pas pour ça qu'on les interdit
    tabac alcool etc, tout ce que tu cites, est-ce que ça va pourrir la planète pour les générations futures si j'en consomme ?
    Si tu meurs d'un cancer parce que tu as trop fumé, c'est TOI que ça regarde.
    Par contre si tu fais tout pour ton enrichissement (salaire retraite, confort etc..) personnel, selon la doctrine actuelle du toujours plus, c'est la planète qui morfle.
    Dans le premier cas tu fais ta vie, dans le deuxième tu pourri la vie de la descendance.
    Si tu ne comprends pas la distinction, je ne peux rien faire de plus pour toi, si ce n'est de te conseiller de prendre un peu plus le temps de réfléchir avant de poster.

    pas du tout, l'humain s'arrête quand il rencontre des obstacles infranchissables. Il n'a pas colonisé les déserts les plus arides, ni l'Antarctique, et n'en déplaise à certains
    personne dans els deserts ? ni dans l'arctique ?
    dis, t'as déjà entendu parler des forages pétroliers ou autres industries d'extraction ?
    on dirait pas...
    Il vient ou dejà la majorité du pétrole qu'on consomme ?

    donc contre exemple flagrant.
    Aujourd'hui, l'homme est partout ou ca lui rapporte du profit.
    Y compris dans des milieux pour lesquels il n'est pas fait, comme le fond des océans, les mines, le desert.
    Il n'y habite que peu (même s'il y habite quand même) mais n'a aucun problème a y poser des gens qui vont y bosser.
    Il n'y habite que peu car il n'a aucun intérêt a habiter dans des conditions extrêmes pour lui, du moment qu'il tire ce qu'il veut de ce milieu par ailleurs.
    Sans parler de villes du moyen orient surgies totalement du désert, t'as du en entendre parler quand même non ?
    La ou il n'y avait que des tentes dans le désert il y a 1/2 siècle, on a les plus haut gratte-ciels du monde.
    Je pense que tu pouvais difficilement choisir un pire contre exemple


    c'est juste que tu essayes d'appliquer de la morale
    de quelle morale tu me parles ?
    Si c'est de la bonne vieille morale chrétienne, tu n'y es pas...
    Si c'est de l'aspect moral de vouloir préserver la planète de la dégradation qu'on lui fait subir actuellement, afin de la préserver pour les générations futures, si tu veux tu peux appeler ça de la morale, si ta culture est si influencée par la religion.
    Moi j'appelle ça du bon sens.
    Mais chacun ses références.

  31. #28
    myoper

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    oui et donc? on est aussi parfaitement au courant des dégats du tabac, de l'alcool, des accidents de la route, des méfaits de l'excès de sucre et de sel, et c'est pas pour ça qu'on les interdit (de fait , curieusement, non seulement personne ne les interdit, mais surtout personne n'appelle à les interdire - alors que le nombre de morts cumulés par ces seules causes est il me semble de plusieurs ordres de grandeur supérieur à ce dont on parle sur ce fil ...).
    Est-ce que je peux dire que s'il y a plus de morts, il y a moins d'habitants sur la planète, donc moins de pollution, donc moins de morts ou une planète plus confortable pour les zumains restants ?
    Citation Envoyé par ramorix Voir le message
    Si tu meurs d'un cancer parce que tu as trop fumé, c'est TOI que ça regarde.
    Est-ce que je peux ajouter que la consommation des ressources pour traiter le dit cancer concerne aussi les autres pas encore morts ?

    Est-ce qu'on est pas hors sujet, la, ou on parle de la pollution grise ?
    Je viens de flinguer combien de coraux, la ?
    Myoratorphale.

  32. #29
    Archi3

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    Citation Envoyé par ramorix Voir le message
    tabac alcool etc, tout ce que tu cites, est-ce que ça va pourrir la planète pour les générations futures si j'en consomme ?
    difficile de répondre à cette question sans avoir défini ce que tu appelles exactement "pourrir la planète" ... la déglaciation qui a réchauffé la planète de 5°C et fait monter les océans de 100 mètres, ça a "pourri la planète" selon toi ? à mon avis, la planète s'en fiche un peu.
    Si tu meurs d'un cancer parce que tu as trop fumé, c'est TOI que ça regarde.
    en l'occurence, ce que j'ai cité (tabac, alcool, accidents de voiture) , ça peut impacter d'autres personnes que toi, y compris le coût de la prise en charge par la société. Et pourquoi les drogues (autre que l'alcool et le tabac) sont-elles interdites ? ça dérange qui à part celui qui se drogue ?

    Difficile de trouver une autre explication que l'impact socio-économique que ça aurait de les supprimer. Euh ben en fait ... comme les fossiles quoi !


    Par contre si tu fais tout pour ton enrichissement (salaire retraite, confort etc..) personnel, selon la doctrine actuelle du toujours plus, c'est la planète qui morfle.
    tu proposes quoi toi à la place ? tout faire pour son appauvrissement ? dans ce cas tu ne pourrais probablement pas poster sur un ordinateur. Ou alors rester juste "au bon niveau de vie " ? mais lequel? le tien ? mais tu as une idée du nombre de gens sur la planète qui aimeraient aussi avoir juste ton niveau de vie ? tu leur dis quoi à eux ?

    Dans le premier cas tu fais ta vie, dans le deuxième tu pourri la vie de la descendance.
    Si tu ne comprends pas la distinction, je ne peux rien faire de plus pour toi, si ce n'est de te conseiller de prendre un peu plus le temps de réfléchir avant de poster.
    j'essaie, j'essaie, mais tu sais ce que c'est : c'est dur !


    Il n'y habite que peu car il n'a aucun intérêt a habiter dans des conditions extrêmes pour lui, du moment qu'il tire ce qu'il veut de ce milieu par ailleurs.
    Sans parler de villes du moyen orient surgies totalement du désert, t'as du en entendre parler quand même non ?
    La ou il n'y avait que des tentes dans le désert il y a 1/2 siècle, on a les plus haut gratte-ciels du monde.
    Je pense que tu pouvais difficilement choisir un pire contre exemple
    il va là ou il peut quand c'est interessant , mais il n'a pas construit des villes partout non plus : c'est ce que je disais - la vie s'installe là où elle peut , l'homme comme les autres : la technique lui a permis d'élargir le périmètre de ses habitats, mais il ne vit pas partout. Il y a des bêbêtes qui se sont mieux adaptées au fond des océans que l'homme, pas parce qu'elles sont plus intelligentes mais parce qu'elles sont adaptées, c'est tout .
    Si c'est de l'aspect moral de vouloir préserver la planète de la dégradation qu'on lui fait subir actuellement, afin de la préserver pour les générations futures, si tu veux tu peux appeler ça de la morale, si ta culture est si influencée par la religion.
    Moi j'appelle ça du bon sens.
    Mais chacun ses références.
    bah oui, et y a plein de gens qui aiment bien aussi vivre confortablement, dans une maison bien chauffée, être bien soigné, partir en vacances, pouvoir envoyer leurs enfants à l'école puis à l'Université, et qui n'y voient pas autre chose que du bon sens ...
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  33. #30
    JPL

    Re : Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C

    Cette discussion dérive complètement.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Giec : avant-dernier round pour l'après-Kyoto
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 50
    Dernier message: 14/03/2009, 20h39
  2. Actu - Giec : le rapport est prêt et le réchauffement… officiellement irréversible
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 37
    Dernier message: 30/11/2007, 13h22
  3. Rapport Giec : enfin la reconnaissance mondiale du réchauffement climatique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 7
    Dernier message: 23/04/2007, 20h22