Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Actu - Giec : que nous apprend le dernier rapport sur le réchauffement climatique ?




  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - Giec : que nous apprend le dernier rapport sur le réchauffement climatique ?

    Si le réchauffement climatique venait à dépasser les +1,5 °C, les conséquences seraient sévères. Tant pour la vie sur Terre que pour la santé de nos économies. C’est ce que nous apprend le...

    Lire la suite : Giec : que nous apprend le dernier rapport sur le réchauffement climatique ?

  2. Publicité
  3. #2
    Tannhauser

    Re : Actu - Giec : que nous apprend le dernier rapport sur le réchauffement climatique ?


  4. #3
    Archi3

    Re : Actu - Giec : que nous apprend le dernier rapport sur le réchauffement climatique ?

    on donne le prix Nobel à des économistes ayant montré qu'une croissance exponentielle infinie est possible. Bravo, c'est un beau résultat scientifique.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.


  5. #4
    Jiav

    Re : Actu - Giec : que nous apprend le dernier rapport sur le réchauffement climatique ?

    C'est un point trivial qui était compris bien avant eux, grosso modo depuis l'abandon du mercantilisme au XVIIème siécle (sauf à considérer le mouvement décroissantiste actuel comme une théorie économique).
    On strike

  6. #5
    Archi3

    Re : Actu - Giec : que nous apprend le dernier rapport sur le réchauffement climatique ?

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    C'est un point trivial qui était compris bien avant eux, grosso modo depuis l'abandon du mercantilisme au XVIIème siécle (sauf à considérer le mouvement décroissantiste actuel comme une théorie économique).
    ce n'est pas si évident quand tu lis ce que dit ce professeur d'économie par exemple:
    https://blog.francetvinfo.fr/classe-...t-au-dela.html
    Quiconque s'intéresse aux modèles économiques de croissance, à la façon dont les économistes décrivent celle-ci, fera toujours le même constat : aucun de ces modèles ne suppose la perspective d'une croissance infinie.
    évidemment le problème c'est qu'il dit ça , pour essayer ensuite de démontrer le contraire dans le reste du texte. Mais l'avantage de dire un truc et son contraire, c'est qu'on peut toujours prétendre avoir raison. Sans doute la définition d'un économiste sérieux , qui, comme on le sait, saura te dire demain pourquoi ses prédictions d'hier ne se sont pas réalisées aujourd'hui !
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Jiav

    Re : Actu - Giec : que nous apprend le dernier rapport sur le réchauffement climatique ?

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    ce n'est pas si évident quand tu lis ce que dit ce professeur d'économie par exemple:
    https://blog.francetvinfo.fr/classe-...t-au-dela.html
    C'est bien évident quand on lit ce que dit ce professeur d'économie. Il y a une micromaladresse quand il dit que le modèle de Solow aboutit à un état stationnaire: une meilleure phrase ajouterait "en l'absence de progrès technique". M'enfin le texte est particulièrement clair alors il faut quand même être d'une parfaite mauvaise foi pour transformer cette micromaladresse en "il dit une chose et le contraire".
    On strike

  9. #7
    Archi3

    Re : Actu - Giec : que nous apprend le dernier rapport sur le réchauffement climatique ?

    comprends pas là: ce serait de la mauvaise foi que de lire que "aucun de ces modèles ne suppose la perspective d'une croissance infinie." signifie que aucun des modèles ne suppose la perspective d'une croissance infinie ?

    (il n'y a pas marqué "en l'absence de progrès technologique", et évidemment ceux qui disent qu'on ne peut pas avoir de croissance infinie ne nient nullement qu'il puisse y avoir des progrès technologiques , ni qu'ils puissent apporter une croissance finie pendant un temps limité !) . C'est évidemment le terme "infinie" qui est crucial.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  10. Publicité
  11. #8
    Jiav

    Re : Actu - Giec : que nous apprend le dernier rapport sur le réchauffement climatique ?

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    ce serait de la mauvaise foi
    C'est bien évident quand on lit ce que dit ce professeur d'économie. Il y a une micromaladresse quand il dit que le modèle de Solow aboutit à un état stationnaire: une meilleure phrase ajouterait "en l'absence de progrès technique"...
    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    il n'y a pas marqué "en l'absence de progrès technologique"
    ...i.e. sa maladresse est de sauter de paragraphe avant de l'écrire:
    La seule possibilité, selon l'analyse économique, pour avoir une croissance entretenue, ne pas aller vers un état stationnaire, est le changement technologique. C'est à dire, le fait d'utiliser plus efficacement les ressources existantes. Il faut le répéter : sans cela, aucun économiste ne considère que la croissance peut se poursuivre.
    M'enfin il écrit pour des gens qui essaient de le comprendre. On ne peut pas lui reprocher de ne pas écrire en pensant à ceux qui essairaient à tout prix de le citer de travers.
    Dernière modification par Jiav ; 12/10/2018 à 14h23.
    On strike

  12. #9
    Jiav

    Re : Actu - Giec : que nous apprend le dernier rapport sur le réchauffement climatique ?

    On ne peut pas lui reprocher de ne pas écrire en pensant à ceux qui essairaient à tout prix de le citer de travers.
    Phrase horrible: "On ne peut pas lui reprocher de pouvoir être cité de travers."
    On strike

  13. #10
    Archi3

    Re : Actu - Giec : que nous apprend le dernier rapport sur le réchauffement climatique ?

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    C'est bien évident quand on lit ce que dit ce professeur d'économie. Il y a une micromaladresse quand il dit que le modèle de Solow aboutit à un état stationnaire: une meilleure phrase ajouterait "en l'absence de progrès technique"...

    ...i.e. sa maladresse est de sauter de paragraphe avant de l'écrire:.
    c'est pas une "maladresse" , c'est une contradiction flagrante entre deux propositions; dire qu'il s'est "mal exprimé" dans la première et qu'il a voulu dire la seconde, c'est une interprétation personnelle que rien ne t'autorise à faire.

    Le paragraphe plus complet dit

    Contrairement à une légende tenace, les économistes ne sont pas une secte de lézards unifiée dans le culte de la croissance. C'est même plutôt l'inverse. Quiconque s'intéresse aux modèles économiques de croissance, à la façon dont les économistes décrivent celle-ci, fera toujours le même constat : aucun de ces modèles ne suppose la perspective d'une croissance infinie. Les économistes classiques, avec Malthus ou Stuart Mill, supposaient que les économies tendaient vers un état stationnaire, état dans lequel population et revenu par personne ne changent plus. Aujourd'hui, le modèle principal de l'analyse économique de la croissance - le modèle de Solow - aboutit lui aussi à un état stationnaire.
    Il n'y a nulle part dit que ces conclusions ne sont valables que "en l'absence de progrès technologique", c'est meme absurde de dire ça, parce que si c'était ""en l'absence de progrès technologique", il n'y aurait pas de croissance du tout !!!

    et je ne cite pas de travers, je fais un copier coller de ce qu'il a dit -XXXXXXXXXXXXXxxxx
    Dernière modification par Cendres ; 12/10/2018 à 20h07. Motif: Merci d'éviter les accusations publiques non démontrées. Fais-le au contradicteur, discussion par discussion, pas à mois.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  14. #11
    Tannhauser

    Re : Actu - Giec : que nous apprend le dernier rapport sur le réchauffement climatique ?

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    on donne le prix Nobel à des économistes ayant montré qu'une croissance exponentielle infinie est possible. Bravo, c'est un beau résultat scientifique.
    Mouai, on sait bien que la croissance c'est leur obsession.
    Plutôt que d'interpréter cette nécessité de croissance imposée par leur système comme une anomalie qui pourrait permettre de pister et corriger les mécanismes internes impliqués, ils préfèrent se faire des films sur une croissance infinie.

    Mais ce n'est pas le sujet, concernant leur proposition par rapport à celle du GIEC :
    Ils proposent une taxe carbone.
    Il me semble que l'idée n'est pas nouvelle et avait déjà été appliquée sans trop de succès.
    Je crois que ca a avait créé des effets d'aubaine.

    Mais surtout je pense que taxer, juste comme ca, directement sans se préoccuper de l'impact, c'est complétement irresponsable.
    Genre, "voila, on va vous taxer, débrouillez vous nous on s'en lave les mains".
    On ne peut pas contraindre les populations et les entreprises comme ca sans s'assurer un minimum que tout va bien se passer.
    Il faut avant pour chaque usage vérifier qu'il y a une alternative ou que la suppression de l'usage n'est pas bloquante pour la vie en société.
    Si en l'état cela est bloquant, soit on choisit de le maintenir au moins temporairement ou soit on fait en sorte que cela ne le soit plus.
    Les conséquences pourraient être absolument catastrophique (genre l'abandon de la voiture) mais il faut y faire face et en tirer toutes les conséquences, il n'y a pas d'autre solution.
    Une fois que c'est fait pour chaque usage mettre individuellement des incitations à les utiliser.
    Et par la suite remonter la contrainte fiscale dans l'arbre des usages par catégories de plus en plus large pour arriver à finalement taxer le CO2 pour l'ensemble des activités.
    Ils rêvent complétement s'ils croient qu'ils vont s'en sortir juste en appuyant sur un bouton avec le petit doigt.
    C'est un travail de titan et/ou de fourmis.
    Et en passant, ce n'est qu'une petite partie des 50 ans de boulot en retard qu'ils n'ont pas fait à rattraper et qui va finir par nous retomber sur la tronche.
    Pour les couts donnés par le GIEC, ca ne me semble pas impossible que ce genre de montants soit nécessaire pour transformer la société.

    Je cite le document que j'ai mis en lien :
    "Nombreux sont ceux qui pensent que la protection de l'environnement est si coûteuse et difficile à mettre en œuvre qu'ils préfèrent ignorer le problème, voire nier son existence"
    Ben s'ils ne s'en sentent pas capable, il n'ont qu'à passer la main ou demander de l'aide (au moins l'accepter).
    Les travaux de titan et de fourmis c'est le quotidien de pas mal de chercheurs.
    Mais bon je suis d'accord avec eux sur un point, le système économique actuel est trop mal foutu, ca m'étonnerait qu'il résiste à ce genre de traitement.
    A mon avis il faudrait au moins 20 ans pour solder le système économique actuel sans spoliation et sans chaos.
    Il faudra peut être trouver un moyen de s'occuper de ce que j'ai dit au début de ce message.

    A noter quand même ils envisagent des sanctions.
    Pour moi c'est ca la grosse nouveauté.

  15. #12
    yves25

    Re : Actu - Giec : que nous apprend le dernier rapport sur le réchauffement climatique ?

    Mais surtout je pense que taxer, juste comme ca, directement sans se préoccuper de l'impact, c'est complétement irresponsable.
    C'est le rôle des politiques de s'occuper de ça et donc de la mise en place progressive, des mesures de compensation etc... La proposition , en elle même , n'est pas irresponsable.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  16. #13
    Jiav

    Re : Actu - Giec : que nous apprend le dernier rapport sur le réchauffement climatique ?

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    Il n'y a nulle part dit que ces conclusions ne sont valables que "en l'absence de progrès technologique"
    Je viens de citer le paragraphe ou il le dit.

    La seule possibilité, selon l'analyse économique, pour avoir une croissance entretenue, ne pas aller vers un état stationnaire, est le changement technologique. C'est à dire, le fait d'utiliser plus efficacement les ressources existantes. Il faut le répéter : sans cela, aucun économiste ne considère que la croissance peut se poursuivre.
    S'il faut pour le comprendre que tu te l'étampes dans le front, fais-toi plaisir.
    On strike

  17. #14
    Archi3

    Re : Actu - Giec : que nous apprend le dernier rapport sur le réchauffement climatique ?

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Je viens de citer le paragraphe ou il le dit.


    S'il faut pour le comprendre que tu te l'étampes dans le front, fais-toi plaisir.
    tu confirmes exactement ce que j'ai dit : il dit deux choses contradictoires. J'ai cité in extenso la première, et toi tu cites la seconde, qui dit le contraire de la première. Il commence par dire qu'aucun économiste ne croit que la croissance infinie est possible, pour dire ensuite qu'avec du changement technologique elle est possible - si c'est pas une contradiction ça, alors c'est quoi une contradiction ?

    Toi tu dis que la première est une "maladresse", mais c'est juste une rhétorique contradictoire.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

  18. #15
    Archi3

    Re : Actu - Giec : que nous apprend le dernier rapport sur le réchauffement climatique ?

    ce qui est amusant d'ailleurs avec ces propositions, c'est que les pays en forte croissance sont juste les pays pauvres qui réalisent avec 50 ans de retard ce que les pays occidentaux ont fait dans l'après guerre: l'industrialisation et la modernisation de l'agriculture avec des centrales à charbon. On ne voit pas trop en quoi le progrès technologique a joué là dedans...

    parallèlement, les pays hyper technologisés comme le Japon ou l'Occident ont une croissance atone ou nulle. Les US s'en tirent mieux, mais comme par hasard ce sont eux qui ont porté la croissance des hydrocarbures avec leur gaz et leur pétrole de schiste - pour une croissance décarbonée, on repassera ...
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.

Discussions similaires

  1. Actu - Giec : le dernier rapport souligne les risques d’un réchauffement de 1,5 °C
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 65
    Dernier message: 17/10/2018, 16h38
  2. Actu - Giec : le dernier rapport estime l'impact d’un réchauffement de 1,5*°C
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/10/2018, 11h53
  3. Actu - Réchauffement climatique : les prévisions du Giec étaient trop optimistes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 18
    Dernier message: 09/12/2017, 17h50
  4. Actualité - Giec : que nous apprend le cinquième rapport sur le climat terrestre ?
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 11
    Dernier message: 08/06/2014, 11h44
  5. Rapport Giec : enfin la reconnaissance mondiale du réchauffement climatique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 7
    Dernier message: 23/04/2007, 21h22