Poivre, cannelle, cumin, safran, badiane ou vanille. Souvent rares et chères. Toujours mystérieuses. Qu’on en développe un commerce florissant ou qu’on se les dispute, les épices ont joué un rôle majeur dans l’histoire de l’humanité. Au Moyen-âge, les trois quarts des plats servis aux plus riches en contenaient. Elles leur donnent de la couleur et un inimitable goût d’ailleurs. Les mauvaises langues diront qu’elles en cachent les défauts. D’autres prétendront qu’elles les aident à lutter contre bien des maux. Alors, prêts pour une explosion de saveurs ?


Voir les photos : Voyage dans le jardin merveilleux des épices