Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Champ magnétique maximum de l'univers : un positronium chamboule les cordes



  1. #1
    RSSBot

    Champ magnétique maximum de l'univers : un positronium chamboule les cordes

    Champ magnétique terrestre : 1 Gauss (G). Champ dans l'espace (trous noirs, naines blanches et autres étoiles à neutrons...) : 10<sup>17</sup> G. Limite théorique admise pour l'univers jusqu'à présent : 10<sup>52</sup> G. Un nouveau chiffre avancé par deux physiciens russes établirait le maximum à " seulement " 10<sup>42</sup>...

    Lire la suite : Champ magnétique maximum de l'univers : un positronium chamboule les cordes

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    bel23

    Re : Champ magnétique maximum de l'univers : un positronium chamboule les cordes

    Quelles sont les conséquences théoriques et les applications ?

  5. #3
    doryphore

    Question Re : Champ magnétique maximum de l'univers : un positronium chamboule les cordes

    Je ne comprends pas le lien entre le seuil d'effondrement du positronium et le champ magnétique maximal de l'univers.

    Je ne comprends pas plus pourquoi cette expérience chamboule la théorie des cordes cosmiques. La théorie quantique des champs et la théorie des cordes sont tellement liées qu'un résultat dans le cadre de la TQC (aucune expérience réelle n'a eu lieu) puisse contredir l'existence de la théorie des cordes.

    En gros, puis-je conclure de cette actu que la théorie des cordes est une branche fille de la TQC ?
    "Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes..." Snake Plisskein

  6. #4
    thomassan

    Re : Champ magnétique maximum de l'univers : un positronium chamboule les cordes

    A titre de comparaison quel est l'intensité du champ magnétique du soleil et des autres planètes de notre système ?
    Ne jamais croire ce que l'on entend, et ne croire que la moitié de ce qu'on voit.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    GillesH38a

    Re : Champ magnétique maximum de l'univers : un positronium chamboule les cordes

    pour le Soleil moyen, une cinquantaine de Gauss, 100 fois celui de la Terre. Dans les taches solaires, il peut atteindre le tesla (10 000 G). On est extremement loin de la limité théorique !

    si je comprend bien l'article, les 10^42 seraient une densité d'énergie maximale parce qu'au dessus, l'excès d'énergie magnétique pourrait etre utilisée pour créer un positronium à la limite de stabilité ? en gros la création de paires électrons positrons empecherait le champ de dépasser cette valeur.

  9. #6
    bel23

    Re : Champ magnétique maximum de l'univers : un positronium chamboule les cordes

    Pprrr...

  10. Publicité
  11. #7
    Rincevent

    Re : Champ magnétique maximum de l'univers : un positronium chamboule les cordes

    Citation Envoyé par doryphore
    Je ne comprends pas le lien entre le seuil d'effondrement du positronium et le champ magnétique maximal de l'univers.
    cf ce que dit Gilles

    Je ne comprends pas plus pourquoi cette expérience chamboule la théorie des cordes cosmiques.
    les cordes COSMIQUES sont des défauts topologiques qui peuvent apparaitre lorsque la symétrie associée à une interaction fondamentale est brisée par le refroidissement de l'Univers. C'est par exemple ce qui est arrivé lorsque l'on est passé d'un Univers où l'interaction faible et l'électromagnétisme étaient unifiés à la situation actuelle : y'a eu brisure de symétrie du groupe de jauge. Une corde COSMIQUE est un objet d'échelles astrophysiques voire cosmologiques qui résulte de ça. Un peu comme les vortex de champ magnétique qui peuvent apparaître dans un supraconducteur quand on le refroidit brusquement.

    Ces cordes, QUI N'ONT STRICTEMENT RIEN VOIR AVEC LES CORDES DE LA THEORIE DES SUPERCORDES, sont des sortes de fils supraconducteurs avec de forts champs magnétiques à l'intérieur. Ce que dit ce calcul c'est donc que dans ces bêtes-là, qui se forment "facilement" dans n'importe quel modèle où on a un Univers avec symétrie électrofaible (par exemple) qu'on refroidit (ce qui brise la symétrie), ne peuvent donc a priori (selon ce calcul) avoir des champs aussi élevés qu'on le croyait.

    La théorie quantique des champs et la théorie des cordes sont tellement liées qu'un résultat dans le cadre de la TQC (aucune expérience réelle n'a eu lieu) puisse contredir l'existence de la théorie des cordes.
    parfois têt mais là NON.

    En gros, puis-je conclure de cette actu que la théorie des cordes est une branche fille de la TQC ?
    non, c'est plutôt l'inverse : la TQC est un modèle effectif dont la théorie des supercordes souhaiterait être la source.
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  12. #8
    doryphore

    Thumbs up Re : Champ magnétique maximum de l'univers : un positronium chamboule les cordes

    Merci Gillesh38 et Rincevent pour ces éclaircissements.

    Je ne connaissais pas les concepts de cordes cosmiques, ni leurs homologues en physique des supraconducteurs.

    La brisure de symétrie électrofaible serait-elle à l'origine de la répartition de la matière à grande échelle par le biais de ces cordes cosmiques ?

    Sinon, ce sont-elles manifestées ?
    "Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes..." Snake Plisskein

  13. #9
    thomassan

    Re : Champ magnétique maximum de l'univers : un positronium chamboule les cordes

    Merci Gilles pour l'info.

    Y-a-t'il une formule donnant l'intensité de la force du champ magnétique en fonction de la distance à laquelle on se trouve de la terre ou du soleil ?
    Ne jamais croire ce que l'on entend, et ne croire que la moitié de ce qu'on voit.

  14. #10
    doryphore

    Re : Champ magnétique maximum de l'univers : un positronium chamboule les cordes

    Je ne pense pas que la répartition de l'intensité du champ magnétique possède une symétrie sphérique. (phénomène des aurores boréales) De plus, l'intéraction du vent solaire déforme le champ magnétique terrestre.

    Il y a donc une répartition asymétrique qui ne peut s'exprimer en coordonnées sphèrique qu'à l'aide de 3 coordonnées et ne pouvant se réduire à la distance.
    "Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes..." Snake Plisskein

  15. #11
    mtheory

    Re : Champ magnétique maximum de l'univers : un positronium chamboule les cordes

    J'ai pas encore lu d'articles sur le sujet mais j'ai des doutes,parce que les cordes cosmiques c'est pas de l'électrodynamique quantique pur alors...

    http://physicsweb.org/articles/news/10/5/11/1
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  16. #12
    mtheory

    Re : Champ magnétique maximum de l'univers : un positronium chamboule les cordes

    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  17. Publicité
  18. #13
    GillesH38a

    Re : Champ magnétique maximum de l'univers : un positronium chamboule les cordes

    dans le vide, le terme dominant serait le terme dipolaire qui decroit en 1/r3 : le champ magnétique du Soleil au niveau de la Terre serait divisé par un facteur
    (1 ua /Rsoleil)^3 = 10^6 environ soit quelques dizaines de microgauss. C'est plus compliqué que ça parce que le vent solaire est fait de particules chargées qui supportent des courants, ce qui lui permet de "transporter" avec lui le champ B, en particulier lors d'eruptions solaires. Mais la valeur moyenne est bien de quelques nT soit dizaines de microgauss (1T = 10^4 G)

    http://cdpp.cesr.fr/version-francais...arwind_fr.html

Discussions similaires

  1. Actu - Détecter les bactéries à l'aide d'un champ magnétique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/11/2007, 09h45
  2. champ magnétique et champ électrique
    Par hedia dans le forum Physique
    Réponses: 16
    Dernier message: 01/11/2007, 11h00
  3. Réponses: 23
    Dernier message: 30/09/2007, 09h39
  4. Actu - En images : les 100 ans de la découverte des inversions du champ magnétique te
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/07/2007, 14h47
  5. Champ d'induction magnétique vs champ magnétique
    Par miminuscul dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/10/2005, 15h55