Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Une orchidée à la vie sexuelle acrobatique !



  1. #1
    RSSBot

    Une orchidée à la vie sexuelle acrobatique !

    Cette orchidée ne fait pas confiance aux insectes ni aux oiseaux ; elle n'attend pas un souffle de vent salvateur ni ne secrète une substance visqueuse pour assurer sa pollinisation. Elle a recours à une technique acrobatique qui voit un appendice se déployer sur son organe mâle - l'anthère, décrire une boucle pour atteindre l'organe femelle - le stigmate - et assurer son auto-reproduction. Autant dire une performance...

    Lire la suite : Une orchidée à la vie sexuelle acrobatique !

  2. #2
    jofleurs

    Re : Une orchidée à la vie sexuelle acrobatique !

    Citation Envoyé par RSSBot
    Cette orchidée ne fait pas confiance aux insectes ni aux oiseaux ; elle n'attend pas un souffle de vent salvateur ni ne secrète une substance visqueuse pour assurer sa pollinisation. Elle a recours à une technique acrobatique qui voit un appendice se déployer sur son organe mâle - l'anthère, décrire une boucle pour atteindre l'organe femelle - le stigmate - et assurer son auto-reproduction. Autant dire une performance...

    Lire la suite : Une orchidée à la vie sexuelle acrobatique !
    La nature est fantastique, mais comment en est elle arrivée là (l'orchidée) , cela ne c'est pas fait en quelques saisons..... Il a afllu qu'elle mutte ou a t'elle été créée comme cela ?
    Merci
    Amicalement

  3. #3
    Meinard

    Re: Une orchidée à la vie sexuelle acrobatique !

    Cependant, en s'y intéressant de plus près, l'équipe menée par LaiQiang Huang (université Tsungua à Shenzhen) à découvert un mode de pollinisation encore inconnu.
    --------

    C'est étrange que ce mode de pollinisation par autofécondation (autogamie) soit encore inconnu (par eux uniquement) car tous les botanistes et orchidophiles mêmes débutants connaissent ce principe qu'utilise Ophrys apifera et bien d'autres Ophrys habituellement entomogames lorsqu'ils ne sont pas pollinisés.
    ce principe d’autofécondation [par éjection de l’anthère (qui sèche) et les deux caudicules des masses polliniques qui, n’étant plus protégées, se rétractent comme un élastique, ce qui a pour résultat de les faire basculer sur la partie visqueuse du stigmate] est connu en Europe depuis le milieu des années 1960.
    On ne peut donc pas -dans l'autofécondation des orchidées- parler de mode de pollinisation inconnu !
    d'où mon étonnement...
    Cordialement,
    Un ancien vice-président de la Société Française d'Orchidophilie.

Discussions similaires

  1. [Identification] est-ce une orchidée??
    Par marie-estelle dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 7
    Dernier message: 29/08/2009, 22h43
  2. [Identification] trouver orchidée
    Par lefouineurdegivenchy dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 18/11/2007, 16h33
  3. La vie sexuelle des poissons abyssaux enfin dévoilée !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/03/2006, 14h22