Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Une fleur géante et un télescope pour butiner les exoplanètes



  1. #1
    RSSBot

    Une fleur géante et un télescope pour butiner les exoplanètes

    Webster Cash, de l'université de Boulder dans le Colorado, a peut-être trouvé le moyen le plus simple de donner une petite soeur à la Terre : envoyer une marguerite plastifiée de 45 mètres de diamètre à 1,5 million de kilomètres de notre planète, suivie de près par un télescope spatial !

    L'objectif de ce concept, qui semble tout droit sorti d'un livre de science-fiction, mais...

    Lire la suite : Une fleur géante et un télescope pour butiner les exoplanètes

  2. Publicité
  3. #2
    Invité o24
    Invité

    Re : Une fleur géante et un télescope pour butiner les exoplanètes

    "Outre sa capacité à identifier des exoplanètes, le New Worlds Observer serait capable d'y observer des océans, des continents et des nuages, voire même d'y déceler la présence éventuelle de biomarqueurs comme le méthane, l'oxygène et l'eau."

    ça me paraît quand même un peu exagéré, l'observation d'océans, nuages et continents à si grande distance, même avec ce système.

  4. #3
    Erna ¼

    Re : Une fleur géante et un télescope pour butiner les exoplanètes

    Placé à 1,5 millions de kilomètre de la Terre, c'est à dire juste à côté, et à peu près quatre fois plus loin que la Lune.

    A titre de comparaison, la distance entre la Terre et ses voisines Vénus et Mars se compte en centaines de millions de kilomètres !

    Le couple téléscope / fleur serait toutefois placé nettement plus loin que Hubble qui n'est qu'à 600 kilomètre de la Terre.

  5. #4
    vanos

    Re : Une fleur géante et un télescope pour butiner les exoplanètes

    Bonjour,
    Les astronomes profitent déjà des éclipses de Lune pour observer avec force détails le ballet des éjections de masse coronale dans la couronne du Soleil. En effet, en l’absence d’occultation, les instruments optiques sont « éblouis » par les rayons de notre étoile et éprouvent plus de difficultés à observer ces orages solaires avec précision.
    N'y a-t-il pas le satellite "SOHO" pour observer le Soleil en permanence en se passant des éclipses solaires? Ce dernier est placé justement à 1,5 million de kilomètres de la Terre, là où on veut mettre cette "fleur" géante.
    Cet emplacement est un point de Lagrange (L1 si je ne me trompe).
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  6. #5
    moijdikssékool

    Re : Une fleur géante et un télescope pour butiner les exoplanètes

    ça me paraît quand même un peu exagéré, l'observation d'océans, nuages et continents à si grande distance, même avec ce système
    une planète pourvue d'un certain type d'atmosphère ou de végétation absorbe ou reflète mieux telle ou telle onde de son étoile. Par exemple, il n'y a pas eut besoin d'aller sur Mars pour savoir que sa surface possède du fer oxydé qui en fait sa couleur rougeâtre
    Placé à 1,5 millions de kilomètre de la Terre, c'est à dire juste à côté, et à peu près quatre fois plus loin que la Lune
    à mon avis, c'est une coïncidence, je ne pense pas que L1 soit une zone de stabilité de 40.000km de diamètre. En fait, comme les 2 parties sont distantes de 40.000km, il y aura inévitablement des différences de vitesses qu'il faudra corriger en permanence, ce qui représente un cout non négligeable et placer le duo le plus loin de la Terre permettra à ces corrections d'être minimales. Et dépasser la distance de 1.500.000km signifie que le duo ne pourra pas faire plus d'un tour sans être happé par le soleil (il ne tournera plus autour de la Terre, mais du Soleil). Pourquoi ne l'envoie-t-il pas sur une orbite solaire et non terrienne, mystère...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    vanos

    Re : Une fleur géante et un télescope pour butiner les exoplanètes

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    je ne pense pas que L1 soit une zone de stabilité de 40.000km de diamètre. (il ne tournera plus autour de la Terre, mais du Soleil). Pourquoi ne l'envoie-t-il pas sur une orbite solaire et non terrienne, mystère...
    Bonsoir,
    Bonsoir,
    Il faut vous renseigner cher ami, L1 est un point des six points de Lagrange (de L1 à L6) et qu'ils sont tous sur une orbite solaire, comme tous les autres points de Lagrange des toutes les planètes d'un système qu'il soit solaire ou extra-solaire.
    Il n'y a plus de mystère, il n' y en a même jamais eu d'ailleurs, la "grande fleur" et son télescope seront placés au fond d'un petit puits de gravité où la stabilisation est facile et peu coûteuse en carburant. SOHO y est déjà depuis pas mal de temps.
    Dans ces puits de gravité que que sont les points de Lagrange, il est plus facile d'y rester que d'en sortir.
    Bonne nuit.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  9. Publicité
  10. #7
    Erna ¼

    Re : Une fleur géante et un télescope pour butiner les exoplanètes

    Je ne vois où est le problème de ce que dis moijdikssékool


    (image wikipédia)

    Ces zones où les attractions de deux astres s'équilibrent et permettent à un objet de masse négligeable de stationner n'ont sans doute pas une dimension infinie. Et peut-être qu'à 40 000 km du centre effectivement, on sort de cette zone neutre ?

  11. #8
    vanos

    Re : Une fleur géante et un télescope pour butiner les exoplanètes

    Bonjour,
    je ne pense pas que L1 soit une zone de stabilité
    L1 est une zone de stabilité !
    et Pourquoi ne l'envoie-t-il pas sur une orbite solaire et non terrienne, mystère
    L1 est toujours en orbite solaire.
    Quant aux 40.000 km je pense moi que cela doit être exact car les astronomes n'auraient jamais lancé cette information si ce n'était pas possible.
    Les points L5 et L6 de Jupiter sont remplis d'astéroïdes montrent que les points de Lagrange sont des zones assez vastes.
    @+
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  12. #9
    moijdikssékool

    Re : Une fleur géante et un télescope pour butiner les exoplanètes

    L1 est une zone de stabilité !
    L1 est un point de Lagrange, pas une zone et je me demandais dans quelle mesure la zone (dans notre cas, une sphère de 80.000km si le télescope tourne autour de la fleur pour s'orienter en direction de telle ou telle étoile) autour de ce point est stable
    L1 est toujours en orbite solaire.
    il est aussi sur une orbite terrestre et, si mes souvenir sont bons, sa distance à la Terre est celle à partir de laquelle un satellite ne peut plus tourner autour de celle-ci, mais du Soleil
    Les points L5 et L6 de Jupiter sont remplis d'astéroïdes montrent que les points de Lagrange sont des zones assez vastes.
    ce qui n'est pas le cas de L1. On peut par exemple se sentir stable en haut sur le sommet d'une montagne, mais si on se décale un peu, on tombe, ce qui n'est pas le cas de L5 et L6, qui ressemblent plutôt à des vallées

  13. #10
    gendj1m

    Re : Une fleur géante et un télescope pour butiner les exoplanètes

    je ne suis plus depuis le premier commentaire
    " C'est pour moi, dans ma tête, ça m'aide à avancer " j-c. C

  14. #11
    rocinante

    Re : Une fleur géante et un télescope pour butiner les exoplanètes

    Une idée plagiée ? je me souviens avoir deja lu cette idée sur un site Il y quelques années : http://clients.newel.net/particulier...e/sommaire.htm

  15. #12
    gendj1m

    Re : Une fleur géante et un télescope pour butiner les exoplanètes

    Ben tout de suite grace a ton site j'ai tout compris !

    N'oubliez pas :

    " Ce qui se concois bien, s'énonce clairement "
    " C'est pour moi, dans ma tête, ça m'aide à avancer " j-c. C

  16. Publicité
  17. #13
    Omar Ladjimi

    Re : Une fleur géante et un télescope pour butiner les exoplanètes

    Juste une idée: Pourquoi ne pas profiter de l'occultation de certaines étoiles par nos planètes: Il ne restera plus qu'à occulter la planète concernée à la manière de SOHO qui occulte le soleil pour l'observer.Ainsi Huble équipé d'un choronographe pourra faire le travail.

    Omar Ladjimi.

  18. #14
    moijdikssékool

    Re : Une fleur géante et un télescope pour butiner les exoplanètes

    Pourquoi ne pas profiter de l'occultation de certaines étoiles par nos planètes
    sans doute parceque ce ne doit pas être pratique du tout (elles bougent les planètes, surtout quand on zoom), que les planètes émettent aussi de la lumière, qu'elles sont pourvue d'une atmosphère gênante, que les étoiles ainsi observables ne sont pas aussi nombreuses qu'on le voudrait

  19. #15
    JPL

    Re : Une fleur géante et un télescope pour butiner les exoplanètes

    Sans parler des acrobaties totalement impossibles que le télescope devrait faire pour se mettre dans l'alignement.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Zoologie] Une méduse géante à identifier...
    Par Europa73 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/06/2008, 18h32
  2. Evolution accélérée : une fleur géante au record mondial de croissance...
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/01/2007, 06h42
  3. Une petite fleur...
    Par Gilgamesh dans le forum Cosmologie et astroparticules
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/10/2006, 11h26
  4. Géante rouge, géante bleu ...
    Par able dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 8
    Dernier message: 05/04/2006, 18h50
  5. Conseilles pour une telescope
    Par willy dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/03/2004, 19h54