Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 37

Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière



  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Les physiciens cherchent à comprendre où se situe la frontière entre le*monde de la physique quantique et celui de la physique classique. Cette question est particulièrement intéressante en...

    Lire la suite : Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    KLASS

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Bonjour,

    l'explication clef / serrure des ligands avec leurs récepteurs ne m'a jamais convaincu, il doit exister autre chose comme ces effets quantiques, idem pour les enzymes. Mais c'est plus pratique de faire comme s'ils n'existaient pas.

  5. #3
    Kemiste
    Responsable technique

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Bonjour.

    Citation Envoyé par KLASS Voir le message
    l'explication clef / serrure des ligands avec leurs récepteurs ne m'a jamais convaincu, il doit exister autre chose comme ces effets quantiques, idem pour les enzymes. Mais c'est plus pratique de faire comme s'ils n'existaient pas.
    Sur quels travaux s'appuient ces observations ?

  6. #4
    KLASS

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Déjà dans la vidéo de Al Kalili , il fait référence à des travaux de 1980 (si vieux!) prouvant qu'il existait une intrication entre des atomes de part et d'autres d'une enzyme, ce qui suggère que l'explication de la simple affinité de forme entre le produit et le catalyseur ne suffit pas pour expliquer toute la cinétique enzymatique.

    Sinon je n'ai pas de travaux en tête sur ce sujet, ce qui m'a mis le doute c'est la lecture d'articles dans des revues de vulgarisation comme Sciences et Vie, et puis les travaux sur l'odorat et le fonctionnement des récepteurs olfactifs: https://en.wikipedia.org/wiki/Vibrat...y_of_olfaction

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    FC05

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Citation Envoyé par KLASS Voir le message
    Déjà dans la vidéo de Al Kalili , il fait référence à des travaux de 1980 (si vieux!) prouvant qu'il existait une intrication entre des atomes de part et d'autres d'une enzyme, ce qui suggère que l'explication de la simple affinité de forme entre le produit et le catalyseur ne suffit pas pour expliquer toute la cinétique enzymatique.

    Sinon je n'ai pas de travaux en tête sur ce sujet, ce qui m'a mis le doute c'est la lecture d'articles dans des revues de vulgarisation comme Sciences et Vie, et puis les travaux sur l'odorat et le fonctionnement des récepteurs olfactifs: https://en.wikipedia.org/wiki/Vibrat...y_of_olfaction
    Les forces mises en jeu dans la théorie de l'affinité sont d'origine quantique !
    Les liaisons chimiques sont d'origine quantique.

    Je remarque juste l'émergence du quantique dans les pseudos sciences, après le magnetisme, les ondes, les énergies ...
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  9. #6
    KLASS

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Je serais plus nuancé, je dirais que le "quantique" permet d'accéder à un niveau de compréhension de certains phénomènes. Il demeure que c'est bluffant de penser qu'une molécule puisse réagir comme une onde comme le suggère cet article.

  10. Publicité
  11. #7
    mtheory

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Citation Envoyé par KLASS Voir le message
    Je serais plus nuancé, je dirais que le "quantique" permet d'accéder à un niveau de compréhension de certains phénomènes. Il demeure que c'est bluffant de penser qu'une molécule puisse réagir comme une onde comme le suggère cet article.
    Hum...il est certain que des trucs comme la médecine quantique et l'utilisation de quantique dans les trucs new age et de développement personnel sont du bullshit total.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  12. #8
    invite84127968

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Citation Envoyé par mtheory Voir le message
    Hum...il est certain que des trucs comme la médecine quantique et l'utilisation de quantique dans les trucs new age et de développement personnel sont du bullshit total.
    Quand un système est à ses limites, il faut en choisir un qui va plus loin et si il n'est pas dans la liste de choix c'est que celle ci est construite de façon insuffisante..
    'L'entropie n'est jamais là ou on l'attends' est-elle une phrase quantique?

  13. #9
    FC05

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Citation Envoyé par Liet Kynes Voir le message
    Quand un système est à ses limites, il faut en choisir un qui va plus loin et si il n'est pas dans la liste de choix c'est que celle ci est construite de façon insuffisante..
    'L'entropie n'est jamais là ou on l'attends' est-elle une phrase quantique?
    Tu peux préciser ce que veut dire "entropie" pour toi ?

    Une reponse construite, pas un lien
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  14. #10
    invite84127968

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Citation Envoyé par FC05 Voir le message
    Tu peux préciser ce que veut dire "entropie" pour toi ?

    Une reponse construite, pas un lien
    L'entropie qui ramène tout système a un état de stabilité en l’occurrence le rejet d'une hypothèse.

  15. #11
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Salut,

    Quelques petites choses.

    D'une part la physique quantique intervient sous trois aspects dans la physique moléculaire.
    1) Toute la physique classique, toute la chimie, etc.... dérive ultimement de la physique quantique. Donc, forcément....
    Ca a été rappelé plus haut.
    2) Il peut y avoir des effets purement quantiques (sans équivalent classique), parfois étonnant. Comme ce qui est décrit dans cet article.
    A priori ça doit être peu fréquent mais je vais rester prudent, on a parfois des surprises !!!!
    3) Le hasard tant quantique que statistique a longtemps été négligé mais beaucoup de travaux et de progrès en on fait tout un sujet de recherche moderne. On sait que beaucoup de mécanismes bio-moléculaires sont liés au hasard.

    Citation Envoyé par KLASS Voir le message
    je dirais que le "quantique" permet d'accéder à un niveau de compréhension de certains phénomènes.
    Il faudrait que tu précises les phénomènes en question. Car :
    - soit ce sont des phénomènes connus en physique qu'on peut, peu ou prou, faire dériver de la physique quantique (ou de la physique statistique quantique).
    Et c'est tout un pan de recherche (qui existe depuis de nombreuses décennies, ce n'est pas nouveau). Et oui il est clair que le quantique permet d'accéder à la compréhension de certains phénomènes. Certains phénomènes assez "banals" en apparence ne peuvent même pas être expliqués classiquement sans le recours à la physique quantique. C'est extrêmement vaste et il faudrait des dizaines de bouquins non vulgarisés pour décrire tout ça.
    - Soit ça sort de ces cas, et comme signalé (forcément, ça fait tiquer ce genre de remarque) on tombe dans la pseudo-science la plus débile qui soit.

    Il faut donc être précis quand on fait se genre de remarque. Sinon ça fait réagir très négativement.
    Keep it simple stupid

  16. #12
    Geb

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Bonjour,

    Citation Envoyé par KLASS Voir le message
    l'explication clef / serrure des ligands avec leurs récepteurs ne m'a jamais convaincu, il doit exister autre chose comme ces effets quantiques, idem pour les enzymes.
    Des doutes (et surtout, des alternatives) par rapport au paradigme "clé-serrure" (et d'autres paradigmes) existent au moins depuis les années 1980, c'est-à-dire, au moins depuis l'émergence des approches probabilistes des phénomènes biologiques. Pour en savoir un peu plus sur ces approches, on peut lire le résumé de la (relativement vieille) thèse de Thomas Heams :

    - Approche endodarwinienne de la variabilité intercellulaire de l'expression génétique (Heams, 2004)

    On peut aussi lire une des conférences d'Alexeï Kourakine, qui elle aussi date un peu (juillet 2007), mais qui était une très intéressante revue de la littérature scientifique de l'époque :

    - Self-Organization versus Watchmaker: ambiguity of molecular recognition and design charts of cellular circuitry (Kurakin, 2007)

    […] It may be argued that the recruitment model “lost” to the textbook variant, despite the apparently uncertain assumptions of the latter (Hartman, 1975; Jensen, 1976), largely because the recruitment model was poorly compatible with the determinism of the clockwork image of the cell and required a radical departure from the dominating “lock-and-key” paradigm of enzyme specificity, while the textbook model was significantly more consistent with conventional mechanistic interpretations. In any case, it appears that experimental data suggesting substrate ambiguity of metabolic enzymes were broadly available and common enough to justify the proposal of the recruitment model already in the 1970s. Many examples are indeed presented and discussed in Jensen’s original publication (Jensen, 1976).
    An impressive amount of experimental evidence collected since the introduction of the recruitment model indicates that, in addition to substrate ambiguity, catalytic promiscuity is likely to be another common property of metabolic enzymes (Babady et al., 2007; Copley, 2003; James and Tawfik, 2001; O'Brien and Herschlag, 1999). Consequently, O’Brien and Herschlag in their review refined and extended the recruitment model, discussing the ubiquity, possible sources, and advantages of catalytic promiscuity (O'Brien and Herschlag, 1999). The current views on global organization of metabolism together with a recent proposal to treat metabolism in probabilistic terms support Jensen’s earlier hypothesis (Nicholson and Wilson, 2003). […]
    The progress in research technology and methods together with the advances in our understanding of protein biophysics are bringing about a novel image of the protein emerging as a dynamic and adaptive molecular organization akin to complex adaptive systems (Fenimore et al., 2002; Frauenfelder, 2002; Kurakin et al., 2007; Ma et al., 2002; Van Regenmortel, 2002). In contrast to the textbook images and the conventional computer models representing proteins as rigid Lego block – like structures,the experimental reality suggests that proteins as a class cover an enormous range of structural plasticity, with natively unfolded proteins being one of the extreme ends (Tompa et al., 2005; Uversky, 2002). The opposite end, i.e. the absolutely rigid crystal-like protein structure, is a highly unlikely inhabitant of natural environments. […]
    Cordialement.
    Dernière modification par Geb ; 14/04/2020 à 13h48.

  17. Publicité
  18. #13
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Salut,

    Il est vrai que l'idée originale "clef-serrure" était très bonne. Mais trop de spécificité limite les réactions possibles. Et il est normal que rapidement ont ait compris que ce n'était pas si simple (avec la notion de sites actifs, de liens plus ou moins forts, etc... les réactions enzymatiques sont devenues beaucoup plus riches.... et complexes).

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    (et d'autres paradigmes)
    Pour compléter.

    Comme l'ADN non codant, l'épissage alternatif, (et un gros paradigme qui est tombé dans un domaine plus macro est la neurogenèse adulte), les ARN régulateurs, etc...
    Et même l'existence de code génétique alternatif (il y a par exemple quelques différences pour l'ADN mitochondrial, j'ai lu je ne sais plus où qu'il y avait aussi pas mal d'exceptions dans les champignons).

    Comme toute science, ça évolue, ça s'améliore, ça se complète.... c'est bien normal. Et beaucoup de ces améliorations que j'ai cité n'ont rien de récent. Elles se sont justes étoffées depuis et pour certaines (comme les effets décrits dans cet article), ce n'est que récemment que l'importance a été mise en évidence.

    Un exemple concernant l'aspect hasard que je citais plus haut, est l'étude relativement récente (j'avais lu un article il y a deux ou trois ans) des effets du mouvement brownien dans le milieu intracellulaire, guidant en partie le déplacement des molécules et donc leur activité. Il est clair que l'étude de tels processus complexes nécessitait tant une maturation des connaissances en biologie moléculaire que des moyens numériques importants pour les simulations. Il est donc normal que cela prenne du temps à devenir un domaine fructueux sans pour autant que le phénomène aie été "rejeté" par le passé.

    J'ai lu récemment un article de :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Gisin
    sur l'importance du hasard et de la physique quantique en biologie. Comme quoi la science devient de plus en plus pluridisciplinaire (il est physicien)
    Keep it simple stupid

  19. #14
    FC05

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Citation Envoyé par Liet Kynes Voir le message
    L'entropie qui ramène tout système a un état de stabilité en l’occurrence le rejet d'une hypothèse.
    A oui ... c'est pas avec ça qu'on va faire des cantiques ...
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  20. #15
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Citation Envoyé par Liet Kynes Voir le message
    L'entropie qui ramène tout système a un état de stabilité en l’occurrence le rejet d'une hypothèse.
    Si du donnes n’importe quelle définition personnelle pour un mot, on n’en sortira pas !
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  21. #16
    invite84127968

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Si du donnes n’importe quelle définition personnelle pour un mot, on n’en sortira pas !
    Oui, cela dit la notion de stabilité n'est pas évidente à définir si l'on parle de rejeter une hypothèse dans le contexte de cette discussion..
    Définition de Clausius pour l'entropie: "Dans la théorie de la communication, nombre qui mesure l'incertitude de la nature d'un message donné à partir de celui qui le précède. (L'entropie est nulle lorsqu'il n'existe pas d'incertitude.)"

    Mon assertion est un trait d'humour ne visant qu'à proposer de ne pas classer le sujet trop vite en pseudo-sciences.. #5 , #7 la suite du fil est réparti vers des choses plus intéressantes.

  22. #17
    mtheory

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Citation Envoyé par Liet Kynes Voir le message
    Définition de Clausius pour l'entropie: "Dans la théorie de la communication, nombre qui mesure l'incertitude de la nature d'un message donné à partir de celui qui le précède. (L'entropie est nulle lorsqu'il n'existe pas d'incertitude.)"

    .
    Clausius n'a jamais dit ça.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  23. #18
    FC05

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Citation Envoyé par mtheory Voir le message
    Clausius n'a jamais dit ça.
    Oui, mais il fallait être certain des limites du sujet ...

    Sinon, je suis un peu étonné du message de Deedee, tout ça fait appel à la physique et la chimie déjà couramment admise quand j'étais jeune ...
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  24. Publicité
  25. #19
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Salut,

    Cela aurait été plutôt du style de Shannon, mais même si lui avait dit ça comme ça, le pauvre aurait été viré du laboratoire Bell
    Moi ma définition préférée de l'entropie est la définition statistique, au moins elle a l'avantage d'être simple (plus qu'en thermodynamique d'ailleurs).

    Citation Envoyé par Liet Kynes Voir le message
    Mon assertion est un trait d'humour ne visant qu'à proposer de ne pas classer le sujet trop vite en pseudo-sciences.. #5 , #7 la suite du fil est réparti vers des choses plus intéressantes.
    Il vaut mieux mettre un smiley dans ce cas. N'oublie pas que dans un forum on voit le texte mais on n'a pas le ton. J'en ai déjà vu se faire prendre un coup de bâton vert (et les sanctions tombent vite) à cause de ça. Ce serait malheureux, juste parce que tu aurais oublié de cliquer sur l’icône !!!!!

    Quand à la pseudo-science, faut pas t'inquiéter. Il y a eut soupçon (et dommage qu'on ait manqué de Klass dans la suite, pour avoir ses précisions qui ont été demandées <= smiley de rigueur) mais c'est une actualité, tout ce qu'il y a de non pseudo scientifique. Au pire on nettoie mais pas cette fois, il y a juste eut soupçon EDIT ou on ferme, car de toute façon ça dérive pas mal depuis le début. Enfin, bon, on verra.

    Citation Envoyé par FC05 Voir le message
    Sinon, je suis un peu étonné du message de Deedee, tout ça fait appel à la physique et la chimie déjà couramment admise quand j'étais jeune ...
    Je peux me tromper tu sais Tu peux préciser de quoi tu parles exactement ? (j'ai dit beaucoup de chose en plus d'un message) Par exemple l'épissage alternatif ? (Là je parlais de la chute d'un dogme, un gène = une protéine, je n'ai pas donné de date et ce n'est en effet pas récent. Mais ça doit pas être ça, c'est pas de la physique ou de la chimie)
    Dernière modification par Deedee81 ; 15/04/2020 à 07h42.
    Keep it simple stupid

  26. #20
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Bonjour,

    A la réflexion...... je change mon fusil d'épaule.

    On a beaucoup (tous) trop dérivé dans cette actualité. Restons concentré sur le sujet de l'actualité, c'est-à-dire le comportement ondulatoire/quantique de la protéine indiquée. Tout message hors sujet sera supprimé.

    FC05, tu n'es pas obligé de me répondre, je n'en ferai pas une maladie Mais si tu y tiens tu peux me faire un petit MP.

    Merci à tous (moi inclus) de rester sur les rails
    Keep it simple stupid

  27. #21
    invite84127968

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Le sujet est très intéressant mon domaine de formation originelle est l'agriculture, les modifications génétiques, le clonage y ont été largement expérimentées et je me suis toujours posé la question d'une forme de synchronisation du vivant ( c'est pas de l'ésotérisme). Le vieillissement et l'évolution sont imparfaitement connus et voir si des phénomènes quantiques peuvent y participer lors de certaines étapes est une piste parmi d'autres.

  28. #22
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Citation Envoyé par Liet Kynes Voir le message
    et voir si des phénomènes quantiques peuvent y participer lors de certaines étapes est une piste parmi d'autres.
    En tout cas il me semble que ce genre de travaux permet d'améliorer notre connaissance du fonctionnement bio-moléculaire et donc de faire progresser ce type de sujet en particulier (même si le chemin est probablement long entre les deux).

    P.S. tu dis que "synchronisation du vivant" n'est pas de l'ésotérisme. Mais en dehors des références ésotériques, la seule chose que j'ai vu la-dessus est la synchronisation des stridulations de sauterelles (et c'est pas du vivant qu'ils parlaient mais des stridulations). Je ne suis pas sûr que cette expression ait la moindre signification. Pourquoi inventer des expression qui n'ont aucun sens ???? Essaie de t'expliquer en français STP
    Keep it simple stupid

  29. #23
    invite84127968

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message

    P.S. tu dis que "synchronisation du vivant" n'est pas de l'ésotérisme. Mais en dehors des références ésotériques, la seule chose que j'ai vu la-dessus est la synchronisation des stridulations de sauterelles Je ne suis pas sûr que cette expression ait la moindre signification.
    Une forme de synchronisation: L'alimentation par exemple qui ne devient pas toxique du jour au lendemain, c'est une interaction entre espèces qui est relativement bien synchronisée.

  30. #24
    jacquolintégrateur

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Citation Envoyé par KLASS Voir le message
    Je serais plus nuancé, je dirais que le "quantique" permet d'accéder à un niveau de compréhension de certains phénomènes. Il demeure que c'est bluffant de penser qu'une molécule puisse réagir comme une onde comme le suggère cet article.
    Bonjour
    C'est vrai que les "objets quantiques" ont tendance à se comporter comme d'affreux Jojo qui font des pieds de nez dans le dos des physiciens! Il en résulte un surcroit de liberté autorisant. des phénomènes qui seraient impossibles dans le domaine strictement classique: le meilleur exemple est la fusion thermonucléaire , au centre des étoiles théoriquement impossible, car les énergies atteintes par les particules, en vertu de la température, ne devraient pas leur permettre de franchir la barrière de potentiel qui entoure les noyaux, ce que rend possible l'effet tunnel autorisé par la MQ. Les pionniers, qui ont cherché à exorciser le "flou quantique", tels que Louis de Broglie, I. Schrödinger...ont fait appel aux "variables cachées", dont l'escamotage par la MQ lui autoriserait ses libertés!! Les inégalités de Bell ont vite remis les choses en ordre: elles sont violées par la MQ! et pour réduire le déli, il faudrait accepter des variables non locales, au grand dam de la Relativité! Mais cet obstacle, dévaluant les variables cachées, ne peut-il être tourné? A-t-on pris le soin de le vérifier avec tout le soin nécessaire, dans le cas des grosses molécules se permettant d'interférer, dont il est question ici. Sans doute, le maximum a-t-il été fait! Pourtant, tous les radaristes connaissent la "surface d'ambiguité" dont le volume inéluctablement impossible à réduire, interdit de connaître avec une précision parfaite la position et la vitesse d'un avion, mesurées par un RADAR. Est-ce à dire que les avions sont quantiques ? Non évidement!! Et cela parce qu'on a accés à des données qui dissipent l'ambiguité, ne serait-ce que le numéro matricule de l'avion ou sa trajectoire! Autrement dit, il y a des "variables cachées!! Je me permet donc de poser la question: ce qui décide de la transition classique/quantique est-il la taille des objets ou bien quelqu'autre paramètre qui lui est subtilement lié ??
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  31. Publicité
  32. #25
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    La question est fort légitime. Mais ici il ne semble pas y avoir ambiguïté puisque c'est le caractère ondulatoire de la particule qui a été mis en évidence.

    Citation Envoyé par jacquolintégrateur Voir le message
    Je me permet donc de poser la question: ce qui décide de la transition classique/quantique est-il la taille des objets ou bien quelqu'autre paramètre qui lui est subtilement lié ??
    Question incroyablement plus vaste qu'il n'y parait !!!! Ou plutôt la réponse qui devrait l'être. Quand on voit qu'un grain de poussière a un comportement classique (temps de décohérence quantique de l'ordre de l'ordre de la microseconde même dans le vide intergalactique, voir wikipedia). Alors qu'une bouteille remplie d'hélium à 1 K a un comportement quantique....... Ce n'est pas si simple.

    Je dirais que la décohérence est une des limites mais ce n'est pas la seule (la taille et les interactions/phénomènes physiques en jeu doivent jouer aussi).

    Ici pour la molécule en question la situation (quantique) est clairement possible puisque ce n'est pas une si grosse molécule et on a déjà mis en évidence des effets quantiques avec des fullerènes !
    Keep it simple stupid

  33. #26
    vpharmaco
    Animateur Biologie

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    En tout cas il me semble que ce genre de travaux permet d'améliorer notre connaissance du fonctionnement bio-moléculaire et donc de faire progresser ce type de sujet en particulier (même si le chemin est probablement long entre les deux).
    Je n'ai pas les compétences pour comprendre ces travaux mais, si j'ai bien compris, ce genre d'expérience est réalisé en phase gazeuse, sur des molécules fortement excitées sous l'effet d'un laser, dans un vide poussé, etc
    Les auteurs cherchent à mettre en évidence des phénomènes quantiques avec des molécules des plus en plus grosses.

    J'ai du mal à voir l'intérêt de ce genre de manip pour la biologie, où l'on s'interesse au vivant (manip à température ambiante ou 37°C, en phase liquide, etc...). Quelle est la part des propriétés quantiques par rapport à celle de la physique classique, dans des conditions pertinentes pour la biologie ?

  34. #27
    mtheory

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Citation Envoyé par vpharmaco Voir le message
    Je n'ai pas les compétences pour comprendre ces travaux mais, si j'ai bien compris, ce genre d'expérience est réalisé en phase gazeuse, sur des molécules fortement excitées sous l'effet d'un laser, dans un vide poussé, etc
    Les auteurs cherchent à mettre en évidence des phénomènes quantiques avec des molécules des plus en plus grosses.

    J'ai du mal à voir l'intérêt de ce genre de manip pour la biologie, où l'on s'interesse au vivant (manip à température ambiante ou 37°C, en phase liquide, etc...). Quelle est la part des propriétés quantiques par rapport à celle de la physique classique, dans des conditions pertinentes pour la biologie ?
    Ce qui est important c'est la taille, si le comportement classique émerge bien en dessous de la taille de l'ADN, ça ne sert à rien de traiter de la génétique avec des idées quantiques par exemple. https://www.nature.com/articles/437819a

    http://articles.adsabs.harvard.edu//...00237.000.html
    Dernière modification par mtheory ; 15/04/2020 à 10h37.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  35. #28
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Ah !!!! Merci à vous deux. Je comprends mieux l'objectif.
    Keep it simple stupid

  36. #29
    mtheory

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Citation Envoyé par mtheory Voir le message
    Ce qui est important c'est la taille, si le comportement classique émerge bien en dessous de la taille de l'ADN, ça ne sert à rien de traiter de la génétique avec des idées quantiques par exemple. https://www.nature.com/articles/437819a

    http://articles.adsabs.harvard.edu//...00237.000.html

    https://www.amazon.fr/Quantum-Aspect.../dp/1848162677
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  37. #30
    FC05

    Re : Actu - Biologie quantique : un antibiotique se comporte comme une onde de matière

    Je n'étais pas parti si loin ...

    Quand on regarde certains phénomènes biologiques on voit que très peu de molécules peuvent être mises en jeu.

    Du coup on peut voir apparaître manifestations du hasard quantique.

    En simplifiant, si je considère un photon qui va permettre une dimerisation des bases de l'adn. Une seule de ces liaisons/lesions peut conduire à une lignée de cellules cancéreuses.
    Alors bien sûr pas toutes, il a plein d'étapes mais on se retrouve avec au départ un comportement quantique avec une probabilité d'absorption du photon.

    Sur des phénomènes de diffusion on peut avoir le même type de problèmes.


    Ce à quoi je fais référence : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Dim%..._de_pyrimidine
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Astro, le robot à quatre pattes qui se comporte comme un vrai chien
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/08/2019, 09h30
  2. [Energie] pourquoi le neutre se comporte comme une phase
    Par imperial malik dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 14/08/2017, 23h02
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 09/06/2011, 20h47
  4. Actu - Une seringue empoisonnée comme nouvel antibiotique ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/11/2010, 15h35