Le 18 mai 1980, les États-Unis ont connu l’éruption volcanique la plus destructrice de leur histoire. L’éruption explosive cataclysmique du jeune mont Saint Helen a rayé pas moins de 600 km2 de la carte. Non sans avoir donné quelques signes avant-coureurs. Et avoir offert aux chercheurs une opportunité inédite d’étudier le phénomène.


Voir la vidéo : Revivez l'éruption cataclysmique du mont Saint Helens