Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 75

Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons




  1. #1
    RSSBot

    Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    Stephen Hawking, qui occupe la chaire d'Isaac Newton à Cambridge, et Thomas Hertog, physicien au CERN, proposent une approche nouvelle de la compréhension de l'Univers, consistant à partir du présent pour comprendre le passé plutôt que l'inverse. Selon cette approche, l'Univers n'a pas un unique commencement ni une seule histoire, mais est doté d'une multitude de commencements et...

    Lire la suite : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

  2. Publicité
  3. #2
    Invité o24
    Invité

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    "L’Univers actuel aurait "choisi", selon la nouvelle approche, ces histoires ayant conduit à une valeur "correcte" de la constante cosmologique."

    Comment ça, "l'univers choisit" ? ça me parait finaliste comme principe. L'univers aurait une volonté, il "désirerait" la vie ? C'est religieux comme concept. Ou alors, c'est mal dit ou j'ai mal compri.

  4. #3
    mtheory

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    Citation Envoyé par Opopanax
    "L’Univers actuel aurait "choisi", selon la nouvelle approche, ces histoires ayant conduit à une valeur "correcte" de la constante cosmologique."

    Comment ça, "l'univers choisit" ? ça me parait finaliste comme principe. L'univers aurait une volonté, il "désirerait" la vie ? C'est religieux comme concept. Ou alors, c'est mal dit ou j'ai mal compri.
    Ils veulent dire qu'il y a un principe,une loi physique qui fixe les conditions initiales de l'Univers mais dans le cadre de la physique,pas en liaison avec un "Deus Ex Machina".

    Ce que j'en comprends c'est qu'ils veulent résoudre le problème du Landscape dans le cadre de la proposition sans frontière de Hartle-Hawking.
    Il n'y aurait pas une quasi-infinité d'Univers 'poches' avec des valeurs différentes des constantes et du vide quantique tout autour de nous.
    Ces différentes possibilités sont prises en compte dans la somme des histoires quantiques de l'Univers mais seule une trajectoire dominante subsisterait !
    Tout comme dans le cas de la trajectoire d'un rayon lumineux qui résulte de la supperposition de toutes les trajectoires possibles.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman


  5. #4
    mtheory

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    Il y a par exemple un papier vieux de 20 ans de Hawking dans lequel il montre que sa théorie avec Hartle favorise automatiquement une fonction d'onde de l'Univers avec la plus petite constante cosmologique possible.

    C'est une application directe de la cosmologie quantique à la restriction des états initiaux possibles de l'Univers à partir des lois de la physique seules
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  6. #5
    bardamu

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    Citation Envoyé par mtheory
    (...)
    Ces différentes possibilités sont prises en compte dans la somme des histoires quantiques de l'Univers mais seule une trajectoire dominante subsisterait !
    Une sorte de décohérence au niveau cosmologique ?
    Ne vont-ils pas devoir adopter l'interprétation d'Everett ou quelque chose d'approchant ?
    Si il y a des "superpositions d'univers" dans le passé, quelle raison ferait qu'il n'y en aurait plus aujourd'hui ?
    Où/quand se ferait la transition de la multiplicité à l'unicité ?
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    mtheory

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    Il y a une autre idée aussi je crois.Toujours dans le cadre de la cosmologie quantique de HH l'observation de la vie actuellement impliquerait que seule un petit nombre d'histoires quantiques possibles était présent au début de l'Univers.
    Ily aurait donc un moyen de prédiction faible,mais plus fort qu'avec le Landscape seul,de déterminer le type de conditions initiales pouvant donner notre Univers.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  9. #7
    mtheory

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    Citation Envoyé par bardamu
    Une sorte de décohérence au niveau cosmologique ?
    Ne vont-ils pas devoir adopter l'interprétation d'Everett ou quelque chose d'approchant ?
    Si il y a des "superpositions d'univers" dans le passé, quelle raison ferait qu'il n'y en aurait plus aujourd'hui ?
    Où/quand se ferait la transition de la multiplicité à l'unicité ?
    Dans le mille!
    C'est LE problème de la cosmologie quantique effectivement,et c'est pourquoi Gell-Mann et Hartle,Halliwell et d'autres ont tellement travaillé sur la décohérence.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  10. Publicité
  11. #8
    mtheory

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  12. #9
    bel23

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    theme abordé le 23 juin 2006 (on est le 18 juillet...) sur
    http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=2862

  13. #10
    JPL

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    Citation Envoyé par bel23
    theme abordé le 23 juin 2006 (on est le 18 juillet...) sur
    http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=2862
    Compte tenu de l'abondance des informations et de la variété que Futura-Sciences doit respecter, il n'est pas possible de tout publier en "temps réel".
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  14. #11
    Futura

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    L'équipe éditoriale fait ses choix sur la priorité de chaque sujet à traiter. Celui là n'était pas fondamental au point de nécessiter une publi urgente (contrairement au retour de Discovery hier, traité immédiatement, ou l'éruption de l'Etna et le Tsunami sur Java), pour ne parler que des dernières 24h...

    Sans oublier qu'il n'y a pas un groupe de presse derrière FS. Donc pour répondre à tes attentes, ton aide est la bienvenue pour traiter à ta convenance les sujets qui t'intéressent
    Just do it !

  15. #12
    LELONG-BONNARIC

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    Bonjour

    La mécanique quantique existerait elle si il n'y avait pas de dispositif expérimental pour obtenir un résultat ?

    Bien que non-physicien, passionné des Sciences et Techniques avec un cerveau toujours en ébullition, cette question je me la pose après la lecture de plusieurs ouvrages sur le sujet.

    merci par avance aux personnes qui pourraient apporter une réponse.

  16. #13
    jacquolintégrateur

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    Bonjour
    Malheureusement, la cosmologie originelle ne peut être expérimentale ! D'où la complète décohérence...du discours !!
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  17. #14
    LELONG-BONNARIC

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    jacquolintégrateur

    entendez vous par là , que la base de la mécanique quantique ne s'applique pas à la cosmologie ?

    Ou bien voulez vous dire, qu'il se trouverait une origine initiale et indépendante de toutes mesures possibles mais préexistantes à celles ci ?

    merci de votre réponse
    bien à vous

  18. #15
    jacquolintégrateur

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    @ LELONG-BONNARIC
    Bonjour
    Nous savons, avec quelques certitudes, que l'univers observable a évolué, lors des quelques 13 milliards d'années écoulées, d'une phase très chaude et très dense à l'état que nous lui connaissons. Cette évolution est compatible avec la dynamique décrite par le modèle standard et avec l'état initial que la physique des particule (toujours conforme au modèle standard) est en mesure de lui attribuer.
    Nous ,ignorons totalement:
    - Ce qui est censé précéder cette phase initiale.
    - L'extension de cette phase dans l'espace temps et son éventuel ordre de multiplicité (était -elle unique ou multiple).
    La Mécanique Quantique (Théorie Quantique des Champs), sous sa forme la plus complète et validée à l'heure actuelle, se limite à la description des objets dont l'énergie et l'impulsion sont de l'ordre de grandeur du quantum d'action de Plank, c'est à dire, aux particules élémentaires et leurs assemblages suffisamment limités pour satisfaire à la condition sus-indiquée. Elle n'est pas compatible avec la Relativité Générale, dés que les rayons de courbure, que cette dernière introduit, deviennent du même ordre que les longueurs d'ondes associées aux particules prises en considération. De multiples recherches très spéculatives sont en cours pour tenter de formuler une théorie quantique compatible avec la RG. Aucune n'a encore abouti jusqu'à obtenir la sanction de l'expérience.
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  19. #16
    LELONG-BONNARIC

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    @jacquolintegrateur
    Merci la réponse est claire.

    Cela sous entendrait il qu'il ne faut pas se poser de question sur le fondement de l'outil " la mécanique quantique " ou bien cela sous entendrait il encore : que l'outil contiendrait par lui même une partie cachée " non découverte " et si universelle que cette partie en serait "la panacée" ?

    Il suffit à voir combien l'application de l'outil est utile à l'ensemble diversifié des Sciences pour engager cette réflexion.

    Cordialement

  20. #17
    jacquolintégrateur

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    Aucune théorie n'est "une panacée" à l'heure actuelle et, vue la complexité et la richesse de l'Univers, il n'est sans doute pas déraisonnable de penser qu'il en sera toujours ainsi. La Mécanique Quantique est, certes, un "outil" extrêmement efficace et indispensable en physique. Mais ni plus ni moins que les autres modèles validés par l'expérience. La physique est certainement appelée à évoluer. Tous les physiciens le souhaitent ardemment!! Mais on ne sait pas de quelle façon cela se fera ni quand. Si on en juge par la manière dont les choses ont évolué par le passé, ça risque de suivre un chemin complètement inattendu !! C'est, peut-être, ce qui rend la Physique si passionnante.
    Cordialement.
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  21. #18
    LELONG-BONNARIC

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    Je comprends votre réponse, j'entendais par panacée , la forme universelle de la mécanique quantique à en croire mes lectures ; je ne suis qu'un passionné, "tantinet" analyste un brin philosophe . Comme l'on peut être en troisième partie de vie. Je crois comprendre que le forum ne permet pas de mener des discussions avec de arguments qui ne sont pas homologués . Autant dire qu'il n'est pas autorisé de pousser les questions trop loin.

    Toutefois serait il envisageable que l'outil par lui même, de par son concept initial, "les probabilités" , l'on en viennent à synthétiser, ce qui est le probable , en le transposant en 1 parmi les combinaisons de parties d'un fini ? Si cela en devait être le cas. Pourrait -on pas y voir un commencement de déterminisme de par, le fini ainsi que , une sorte d'Unité originelle. Celle-ci contenant tous les cas possibles. Ce qui donnerait : le fini et l'infini réuni dans un même outil .

    Selon votre connaissance l'outil de la mécanique quantique posséderait il cette propriété de contenir le fini et l'infini ?

    Cordialement

  22. #19
    jacquolintégrateur

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    Bonsoir
    Désolé ! Mais cette question est beaucoup trop métaphysique pour être traitée sur ce Forum ....et par moi même !!
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  23. #20
    LELONG-BONNARIC

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    Je lis : Aucune autre variable que la fonction d'onde ne peut ou ne doit être introduite pour décrire le système . Ce qui la qualifie de "complete" . La mécanique quantique est complète .

    Je m'en tiens à ma précédente interrogation y ajoutant : " contenir à la fois "le fini et l'infini" cela changerait il le qualitatif de complet ?

    l'argument du "complet" étant inviolable, l'interrogation peut ouvrir sur le fait que , "le fini et l'infini" est l'Unité. Et, le probable, l'une des parties multiples ou sous multiples de cette unité. Sans que cela ne doive modifier quoi cela soit à la fonctionnalité de l'outil. C'est en cela qu'outil reprendrait la voie du déterminisme dont est fait mention au post précédent.

    cordialement

  24. #21
    LELONG-BONNARIC

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    aurais-je entrevu trop rapidement un lien, entre fréquences de résultats de mesures des expériences et probabilités, cela dans le propos des posts précédents ?

    Je ne pensais pas me diriger vers la métaphysique ; quoique, si devait être établi ce lien par le démonstratif , cela impliquerait , qu'indépendant à toutes choses serait une Unité dont toutes choses en dépendrait . Mon âge est celui de la réflexion hautement philosophique et celui de la mystique . Ce qui ne serait pas incompatible cette notion d'intuition , cette pensée extérieure à nous même qui ne peut que venir d'un ailleurs

    Bonne soirée

  25. #22
    EauPure

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    Citation Envoyé par LELONG-BONNARIC Voir le message
    Je lis : Aucune autre variable que la fonction d'onde ne peut ou ne doit être introduite pour décrire le système . Ce qui la qualifie de "complete" . La mécanique quantique est complète .
    où avez vous lu cela ?
    Citation Envoyé par jacquolintégrateur
    La Mécanique Quantique (Théorie Quantique des Champs), sous sa forme la plus complète
    ne veut pas dire qu'elle est complète au sens de la théorie du tout que vous vous masquez en écrivant "pour décrire le système"
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  26. #23
    LELONG-BONNARIC

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    @EauPure

    bonjour
    Je lis cela dans l'ouvrage : "La mécanique quantique pour non-physiciens" Jean Bricmont UCL-FYMA page 6 alinéa 1 ligne 5

    Cela convenait à ma compréhension, de plus convenait à des travaux personnels engagés de longue date, j'avais 17 ans, j'en ai trois fois plus. Ces travaux ne sont pas universitaire mais ceux d'une passion.

    Merci pour ce rectificatif, mais pourriez vous développer

    Cordialement

  27. #24
    EauPure

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    il manque de la gravité dans la MQ, elle est trop frivole
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  28. #25
    LELONG-BONNARIC

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    @EauPure

    Je dois une explication, pour cette demande de développer.

    Ayant développé, un objet mathématique contenant le fini, l'infini , auquel se retrouve associé l'image d'une forme de vagues concentriques, par jeu de signes. Je pouvais trouver un analogie. D'autant que cela me permettait d'avoir une compréhension de la réduction de la fonction d'onde de la mécanique quantique, y observant un concept très approché.

    Mes interrogations sont là pour différencier les deux concepts. Et, mon étude dans le détail pourrait aboutir à des simplifications, si il avérait que l'outil initial ayant permis la construction de l'objet mathématique pouvait convenir aussi à la résolution de la réduction de la fonction d'onde de la mécanique quantique. ( Je suis sur le point de montrer mes travaux à la communauté Scientifique pour en juger. Même si ils n'ont pas la qualité universitaire dans leur forme, le fond n'en est pas moins une étude sur le Nombre faisant découvrir d'autres propriétés analytiques.)

    Revenant à la notion de complète pour la qualification donnée par le livre cité, j'ai compris : que en tant que outil, seule "la fonction d'onde" suffit à connaitre l’état du système. Et non le système en son entier. Cela n'impliquerait il pas, que la réduction de la fonction d'onde soit une suite de connaissance d’états du système et de facto la description complète ?

    Si "complète" n’était pas le sens de ma compréhension

    Merci de rectifier
    Dernière modification par LELONG-BONNARIC ; 31/01/2016 à 15h17.

  29. #26
    LELONG-BONNARIC

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    il manque de la gravité dans la MQ, elle est trop frivole
    Est ce une boutade par suite de mes interrogations ou est ce vraiment l'observation réelle du Physicien ?

    Néophyte dans ce type de dialogue, il n'est difficile sans argument d'en comprendre la raison de cette frivolité souriante. D'autant que adepte du double langage le terme "gravité " n'en perd pas son double sens .

    cordialement

  30. #27
    EauPure

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    connaissez vous la gravitation quantique à boucles ?
    Elle est une tentative de formuler, sans espace de référence, une théorie de la gravitation quantique, et donc d'unifier la théorie de la relativité générale et les concepts de la physique quantique
    et donc d'ajouter la gravité à la MQ
    Je n'ose pas développer sur la frivolité mais prononcez MQ et pensez à frivole ça vous mettra sur la voie
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  31. #28
    LELONG-BONNARIC

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    @EauPure

    Je comprends que développer sur le cas demande la pratique physique

    Merci, pour le renvoi, lecture très intéressante, mes connaissances sont beaucoup moindre. Ayant précisé que celles ci se limitaient à une recherche et des résultats (objet d'une communication d'un futur proche). De nouveaux outils produisent " Un espace de trois ou deux dimensions indifféremment " , par le fait de transformation de valeurs en constantes de parties de plan.

    La gravitation quantique à boucles, auquel renvoie le lien transmis , demande une lecture plus approfondie . Toutefois : l'analogie avec la mécanique quantique , dont je recherche les éléments comparable , me parait sérieusement approchée, et l'analogie avec la relativité générale avait déjà fait l’objet de ma part d'une approche.

    Ayant encore des lacunes ( niveau vulgarisation cours supérieurs en tout ) les interrogations faites ici, ne sont que pour confirmer à mon esprit, les liens possibles de la physique avec l'aboutissement de cette recherche . La cause essentielle à cela , ayant mis 30 ans à pouvoir formaliser une pensée ce n'est pas moins de 20 ans de plus qu'il a été nécessaire pour pouvoir la matérialiser. Ce plan là est constructible . D’où ma remarque suivant laquelle il est Unité .

    Cordialement

  32. #29
    Deedee81

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    Bonjour,

    Citation Envoyé par LELONG-BONNARIC Voir le message
    Je suis sur le point de montrer mes travaux à la communauté Scientifique pour en juger.
    Une fois que cela aura été publié, n'hésite pas à nous le communiquer.
    (je ne le signale pas en vert mais je rappelle que les théories personnelles ne sont pas autorisées sur Futura. Mais après publication sous referee, c'est évidemment différent et nous sommes toujours très heureux lorsque cela se produit. Je rappelle d'ailleurs qu'il y a un forum où indiquer ces publications).

    Une remarque. Attention, il y a des parties de tes messages qui sont souvent totalement incompréhensible. Exemple :

    Citation Envoyé par LELONG-BONNARIC Voir le message
    [...] par le fait de transformation de valeurs en constantes de parties de plan.
    Ca veut dire quoi ça une "transformation de valeurs en constantes de parties de plan" ????

    Concernant aussi ceci :

    Citation Envoyé par LELONG-BONNARIC Voir le message
    La gravitation quantique à boucles [...] Toutefois : l'analogie avec la mécanique quantique [...] me parait sérieusement approchée
    Il faut savoir que la mécanique quantique est un cadre général et toutes les théories fondamentales modernes (sauf la relativité générale) sont des théories entièrement quantiques, et pas de manière approchée.
    La théorie quantique des champs, l'électrodynamique quantique, la gravité quantique à boucles, la théorie des cordes, etc... etc... Ce sont toutes des théories respectant de cadre de la mécanique quantique et pas de manière approchée.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  33. #30
    LELONG-BONNARIC

    Re : Stephen Hawking : nouvelle théorie pour comprendre l'Univers à reculons

    @Deedee81

    Bonjour, pensez vous que l'on puisse répondre à votre question sans devoir développer avec de arguments ?

    Et développer avec des arguments c'est contraire à l'étique du forum !

    Aurais-je mal transcrit ma pensée, mes interrogations sont des demandes de conseil à des personnes intervenantes plus instruites que moi sur le sujet , et je remercie chacune d’entre elles de l'avoir fait. Outre cela pour un solitaire que je fus et je suis encore ( pour peu de temps) , le dialogue est bénéfique , obligeant à la réflexion et le choix des mots pour qu'il puisse se poursuivre. Parfois un mot un simple mot remet en mémoire des parties oubliées, et là, le post, celui ci même pourrait en être preuve et exemple , si je parviens à éliminer cette totale incompréhensibilité à mes messages par une réponse claire du moins à mes yeux.

    la question : "Ca veut dire quoi ça une "transformation de valeurs en constantes de parties de plan" ???? "

    Cela veut dire qu'un espace plan "deux dimensions" proportionné par parties ( suivant un outil spécifique commun à toutes les parties), de chaque surface délimitée ( limite non comprise), tous les points intérieurs de la partie, ont un rapport avec une même valeur . L'extraction de celle ci en fait la constante à la partie de plan délimité.

    Inutile de préciser que proportionné par parties , est différent de parties proportionnées. Quoique il soit possible de relier les deux ! Cela reste une question de langage mais aussi d'outil .

    ma réponse vous satisfait elle ? pour rappel ayant précisé ( niveau vulgarisation cours supérieurs en tout ) capable de comprendre le haut niveau même le très haut, mais difficilement expliquer sans aide. Et le forum est une aide.

    Pour ce qui concerne la seconde observation, pas de confusion, analogie dans le raisonnement ou la ressemblance partielle.

    Cordialement
    Dernière modification par LELONG-BONNARIC ; 01/02/2016 à 14h27.

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Stephen Hawking en vidéo au CERN sur l'avenir de la physique des particules
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 7
    Dernier message: 06/01/2007, 18h28
  2. Stephen Hawking réécrit la cosmologie
    Par Bip dans le forum Archives
    Réponses: 12
    Dernier message: 26/06/2006, 21h59
  3. [u]God created the integers[/u], Stephen Hawking
    Par Bloud dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/03/2006, 12h10
  4. Stephen Hawking est-il un rappeur?
    Par mtheory dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/12/2005, 14h37
  5. Stephen Hawking
    Par Mickael dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 15
    Dernier message: 15/08/2004, 19h21