Une équipe internationale impliquant le CNRS vient de réaliser des études sismiques dans le but de déterminer la structure de l'arc de subduction responsable du grand séisme de Sumatra-Andaman (décembre 2004), de 40 à 50 km de profondeur jusqu'au fond marin, en passant par la zone source du séisme. Ces mesures devraient permettre de mieux comprendre les causes du séisme de très forte magnitude, et la...

Lire la suite : Comprendre la mécanique du séisme de Sumatra avec la sismique réfraction