Répondre à la discussion
Page 3 sur 6 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 166

Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...



  1. #61
    hularing

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    bonjour
    moi je trouve ce changement bien il faut du changement mais je le trouve peut etre un peut trop précipiter et pas assé réfléchi il aurais put un peu mieux faire leur descision car au lieux de rajouter des planète et diviser les catégorie il ont carrément enlever une planète il aurait du faire peut etre comme les politiciens qui eu prennent très longtemps a dire leurs loi enfin faut pas exagérer peut etre pas autant en fait il faudrais plus de précision sur leur nouvelle règle sur les planète
    Dernière modification par hularing ; 25/08/2006 à 12h05.

  2. Publicité
  3. #62
    $ µ L v @ i N

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Phil> Je ne pense, pas, dans le sens ou les anneaux de Saturne sont (plus ou moins) des milliard de micro-satellites...

  4. #63
    Invité o24
    Invité

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    De toute façon, les mots n'appartiennent pas à l'UAI. Une planète naine ni planète ni naine, c'est du langage codé, sybillin et sans intérêt. C'est prendre les gens pour des billes. Moi, on me dit un truc pareil dans un conférence, je m'en vais. Si chaque profession s'amuse à ce jeu où tout mot et tout adjectif serait employé en dehors de leurs sens, plus rien ne voudra rien dire. Il n'y a aucune obligation à suivre mécaniquement une décision burlesque de l'UAI. Ne changez rien aux manuels scolaires !

  5. #64
    DonPanic

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Pyjam
    Moi j'en ai une autre du même genre : "un scientifique qui a voté cette résolution n'est pas un scientifique".
    Les scientifiques, c'est ceux qui calculent les mouvements orbitaux, et il n'y a pas de considérations particulières à avoir avec des bricoles dont l'influence sur le système se situe largement après la virgule.
    Un classement, ce n'est pas un catalogue, ça ne se fait pas en regardant les choses au microscope.
    C'est comme une carte, à l'échelle de l'Europe, on n'y met pas ton village, ni ta maison.

    Pense un peu que si Jupiter était placé dans la ceinture de Képler, par cette définition, ce ne serait plus une planète, ce serait une planète naine ! Si c'est pas ambiguë comme définition...
    Tu penses mal et tu raisonnes de travers : si Jupiter était placé dans la zone de Kuiper (et pas de Képler* ), il y aurait créé une zone de vide en éjectant de son tore d'influence gravitationnelles presque toutes les bricoles qui s'y trouvent, ç'aurait fait de cette zone 2 zones distinctes auxquelles Jupiter n'appartiendrait évidemment pas.
    Si tu ne raisonnes pas en termes de masse et de mécanique, ça donne des arguments niveau salon de coiffure

  6. #65
    Pyjam

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Tu penses mal et tu raisonnes de travers : si Jupiter était placé dans la zone de Kuiper (et pas de Képler* ), il y aurait créé une zone de vide en éjectant de son tore d'influence gravitationnelles presque toutes les bricoles qui s'y trouvent, ç'aurait fait de cette zone 2 zones distinctes auxquelles Jupiter n'appartiendrait évidemment pas.
    Si tu ne raisonnes pas en termes de masse et de mécanique, ça donne des arguments niveau salon de coiffure
    En effet, c'est Kuiper et non Képler.
    Mais tu te gourres. Même Jupiter, là où il est n'a pas nettoyé son orbite. C'est plein d'astéroïdes troyens qui ont la même orbite.

    De toutes façons, le fond du problème est toujours le même : on a inventé cette définition pour qu'il n'y ait pas des milliers de planètes.

    Cette distinction purement sémantique n'a aucun intérêt. Ce n'est pas parce qu'on refuse à ces corps le statut de planète qu'ils vont disparaître. Ils restent toujours des blocs de roches et de glaces sphériques de grande taille, présents par milliers. Dans l'esprit des gens, ce sont des planètes. C'est une évidence qu'aucune définition torturée ne changera.

  7. #66
    OKO

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Pyjam Voir le message
    Mais tu te gourres. Même Jupiter, là où il est n'a pas nettoyé son orbite. C'est plein d'astéroïdes troyens qui ont la même orbite.
    Encore une fois, c'est n'importe quoi.
    CORPS DOMINANT tu comprends ça ?
    Quand je te lis, je me rend compte que t'as du lire une seule fois la définition en 10 secondes, quand elle est sortie, et que t'as tout oublié depuis.

    Relis là, comprend la, et arrêtes de l'interpreter a ta sauce approximative, merci.

    De toute façon, Jupiter n'aurait PAS PU se former dans la ceinture de Kuiper, alors n'invente pas des choses impossibles pour justifier ta position.

    Si tu veux debattre scientifiquement, fait le avec des arguments scientifique et non avec des mauvaises interpretations de la théorie.

  8. Publicité
  9. #67
    Pyjam

    Angry Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Je t'en prie ! C'est toi qui n'a pas lu la définition :
    (1) A "planet"1 is a celestial body that (a) is in orbit around the Sun, (b) has sufficient mass for its self-gravity to overcome rigid body forces so that it assumes a hydrostatic equilibrium (nearly round) shape, and (c) has cleared the neighbourhood around its orbit.
    A aucun moment, il n'est dit que la planète est le corps DOMINANT de son orbite.

    Tu peux relire toi-même la définition sur le site de l'iAU :
    http://www.iau2006.org/mirror/www.ia...603/index.html

  10. #68
    Jean-Luc P

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    au sujet des troyens : quasiment toutes les planètes en ont aux points de Lagrange. Il s'agit de points d'équilibre du système Soleil-planète, quinne peuvent pas être "nettoyés" par l'influence gravitationnelle d'une planète.

    Quant à Cruithne dont j'ai découvert hier l'existence, elle semble avoir une orbite (méta?)stable en résonnace qui est un cas voisin des points de Lagrange.
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

  11. #69
    hydrelisk

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Pyjam Voir le message
    Je t'en prie ! C'est toi qui n'a pas lu la définition :

    A aucun moment, il n'est dit que la planète est le corps DOMINANT de son orbite.

    Tu peux relire toi-même la définition sur le site de l'iAU :
    http://www.iau2006.org/mirror/www.ia...603/index.html
    C'est ce que signifie le point (c) je pense... (une importance suffisante pour réograniser son environnement... car il faut pas oublier que "nettoyer" n'est pas la meme chose que "être dans une zone nettoyé".. Il y a un sens actif important)

  12. #70
    hydrelisk

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    N'étant pas habitué aux résolutions scientifiques j'ai quelques doutes, mais on dirait que pas grand monde n'a fait attention à la résolution 5B non? (le communiqué déjà donné ne parle que de la 5A mais ici on en parle)

    Resolution 5A
    The IAU therefore resolves that planets and other bodies in our Solar System be defi ned into three distinct categories in the
    following way:
    (1) A planet1 is a celestial body that (a) is in orbit around the Sun, (b) has suffi cient mass for its self-gravity to overcome rigid
    body forces so that it assumes a hydrostatic equilibrium (nearly round) shape, and (c) has cleared the neighbourhood around its orbit.
    (2) A dwarf planet is a celestial body that (a) is in orbit around the Sun, (b) has suffi cient mass for its self-gravity to overcome
    rigid body forces so that it assumes a hydrostatic equilibrium (nearly round) shape2, (c) has not cleared the neighbourhood around its
    orbit, and (d) is not a satellite.
    (3) All other objects3 orbiting the Sun shall be referred to collectively as “Small Solar System Bodies”.
    1 The eight planets are: Mercury, Venus, Earth, Mars, Jupiter, Saturn, Uranus, and Neptune.
    2 An IAU process will be established to assign borderline objects into either dwarf planet and other categories.
    3 These currently include most of the Solar System asteroids, most Trans-Neptunian Objects (TNOs), comets, and other small bodies.


    Resolution 5B
    Insert the word “classical” before the word “planet” in Resolution 5A, Section (1), and footnote 1. Thus reading:
    (1) A classical planet1 is a celestial body . . .
    and
    1 The eight classical planets are: Mercury, Venus, Earth, Mars, Jupiter, Saturn, Uranus, and Neptune.
    IAU Resolution: Pluto


    Resolution 6A
    The IAU further resolves:
    Pluto is a dwarf planet by the above defi nition and is recognized as the prototype of a new category of trans-Neptunian objects.


    Resolution 6B
    The following sentence is added to Resolution 6A:
    This category is to be called “plutonian objects.”
    Pour cux qui sont choqués par l'opposition de planètes naines à planètes, je crois que c'est réglé (mais comme "planètes" sera toujours utilisé pour "planètes classiques" je pense, ça ne change pas grand chose... Enfin si: maintenant "planètes" ne veut plus rien dire seul )

  13. #71
    Pyjam

    Exclamation Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    La proposition 5B a été rejetée contrairement à ce que dit la nouvelles de Futura Science.

    Elle n'est pas dans le communiqué de l'IAU :
    http://www.iau2006.org/mirror/www.ia...603/index.html

    La 6B n'y est pas non plus.

  14. #72
    hydrelisk

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Pyjam Voir le message
    La proposition 5B a été rejetée contrairement à ce que dit la nouvelles de Futura Science.

    Elle n'est pas dans le communiqué de l'IAU :
    http://www.iau2006.org/mirror/www.ia...603/index.html

    La 6B n'y est pas non plus.
    OK mea culpa, je pensais que le pdf était postérieur (et en fait ils parlent de vote à venir..)
    Dernière modification par hydrelisk ; 25/08/2006 à 15h12.

  15. Publicité
  16. #73
    Pyjam

    Lightbulb Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    J'ai trouvé un document sur les fondements théoriques de la définition nouvelle d'une planète.

  17. #74
    DonPanic

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Pyjam
    il y aurait créé une zone de vide en éjectant de son tore d'influence gravitationnelles presque toutes les bricoles
    Mais tu te gourres. Même Jupiter, là où il est n'a pas nettoyé son orbite. C'est plein d'astéroïdes troyens qui ont la même orbite.
    Il y a un presque qui ouvrait à quelques exceptions, figure-toi

    Citation Envoyé par Pyjam
    on a inventé cette définition pour qu'il n'y ait pas des milliers de planètes.
    Quelle claivoyance !
    Faut pas mater les détails et aller à l'essentiel
    Pluton et son copain sont deux bidules contraints par Neptune à lui céder le passage, les vraies planètes savent se faire respecter par les sous-fifres
    Cependant les planètes ne se rapprochent jamais aussi près comme illustre le diagramme suivant. Quand Neptune passe ce point la résonance maintient une séparation angulaire et Pluton reste près de 30 au derrière Neptune.
    Le vrai point de rapprochement se trouve à l’opposé de l’orbite. Neptune « dépasse » toujours Pluton quelques 30 ans après que celui-ci est à son aphélie.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Pluton_(plan%C3%A8te)

  18. #75
    Invité o24
    Invité

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Pluton et son copain sont deux bidules contraints par Neptune à lui céder le passage, les vraies planètes savent se faire respecter par les sous-fifres
    Il n'y a pas de sous-fifres dans l'espace !

    Les adversaires de cette résolution de l'UAI ont une arme terrible en main, si ils savent être patients : la sonde New Horizons ! Si la mission est un succès et nous envoie de belles images de Pluton, Charon et leurs 2 satellites découverts il y a peu, on pourra remettre l'affaire sur la selette. Rendez-vous dans neuf ans... Cette décision d'hier est la dernière salve d'un combat d'arrière-garde du vieux Système solaire avec une poignée de planètes. Pluton, Sedna et Cie, l'avenir est à nous !

  19. #76
    DonPanic

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Il n'y a pas de sous-fifres dans l'espace !
    Y a des rachos, c'est tout pareil
    Citation Envoyé par Opopanax
    Pluton, Sedna et Cie, l'avenir est à nous !
    Et bienvenue chez les nabots

  20. #77
    verpin

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Que de passion pour pas grand chose...
    C'est pourtant pas compliqué, les 8 planètes sont pratiquement seules sur leur orbites(les autres machins y gravitant sont des chouïas négligeables).
    Par contre Pluton est très loin de dominer son environnement, elle appartient visiblement à une classe d'objets différentes: ceux de la ceinture de Kuiper.
    L'appellation "planète naine" pour ceux-ci n'est peut-être pas très heureuse, mais elle a le mérite de placer les nouveaux corps dans une catégorie qui ne soit pas un "fourre-tout".
    Bon, ce qui est sûr, c'est que si on se mettait à trouver un corps de la taille de Mars dans la ceinture de Kuiper ça relancerait le débat.

  21. #78
    DonPanic

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par verpin
    Que de passion pour pas grand chose...
    Citation Envoyé par DonPanic
    Perso, je pense qu'il y a le Soleil, 8 planètes majeures et le reste à diviser suivant des catégories à déterminer, parce que ce qui paralyse les vraies décisions et focalise les débats, c'est le statut de Pluton et rien que lui, et sauté ce verrou, on aura des planètes majeures, des mineures, et le reste de caillasses et autres amas verglacés avec des tronches d'accidentés de la route
    Digèrent pas que j'avais eu le bon diagnostic et le bon pronostic
    Y chipotent comme ils peuvent...

    L'appellation "planète naine" pour ceux-ci n'est peut-être pas très heureuse, mais elle a le mérite de placer les nouveaux corps dans une catégorie qui ne soit pas un "fourre-tout".
    Bah, ça n'est pire que de dire que Céres et Sedna sont des plutons si "pluton" avait aussi désigné une classe d'objets. Mythologiquement parlant, ça devenait scabreux.

  22. Publicité
  23. #79
    Pyjam

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    parce que ce qui paralyse les vraies décisions et focalise les débats, c'est le statut de Pluton et rien que lui
    De quelles vraies décisions paralysées parles-tu, stp ?

  24. #80
    OKO

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Y avait quand même un moyen simple de segmenter planètes classiques et planètes naines =>
    considerer que les planètes classiques ont le centre de gravité de leur système orbital local sous leur surface, et que les planètes naines sont celles qui ont un centre de gravité de leur système orbital a l'exterieur de la planète principale.
    de cette façon on pouvait les classer a distance rien qu'avec leur trajectoires ...

    Selon cette définition, Pluton serait aussi retrogradée au rang de planète naine il me semble.

  25. #81
    Pyjam

    Question Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Tu es sûr que c'est simple ? Je n'ai rien compris. Stp, que signifie :
    Citation Envoyé par OKO Voir le message
    les planètes naines sont celles qui ont un centre de gravité de leur système orbital a l'exterieur de la planète principale.

  26. #82
    DonPanic

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Pyjam
    De quelles vraies décisions paralysées parles-tu, stp ?
    C'était "Combien de planètes compte notre Système Solaire", pour le cas où tu ne l'aurais remarqué

    Citation Envoyé par OKO
    Y avait quand même un moyen simple de segmenter planètes classiques et planètes naines
    Ouais, vu Titan, on pourrait dire qu'une planète moins massive que le plus massif satellite de planète est une planète naine du système planétaire étudié

  27. #83
    lyfo

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par AUBERT Dominique Voir le message
    Quel est le sens de cette classification arbitraire ?
    La Nature n'en aura cure et cela n'empêchera pas ces objets d'exister avec l'homme ou sans l'homme.

    Retirer des manuels scolaires Pluton, limiter la liste strictement à 8 planètes est assez négatif et nous créons une limite haute à des séries de corps relativement importants tant du point de vue scientifique qu'historique (bien sûr c'est un astéroïde vu par les spécialistes du genre – mais historiquement… pas tout à fait…).
    On dirait une dérive inconsciente sectaire
    Entièrement d'accord!
    D'ailleurs dans de nombreuses années de cela, lorsqu'on sera revenus sur cette définition (en en proposant une autre), et lorsqu'on ouvrira un manuel des années 2007, on ne pourra que constater voire rire de l'ignorance de l'homme en ces temps là! Quelle leçon d'histoire finalement! Le même effet, cela nous fait de nous plonger dans les manuels scolaires anciens : on a l'impression que l'homme affirme tant de choses avec tant de certitude alors que la réalité est loin d'être figée. Et surtout on se sent bien plus intelligent parce qu'on en sait beaucoup plus mais finalement en transposant cette situation on est tout à fait dans le même cas.
    C'est questionner la Verité, l'Histoire et l'Intelligence.
    C'est montrer que l'intelligence n'est pas une somme de connaissances et ce qu'il me semble le plus important c'est l'Acte en lui-même: celui de remettre en cause une définition et d'en proposer une autre (dommage que cette définition semble un peu ridicule, 'elle tire un peu vers le bas', pas vraiment progressif, mais la vie est faite de 'hauts' et de 'bas'). Il ne faut pas s'inquiéter outre mesure, cette définition finira par être remplacée. En attendant on peut continuer de dire à nos enfants que Pluton semble être une planète un peu bizarre par rapport à la définition qu'on en donne actuellement.

  28. #84
    Senec

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Pour Bruno,

    Qui est savant et qui est ignorant ?
    Il ne suffit pas de mépriser pour être dans la vérité.

  29. Publicité
  30. #85
    Invité o24
    Invité

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Ouais, vu Titan, on pourrait dire qu'une planète moins massive que le plus massif satellite de planète est une planète naine du système planétaire étudié
    ça nous enlève Mercure du monde des planètes !

  31. #86
    DonPanic

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par lyfo
    Entièrement d'accord!
    D'ailleurs dans de nombreuses années de cela, lorsqu'on sera revenus sur cette définition (en en proposant une autre), et lorsqu'on ouvrira un manuel des années 2007 (...)
    La critique virtuelle de nos descendants et successeurs, en voilà un argument béton
    On s'en soucie moins quand il s'agit de leur laisser une planète de daube ou simplement le financement des retraites ou le démantèlement des centrales nucléaires

    Citation Envoyé par Pyjam
    Il n'est pas impossible que dans les manuels scolaires Américains, Pluton figure encore longtemps comme Planète…
    By cheese US !
    Ceux-là, ils auraient bien volontiers bloqué définitivement sur 12 planètes, ç'aurait été si télévangélistiquement beau comme nombre

  32. #87
    invité576543
    Invité

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Ouais, vu Titan, on pourrait dire qu'une planète moins massive que le plus massif satellite de planète est une planète naine du système planétaire étudié
    Bonjour,

    Cela laisse penser que Titan est le plus massif des satellites. Il me semble que ce titre revient (de peu, certes) à Ganymède, non?

    Cordialement,

  33. #88
    DonPanic

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Salut
    Citation Envoyé par mmy
    Cela laisse penser que Titan est le plus massif des satellites. Il me semble que ce titre revient (de peu, certes) à Ganymède, non?
    C'est vrai qu'on l'oublie, çui-là...
    Une raison de plus pour Pluton d'avoir la honte dêtre racho ?


    Citation Envoyé par Opopanax
    ça nous enlève Mercure du monde des planètes !
    Pas du tout:
    Masse Mercure=3,302×10^23 kg>Masse Titan=1,346 x 10^23 kg
    mais c'est souvent dans ce sujet que critique virulente des astronomes va de paire avec incompétence ou données approximatives

  34. #89
    DonPanic

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par mmy
    Cela laisse penser que Titan est le plus massif des satellites. Il me semble que ce titre revient (de peu, certes) à Ganymède, non?
    Masse Ganymède, 1,48 10^23 kg est effectivement supérieure à celle de Titan

  35. #90
    Pyjam

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Citation Envoyé par Pyjam
    De quelles vraies décisions paralysées parles-tu, stp ?
    C'était "Combien de planètes compte notre Système Solaire", pour le cas où tu ne l'aurais remarqué
    Ridicule !

    La réalité physique, découverte au cours des dix dernières années, c'est que le système solaire contient des centaines de planètes. Certaines plus petites que d'autres. Vouloir se rappeler de seulement huit est arbitraire. Vouloir enseigner aux enfants qu'il n'y en a que huit est scandaleux.

    Cette classification ne sert aucun dessein. Imaginez si l'on avait classé les créatures vivantes en : animaux et animaux nains Il est bien plus pertinent de dire qu'il y a des mammifères, des reptiles, des oiseaux, des poissons, des insects...

    Les classifications des planètes dans Star Trek est plus pertinente que la définition scientifique ! Quelle honte !

Page 3 sur 6 PremièrePremière 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. alignement des planetes du systeme solaire
    Par barbatruc dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/05/2007, 14h48
  2. le positionnement des planètes dans le système solaire
    Par Chun de Sanax, comte byte dans le forum Archives
    Réponses: 11
    Dernier message: 20/05/2006, 11h34