Page 4 sur 6 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 166

Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...



  1. #91
    DonPanic

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Pyjam Voir le message
    Ridicule !

    La réalité physique, découverte au cours des dix dernières années, c'est que le système solaire contient des centaines de planètes. Certaines plus petites que d'autres. Vouloir se rappeler de seulement huit est arbitraire. Vouloir enseigner aux enfants qu'il n'y en a que huit est scandaleux.

    Cette classification ne sert aucun dessein. Imaginez si l'on avait classé les créatures vivantes en : animaux et animaux nains Il est bien plus pertinent de dire qu'il y a des mammifères, des reptiles, des oiseaux, des poissons, des insects...

    Les classifications des planètes dans Star Trek est plus pertinente que la définition scientifique ! Quelle honte !
    C'est pas dans mes habitudes de citer intégralement un message, mais çui-là en vaut le détour de sa mauvaise foi intégrale, son procès d'intention destiné à en appeler aux sentiments plus qu'à la rationalité, cette comparaison à côté de la plaque entre classification du règne animal et d'objets astronomiques qu'il faudrait, selon l'auteur, classer en lignées évolutives, et ce, sans considération de masse ou de trajectoire...
    Il sera enseigné aux enfants que le système solaire tel que l'on le connait comporte 8 planètes principales et un nombre indéterminé de planètes secondaires qualifiées de naines, et toute une classe d'objets à considérer comme des nuages de débris d'accrétion
    Bref, que de vertueuses indignations à faire partager avec tout le lectorat de Gala
    Dernière modification par DonPanic ; 26/08/2006 à 11h34.

  2. Publicité
  3. #92
    Pyjam

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Tu n'apportes toujours aucune réponse au problème de fond :
    - à quoi sert cette classification ?
    - pourquoi une fraction des astronomes est-elle perturbée à l'idée qu'il existe des centaines de planètes ?

    Le débat avancera lorsque tu apporteras des réponses à ces questions.

  4. #93
    invité576543
    Invité

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Pyjam Voir le message
    Tu n'apportes toujours aucune réponse au problème de fond :
    - à quoi sert cette classification ?
    A quoi sert le mot "planète"? A quoi sert un mot, plus généralement? Réponds à ces questions, et tu auras la réponse à la tienne.

    - pourquoi une fraction des astronomes est-elle perturbée à l'idée qu'il existe des centaines de planètes ?
    Ils ne sont pas perturbés. Et ce qui existe ou n'existe pas n'est en rien influencé par la définition de mots. Confondre l'existence d'objets avec les étiquettes que l'on y affuble, drôle d'idée...

    Simplement, c'est agaçant d'utiliser des mots sans savoir ce que le mot veut dire. Le mot "planète" est nécessairement défini par une convention. Convention humaine, qu'il faut bien établir si on veut que le mot soit utilisable à des fins de communications.

    La solution à 8 est simple et de bon goût, a toutes les chances d'être stable. Du point de vue usage pratique dans la communication, le seul point de vue qui ait un sens quand on discute vocabulaire, la définition limitant à 8 ne pose strictement aucun problème. Les alternatives, elles, oui.

    Cordialement,

  5. #94
    Pyjam

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par mmy Voir le message
    La solution à 8 est simple et de bon goût, a toutes les chances d'être stable. Du point de vue usage pratique dans la communication, le seul point de vue qui ait un sens quand on discute vocabulaire, la définition limitant à 8 ne pose strictement aucun problème. Les alternatives, elles, oui.
    Cette définition me pose quelques problèmes. Par exemple, je ne sais pas si les objets épars découverts comme Sedna sont ou non des planètes. Sedna est assez grosse pour être sphérique mais on ignore si c'est un objet dominant sur son orbite ou pas.

    De même, je trouve difficile d'affirmer que cette définition puisse s'appliquer aux systèmes planétaires des autres étoiles. On connaît déjà des systèmes où deux planètes géantes sont très proches de l'étoile. Peut-on considérer que ces objets dominent leur orbite ?

    Même au sein de notre système : Mercure et Vénus sont séparés de seulement 0,3 UA. Ces objets ont-ils nettoyé leur orbite alors que vu de Pluton, ils sont collés l'un à l'autre ?

    Croire que Pluton et Orcus sont sur la même orbite parce qu'ils ont des demi-grands axes similaires est erroné. Ces deux corps ne sont pas du tout sur le même plan orbital. En conséquence, il n'y a aucun moyen pour ces deux corps de fusionner. Il serait donc litigieux d'affirmer que Pluton n'a pas nettoyer son orbite parce qu'un objet aussi gros qu'Orcus si trouve.

    Quand à ceux qui parlent de la proximité de Pluton et de 2003 UB313 (alias Xena), ils se fourvoyent encore davantage. Xena est aussi éloigné de Pluton que Pluton l'est de la Terre. On ne peut pas dire qu'ils partagent la même orbite du tout.

    Je ne suis pas un sentimental qui souhaitent voir Pluton garder son statut de planète pour des raisons historiques mais parce que c'est bien un objet sphérique orbitant le Soleil. C'est ainsi que tout le monde comprend le sens du terme planète et c'est sûrement la définition la plus universelle possible : c'est celle qui permet d'affirmer que les corps découverts autour des autres étoiles comme du Soleil sont bien des planètes.

  6. #95
    DonPanic

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Pyjam
    Tu n'apportes toujours aucune réponse au problème de fond :
    - à quoi sert cette classification ?
    Le débat avancera lorsque tu apporteras des réponses à ces questions.
    Le débat avancera et prendra fin dès lors que tu auras compris qu'on décrit un système dynamique par ordre de l'influence des éléments dans le système de par leur masse, que les grandeurs et ordres de grandeur choisis et utilisés par les praticiens d'une discipline se discutent entre soi ne sont pas des trucs qu'on soumet au jugement ni verdict d'un tribunal populaire, encore moins à l'avis des tribuns du peuple.

  7. #96
    Invité o24
    Invité

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Masse Mercure=3,302×10^23 kg>Masse Titan=1,346 x 10^23 kg
    mais c'est souvent dans ce sujet que critique virulente des astronomes va de paire avec incompétence ou données approximatives
    ça va, on se calme ! Merci de traiter les gens d'incompétents. J'ai confondu taille et masse. On peut pas faire d'erreur ? Par exemple, FS n'a pas corrigé son erreur sur la résolution 5b non adoptée...

    Mercure est plus petite que Titan et Ganymède, ça pourrait justifier son retrait des planètes si on applique à la taille votre logique de masse. Et pourquoi ne pas l'appliquer à la taille, hein ?

    A propos de données approximatives : les planètes "rachos", c'est très détaillé et très scientifique. Il y aurait dans le Système solaire des astres dignes d'intérêt, nommés planètes, et des astres rachitiques, des "bidules", des minables sans intérêt. Voila de le belle compétence en astronomie.

  8. Publicité
  9. #97
    DonPanic

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Pyjam
    Même au sein de notre système : Mercure et Vénus sont séparés de seulement 0,3 UA. Ces objets ont-ils nettoyé leur orbite alors que vu de Pluton, ils sont collés l'un à l'autre ?
    Ce qui compte n'est pas en soi la distance au Soleil ou leurs distances respectives, ce qui compte est le champ de gravitation solaire. Les distances sur une échelle en f(1/x²) ne représentent pas du tout la même chose qu'une échelle en f(x), c'est encore un argument à côté de la plaque


    Citation Envoyé par Opopanax
    Mercure est plus petite que Titan et Ganymède, ça pourrait justifier son retrait des planètes si on applique à la taille votre logique de masse. Et pourquoi ne pas l'appliquer à la taille, hein ?
    Parce qu'en mécanique céleste, pour le système solaire, le plus important est la masse des objets, et la taille est un détail
    Merci de traiter les gens d'incompétents
    C'est quand l'argumentation relève de l'incompétence que ça s'applique, bien évidemment.

  10. #98
    invité576543
    Invité

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Pyjam Voir le message
    c'est bien un objet sphérique orbitant le Soleil. C'est ainsi que tout le monde comprend le sens du terme planète et c'est sûrement la définition la plus universelle possible

    Certainement pas. Cette définition approximative marche (par exemple) pour

    * Cérès

    * une balle de ping-pong si quelqu'un s'amuse à en balancer une en orbite autour du Soleil

    * la Lune (1)

    * une balle ping-pong (encore), mais sur la Terre (2)

    Et il n'est pas vrai que tout le monde considère ces objets comme des planètes.

    Quoi qu'on fasse, une définition d'un mot est le résultat d'une CONVENTION. Dans une humanité bien organisée, une convention est établie et maintenue par un comité. Dans le cas qui nous occupe, le comité est claire. D'où la seule proposition pratique, scientifique, opérationnelle, etc., qui est:

    Planète: Tout objet décidé comme étant une planète par l'UIA

    Les non participants à l'UIA peuvent discuter tout leur saoul, ça ne changera rien à cette définition!

    Cordialement,

    (1) Oui, la Lune est tout autant en orbite autour du Soleil que la Terre...

    (2) Ibidem, tout objet sur Terre est en orbite autour du Soleil...

  11. #99
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Pyjam Voir le message
    La réalité physique, découverte au cours des dix dernières années, c'est que le système solaire contient des centaines de planètes. Certaines plus petites que d'autres. Vouloir se rappeler de seulement huit est arbitraire. Vouloir enseigner aux enfants qu'il n'y en a que huit est scandaleux.

    Je ne vois pas ce qu'il y a de scandaleux la dedans; on m'a toujours dis, jusqu'il y a peu qu'il y avait 9 planètes dans le système solaire et une ceinture d'astéroïdes qui sont entre Mars et Jupiter. Si on voulait chercher les détails; cette ancienne définition est encore plus fausse que ce que l'on pourrait dire actuellement. 1. il n'y a pas de définition claire de planète (sauf que : elles sont au nombres de 9 !!) et 2. les corps de tailles inférieures sont 'tous' compris entre Mars et Jupiter, ce qui est complètement faux, même avec des connaissances datant de plusieurs dizaines d'années !. Alors tu peux dire à tes gosses qu'il y a 189 planètes...ah non 190, non 191 maintenant.... planètes dans le système solaire; certains ont déjà du mal a retenir les 8 monstres principaux alors tes cailloux que personnes ne verra jamais....

    Et c'est en partie sur ce dernier point que je voulais aboutir; que les spécialistes du domaines s'arrachent les cheveux avec une classification nécessaire au bon fonctionnement de leur science, ok. Mais à part les 8 planètes principales (qui sont d'un point de vue amateur, les seuls astres facilement observables), est-il vraiment nécessaire de se compliquer la vie en y ajoutant des astres qui ne représente quelque chose que pour ceux qui s'intèresse vraiment au domaine et qui instinctivement, comprendront approximativement de quelle catégorie d'astre il s'agit. Personellement, on m'a toujours présenté Pluton comme planète, je les toujours considéré quand même comme un gros objet échappé de la ceinture de Kuiper.

    Citation Envoyé par Pyjam Voir le message
    Cette classification ne sert aucun dessein. Imaginez si l'on avait classé les créatures vivantes en : animaux et animaux nains Il est bien plus pertinent de dire qu'il y a des mammifères, des reptiles, des oiseaux, des
    poissons, des insects...

    Aristote l'a fait au début, pour débrouiller la classification du vivant (rampants, marcheurs, aquatiques....). mais cet argument de comparaison n'est pas très valable car il peut être pris dans les deux sens. (et que, comme DonPanic le fait justement remarqué, comparé le vivant et le système solaire est un peu stérile).
    En exagéreant, Si l'on rassemblait tout les objets répondant à un seul critère sous le terme de planète, quel serait l'équivalent vivant ?....ce serait de dire : "Arrètons nous aux : régne animal, végétal et protistes, ce n'est pas la peine de compliquer davantage les choses puisque de toute façon ils sont tous fait de C, H, O,et N !"

    Citation Envoyé par Pyjam Voir le message
    Tu n'apportes toujours aucune réponse au problème de fond :
    - à quoi sert cette classification ?
    - pourquoi une fraction des astronomes est-elle perturbée à l'idée qu'il existe des centaines de planètes ?
    En fait, il s'agit un peu d'une seule et même question. Une classification cherche à simplifier, à structurer un système complexe. Si les astrophysiciens cherchent à classer tout ça, c'est parce que ça manquait de clareté. Maintenant, une définition a été posée et les différents objets ont été mis dans leurs cases respectives. Et lorsque l'on parle d'une catégorie, on ne parle plus de centaines d'objets allant du diamètre jovien aux poussières trans-neptuniennes mais de catégories bien précises qui s'il le faut (je ne pense pas celà nécessaire ici), sont définies arbitrairement. Alors, il est évident qu'il y aura toujours des objets litigieux à cheval sur deux catégories mais je te mets au défi de trouver une seule classification en sciences naturelles ou les différents corps peuvent être tous classés de manière indiscutable.

    Cordialement,

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  12. #100
    Rincevent

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    une news relatant des avis d'astronomes professionnels...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  13. #101
    Pyjam

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Une autre news sur des avis divergents qui montre que le débat n'est pas clos même au sein des astronomes professionnels.

  14. #102
    Invité o24
    Invité

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    Jcertains ont déjà du mal a retenir les 8 monstres principaux alors tes cailloux que personnes ne verra jamais....
    On les verra en 2015 avec la sonde New Horizon !

    Il faut aussi arrêter de parler de cailloux, ce qui sous-entend "ça ne m'intéresse pas donc ça vaut rien".

    Les partisans de la résolution de l'UAI ont beau dire ce qu'ils veulent, il ne sera jamais logique d'appeler "planète" un objet et de dire ensuite que ce n'est pas une planète. Si les planètes naines ne sont pas des planètes, il fallait leur donner un autre nom. C'est bien que quelque part, l'UAI n'a pas osé exclure vraiment Pluton et Cie des "planètes". Au niveau des mots, la décision de l'UAI est totalement bancale.

    L'usage fera des "planètes naines" des planètes tant que le mot sera employé, car quelques centaines d'astronomes ne peuvent pas imposer à tout le monde l'emploi d'un mot à contre-sens.

  15. Publicité
  16. #103
    invité576543
    Invité

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Rincevent Voir le message
    une news relatant des avis d'astronomes professionnels...
    Bonjour,

    News d'ailleurs intéressant à un autre titre... Les astronomes pinaillent sur un terme, et les journalistes mettent des bourdes de première en l'expliquant, pour le bénéfice de l'instruction de tous, peut-être?

    Au moins deux dans celle-la.

    Le titre! Pluton exclu du système solaire, c'est nouveau et intéressant...

    Ensuite, on apprend que les planètes peuvent se classer "par leur poids" (j'ose penser que c'est le traducteur ou le journaliste qui a introduit la bourde...)

    On se demande quel intérêt de discuter s'il faut apprendre à tous s'il y a 8, 9 ou 12 planètes, quand de toute manière on lit des bourdes pareilles à longueur de journaux...

    Cordialement,

  17. #104
    invité576543
    Invité

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Opopanax Voir le message
    L'usage fera des "planètes naines" des planètes tant que le mot sera employé, car quelques centaines d'astronomes ne peuvent pas imposer à tout le monde l'emploi d'un mot à contre-sens.
    Effectivement, c'est l'usage qui fixe l'emploi des mots, y compris leur emploi à contre-sens.

    La liste de mots dont l'usage courant est à contre-sens est longue, très longue. Le langage est intrinsèquement démocratique, et est à l'échellle de la connaissance moyenne.

    Maintenant, les sens et contre-sens dus à l'usage ne sont en rien une preuve de rationalité. Ils sont adaptés à tout le monde, et rarement aux spécialistes du domaine.

    Si on veut comprendre le système solaire un peu moins que superficiellement, les mots n'ont pas une grande importance. Et ici, le peu d'importance qu'a le mot "planète" fait que la décision de l'UAI est correcte: pour ceux qui vont plus loin qu'un bête chiffre, comprendre que le système solaire contient les KBO et la relation entre Pluton et les KBO est bien plus important que le mot "planète". Ainsi, ne pas inclure Pluton comme planète permet de mieux aborder l'étude non superficielle du système solaire. L'usage du mot "planète" par ceux qui restent à une compréhension minimale et superficielle du système solaire (= tout le monde moins epsilon) est sans grand intérêt pour l'astronomie elle-même.

    Cordialement,

  18. #105
    Pyjam

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Je suis complètement d'accord avec ton dernier message mais sans doute pas sur les moyens d'arriver à une compréhension du système solaire.

    Pour résumer, notre désaccord vient du fait que certains considèrent le terme planète comme un terme générique désignant un objet naturel sphérique orbitant autour du Soleil (charge aux astronomes de décliner ce terme en catégories de planètes); pour les autres, une planète est un type d'objet spécifique, un sous-ensemble très réduit de corps orbitant le Soleil.

    De mon point de vue, l'Union Astronomique Internationale n'a pas la compétence pour modifier la définition d'un terme usuel comme planète. Ce mot a une signification universelle qui n'appartient pas à un corps de métier spécifique. Elle est libre en revanche de créer toutes sortes de termes appropriés comme plutino, pluton, ou cubewano.

    Je ne crois pas que les participants à cette discussion changeront d'opinion.
    Dernière modification par Pyjam ; 26/08/2006 à 14h56.

  19. #106
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Pyjam Voir le message
    Pour résumer, notre désaccord vient du fait que certains considèrent le terme planète comme un terme générique ...; pour les autres, une planète est un type d'objet spécifique...

    De mon point de vue, l'Union Astronomique Internationale n'a pas la compétence pour modifier la définition d'un terme usuel comme planète. Ce mot a une signification universelle qui n'appartient pas à un corps de métier spécifique.
    Je suis tout à fait d'accord avec toi; le problème avec cette définition, c'est que l'on veut imposer des considérations scientifiques à l'ensemble de la population qui somme toutes, se fout pas mal de savoir si il y a 8, 9 ou plus planètes s.s. dans notre système solaire.

    Pour reprendre un autre équivalent (plus dans ma spécialité) en géologie; il existe de nombreux termes qui possèdent au niveau scientifique une définition précise (un exemple : sable = roche sédimentaire détritique non cohérente dont les particules ont des tailles comprises entre 63µm et 2mm). On peut toujours essayer de faire comprendre ça a la population, premièrement, ils ne comprennent qu'à moitié ce que ça veut dire; deuxièment, ça n'a pas d'application pour eux. Je pense que cette définition de planète est a prendre de la même manière.

    L'IAU peut définir le mot planète comme toute science définit les mots qu'elle utilise mais cette commision n'a pas le droit (en tout cas pas le pouvoir) d'imposer à la population l'utilisation du terme scientifiquement exact. Et dans cette polémique, une fois de plus, les médias n'y sont pas simples spectateurs....

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  20. #107
    DonPanic

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Pyjam
    Une autre news sur des avis divergents qui montre que le débat n'est pas clos même au sein des astronomes professionnels.
    "The scientific investigation of Pluto remains an important component of our effort to understand the processes that shaped the outer solar system, even if some of the objects in that region defy our efforts to categorize them. The New Horizons mission remains as viable as ever because it will provide the initial reconnaissance of one of the solar system's newly discovered frontiers.
    Faut vraiment être parano pour prendre prétexte d'un changement de nomenclature pour avoir peur d'une perte d'intérêt pour la connaissance de Pluton et du système solaire en général. On n'a pas suivi les découvertes des sondes expédiées sur Titan avec moins d'intérêt parce que n'est "qu'un" satellite de Saturne.

    Et il s'agit d'une classification concernant le système solaire. Si on découvre un système autour d'une étoile bien massive avec des planètes plus massives en moyenne, la masse pour y être considére comme planète secondaire pourrait changer.


    Citation Envoyé par Pyjam
    Pour résumer, notre désaccord vient du fait que certains considèrent le terme planète comme un terme générique désignant un objet naturel sphérique orbitant autour du Soleil (charge aux astronomes de décliner ce terme en catégories de planètes); pour les autres, une planète est un type d'objet spécifique, un sous-ensemble très réduit de corps orbitant le Soleil.
    Non, c'est ta façon de voir les choses, ça, ce que tu prétends être la première définition de planète, cite moi un astronome qui n'exclut pas qu'une météorite ou une comète soient grossomodo sphèriques du fait d'un état passé liquide ou visqueux et(/ou) peu perturbé par des collisions ultérieures tout en continuant de les appeler comme telles et sans leur attribuer le nom de planète pour autant.

    Citation Envoyé par Pyjam
    Ce mot a une signification universelle
    Hé bien, ça n'a jamais été celle que tu as opposée comme étant tout objet sphèrique naturel, quelleque soient ses masses et dimensions, orbitant autour du Soleil.
    Et soit dit en passant, la moitié des Français ont consulté, consultent l'horoscope, et pour eux, les Planètes, c'est ce qui influence leur destin, alors tu penses bien que le bout de caillou ou de glace sphèrique du nuage de Oort, et même Pluton, ça ne fait pas partie de l'essentiel de leurs préoccupations, comme "quand est-ce qu'on mange ?".
    Mais où on retrouve l'importance de l'influence d'une planète sur le système.

  21. #108
    xleto2

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Hier soir justement, j'ai relu l'Odyssée finale de Clarke, avec Jupiter devenue étoile.

    Mais si, à la place de transformer Jupiter en étoile, les monolithes avaient eu la main un peu lourde, jusqu'à provoquer son effondrement en trou noir.

    Ce trou noir serait toujours en orbite autour du soleil, sans être une étoile.
    Pour la forme, on peut considérer que c'est l'horizon.
    Et ce trou noir n'aurait pas plus de mal que Jupiter pour "dominer" son orbite.

    Alors est-ce qu'une planète pourrait se transformer en trou noir sans perdre son statut de planète ?

    Bon, sans parler de monolithes ni de Jupiter, un trou noir en orbite autour d'une étoile quelconque serait-il une planète acceptable ?

  22. Publicité
  23. #109
    DonPanic

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par xleto2
    un trou noir en orbite autour d'une étoile quelconque serait-il une planète acceptable ?
    A condition d'appeler n'importe quoi planète et dans la marine de saluer tout ce qui bouge en lui disant "mon commandant" et de peindre le reste

  24. #110
    Saam

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Voulez-vous être une p^lanète?
    1°tournez autour d'une étoile,
    2°ayez une forme sphérique,
    3°faites déguerpir loin de votre entourage tous les concurents qui ont une masse supérieure-si vous le pourrez!- ou inférieure à la votre.
    Faites ça et hop, voici une planète de plus!
    Salut

  25. #111
    Invité o24
    Invité

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Au sujet de la dépêche AFP sur l' "exclusion de Pluton du Système solaire", c'est vrai que le titre ne veut rien dire, le "poids" non plus, ainsi que cette phrase d'un astronome :

    « Considérer Pluton comme une planète semblable à la Terre ou à Saturne, c'est comme confondre la taille d'un village et d'une ville »

    La Terre, par rapport à Jupiter, c'est un hameau (si Jupiter est la ville), donc il faudrait considérer comme "planètes" que les géantes...

    Je pense qu'on pouvait à la fois considérer les planètes naines comme des planètes (on aurait pu les appeler "planètes de Kuiper" ou "post-neptuniennes" ou "plutoniennes", par exemple, puisqu'il n'y a pas de critère de taille précisé - donc "naine" n'a rien à faire ici) en les différenciant des 8 "planètes classiques".

    La proposition 5B n'était pas mal, ça mettait une continuité entre toutes les planètes tout en faisant la différence entre les 8 majeures et les post-neptuniennes. Les critères de masse étaient respectés et Pluton replacée dans la famille de Kuiper. Mais ils se sont acharnés à refuser ça et à séparer radicalement Pluton etc... des planètes avec leur contre sens "planètes naines" qui sème le trouble. C'est là que je trouve la décision finale ridicule.

    La proposition 5B aurait été plus facile à enseigner aux écoliers et aux écolières, et aux adultes, parce que le coup des "planètes naines" telles que définies aujourd'hui, ils goberont jamais...

    On parle bien de planètes telluriques, de planètes gazeuses, de "planètes de glace" parfois pour définir Neptune et Uranus, tout en considérant cet ensemble comme des planètes.

    "Planète" doit pouvoir être compris des gens. A charge ensuite à l'uai de définir des sous-catégories plus spécialisées. mais les gens peuvent tout de même comprendre que "le Système solaire comporte des centaines de planètes, dont 8 majeures (rocheuses et gazeuses) et des centaines de planètes glacées lointaines, la plupart du temps plus petites que la plus petite des majeures"

    La science, après tout, s'adresse à la population. C'est les connaissance de l'humanité, notre patrimoine commun. Ne considérons pas que les gens ne comprendront jamais rien et ne s'intéressent à rien...

    Bon, en ce qui me concerne, j'arrête la discussion ici. Même si les avis ne convergent pas tous, ça nous aura permi d'avoir une réflexion sur notre Système solaire, encore en grande partie mystérieux. La mission New Horizon nous réservera peut-être des surprises comme c'est en général le cas quand on explore pour la 1ère fois des objets inconnus de près.

  26. #112
    Pyjam

    Question Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Une question : comment appelle-t-on un corps céleste en orbite autour d'une autre étoile, sphérique, et ayant nettoyé son orbite ?

  27. #113
    DonPanic

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Pyjam Voir le message
    Une question : comment appelle-t-on un corps céleste en orbite autour d'une autre étoile, sphérique, et ayant nettoyé son orbite ?
    A tous les coups, Un aspirateur Hoover

    J'ai bon ?

  28. #114
    DonPanic

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Opopanax
    Au sujet de la dépêche AFP sur l' "exclusion de Pluton du Système solaire", c'est vrai que le titre ne veut rien dire, le "poids" non plus, ainsi que cette phrase d'un astronome :
    « Considérer Pluton comme une planète semblable à la Terre ou à Saturne, c'est comme confondre la taille d'un village et d'une ville »
    La Terre, par rapport à Jupiter, c'est un hameau (si Jupiter est la ville), donc il faudrait considérer comme "planètes" que les géantes...
    Faut voir, si la masse de Jupiter, la ville, vaut 318 fois celle de la Terre, le hameau, vaut 460 fois celle de Pluton qui serait un petit appentis du hameau
    Comme à l'échelle considérée, tu classes les agglomérations et pas les bâtiments, t'exclus l'appentis

    Citation Envoyé par Opopanax
    Je pense qu'on pouvait à la fois considérer les planètes naines comme des planètes (on aurait pu les appeler "planètes de Kuiper" ou "post-neptuniennes" ou "plutoniennes", par exemple, puisqu'il n'y a pas de critère de taille précisé - donc "naine" n'a rien à faire ici) en les différenciant des 8 "planètes classiques".
    Ah ? explique pourquoi à la comparaison des masses respectives, le truc 460 moins massif ne pourrait être qualifié de nain, poids plume ou tout autre qualificatif reflétant ce rapport de masse T'inquiète, les objets astronomiques ne souffrent pas de complexe d'infériorité

  29. Publicité
  30. #115
    Pyjam

    Exclamation Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    L'avis de Owen Gingerich, chairman of the International Astronomical Union's Planet Definition Committee :
    "We now have dwarf planets which are in fact not planets. I consider this a linguistic catastrophe. I think the union is going to get a lot of flak for this, in doing it in such a muddy way."

    "the resolution was reworked after a "revolt" by planetary dynamicists, who felt "terribly insulted" that the original definition of a planet was drafted with a focus more on geology than dynamics"

  31. #116
    Invité o24
    Invité

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Ah ? explique pourquoi à la comparaison des masses respectives, le truc 460 moins massif ne pourrait être qualifié de nain, poids plume ou tout autre qualificatif reflétant ce rapport de masse T'inquiète, les objets astronomiques ne souffrent pas de complexe d'infériorité
    C'est un constat. En dehors de la "catastrophe linguistique" du mot "planète" qui - abracadabra ! - ne veut plus dire "planète" quand on lui adjoint "naine", "naine" n'est pas précisé. On sous-entends "de faible masse", mais sans plus. Mais comme "planète" ne veut pas dire "planète", "naine" ne doit pas vouloir dire "naine". Dans l'absolu, "naine" ne me choque pas si la catastrophe linguistique est réparée et que "planète" retrouve son sens.

  32. #117
    poupounet

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Aaaaaah alors ça y est c'est officiel... J'avais déjà lu quelque part que le fait que Pluton soit une planète soit remis en question, mais je ne savais pas qu'on l'avait finalement rayée des planètes ! Bon ben voilà c'est fait maintenant... Il va falloir trouver un autre moyen mnémotechnique pour se souvenir de l'ordre des planètes... Hum...

  33. #118
    Pyjam

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par poupounet Voir le message
    Aaaaaah alors ça y est c'est officiel... J'avais déjà lu quelque part que le fait que Pluton soit une planète soit remis en question, mais je ne savais pas qu'on l'avait finalement rayée des planètes ! Bon ben voilà c'est fait maintenant... Il va falloir trouver un autre moyen mnémotechnique pour se souvenir de l'ordre des planètes... Hum...
    Les américains ont déjà trouvé : My Very Educated Mother Just Served Us Nine Pizzas est remplacé par My Very Educated Mother Just Served Us Nothing.

  34. #119
    invité576543
    Invité

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Pyjam Voir le message
    Les américains ont déjà trouvé : My Very Educated Mother Just Served Us Nine Pizzas est remplacé par My Very Educated Mother Just Served Us Nothing.
    Noodles.....................

  35. #120
    lyfo

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par mmy Voir le message
    Noodles.....................
    Excellent!

Page 4 sur 6 PremièrePremière 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. alignement des planetes du systeme solaire
    Par barbatruc dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/05/2007, 14h48
  2. le positionnement des planètes dans le système solaire
    Par Chun de Sanax, comte byte dans le forum Archives
    Réponses: 11
    Dernier message: 20/05/2006, 11h34