Page 1 sur 6 12 3 4 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 166

Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...



  1. #1
    RSSBot

    Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Le suspense aura duré jusqu'au bout, mais le sort de Pluton est désormais scellé. Le comité d'experts mandaté par l'Union astronomique internationale avait proposé de conserver son statut et d'enrichir par la même occasion notre Système Solaire de trois nouvelles planètes - Charon, Cérès et Xena - mais l'assemblée générale réunie à Prague en a décidé autrement. A...

    Lire la suite : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

  2. Publicité
  3. #2
    Coucouyou13

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Ca me fait tout bizarre Petit je trouvais cette planete toute mystérieuse, déjà avec son nom
    C marrant on se sent grandir...

  4. #3
    Pyjam

    Thumbs down Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    La nouvelle définition est :
    Une planète est :
    (1) un corps céleste qui orbite autour du Soleil ;
    (2) qui a une masse suffisante pour que sa gravité lui permette d’avoir une forme sphérique ;
    (3) et qui a ‘’nettoyé son voisinage autour de son orbite’’.
    Le problème c'est le point (3). Clairement, qu'est ce que ça signifie ?

    Quelle distance doit séparer deux corps pour qu'on puisse appeler l'un ou l'autre "planète" ?

    Les planètes découvertes autour des autres étoiles ont-elles nettoyé leur orbite ? On n'en sait rien !

    Les planètes découvertes au-delà de Neptune ont-elles nettoyé leur orbite ? Il faudrait apporter la preuve que ce n'est pas le cas.

    Jupiter a-t-il nettoyé son orbite ? Non, il y a plein de débris à proximité (la ceinture d'astéroïdes).

    Neptune a-t-il nettoyé son orbite ? Non car Pluton orbite pas très loin.

    La Terre a-t-elle nettoyé son orbite ? Non, Cruithne tourne autour du Soleil en exactement un an sur une orbite voisine.

    Faudrait regarder un peu les distances dans le système solaire : la distance entre Mercure et Vénus est largement plus courte que la distance entre pas mal d'objets découverts au-delà de Pluton.

  5. #4
    Pyjam

    Unhappy Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Si on trouve une planète plus grosse que la Terre au-delà de Neptune, ça s'appellera : une planète naine. Franchement, j'espère qu'on en trouvera une. On pourra rire des astronomes qui ont voté cette définition...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Androrion

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    La news est éronnée non?

    A l’issue d’un vote à mains levés, l’amendement proposant d’établir deux catégories de planètes – « naines » et « classiques » - a été débouté et, de fait, ce refus s’accompagne de la rétrogradation immédiate de Pluton.
    Or sur le site de l'iau on peut lire:

    This means that the Solar System consists of eight "planets" Mercury, Venus, Earth, Mars, Jupiter, Saturn, Uranus and Neptune. A new distinct class of objects called "dwarf planets" was also decided. It was agreed that "planets" and "dwarf planets" are two distinct classes of objects. The first members of the "dwarf planet" category are Ceres, Pluto and 2003 UB313 (temporary name). More "dwarf planets" are expected to be announced by the IAU in the coming months and years.

  8. #6
    Pyjam

    Exclamation Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    La résistance s'organise !
    'A farce'

    Stern, in charge of the robotic probe on its way to Pluto, said the language of the resolution is flawed. It requires that a planet "has cleared the neighborhood around its orbit." But Earth, Mars, Jupiter and Neptune all have asteroids as neighbors.

    "It's patently clear that Earth's zone is not cleared," Stern told SPACE.com. "Jupiter has 50,000 trojan asteroids," which orbit in lockstep with the planet.

    Stern called it "absurd" that only 424 astronomers were allowed to vote, out of some 10,000 professional astronomers around the globe.

    "It won't stand," he said. "It's a farce."

    Stern said astronomers are already circulating a petition that would try to overturn the IAU decision.

    Owen Gingerich, historian and astronomer emeritus at Harvard who led the committee that proposed the initial definition, called the new definition "confusing and unfortunate" and said he was "not at all pleased" with the language about clearing the neighborhood.

    Gingerich also did not like the term "dwarf" planet.

    "I thought that it made a curious linguistic contradiction," Gingerich said in a telephone interview from Boston (where he could not vote). "A dwarf planet is not a planet. I thought that was very awkward."

    Gingerich added: "In the future one would hope the IAU could do electronic balloting."

  9. Publicité
  10. #7
    Invité o24
    Invité

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Je rejoins les avis exprimés sur ce forum : le point 3 est ridicule ! Si on le respecte à la lettre, il n'existe plus aucune planète dans le Système solaire (comme dit plus haut, la Terre est proche de Vénus et de Mars, qui ont des tailles de même grandeur), Jupiter n'a pas "nettoyé" son orbite (les astéroïdes troyens...). Les planètes extrasolaires n'en sont plus (on a pas les moyens d'aller voir la "propreté" de leur orbite).

    Et puis, dire qu'une planète n'en est pas une car elle est voisine d'une autre planète n'a pas de sens ! Ils étaient saouls les astronomes ? C'est magique comme concept ! Pourquoi ne pas considérer alors que les étoiles doubles ne sont plus des étoiles car proches ? Et si je croise quelqu'un dans la rue, je ne suis plus une personne ?

    Ils peuvent faire appel à l'UAI ? Comment des scientifiques peuvent-ils se montrer aussi illogiques, arbitraires, irrationnels ? Des astrologues n'auraient pas fait pire !

    Il valait encore mieux ne prendre aucune décision, ou suivre les conseils des "sages" et élargir le nombre de planètes, car le mot, maintenant, ne veut plus rien dire du tout. Si j'étais instit, je n'enseignerai jamais une chose pareille aux enfants ! Zéro pointé, donc, pour l'uai ! Copie à revoir !

  11. #8
    $ µ L v @ i N

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Voilà une bonne nouvelle!!

    On se retrouve maintenant avec une définition valable du mot Planète, qui ne contient pas de trop petit astéroïdes (ou comète, dans le cas de Pluton...). Ca me parait qd même nettment plus juste!

    Et ça fera du bien à l'égo des ricains

  12. #9
    Pyjam

    Talking Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    J'aime la définition d'une planète naine : c'est un corps qui n'a pas nettoyé son orbite. Mais il n'est pas fait mention de la taille. De plus, selon la définition officielle : une planète naine n'est pas une planète.

    Résumons : une planète naine n'est pas une planète et elle n'est pas nécessairement naine.

    Conclusion :

  13. #10
    chr57

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    L'adoption de 3 nouvelles planètes dans le système solaire a donc abouti ... à la suppression d'une "ancienne" !

    Par contre, cette décision ne ferme pas le débat et n'est peut-être pas définitive : la nouvelle définition du mot "planète" ne paraît pas concluante et reste ambigue.

    A quand un nouveau vote ?
    Comment identifier un doute avec certitude ?, R.Devos.

  14. #11
    Quisit

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    les astrologues vont faire la gueule : toutes les prédictions incluant pluton dans les themes astraux sont bidons !
    c'est la catastrophe !

  15. #12
    invite73192618

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Tout ce débat est un peu vain mais quand même bien rigolo

    Il me semble qu'un peu de bon sens aurait amené à inclure Pluton et les corps similaires dans la définition de planète. Tout simplement parce que dans ce cas il y a certainement d'autres "planètes" à découvrir pour peu qu'on ai un nouveau téléscope "Vous savez bien Mr le gouverneur, celui à 10^10 $ dont on a parlé. C'est pour la gloire de la nation.".

    Une petite colle: La lune s'éloigne doucement de la terre. Dans combien de temps se transformera-t-elle en planète?

  16. Publicité
  17. #13
    Bruno

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Eh ben je m'y attendais pas à celle-là

    Je ne comprends pas du tout le point 3 ça ne veut plus rien dire alors !

    Sont-ce bien des professionels ces 440 personnes qui ont voté cette nouvelle définition ? On se le demande.. Ils ont p-e un peu forcé sur le pinard ^^

  18. #14
    _Goel_

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Bon !
    Maintenant qu'on a viré pluton, on peut pas définir simplement une taille limite ?

    Genre :
    planète =
    - Atmosphère gazeuse (exception faite pour les planètes trop rapprochées de leur étoile)
    - non-étoile sphérique en orbite autour d'une étoile
    - diamètre supérieur au 400ième de celui de l'étoile autour duquel elle orbite

    pourquoi une telle définition ne marcherait pas ?
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  19. #15
    _Goel_

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    quand je pense que wikipédia a déja fait la modification !!!!
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  20. #16
    Futura

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Androrion Voir le message
    La news est éronnée non?
    News mise à jour et clarifications apportées.
    Just do it !

  21. #17
    AUBERT Dominique

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Quel est le sens de cette classification arbitraire ?
    La Nature n'en aura cure et cela n'empêchera pas ces objets d'exister avec l'homme ou sans l'homme.
    Classer par exemple, Pluton dans les petites planètes n'aurait rien changé sur la nature des corps.
    Retirer des manuels scolaires Pluton, limiter la liste strictement à 8 planètes est assez négatif et nous créons une limite haute à des séries de corps relativement importants tant du point de vue scientifique qu'historique (bien sûr c'est un astéroïde vu par les spécialistes du genre – mais historiquement… pas tout à fait…).
    On dirait une dérive inconsciente sectaire qui classerait les planètes comme les boules blanches, supérieures aux boules noires.
    Une classification de planètes en planètes gazeuse et planètes telluriques pourrait être tout aussi arbitraire puisqu'on peut trouver à l'intérieur des gazeuses des noyaux très durs ou bien elles peuvent être dépouillées de leur enveloppe gazeuse en se rapprochant de leur étoile. Les transitions dans ces classements peuvent être très floues car on découvre tous les mois de nouvelles exo planètes qui contredisent souvent les types imaginés.
    Cette assemblée générale n'a pas été plus sage et plus éclairée que le groupe spécialisé qui a planché depuis deux ans sur ce sujet.
    Il n'est pas impossible que dans les manuels scolaires Américains, Pluton figure encore longtemps comme Planète…

  22. #18
    moijdikssékool

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    On se retrouve maintenant avec une définition valable du mot Planète, qui ne contient pas de trop petit astéroïdes (ou comète, dans le cas de Pluton...). Ca me parait qd même nettment plus juste!
    ah! tu sais faire la différence entre un caillou et une planète, toi?

  23. Publicité
  24. #19
    Pyjam

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par moijdikssékool Voir le message
    ah! tu sais faire la différence entre un caillou et une planète, toi?
    Rien de plus facile : une balle de golf toute seule sur son orbite autour du Soleil est une planète.

  25. #20
    Invité o24
    Invité

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Pyjam Voir le message
    Rien de plus facile : une balle de golf toute seule sur son orbite autour du Soleil est une planète.
    Non ! Il faut exclure les vaisseaux spatiaux, soucoupes volantes et objets artificiels, sinon on s'en sortira pas ! Plus sérieusement, les "7 sages" avaient raison.

  26. #21
    verpin

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Etonnant comment la décision provoque des réactions épidermiques. Il faut croire que l'attachement sentimental à Pluton était assez fort.
    Les objections concernant le troisième point sont un peu risibles. Bien sûr il existe de nombreux astéroïdes qui gravitent sur une orbite voisine de celle Jupiter, mais leur masse totale est largement inférieure à celle de la géante.
    Pour ce qui est de la limite de ce qu'on appelle orbite voisine, on peut se reporter à la période de rotation et fixer une limite correspondant à un rapport de 3/2 par exemple.
    Bref, pas de quoi en faire un fromage, il était nécessaire de limiter la définition de planète pour éviter d'avoir agrandir le club au fur et à mesure

  27. #22
    Pyjam

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par verpin Voir le message
    ...il était nécessaire de limiter la définition de planète pour éviter d'avoir agrandir le club au fur et à mesure
    Pourquoi cela justement ?

    Ça vous gêne s'il y a 200 planètes autour du Soleil ?

    A mon avis, ce sont justement les partisans d'un système solaire à 8 planètes qui sont le plus prisonniers d'une conception historique dépassée qu'ils tentent de préserver avec cette définition.

  28. #23
    predigny

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Opopanax Voir le message
    ....Si j'étais instit, je n'enseignerai jamais une chose pareille aux enfants ! Zéro pointé, donc, pour l'uai ! Copie à revoir !
    D'un autre coté, ça allège les programmes scolaires de nos pauvres têtes blondes : une planète de moins à apprendre c'est toujours ça de pris !

  29. #24
    LicenceXP

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    La plupart de ces objets sont quand même dans la ceinture de Kuiper...

  30. Publicité
  31. #25
    Bruno

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Pour le fameux critère 3, il semblerait que "nettoyer son orbite" signifie que la planète est toute seule sur son orbite, d'après ce que j'ai entendu à la télé..

  32. #26
    LicenceXP

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Une planète n'est jamais toute seule sur son orbite !

  33. #27
    hydrelisk

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Pyjam Voir le message
    Pourquoi cela justement ?

    Ça vous gêne s'il y a 200 planètes autour du Soleil ?

    A mon avis, ce sont justement les partisans d'un système solaire à 8 planètes qui sont le plus prisonniers d'une conception historique dépassée qu'ils tentent de préserver avec cette définition.
    Le terme "planète" doit quand même de distinguer les vrais gros trucs (détectables "facilement" à part les dernières) des astres plus communs. C'est quand même un des rares élément scientifique (enfin plutôt culturel à force) qui parle à la population. Car si il y a 200 planètes officialisés comme tel ca ne changera rien physiquement mais ca fera que plus grand monde dans la population en connaitra davantage que 2 ou 3.

    Je trouve le système pas si c** que ça. OK c'est vaseux comme définition, mais pas plus qu'avant (l'idée reste simple: pour être une nouvelle planète faut être comme les 8 classiques... Après justement faut définir. Mais Pluton était clairement à exclure selon moi -ou alors à ramener avec bien trop d'autres astres pour que la notion de planète reste accessible à des élèves de primaire). Et les autres astres pas si éloignés sont dans une catégorie à part (planètes naines).

    C'est de la physique de bistrot, mais pas si catastrophique que cela (une classification sur la formation/composition aurait été mieux à mon avis... Peut être plus difficile à vérifier en pratique...)

  34. #28
    LicenceXP

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    N'est-ce néanmoins pas un jeu dangereux que de préferez déclarer "Il y a 8 planètes dans le système et du brol", plutôt que d'identifier tous les objets assez massifs en orbite et de dire la vérité au publique, à savoir : "oui, il y a de très nombreux corps en orbite autour du Soleil, peut-être plus d'une centaine" ?

    On aurait d'une part une population coincée dans l'idée qu'il y a 8 planètes dans notre système et d'autre part une élite scientifique qui elle serait bien consciente qu'il y a plus que ça ? Une science à deux vitesses pour que des enfants en primaire puissent comprendre ?

  35. #29
    OKO

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par Pyjam Voir le message
    Rien de plus facile : une balle de golf toute seule sur son orbite autour du Soleil est une planète.
    faux
    relis le 2) de la définition, la deuxième condition.
    ta balle de golf n'y répond pas
    Je lis aussi pas mal de digressions au sujet des types d'orbites (pas de ta part), qui ne figurent en rien dans la définition.

    Si on trouve une planète plus grosse que la Terre au-delà de Neptune, ça s'appellera : une planète naine.
    re faux ... où t'as vu ça dans la définition ? quel rapport entre la définition et la distance au centre du système ???
    aucune, sauf dans ton interpretation.
    La définition ne dit pas ça.

    Tout ce que j'ai a dire au sujet, c'est que les amateurs se croient souvent plus experts que les experts.
    Il serait préférable d'accorder le temps de la reflexion pour examiner cette definition plutôt que des balancer des lieux communs éronnés, 3 minutes après avoir pris connaissance de l'info.
    Les experts ne sont pas si cons que vous croyez.

    Personnellement, je trouve que cette definition est relativement satisfaisante et exhaustive.
    Je ne vois QU'UN cas litigieux : celui d'une planète ayant déjà répondu a la définition n°2) dans son histoire, mais ayant subit un choc violent avec un petit corps qui va lui arracher une partie de sa matière pour en faire un satellite.
    Je penses que vous voyez de quoi je veux parler : la Terre en est un exemple.
    Si on suit la définition, la seule des 8 planètes qui reste litigieuse est la Terre.
    Je penses qu'il faudrait définir un rapport entre le rayon de la planète et la distance a laquelle son orbite doit être dégagée, ou un rapport entre les deux masses (ce qui changerait alors l'orientation de la définition).
    Sinon, en définitive, rien n'empêches de mettre Pluton dans la même catégorie que la Terre, ou la Terre dans la même catégorie que Pluton.

    Cette définition peut impliquer qu'un corps puisse changer de catégorie au cours de sa vie, sauf a exclure le cas des satellites de même composition que le corps central (fruits d'une collision qui a ejecté une partie).
    mais cela impliquerait de connaitre la composition de tout les corps concernés ...
    ce cas n'est pas si improbable qu'il n'y parait, la Terre est un exemple, et Pluton / Charon peut être aussi (je n'ai pas de connaissance a ce sujet)
    Si le corps qui a frappé Pluton pour ejecter Charon (dans le cas ou ça a été le cas) avait été 1/2 moins massif, alors Pluton serait une planète car Charon serait plus petite ... ?
    Ce cas est définitivement litigieux.

    Autre cas, beaucoup plus improbable, celui d'une capture d'une planète par une autre légèrement plus massive.

    Je pense donc que cette définition est un bon début, mais doit être affinée sur le point 3).

  36. #30
    OKO

    Re : Pluton rejeté du club très fermé des planètes du Système Solaire...

    Citation Envoyé par OKO Voir le message
    Autre cas, beaucoup plus improbable, celui d'une capture d'une planète par une autre légèrement plus massive.
    Dans ce cas la planète la plus massive deviendrait une planète naine selon la définition !

Page 1 sur 6 12 3 4 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. alignement des planetes du systeme solaire
    Par barbatruc dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/05/2007, 14h48
  2. le positionnement des planètes dans le système solaire
    Par Chun de Sanax, comte byte dans le forum Archives
    Réponses: 11
    Dernier message: 20/05/2006, 11h34