Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Vers le lanceur du futur : comment envisager l'après Ariane 5 ?



  1. #1
    RSSBot

    Vers le lanceur du futur : comment envisager l'après Ariane 5 ?

    Michel Eymard, directeur des lanceurs au CNES (Centre National d'Etudes Spatiales), déclarait fin 2005 que le lanceur Ariane 5 ECA, après sa qualification, n'aurait plus besoin de développements jusqu'en 2012. Celle-ci est maintenant acquise et le vecteur ne cesse de démontrer, lors de chaque vol, sa fiabilité et sa compétitivité dans le secteur du transport spatial. Mais cela pose une question,...

    Lire la suite : Vers le lanceur du futur : comment envisager l'après Ariane 5 ?

  2. #2
    o43

    Re : Vers le lanceur du futur : comment envisager l'après Ariane 5 ?

    Et pourquoi ne pas tout simplement refaire exactement le même lanceur, mais dans de plus randes proportions (50% plus grand disons) ? Cela éviterait beaucoup de couts de développement, et permettrait de plus grandes économies d'échelle qu'Ariane5.

  3. #3
    Jean Etienne

    Re : Vers le lanceur du futur : comment envisager l'après Ariane 5 ?

    Citation Envoyé par o43 Voir le message
    Et pourquoi ne pas tout simplement refaire exactement le même lanceur, mais dans de plus randes proportions (50% plus grand disons) ? Cela éviterait beaucoup de couts de développement, et permettrait de plus grandes économies d'échelle qu'Ariane5.
    Parce que le coût de développement en serait encore plus élevé que pour un nouveau lanceur.

    Augmenter les proportions exige d'augmenter la puisance des moteurs, ce qui n'est possible que dans certaines limites (généralement 5 à 10%, avec une perte de fiabilité), donc de concevoir de nouveaux moteurs. De plus, l'accroissement de masse, de puissance, implique aussi une modification structurelle très importante du corps du lanceur qui y perd de sa rigidité. Donc, augmentation de la masse à vide à proportions égales, d'où perte de rendement.

    Il faut aussi tenir compte qu'adopter les mêmes solutions pour un lanceur futur revient à faire l'impasse sur les nouvelles technologies qui ont été mises au point entre temps, et dont beaucoup ont un impact important sur le rendement, donc rendent l'ensemble économiquement plus intéressant.

Discussions similaires

  1. CEV et futur super lanceur de la NASA
    Par raf25 dans le forum Astronautique
    Réponses: 19
    Dernier message: 02/03/2008, 17h25
  2. Cinquième succès de l'année pour le lanceur Ariane-5
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/12/2006, 09h49
  3. Premier essai réussi pour le moteur du futur lanceur européen Vega
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/12/2006, 15h14
  4. Livraison de la première tuyère de P80 pour le futur lanceur Vega
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/09/2006, 09h19
  5. Avec Oural, se profile l'après Ariane 5
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/02/2006, 05h51