Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Les publications scientifiques vont-elles abandonner les revues pour le web ?



  1. #1
    RSSBot

    Les publications scientifiques vont-elles abandonner les revues pour le web ?

    Grigori Perelman s'est vu décerner le mois dernier la médaille Fields, la plus haute distinction dans le domaine des mathématiques, pour avoir éclairci la conjecture de Poincaré. Le mathématicien russe a pourtant déclenché un certain émoi dans la communauté internationale en refusant le prix.

    Mais ce n'est pas en cela que l'histoire nous intéresse. Revenant sur l'expérimentation de Nature, qui...

    Lire la suite : Les publications scientifiques vont-elles abandonner les revues pour le web ?

  2. Publicité
  3. #2
    Coincoin

    Re : Les publications scientifiques vont-elles abandonner les revues pour le web ?

    L'avantage des publications sur les trucs dans le genre ArXiv, c'est que c'est vraiment accessible à tout le monde, même au petit étudiant curieux. Alors que les grosses revues ont des abonnements assez exorbitants pour un particulier.
    Bien sûr, les revues ont leurs avantages (referees), mais je pense tout de même que c'est une bonne évolution.
    Encore une victoire de Canard !

  4. #3
    piwi

    Re : Les publications scientifiques vont-elles abandonner les revues pour le web ?

    J'aime assez le concept d'archives ouvertes. Tout le monde s'y retrouve. C'est ainsi que j'ai decouvers il y a peu que PNAS proposais gratuitement ses papiers remontant jusqu'a 1907 ou 1917 je ne sais plus trop.
    Il est assez frustrant de ne pas pouvoir lire un papier de 1963 (ca m'est arrivé l'autre jour) parce qu'il reste payant. Quel interet?
    Certaines revues ouvrent leurs archives au bout de 6 mois. Ca me semble un bon compromis.

  5. #4
    eaglestorm

    Re : Les publications scientifiques vont-elles abandonner les revues pour le web ?

    ça serait cool que ça puisse rentrer dans les moeurs, pour l'avancée scientifique ça permettrait une nouvelle diffusion des connaissances et ça n'en serait que mieu

  6. #5
    zoup1

    Re : Les publications scientifiques vont-elles abandonner les revues pour le web ?

    Je pense que le système de referee est un mécanisme essentiel à l'avancée des connaissances.
    Les sciences ne progressent pas par l'opération du saint esprit mais se nourrie d'une communtée.
    Perdre le système de referee c'est perdre l'idée d'une communauté scientifique.
    Je ne dis pas que le système de la diffusion des articles sur le web n'est pas bon, mais qu'il est important de continuer ou de réinventer un système de validation des publications à travers l'acception par une communauté.
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Coincoin

    Re : Les publications scientifiques vont-elles abandonner les revues pour le web ?

    Il y a peut-être un équilibre entre les deux systèmes à trouver.

    Il y a quand même certaines règles pour pouvoir publier sur arXiv, non ?
    Encore une victoire de Canard !

  9. Publicité
  10. #7
    zoup1

    Re : Les publications scientifiques vont-elles abandonner les revues pour le web ?

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    Il y a peut-être un équilibre entre les deux systèmes à trouver.
    Je le souhaites.

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    Il y a quand même certaines règles pour pouvoir publier sur arXiv, non ?
    Pas que je sache, la seule condition est d'être enregisté...
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  11. #8
    Rincevent

    Re : Les publications scientifiques vont-elles abandonner les revues pour le web ?

    Citation Envoyé par zoup1 Voir le message
    Pas que je sache, la seule condition est d'être enregisté...
    il faut un "parrainage" depuis 2-3 ans, sauf si tu avais déjà posté des trucs avant (ce qui rend ce "filtrage" imparfait). Et quand on voit le "niveau" de certains preprints, on se dit que y'a pas le moindre doute : avec arxiv seulement et sans revue avec referee, ça serait la fin des haricots....

    l'avantage quand même, c'est qu'avec arxiv on a pas besoin de payer pour avoir accès aux articles. Mais pour ne pas perdre trop de temps, quand on n'est pas au point dans un domaine, il faut toujours regarder si l'article mis sur arxiv va être/a été publié dans une revue avec comité de lecture (ce qui inclus également les proceedings) ou si l'auteur est réellement quelqu'un qui publie régulièrement dans des revues et en qui on peut avoir un minimum confiance : si c'est pas le cas, vaut mieux aller voir ailleurs par prudence...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  12. #9
    eaglestorm

    Re : Les publications scientifiques vont-elles abandonner les revues pour le web ?

    la consultation libre de raisonnenents (vérifiés ou admis par le plus grand nombre de spécialistes) est souhaitable, pas que n importe qui puisse affirmer par le billet d'un tel système qu'il detient une solution à un problème n'ayant été validé par ce meme groupe de spécialistes

    le contrôle de l'information est cruciale, mais sa diffusion, et surtout dans ce domaine, ne doit pas etre une question de moyen (financié ou autre)

    au risque de ne plus controler et que ça s emballe peut etre ?

Discussions similaires

  1. pour ceux qui ne vont jamais voir les actu
    Par RT3669 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/03/2007, 21h17
  2. Le libre accès aux publications scientifiques sur le web vu par l'Europe
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/03/2007, 11h55
  3. Les régions les plus arides vont encore s'assécher
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/11/2006, 21h00
  4. où vont les scientifiques ?
    Par antwan dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 9
    Dernier message: 16/10/2004, 16h32