Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"



  1. #1
    apple.aav.i

    Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"


    ------

    Bonsoir,
    Je suis tout nouveau ici, et ma premiére question serait de savoir pourquoi et que pensez vous de ceux qui disent
    "il" au lieu de "tu".
    Chose qui m'a toujours intriguée, aprés m'avoir surpris
    les premiéres fois où j'ai eût un dialogue comme ça avec une personne.
    Merci de vos avis.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    (PSO)Clémentine

    Re : Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"

    Je dirai qu'il y a plusieurs raisons, mais c'est seulement un avis:
    - la personne ne sait pas si elle doit vouvoyer ou tutoyer, alors l'impersonnel ou la 3ème personne, c'est plus facile.
    - c'est une habitude prise aussi avec les petits enfants. Au début, les parents disent il/elle à l'enfant en répétant souvent son prénom, ça permet de lui apprendre. Ensuite, ils disent tu, mais parlent d'eux-même à la 3ème personne ("tu sais, maman est occupée, etc..."). Ce serait donc une façon une peu maladroite d'être gentil avec son interlocuteur... Enfin je sais pas, ce sont des suppositions.
    Quoi!? Z'avez plus de jus de goyave!? Bah euh, chais pas... papaye alors?

  4. #3
    caribou.volant

    Re : Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"

    Coucou,
    Ce qui m'intrigue, ce sont les personnes qui utilise le "Il" au lieu du "Je" comme un certain roi, ça devait être Louis XIV je crois ? Je ne sais plus.
    Vous avez des connaissances au pourquoi du comment sur ce sujet ?
    Biz bonne journée

  5. #4
    Zvan

    Re : Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"

    Bon, je suis pas un scientifique ni un psychologue, mais je vais quand même proposer une réponse, donc si c'est faux...

    Il y a déjà une chose dont je suis sûr: il ne peut pas y avoir qu'un seul cas. Par contre, ça me fait un peu penser à l'étrangeté de la perception subjective qu'ont les autres de nous (euh... pléonasme, mais bon...) et l'image que nous nous faisons de nous-même.
    Personellement, je suis beaucoup trop orgueilleux pour m'appeler "il" en tous cas...
    En bref: Je suis moi. Cependant, pour l'autre, je suis "lui". Donc les personnes parlant ainsi répondent en société non pas à l'image qu'ils ont d'eux-même, mais l'image que les autres, que la société veut qu'ils renvoient. Ce ne sont pas eux qu'ils expriment, mais "lui", celui dont ils doivent renvoyer l'image.
    Dans ce sens là, ça me ferait plus penser à une forme de schyzophrénie, en fait. Evidemment, depuis tout à l'heure j'arrête pas de penser à Marx et à l'aliénation, mais en y réfléchissant c'est pas ça du tout ^^

    Ca me fait penser à un film animé sur la schyzophrénie, "perfect blue", où l'héroïne était une chanteuse et où elle voulait changer d'orientation. Tout le long du film, on voit son manageur et sa je sais plus quoi se disputer sur l'orientation qu'elle doit prendre, mais sans lui demander son avis. Je passe les détails de ce film au contenu hautement psychanalytique, mais en gros à la fin elle arrive à prendre sa propre voie et à y réussir.
    Mais imaginons une fin alternative: elle se laisse influencer et elle redevient la chanteuse à succès qu'elle était. Dans ce cas-là, est-elle toujours elle-même? La personne dans le corps et la personne dans l'esprit sont-elles les mêmes?

    Bref, j'avance l'hypothèse que, en gros, ce phénomène soit dû à une forme de perte de la personnalité.
    Voilà, j'espère ne pas avoir sorti de monstrueuses co*****s, mais gardez à l'esprit que c'est plus une réponse de philosophe que de psychologue.
    Sur ce...

  6. #5
    apple.aav.i

    Re : Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"

    Bon, bon soir,
    Merci de vos réponses, je viens de lire celle de Zvan et là, en une seule lecture je n'arrive pas à tout saisir, donc j'y retourne. je ne suis pas un spécialiste non plus, mais "il" me plait de lire tout ça.
    @ bientôt

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    caribou.volant

    Re : Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"

    Coucou,
    Hier soir j'ai réalisé que le "je" était dit "nous" ( c'est la cas pour la fameux roi).
    Oui oui, nous aimons ces explications de tout coeur !
    hihi Bonne journée

  9. Publicité
  10. #7
    le tétras

    Re : Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"

    pour mieux comprendre ce pénomène, il faut relire tous les "Astérix", où Jules César parle de lui à la 3éme personne.. grand classique de la littérature!

  11. #8
    sénérius

    Re : Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"

    Bonjours à tous,

    Je voulais attirer votre attention sur ceci : parler a la 3ème personne ne peut il pas pour certaines personnes leur permettre d'être d'avantage objetif ?? car en parlant a la 3 ème personne, les personnes pratique un exercice du mental qui les aide à "sortir de leur corp"( c'est une image ) dans le but d'observer une situation qu'ils vivent non plus comme acteurs mais comme temoins neutres ce qui les leur permet d'être plus serein et plus objetif.
    Peu etre que c'est pour cette raison que dans certains récits les sages, hermites, shaman s'expriment a la 3ème personne. Ceci a peu être pour but de symboliser leur sagesse.

    Voila, sur ces paroles , Sénérius vous souhaites une bonne journée

  12. #9
    (PSO)Clémentine

    Re : Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"

    Bonjour à tous,

    nous ne parlons pas tous de la même chose ici!

    Certains discutent des personnes qui parlent d'elles-mêmes à la 3ème personne ("il" au lieu de "je").
    D'autres parlent des personnes qui s'adressent à autrui en utilisant la 3ème personne pour cet autrui ("il" au lieu du "tu" ou "vous").

    Pour ce qui est des rois, l'utilisation du Nous est une marque du droit divin. C'est moi (le roi) et dieu qui décidons, désirons, pensons etc.
    Quoi!? Z'avez plus de jus de goyave!? Bah euh, chais pas... papaye alors?

  13. #10
    shokin

    Re : Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"

    Ah ! bon ? il y a des personnes qui disent "il"/"elle" au lieu de "tu" ou "vous" ? Je n'ai jamais entendu parler de ça... A priori, j'aurais juste pensé que c'était une forme d'art ou d'humour...

    Mais, au fond, j'imagine que la réponse, la cause diffère d'une personne à l'autre.

    Au fond, même moi, quand j'étions (le "j'étions" ou "j'avions" fait partie d'un dialecte ou patois de je-ne-sais-où) petit, je disais souvent "on" ou "il" au lieu de "je". Cela était notamment dû au fait que je n'avais pas (vraiment) conscience des choses autour de moi. Et puis, je n'ai jamais aimé vraiment focaliser sur une personne (ni sur moi-même), mais bien plus sur les idées. "Shokin ne doit pas fenouiller." (car je n'aimais pas le fenouil), "Shokin, le silencieux" (je lisais beaucoup les schtroumpfs et comme beaucoup de bandes dessinnées aiment à caricaturer chaque personnage..., par exemple les schtroumpfs)

    Encore maintenant, il m'arrive d'utiliser "on". "On peut faire cuire ces pâtes ?" (au lieu de "Ai-je le droit de faire cuire ces pâtes ?") Dans ce cas, le "on" s'explique par le fait que je suis conscient que : si j'ai le droit de faire cuire ces pâtes, d'autres personnes en ont aussi le droit.

    Mais rien à avoir avec le "il"/"elle" adressé directement à une personne.

    "Hey ! apple.aav.i ! je dois lui (te) dire quelque chose, je n'ai jamais connu de cas qu'il (que tu) décrit !"

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Pronom_personnel

    A noter que la question se pose peut-être différemment dans différentes autres langues.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  14. #11
    [PSO]Fabrice.g

    Re : Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"

    En italien, la formule la plus polie pour s'adresser à une personne est "lei" (elle). En français aussi, d'ailleurs, lorsque l'on s'adresse à Son Altesse, on utilise la troisième personne du singulier.

  15. #12
    f6bes

    Re : Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"

    Citation Envoyé par shokin Voir le message
    Ah ! bon ? il y a des personnes qui disent "il"/"elle" au lieu de "tu" ou "vous" ? Je n'ai jamais entendu parler de ça... A priori, j'aurais juste pensé que c'était une forme d'art ou d'humour...
    Bjr shoking....
    Je vois la" chose" de la meme façon que toi: un clin d'oeil humoristique, sans plus. Ou parfois contre moi meme lorsque je fais une "bévue"
    Cordialement

  16. Publicité
  17. #13
    apple.aav.i

    Re : Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"

    Bien le bonjour nous vivons une époque moderne...
    Je m'aperçoit qu'il y a confusion entre le "il" de moi, ou de "je", sans qu'il en soit un ( jeu ) et le "il" de toi ou de "tu","vous" ..
    En fait, les fois où j'ai souvent entendu cette façon de s'exprimer, le 'il' au lieu de "tu" où "vous", je suis tombé sur des personnes ( sans grands traumatismes d'ailleurs ) qui avaient des tendances un peu parano, peut-être un humour piquant pour certains, mais je dirai plus une façon de se désolidariser de la discussion directe, comme si l'autre ( tu où vous) n'étais pas présent, et n' allait pas entendre, .....alors que pensez vous du fait de s'exprimer ainsi peut-être pour se cacher et ne pas se dévoiler complétement......enfin je ne sais pas moi!!!!!.
    Merci encore

  18. #14
    jojo17

    Re : Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"

    Bonjour,
    Lorsqu'il emploie la 3ème personne pour me parler, il le fait pour s'attirer ma symphatie en m'excluant du «ils» et ainsi me donner une valeur singulière.
    Enfin c'est mon avis.
    Qu'est-ce qu'il en pense?

    Bonne journée.
    les gens qui ont des montres n'ont pas le temps. Sagesse africaine

  19. #15
    Zvan

    Re : Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"

    Ah oui, en fait j'avais encore une fois mal lu le sujet...
    En tous cas je pense pas qu'il n'y ait qu'une seule façon possible pour une personne d'en arriver là, mais en ce moment j'ai pas trop envie d'y réfléchir

  20. #16
    Zouzoute

    Re : Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"

    Bonjour,

    Citation Envoyé par shokin Voir le message
    Ah ! bon ? il y a des personnes qui disent "il"/"elle" au lieu de "tu" ou "vous" ?
    Shokin
    -->>Oui : les domestiques! (c'est pas très humoristique d'ailleurs) : "Madame veut-elle que je serve maintenant? Monsieur prendra-t-il du thé ?" etc.
    En fait plus globalement, c'est le cas lorsqu'il y a un lien de sujétion (seigneur/vassal, roi/sujet, maître/domestique etc)

    Il est amusant de constater que dans ce même contexte on retrouve notre deuxième discussion :"il" au lieu de "je": "Machin, votre très humble et très obéissant serviteur"--> pour marquer son respect, le locuteur sort de lui-même en quelque sorte et se regarde de l'extérieur.

    En italien, la formule la plus polie pour s'adresser à une personne est "lei" (elle). En français aussi, d'ailleurs, lorsque l'on s'adresse à Son Altesse, on utilise la troisième personne du singulier.
    Effectivement, c'est un principe que l'on retrouve dans beaucoup de langues; comme dit le proverbe latin "Le respect croît avec l'éloignement". Donc pour marquer son respect, on va insister sur le fait qu'il y a une grande distance entre nous et notre "supérieur", que nous n'avons rien en commun etc en utilisant la 3ème personne (du sing. ou du pluriel--> allemand "Sie")

    Quelques petits liens intéressants sur Wikipédia (quoiqu'un peu hors-sujet):
    la personnne en grammaire
    la distinction tu/vous

    Zouzoute vous remercie

  21. #17
    shokin

    Re : Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"

    Je n'avais pas pensé aux domestiques (à Nestor par exemple ).

    Si ça se trouve, ça dépend beaucoup du contexte social et/ou culturel. Un peu comme le tutoiement et le vouvoiement dont les usages varient d'une culture à l'autre...

    Citation Envoyé par Zouzoute
    (du sing. ou du pluriel--> allemand "Sie")
    ... toujours avec majuscule.

    Mais les Suisses-Allemands se distinguent et utilisent le "dihr" (qui correspond normalement au "ihr" face à plusieurs personnes) pour le vous de politesse.

    C'est compter sans l'espagnol (usted, ustedes... je ne connais pas exactement la règle).

    Donc... pour le "il"/"elle" à la place du "tu" :

    - humour
    - art (César et sa guerre des Gaules)
    - haute politesse (Monsieur, votre altesse)
    - pédagogie (parents à leurs enfants)

    Mais est-ce que cette substitution est parfois inconsciente et sans réelle volonté de s'adapter à l'interlocuteur ?

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  22. #18
    juudku

    Re : Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"

    Bonjour,

    Je n'ai encore jamais eu à faire à quelqu'un qui parle comme ça... ou ça ne m'a en tout cas pas marqué.
    Est-ce qu'ils font toujours l'inversion, même lorsque vous êtes deux à parler ?

    Je suis d'accord avec shokin, ça se dit des fois pour rigoler quand on est au moins 3 : y'en a un qui balance une blague, un autre qui répond "qu'il est con!". Dans ce cas, celui qui répond s'adresse à personne en particulier. C'est plutôt une exclamation, comme quand tu dis "c'était trop bon!" à la fin d'un bon repas.

    Tu t'exclames haut et fort pour que ton interlocuteur et au moins une personne de plus t'entendent (la troisième personne dans la conversation, des tiers dont l'attention a été captée par la blague, la petite blonde qu'on veut discrètement faire rire,...)


    Enfin, pour shokin, en espagnol il existe deux sortes de "tu/vous" :
    - informel : - tu et vosotros - vous
    - formel/poli : Usted - vous (sg.) et Ustedes - vous (pl.)
    (et puis après chaque pays hispanique a ses propres règles ou coutumes mais c'est un autre sujet)

  23. Publicité
  24. #19
    tarninou

    Re : Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"

    Il y a bien le boucher:
    "Qu'est ce qui lui ferait plaisir?"
    ou:
    "Et avec ça, y veut pas un steack haché pour le petit?"

    Il me semble que cette utilisation de la troisième personne au lieu de la deuxième est plus famillière que le "vous" mais moins que le "tu".

    Je trouve que ça ressemble a de la familliarité entre personnes qui ne se connaissent pas.
    Le fait que (à mon sens) cette façon de parler est plus répandue chez les commerçants peut peut-être être expliqué par l'envie (inconsciente?) de celui ci d'établir une "complicité" avec un client potentiellement récurrent sans froisser le susdit.

    Je précise que c'est une théorie purement personnelle, tout comme l'emploi du fameux "peut peut-être être".
    C'est l'histoire d'un têtard qui croyait qu'il était tôt alors qu'en fait il était tard.

  25. #20
    Siroccus

    Re : Ceux qui disent "il" au lieu de "tu"

    J'ai connu ce genre de personnes, et je dois avouer qu'il est difficile de décrire le sentiment que cela m'a procuré avec un seul adjectif.
    D'abord, c'était un de mes chefs à l'armée, en 1993, qui s'adressait à moi à la 3ème personne du singulier. C'était comme si on parlait de quelqu'un d'autre, de moi avec un certain détachement, tout en me comparant aux autres, il y avait un côté respectueux et on sentait qu'il se mettait à place, je trouvais cela sympathique, tout en restant distant. Plus récemment, c'est lors d'un recrutement que le directeur s'adressait à moi de cette façon. j'ai trouvé que c'était quelqu'un également très sympa et professionnel, il m'a d'ailleurs embauché et je commence lundi prochain. Dans ces deux cas, je remarque qu'il s'agissait de personnes avec qui j'avais des relations professionnelles et qui étaient mes supérieurs hiérarchiques.
    Cordialement.
    Freddy

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. La science du "Comment?" peut-elle dire "POURQUOI?" au moins une fois?
    Par Jean-Michel Tengang dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 83
    Dernier message: 12/07/2017, 23h12
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 03/09/2006, 00h15