Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Une fonction du cinéma ?



  1. #1
    Paminode

    Une fonction du cinéma ?


    ------

    Bonjour,

    Comme il est facile de s'en rendre compte, une majorité de films comporte une intrigue amoureuse : Monsieur-rencontre-Mademoiselle, qui vient s'ajouter à l'éventuelle intrigue qui définit le genre du film.
    Par exemple, un polar est bien souvent la somme d'un polar + une rencontre amoureuse.
    Etc.
    Cela frise parfois la caricature : ça flirte entre deux secousses sismiques, deux attaques de vampires ou d'extra-terrestres.
    (Naturellement, cette si présente rencontre amoureuse peut être l'intrigue unique.)

    Je me demande : pourquoi une telle omniprésence, qui frise l'obsession, au cinéma ?
    Quelle serait sa fonction psycho- et sociologique ?

    Luc Ferry – Philosophie magazine n° 61 – Juillet-Août 2012 – p. 56
    « C’est que le couple moderne se retrouve face à une antinomie : comment construire une histoire qui dure sur l’amour-passion forcément éphémère ? Les issues à cette contradiction ne sont pas nombreuses, et aucune n’est tout à fait satisfaisante a priori : l’adultère (…) le divorce (…) ou les expériences dites polyamoureuses »
    « (…) retrouver (…) la passion des commencements. (…) »
    « Même ceux qui ont réussi à durer, en construisant une amitié amoureuse par exemple, gardent malgré tout une certaine nostalgie de l’exaltation de l’amour-passion. »
    ______________________________ ______________________________ ________________

    Luc Ferry n'aurait-il pas oublié un élément dans sa courte liste (adultère - divorce - "expérience polyamoureuse") ?
    N'irait-on pas au cinéma et n'y emmènerait-on pas l'"autre" pour voir une "rencontre-passion" cinématographique, et pour ainsi se et lui redonner un petit coup de fouet, avant d'en arriver aux "solutions" proposées par Luc Ferry ?

    -----
    Dernière modification par Paminode ; 21/03/2013 à 12h43.

  2. #2
    shokin

    Re : Une fonction du cinéma ?

    Il me semble qu'il s'agit surtout de séduire la clientèle. Je regarderai plus du côté des créateurs de films (créateurs de demande).

    En plus, qu'il s'agisse d'un film ou d'un livre, la fin de l'histoire est une figure de style, puisque la vie continue (mais on ne la connaît pas), sauf dans l'éventuel cas apocalyptique ("la fin du monde"), lequel a aussi inspiré plein de personnes. La mort du monde éveille soulève les passions, tout comme la mort/fin de l'histoire (car la suite ne nous est pas contée ; c'est la fin de l'histoire qui nous permet d'imaginer ce que nous voulons pour la suite).

    C'est un thème avec lequel les spectatrices et les spectateurs peuvent aisément se projeter à la place de l'actrice ou de l'acteur.

    D'un autre côté, le durable n'est pas forcément fixe. L'éphémère vient entre autres de notre capacité à nous adapter. Nous nous adaptons donc nous changeons, ce qui nous permet de rester dans un environnement.

    P.S. : Les personnes ne vont pas toutes dans une salle fermée de cinéma (ou voir un film en plein air) ; ça fait longtemps que je ne suis plus allé au cinéma.
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  3. #3
    Runjulia

    Re : Une fonction du cinéma ?

    Bonsoir Paminode,

    pas trop fan de Luc Ferry. Passons.

    Si l'on analyse finement comment se construisent les légendes, mythes, histoires, récits épiques, et 7ème art, que l'on aime ou non, il existe une certaine typologie, qui se construit en "couches" successives, récurrentes et évolutives : que ce soit débile ou pas, naïf ou pas, commercial ou pas, polar ou pas, un instant doit être à notre mesure, celui des émotions et sentiments que nous connaissons ceux que nous pouvons à la fois nous approprier, projeter, rejeter, magnifier ou distancier . C'est le propre du récit mythique, légendaire ou imaginaire ou..magique.

    Il nous inspire, nous conforte, et est censé "entraîner" notre sens de l'imaginaire. Et le cinéma a, en plus, une puissance magique qui s'appelle l'image. Nos ancêtres l'avaient compris aussi. Lorsque j'ai découvert Lascaux II, ce fut un tourbillon d'émotions...une histoire, magique, une action fantastique, une chaleur humaine...(pour ceux qui connaissent). Donc oui dans l'image, il faut aussi de la passion, du sentiment, c'est ainsi que notre cerveau fonctionne.

    Il faut de l'émotion, et pas que de la testostérone et adrénaline, mais aussi ocytocyne, féromones, endorphines, et j'en passe, ne vous en déplaise (sauf si vous êtes d'une autre planète ?).

  4. #4
    Paminode

    Re : Une fonction du cinéma ?

    Bonjour Runjulia,

    En effet, je suis bien d'accord. Il faut de l'émotion.

    Je vois beaucoup d'émotion dans les films de Fellini, dans La famille d'Ettore Scola, dans Alice dans les villes de Wenders, Charles mort ou vif d'Alain Tanner, La communion solennelle de René Féret, Stranger than paradise de Jim Jarmush, Le salon de musique de Satiajit Ray, c'est-à-dire ce que l'on nomme le "cinéma d'art et essai" (films en anglais). Ou, dans un registre plus "grand-public", Diabolo menthe de Diane Kurys. Pas de rencontre amoureuse...

    En revanche, cet ingrédient de la romance, de l'exposition d'une rencontre amoureuse quasi systématique dans le cinéma commercial, par exemple hollywoodien (movies en anglais), quel que soit par ailleurs le thème général du récit, me donne surtout l'impression de l'exercice imposé, me paraît relever souvent du stéréotype (au même titre que la violence, d'ailleurs).
    Dernière modification par Paminode ; 25/03/2013 à 08h02.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Recherche urgemment une école cinéma/effet spéciaux
    Par Scars dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/04/2012, 11h11
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 16/07/2011, 12h26
  3. Maple, fonction Odeplot comment obtenir une couleur en fonction du temps ?
    Par wdrag dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/11/2010, 22h05
  4. Majorer une fonction C0 par une fonction C1
    Par silk78 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 25
    Dernier message: 26/11/2010, 22h19
  5. fabriquer une commande sans fils ecran home cinema
    Par HARRYJCC dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/11/2008, 20h42