Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

mémoire volontaire/mémoire involontaire



  1. #1
    llevela squall

    mémoire volontaire/mémoire involontaire

    pensez vous que la mémoire involontaire surpasse la mémoire volontaire et que celle ci est incapable de restituer le passé?

    -----

    My god... Yes?

  2. Publicité
  3. #2
    shokin

    Re : mémoire volontaire/mémoire involontaire

    Qu'entends-tu par mémoire volontaire et par mémoire involontaire ?

    Si l'on fait une distinction entre les deux, celles-ci ne sont pas indissociables. Des éléments mémorisés peuvent voyager de l'une à l'autre.

    Mémoire active et mémoire passive ?

    Il doit sûrement y avoir plus d'éléments dans la mémoire passive que celle active.

    Et que signifies-tu par "surpasser" ?

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  4. #3
    llevela squall

    Re : mémoire volontaire/mémoire involontaire

    mémoire volontaire:celle qu'on recherche, comment m'exprimer; tu sais c'est celle que tu utilises régulièrement dans tes études et qui te fais enrager quand tu as un trou de mémoire en bref la mémoire intelligente que tu contrôles, auquel tu fais appel lorsque tu veux te souvenir de quelque chose et aussi lorsque tu veux apprendre tes leçons (mais que ça n'entre paaaas )
    mémoire involontaire, celle du subconscient par exemple les personnes qui ont perdu la mémoire et qui,au contact d'un objet, au son d'une mélodie en entendant une phrase, se rappellent de l'événement qui y était rattaché. c'est aussi l'histoire de la petite madeleine de Proust! ou encore des souvenirs qui nous reviennent, on ne sait pas pourquoi, tout d'un coup sans raison apparente ou encore un mot, tout seul, qui flotte dans la tête, on l'a entendu quelque part mais on ne sait plus où!
    tu me suit? (euhh orthographe please? )
    je ne comprend pas ce que tu appelles mémoire passive et active est-ce pareil que volontaire et involontaire ou différent compte tenu de mes fabuleuses explications si dessus (ironique bien sur )


    par surpasser j'entend deux choses
    -qu'elle est beaucoup plus fiable (si quelque chose est enregistré, c'est pour toujours) même si elle ne restitue pas les connaissances sur commande
    -qu'elle est véridique: ce dont on se souvient est juste contrairement à la mémoire intelligente qui, défaillante à recours à l'apport inconscient de la vérité qu'on veut entendre
    My god... Yes?

  5. #4
    shokin

    Re : mémoire volontaire/mémoire involontaire

    Citation Envoyé par llevela squall
    mémoire volontaire:celle qu'on recherche, comment m'exprimer; tu sais c'est celle que tu utilises régulièrement dans tes études et qui te fais enrager quand tu as un trou de mémoire en bref la mémoire intelligente que tu contrôles, auquel tu fais appel lorsque tu veux te souvenir de quelque chose et aussi lorsque tu veux apprendre tes leçons (mais que ça n'entre paaaas )

    mémoire involontaire, celle du subconscient par exemple les personnes qui ont perdu la mémoire et qui,au contact d'un objet, au son d'une mélodie en entendant une phrase, se rappellent de l'événement qui y était rattaché. c'est aussi l'histoire de la petite madeleine de Proust! ou encore des souvenirs qui nous reviennent, on ne sait pas pourquoi, tout d'un coup sans raison apparente ou encore un mot, tout seul, qui flotte dans la tête, on l'a entendu quelque part mais on ne sait plus où!
    tu me suit? (euhh orthographe please? )
    Tu me suis, je te suis... reconnaissant pour tes explications.

    Citation Envoyé par llevela squall
    je ne comprend pas ce que tu appelles mémoire passive et active est-ce pareil que volontaire et involontaire ou différent compte tenu de mes fabuleuses explications si dessus (ironique bien sur )
    J'aurais fait une association respective des termes, quoique certainement infidèle à la réalité.

    Citation Envoyé par llevela squall
    -qu'elle est beaucoup plus fiable (si quelque chose est enregistré, c'est pour toujours) même si elle ne restitue pas les connaissances sur commande
    Fiable en durabilité ? parfois des éléments (cognitions) peuvent être oubliés à jamais (va savoir pourquoi ?). Des éléments en mémoire volontaire à un moment donné peuvent passer en mémoire involontaire par la suite.

    Fiabilité en véracité ? tout à fait d'accord, quoique c'est la véracité de notre perception (je suis sûr d'avoir perçu ainsi) qui est fiable. La véracité de la perception elle-même vis-à-vis de la réalité se discute, bien plus que la véracité des éléments qui passent par la mémoire volontaire (selon ce qu'on étudie ).

    Citation Envoyé par llevela squall
    -qu'elle est véridique: ce dont on se souvient est juste contrairement à la mémoire intelligente qui, défaillante à recours à l'apport inconscient de la vérité qu'on veut entendre
    Oups... lire mon paragraphe précédent.



    Mais je ne dissocierai pas radicalement ces deux mémoires, des éléments pouvant passer de l'une à l'autre, selon la situation.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  6. #5
    llevela squall

    Re : mémoire volontaire/mémoire involontaire

    je ne savais pas que le verbe suivre se conjuguait comme le verbe être
    merci pour cette remise en forme et pour la clareté de tes propos suivants
    My god... Yes?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    [PSO] David V

    Re : mémoire volontaire/mémoire involontaire

    Je ne crois pas qu'il existe une telle distinction. Mais si on devait la faire, il faudrait qu'elle repose sur une distinction bien réelle.
    Pensez vous que la mémoire involontaire surpasse la mémoire volontaire et que celle ci est incapable de restituer le passé?
    Surpasser? quoi ?

    Qu'on arrive pas toujours à accéder à ce qu'on a emmagasiné est une chose est une chose, dire que ce serait une distinction entre 2 types de mémoire (1) et que la première "surpasserait" ((2)sur quel plan ?) la seconde en est une autre.

    Ta question est confuse.

  9. Publicité
  10. #7
    [PSO]Fabrice.g

    Re : mémoire volontaire/mémoire involontaire

    De tous les modèles de la mémoire que je connais, la distinction entre mémoire volontaire et involontaire n'existe pas.

    Le modèle de la mémoire que je préfère est le modèle MINERVA II de Hintzman (1986) dans lequel les "souvenirs" sont stockés sous formes de "traces". Chaque "souvenir" représente une trace en mémoire qui est activée par un stimulus : une sonde. Un épisode de ta vie va contenir un ensemble de traces qui vont être stockées. L'occurence simultanée de plusieurs traces en même temps va créer une association entre ces traces. Comme cette odeur d'herbe coupé qui me rappelle mes vacances chez ma grand-mère, etc. L'occurence unique d'un ensemble de traces va créer un souvenir épisodique précis. L'occurence d'une trace dans différents contexte va constituer un souvenir sémantique, etc. (Jiav, si je me trompe, tu me corriges. )

    J'aime ce modèle parce qu'il peut rendre compte de différents types de souvenirs sans faire appel à des structures mnésiques différentes. A mon avis, il peut rendre compte aussi de ces activations involontaires vs. volontaires que tu proposes, sans faire appel à des structures différentes.

  11. #8
    shokin

    Re : mémoire volontaire/mémoire involontaire

    Si ça se trouve, les personnes qui ont vu des lumières se déplacer (flying saucers and ufo) ont perçu une association de ces traces et non des soucoupes volantes.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  12. #9
    Jiav

    Re : mémoire volontaire/mémoire involontaire

    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g
    De tous les modèles de la mémoire que je connais, la distinction entre mémoire volontaire et involontaire n'existe pas.
    Moi non plus. Par contre il existe la distinction mémoire explicite/implicite qui ressemble pas mal à du volontaire/involontaire. Dans le premier cas on a conscience d'avoir quelque chose à mémoriser, alors que dans le deuxième cas il s'agit d'une association "automatique" du contexte du genre des madeleines à Proust.

    Citation Envoyé par llevela squall
    -qu'elle est beaucoup plus fiable (si quelque chose est enregistré, c'est pour toujours) même si elle ne restitue pas les connaissances sur commande
    -qu'elle est véridique: ce dont on se souvient est juste contrairement à la mémoire intelligente qui, défaillante à recours à l'apport inconscient de la vérité qu'on veut entendre
    Non: la mémoire implicite tend à faire une "moyenne" des contextes, ce qui donne lieu à des erreurs. Par exemple imaginons qu'on amène des enfants à un restaurant où on mange avec des baguettes, alors que d'habitude quand ils vont au resto c'est avec une fourchette. Si on les interroge le lendemain en leur demandant avec quoi ils ont mangé la veille, alors ils vont avoir tendance à dire... avec une fourchette. C'est un exemple des erreurs qu'on peut faire à cause de la mémoire implicite, qui n'a rien de magique.

    Citation Envoyé par [PSO]Fabrice.g
    (Jiav, si je me trompe, tu me corriges. )
    ça va pas être facile: je ne me rappelle plus du modèle MINERVA

    J'aime ce modèle parce qu'il peut rendre compte de différents types de souvenirs sans faire appel à des structures mnésiques différentes.
    Ca ressemble pas mal à du connexionnisme right? D'ailleurs en y réflechissant le connexionnisme est pas mal séduisant pour expliquer quelques phénomènes de PSO, comme les stéréotypes ou l'autoréalisation des prophéties. Faudra qu'on se fasse un fil un de ces 4

  13. #10
    [PSO]Fabrice.g

    Re : mémoire volontaire/mémoire involontaire

    Citation Envoyé par Jiav
    Ca ressemble pas mal à du connexionnisme right?
    Exact. J'ai vu ce modèle en DEA dans un cours sur les réseaux de neurones. J'imagine que c'est parce qu'il est facilement applicable avec la modélisation.

    D'ailleurs en y réflechissant le connexionnisme est pas mal séduisant pour expliquer quelques phénomènes de PSO, comme les stéréotypes ou l'autoréalisation des prophéties. Faudra qu'on se fasse un fil un de ces 4
    Ouais, pourquoi pas. Mais je suis lin de maîtriser les modèles connexionnistes.

  14. #11
    pitchou

    Re : mémoire volontaire/mémoire involontaire

    bonjour,
    moi non plus je ne connais pas la différence Volontaire/involontaire. le modèle Minerva II est très bien mais n'est pas accepté de tous les spécialistes pour lesquels il existe une différence entre les "mémoires": le débat en en cours. j'ai peut être mal compris la question posé mais il me semble que la distinction volontaire/involontaire repose plus sur le mode de rappel que sur des systèmes mnésiques distincts. Volontaire me fait plutot penser à un rappel libre et involontaire à un rappel indicé! dites moi ce que vous en pensez!
    Pitchou

  15. #12
    haze bin

    Re : mémoire volontaire/mémoire involontaire

    Bonjour,
    Veux tu parler de l'apprentissage incident ?
    Je ne sais plus qui a écrit la dessus (quoi, je suis pas en cours ? quoique c'est pas Tulving ?) mais je me rappelle une expérience, on nous a fait défiler une liste de mots, sans rien nous demander. Puis, on a eu un questionnaire "quel mot était un légume ?quel mot rimait avec "chaussure" ? Quel mot était écrit en gras ?)

    Il y avait trois niveaux de profondeur d'encodage. On avait le niveau le plus bas, orthographique, puis phonétique et enfin sémantique.
    Vous connaissez cette expé ? Est-ce que ça correspond à ce dont il est question ?
    "Cet phraze contient quatre erreur"

  16. Publicité
  17. #13
    EtoileDuMatin

    Post Re : mémoire volontaire/mémoire involontaire

    Citation Envoyé par shokin Voir le message
    ... parfois des éléments (cognitions) peuvent être oubliés à jamais (va savoir pourquoi ?)
    Shokin
    Je ne sais pas si ça va vous intéresser, supprimez le message si ce n'est pas le cas.

    Pendant la journée, les réseaux de cellules nerveuses qui sont très sollicités ont tendance à se développer ; plus ces cellules communiquent entre elle, plus elles renforcent leurs connexions. C'est ainsi que se construisent la mémoire et l'apprentissage.
    Pour Giulio Tononi (http://ntp.neuroscience.wisc.edu/faculty/tononi.html), un cerveau bourré de liaisons très fortes n'est pas spécialement un avantage. Il consomme trop d'énergie et est incapable de modifier ses circuits si un beau jour il doit apprendre de nouvelles taches. Ainsi pour lui, les ondes du sommeil lent (sommeil le plus profond) serviraient à affaiblir les connexions entre les cellules nerveuses qui ont été très sollicitées dans la journée. Plus facilement, cela aiderait les cellules à oublier une partie de leurs expériences pour qu'elles puissent encore apprendre plus tard.
    Cette théorie est rapprochée de celle de Francis Crick, prix Nobel de médecine, selon laquelle durant la nuit, on effacerait toutes les informations inutiles accumulées lors de la journée, et qui risqueraient de saturer le cerveau.
    Inutile pour ce sujet mais toujours intéressent : Ce sont ces informations qui constitueraient la matière des rêves, d'où le mal que nous avons à se remémorer ces songes.

    Pour information, le sommeil lent léger nous fait rêver de situations très simples de la vie de tous les jours. Aussi, le sommeil lent lourd nous fait rêver lui, à des terreurs nocturnes liées à l'angoisse à l'état pur.

    Source : Sciences et Vie Junior, Juillet 2007.

    Apo.
    Laissez voler bien haut l'imagination, Car sans illusions, que serait la vie ?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Physiologie] Mémoire de la femme, mémoire de l'homme ??,
    Par marimar dans le forum Biologie
    Réponses: 37
    Dernier message: 08/10/2007, 10h44
  2. Memoire
    Par scholasticus dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/06/2007, 05h59
  3. mémoire
    Par darkpilou1 dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/02/2007, 07h03
  4. LA mémoire
    Par Rhedae dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/02/2007, 11h40
  5. mémoire
    Par mik777 dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/12/2004, 16h04