Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 34

L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?




  1. #1
    neige78

    L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Peut-on dire que l'amour existe depuis la nuit des temps?
    Peut-on mêler le sentiment de l'amour à l'instinct de reprodution des êtres?

    L'homme de cromagnon affichait déjà une appropriation de certaines femmes. Etait-ce une simple attirance? Une pulsion? Un besoin de perpétuer l'espèce? Ou peut-on aussi penser que l'amour pénétrait ses intentions?

    La question est, l'amour est-il apparu avec la modernisation du temps ou existe-t-il depuis toujours.

    Je pense qu'aujourd'hui on associe trop l'amour au sexe, mais peut-on vraiment les différencier? Le sexe n'est-il pas l'exploitation de l'amour? Voyant, de nos jours, comment la vie sexuelle est exposée, et est devenue une mode, peut-on encore penser que ces deux mots donnent une signification profonde bien différente. Donc est-il à savoir si dans l'espoir de se reproduire, à toujours été instinctif, ou a-t-il été aussi poussé par l'attachement entre deux êtres. Sachant qu'aujourd'hui, l'homme a plus le choix de son compagnon, de sa liberté sexuelle, et moins le soucis de la perpétuité de l'homme, l'image, le sentiment d'amour est plus fort, ou ose-t-on tout simplement plus le montrer. Les états d'esprit ont tellement changé, les priorités ne sont plus les mêmes.

    Alors pour ma part, je crois que l'amour est quelque chose que l'on ressent ou pas en fonction de notre vie, de nos situations. Dans notre siècle, on passe tellement de temps à le chercher, mais pour quelles raisons? Est- ce vraiment le désir d'enfanter? Ou est-ce surtout pour trouver ce que tout le monde recherche, et faire comme son voisin? Il débarque lorsqu'on ne s'y attend pas. Il se développe sans que l'on ne l'explique, alors l'amour, une science inexplicable pour l'homme? Tout le monde peut le trouver, peut le sentir, mais il n'est pas toujours présent, et peut-être que l'époque fait pencher sa présence...

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Bételgeuse

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Citation Envoyé par neige78
    alors l'amour, une science inexplicable pour l'homme?
    Tu penses que l'amour est une science ? C'est un peu bizarre, non ?

  4. #3
    Lejul

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    "Petits arrangements avec l'amour" Lucy Vincent. Editions Odile Jacob.

    Tout est dedans. Très scientifique.


  5. #4
    Lejul

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Pour info, Lucy Vincent est neuro-biologiste à Bordeaux.

  6. #5
    parfum

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Voici ma réflexion sur le sujet :l'amour est d'abord un sentiment, un ressenti. le sexe est inclus dans l'amour mais exite sans lui. l'attirance sexuelle tiens plutôt aux caractéristiques instinctives et naturelles de l'espéce.
    l'amour tel que nous l'entendons (attirance unique, désir de fusion, de vie à 2, de famille constituée par un couple) n'exite tel quel que dans nos sociétés occidentales. les arborigènes ont un vie tout autre, vie communaitaire, enfants élévés en communauté, polygamie;le continent africain également à beaucoup d'égard : polygamie, négation de l'égalité hommefemme...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    jizi

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    L'amour ? Un sentiment qui unit deux personnes pour des raisons souvent complexes et différentes. On aime quand on se sent bien avec une personne, quand on a besoin de l'autre, quand on veut que notre vie soit partagée avec une autre personne et donc que l'on est prêt à perdre tout ou partie de notre liberté.

    Quant aux: respect, confiance, soutien, écoute, etc... je ne pense pas que cela relève de l'amour mais plutôt de la diplomatie, du savoir-vivre, de la gentlemanerie, du fairplay, etc....., et ces éléments dépendent beaucoup des états d'âme, de l'humeur de l'individu, ou de son éducation. Ces éléments peuvent d'ailleurs se retrouver chez des individus qvec qui vous n'avez pas de relation affectueuse. Un patron, une infirmière, un psychologue, un entraîneur de sport, un professeur, etc......par contre votre entraîneur de sport n'a jamais voulu partager sa vie avec vous, il ne veut peut-être pas vous voir en dehors de ses cours, et il n'a peut-être pas besoin de vous spécifiquement mais de sportifs (vous ou un autre ca ne change rien pour lui).
    ###contrôle du lien en cours###
    Dernière modification par bardamu ; 08/05/2006 à 19h30.

  9. #7
    Lucette

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Je peux vous dire plein de chose la dessus, si vous me laissez jusqu'à ce soir hihi (j'ai cours de chimie tout de suite).

    L'amour est (non une mode) mais une tendance contemporaine de l'homme civilisé.
    La dessus, en attendant, je revois à Freud son livre sur l'homme et la civilisation (notion de bonheur et désir).
    Le livre de (auteur j'ai oublié le nom) intitulé "Qui aime quand je t'aime, de l'amour qui souffre à l'amour qui s'offre".

    SI vous voulez que je détail, je le ferais avec grand plaisir ce soir sur votre demande!

  10. Publicité
  11. #8
    shokin

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    L'amour, une pathologie saine ?

    L'amour du violon, l'amour du pays, l'amour du sommeil.

    On veut pouvoir reposer en paix, mais le lit de mort fait trembler certains esprits.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  12. #9
    zaac

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    "L'amour est cette merveilleuse chance qu'un autre vous aime encore quand vous ne pouvez plus vous aimer vous-même"

    Jean Guehenno.
    L’homme n’invente l’éternité de son existence que dans les sentiments qu’il partage

  13. #10
    Mumyo

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    L'amour ne relève ni du besoin, ni du sentiment...Car si tel était le cas, l'amour ne serait que pur conditionnement...
    Analysez vos sentiments et vous verrez qu'ils sont motivés par des causes particulières, des déterminismes, des conditionnements...
    L'amour n'appartient pas à cette catégorie...
    Tenter de définir l'amour c'est déjà le circonscrire, et donc le dénaturer...
    C'est déjà le conditionner et donc ce n'est déjà plus de l'amour.

  14. #11
    Primavera

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Définir l’amour peut-être pas, mais du moins décrire certains de ses traits, ses différents aspects.

    Un constat parait indéniable, l’amour ne relève pas d’un fait de volonté ni de raison. On ne choisit pas d’aimer untel plutôt qu’untel, l’amour s’impose à soi, on le subit comme impuissant à résister à une force attractive indéchiffrable. D’ailleurs les raisons de l’amour ne s’expliquent pas, il arrive que l’on se demande pourquoi deux personnes si différentes paraissent si éprises l’une de l’autre. Par contre comment affirmer que ce n'est pas un besoin, intéressé ou désintéressé ?

  15. #12
    Primavera

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Citation Envoyé par shokin
    L'amour, une pathologie saine ?
    Shokin
    On pourrait aussi dire : un mal nécessaire, non pas seulement car il peut provoquer la douleur, mais du fait qu’il s’inscrit dans la nécessité, le déterminisme, tant on se sent prisonnier de ce sentiment. Mais un état d'esclavage qui pourtant libère et qui nous fait du bien car seul l’amour sait nous procurer un tel plaisir à offrir à l’autre.
    Serait-ce dans la continuité de la logique du maître et de l’esclave ?

  16. #13
    Primavera

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Alors puisque la question initiale était l’amour est-il produit de nature (inné, gènes) ou de culture (monde contemporain, acquis), je répondrais : les deux. Dans la nature "universelle" de l’homme, l’amour est présent dès l’origine des temps mais il est toujours concurrencé par son anti dote la haine. L’autre perçu comme un ami, utile ou identique à soi-même, étant entendu qu’unis à deux en bonne intelligence on est plus fort que seul, et on peut se rendre mutuellement service… mais l’autre aussi contradictoirement perçu comme un rival potentiel, un ennemi détestable car susceptible de me donner tord, de me délester de mon bien, menacer ma propre vie, amputer mon pouvoir. La vie ne serait-elle que la gestion de ce conflit permanent, qu’Hegel appellerait "lutte des contraires" ?

    Et sans doute que l’histoire de la vie (au travers de la culture) aura contribué à systématiser, à légiférer l’intelligence de l’union et de l'amour plutôt que la bêtise de la séparation égoïste et individualisante … mais visiblement ce conflit est toujours présent et l’histoire est loin d’être terminée.

  17. #14
    Mumyo

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Si vous êtes réellement disposé à questionner ce besoin, vous allez découvrir que ce que vous appelez «amour»; est en réalité une quête de confort et de sécurité. Personne ne trouve l'amour dans une relation (il faudrait bien sûr définir ce que nous entendons par ce mot) mais on peut y chercher la sécurité et d'autres avantages, comme un partenaire sexuel ou une cuisinière, quelqu'un qui nous aide à passer les moments difficiles. Toutes ces choses sont volontiers appellées «amour»; par tout le monde, pourtant, si nous observons réellement ce qui se passe entre un homme et une femme, nous voyons beaucoup d'arrangements, d'intérêts personnels, d'égocentrisme. Le compagnon ou la compagne ne sont finalement là que comme des objets pour satisfaire nos «besoins». Où est l'amour dans une telle relation?

    Mais il ne faut pas se voiler la face, c'est en regardant ce qui est, tel que cela est, que nous pouvons vivre avec ce qui est.

    Ce besoin que vous dénoncez est en même temps irrépressible, vous l'avez constaté. J'ai «grand besoin», dites-vous et, en même temps, vous affirmez «comment m'en libérer»? Comment allez-vous vous libérer de quelque chose dont vous êtes certain que vous avez «un grand besoin»? Comment allez-vous parvenir à vous en débarrasser?

    La question qui se pose à vous en fait, si vous acceptez qu'il est sans doute immature de vouloir se débarrasser de quoi que ce soit, est de savoir si vous allez continuer à vivre les relations telles que je les ai décrites ou si vous êtes disposé à vous libérer de vos images. Vous êtes en effet habité par des images, image de la femme idéale, image de votre partenaire, image d'une partenaire du passé et toutes ces images vous séparent de l'autre à tout moment. Ce que vous appelez «amour»; jusqu'à aujourd'hui est une relation que vous entretenez avec vos images intérieures.

    Pour être réellement en relation avec la personne qui vous accompagne il est nécessaire de faire silence en soi et je ne parle pas d'un effort méditatif comme on en trouve sur le marché mais d'un véritable silence que les mots ne peuvent décrire et dans lequel les images disparaissent et laissent la place à une vigilance qui permet d'être absolument présent à ce qui est, un événement, un paysage, une personne, sans obstacle et dans une relation qui pourrait alors être appelée «amoureuse».
    J. Krishnamurti
    Pour J.Krishnamurti, l'amour n'est pas de l'ordre du désir, ni du besoin...ni de l'attraction...dont le symétrique serait la haine...C'est un état, une présence à toute chose...
    Dernière modification par Mumyo ; 12/06/2006 à 15h31.

  18. #15
    Primavera

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Un texte, mais pas beaucoup d’arguments.

    Personnellement ces explications ne me satisfont pas. Que l’amour soit aussi un besoin réciproque de sécurité ne me dérange pas, pourquoi tant d’hypocrisie en niant d’emblée cette réalité. Que cela puisse même quelques fois relever d’un rapport dominant dominé, pourquoi pas. Ce qui compte c’est qu’au-delà de ces réconforts ou intérêts réciproques il y a autre chose encore qui fait naître la "flamme", une confiance qui n’existe pas dans un simple contrat d’intérêts. Et qui dit confiance dit acte de foi, croyance et crédit dans la valeur jugée élevée de l’autre (beauté, intelligence, peu importe ses valeurs), avec une admiration, voire fascination et sacralisation pour ce quasi divin terrestre que l’on aspire à séduire comme pour vérifier que si l’on peut intéresser ce "Dieu" c’est qu’on est au moins égal à lui. Et comme cette partie se joue à deux, cela explique que l’amour exige pour s'installer, se "consumer" et durer, un équilibre des forces.

    Alors ces histoires d’images et de silence intérieur qu’on croirait inspirée d'une ontologie heideggerienne, avec "stimmung" version extase amoureuse, me semblent plutôt poésie pédante que souci de vérité.

  19. #16
    Mumyo

    Smile Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    avec une admiration, voire fascination et sacralisation pour ce quasi divin terrestre que l’on aspire à séduire comme pour vérifier que si l’on peut intéresser ce "Dieu" c’est qu’on est au moins égal à lui. Et comme cette partie se joue à deux, cela explique que l’amour exige pour s'installer, se "consumer" et durer, un équilibre des forces.
    Je ne vois pas l'amour la dedans...Juste un jeu de mirroirs et de séduction, ( pouvoir sur l'autre...de le subjuguer ), et d'images faussées que l'on projette sur de l'autre...

    Rien à voir avec ma conception de l'amour....
    Dernière modification par Mumyo ; 12/06/2006 à 21h41.

  20. #17
    Mumyo

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Alors ces histoires d’images et de silence intérieur qu’on croirait inspirée d'une ontologie heideggerienne, avec "stimmung" version extase amoureuse, me semblent plutôt poésie pédante que souci de vérité.
    Dans mon propos il était question de vigilance, et de présence à l'instant, de simplicité, pas d'envollées pédante ou d'extase...Relisez mon texte...

  21. #18
    Primavera

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Citation Envoyé par Mumyo
    Dans mon propos il était question de vigilance, et de présence à l'instant, de simplicité, pas d'envollées pédante ou d'extase...Relisez mon texte...
    Ce smiley est tout à fait à propos : on imagine ainsi ces deux amoureux, seulement "vigilants", pas du tout intéressés ni attirés par le désir charnel de l’autre….
    seulement ravis de se regarder dans le blanc des yeux en souriant béatement…. en buvant l'instant présent... ........

    Dernière modification par Primavera ; 13/06/2006 à 08h13.

  22. #19
    Mumyo

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Je ne cherche pas à vider la relation de couple de son contenu...
    Mais je veux souligner que le désir n'est pas le corrolaire de l'amour...
    L'amour se nourrit aussi bien de distance que d'intimité...
    Aimer c'est trouver la bonne distance...comme dans un tango...
    Nous aimons nos enfants, et pourtant il nous faut concevoir, de les laisser partir un jour...
    L'amour est un mot "Valise" n'est pas....?
    Chacun s'y reflète....

  23. #20
    Primavera

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Déjà amour pour ses enfants et amour de son compagnon n'obéissent pas à des schémas identiques, mais dans le cas d'un couple, même si le désir n'est pas corollaire d'amour, l'amour à l'inverse implique presque toujours le désir... à moins de souffrir de pathologie physiologique... ... à l'exemple du réflexe de Pavlov qui fait saliver à l'idée d'une bonne gourmandise...

    Ce qui n'empêche que chacun puisse conserver son espace intime en dehors de la relation amoureuse.

  24. #21
    Mumyo

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Déjà amour pour ses enfants et amour de son compagnon n'obéissent pas à des schémas identiques,
    Peut-on appréhender l'amour dans ce qu'il a de plus général ?
    L'amour pour ses enfants est-il de nature différente de l'amour pour son compagnon ?

  25. #22
    shokin

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Le réel amour, c'est quand on agit réellement pour l'autre personne (pour son bien, pas forcément pour son sexe).

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  26. #23
    Bob Trebor

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Citation Envoyé par Primavera
    amour pour ses enfants et amour de son compagnon n'obéissent pas à des schémas identiques...
    Les "schémas" dont vous parlez sont egotiques, ils sont sentiments amoureux.
    L'amour, amour tout court, est au-dela du sentiment et ne fait pas de différence car il dépasse les contraires, non pas qu'il soit absolu mais il est, là où il n'y a plus de dualité.
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  27. #24
    Primavera

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Voici un petit extrait encyclopédique (article "amour" universalis) qui répond très bien à ces dernières remarques

    Du paradoxe de l'incarnation
    « Sentir la vie »
    Que son incarnation lui soit ou non refusée, le paradoxe de l'amour tient, avant tout, dans la résurrection de l'illusion dont il témoigne : celle d'un effacement de la distance et d'une fermeture possible du cercle. Mythe de l'Un parménidien : le Je et le Tu disparaîtraient à travers la fusion amoureuse. C'est au sein du sentiment et grâce à lui que la vie, non scindée par la réflexion, pourrait enfin se recueillir. « L'amour supprime la réflexion grâce à l'absence totale d'objet, écrit Hegel ; il enlève à l'opposé tout caractère d'être étranger ; et la vie se trouve elle-même exempte de toute carence. Dans l'amour, le séparé se maintient, mais non plus comme séparé : comme unité ; et le vivant sent le vivant. »

    De là l'idée d'un caractère inéluctable de l'étreinte charnelle … Mais de là aussi l'indignation devant cette inéluctabilité : crainte de souiller la pureté de l'amour, terreur devant la confusion des genres, panique déclenchée par la double altérité de l'aimé et du corps à travers lequel il m'appréhende. L'acte d'amour paraît un crime qui doit être expié, si bien que les douces impressions de l'amour seraient préférables aux « âcres picotements du besoin ».

    …… Aussi la pudeur n'est-elle pas seulement, comme le dit Hegel, « honte à la pensée que l'amour n'est pas encore parfait », mais honte à la pensée que l'amour ne peut survivre à sa perfection. L'incarnation tant désirée de l'amour est aussi ce dans quoi l'amour se perd : mais, ce risque, il faut pourtant que le désir l'encoure, sous peine de se couper de la source même de sa vie.

  28. #25
    Primavera

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Citation Envoyé par Mumyo
    Peut-on appréhender l'amour dans ce qu'il a de plus général ?
    L'amour pour ses enfants est-il de nature différente de l'amour pour son compagnon ?
    Compte tenu de la partie "immergée", métaphysique de l'amour je ne pense pas qu'on puisse cerner cela par un concept "généralisant" bien circonscrit.

    Pour énoncer une évidence (mais rien de plus difficile qu'expliquer une évidence) on pourrait dire qu’il y a un tronc commun entre amour consanguin et amour sentimental (disposition favorable à vouloir le bien de l’autre) mais avec des modalités bien différentes.
    Une chose me semble certaine : tout enfant a un besoin vital d’amour pour s’épanouir correctement et optimiser son bon équilibre mental. Mais le détour par Freud et Oedipe est sûrement indispensable.
    Quant à l’amour d’un parent pour un enfant il provient à première vue d’un instinct de protection, donner soin, alimentation.. tout autant que d’un besoin d’assurer sa descendance.

  29. #26
    Invité

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Je crois que l'amour du père ou de la mère pour son enfant n'a rien d'instinctif (il serait universellement observable, je crois)... et il me semble qu'il n'échappe pas à l'"oedipe"

  30. #27
    Primavera

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Sans vouloir trop extrapoler, un reportage télévisé sur l’adoption nous montrait récemment un couple considéré dans la misère, confier son enfant à l'adoption (pour ne pas dire vendre, en tout cas sans grande émotion apparente), à un relativement "riche" étranger en mal de paternité. Je me suis alors demandée si l’amour était vraiment un sentiment instinctif et naturel ou plutôt un produit de culture… de riches ?
    Mais nature et culture sont, on le sait, étroitement liés.... (mais je l'avais déjà dit plus haut..)
    Dernière modification par Primavera ; 14/06/2006 à 12h33.

  31. #28
    Invité

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Citation Envoyé par Primavera
    Mais nature et culture sont, on le sait, étroitement liés.... (mais je l'avais déjà dit plus haut..)
    Bonjour Primavera

    Il n'y a certes pas de culture sans nature, mais je crois que le fossé est gigantesque entre un univers sans parole (la nature) et un univers tissé da part en part par le langage (dont la science est née...)
    Il suffit d'observer ce que nous faisons là et qu'aucun animal ne pourra jamais reproduire (discuter sur internet, via une machine savemment élaborée)

    A l'instar de l'érotisme, l'amour est une spécialité humaine... sauf à tenir l'attachement du chien pour son maître pour de l'amour... et même à concéder celà, il faut encore y voir un effet de l'inscription de l'animal dans notre univers verbal...

  32. #29
    Bob Trebor

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Citation Envoyé par Primavera
    Du paradoxe de l'incarnation
    « L'amour supprime la réflexion grâce à l'absence totale d'objet"... "le vivant sent le vivant. »
    D'accord avec ça, absence de dualité.
    Citation Envoyé par Primavera
    L'acte d'amour paraît un crime qui doit être expié...
    Là par contre... pourquoi ?

    Il n'y a dans l'acte charnel aucune "dénaturation" de l'amour; c'est le jugement qui le dénature, qui le divise.
    l'amour pleinement vécu n'est pas d'un côté intellectuel et physique d'un autre. Il est amour de "l'être", et avant d'être unité avec l'autre(s), il est déja une unité de soi-même retrouvée par l'autre(s). Cet "amour-unité" est un état de conscience et d'expression intégrale de "l'être" où les questions sur l'acte physique, le bien, le mal, les besoins et la morale... ne se posent plus car dans "l'acte juste de pure présence" à l'autre(s) (qui est aussi de fait "pure présence" à soi-même), il n'existe pas de questions; s'il y en avait, ce ne serait plus "pure présence" donc plus de l'amour mais seulement un sentiment amoureux ou un besoin.

    L'amour vrai ne se pense pas...
    Si le différent était différent du différent, il existerait sans le différent (Nagarjuna)

  33. #30
    Nanonash

    Re : L'amour est-il une mode du monde contemporain ou une inscription dans nos gènes?

    Citation Envoyé par Bob Trebor
    L'amour vrai ne se pense pas...
    En effet, il se caractérise par le fait que ses causes nous sont inconnues (par opposition à "aimer manger", par exemple, où l'on peut comprendre pourquoi on aime manger), ou du moins très floues.

    Mais ça ne veut pas dire pour autant que ces causes n'existent pas. Et quand des causes existent sans que nous en ayons conscience c'est qu'elles sont inconscientes. Et mon avis intuitif est que si nous connaissions ces causes, nous cesserions immédiatement (comme vous le faite pour la plupart apparemment) de voir l'amour comme quelque chose de si pur, si immateriel, si désinteréssé, si...blablabla.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Faire l'amour est-il possible dans l'espace ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 31
    Dernier message: 07/02/2011, 21h39
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 07/03/2010, 08h39
  3. Le désir sexuel est-il gouverné par nos gènes ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/05/2006, 16h04
  4. L'amour est il une illusion ?
    Par babygirl6971 dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 14
    Dernier message: 13/11/2004, 19h13