Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 30 sur 30

Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

  1. olympiquega

    Date d'inscription
    août 2014
    Messages
    147

    Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Bonjour
    Je viens de mettre en ligne cette petite vidéo dans laquelle j'essaie d'imaginer les problèmes que la vie sur mars nous poseraient!
    https://www.youtube.com/watch?v=_nb8hD_p_tM
    N'hésitez pas à me donner votre avis !

    -----

     


    • Publicité



  2. phys4

    Date d'inscription
    mars 2009
    Localisation
    Ile de France
    Âge
    74
    Messages
    8 038

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    L'atmosphère de Mars est trop ténue pour que nous puissions y vivre : il manque au moins un facteur 20 pour avoir une pression que nous pouvons supporter, et encore avec de l'oxygène pur.

    Il ne suffit donc pas de transformer le CO2 en oxygène, il faudrait régénérer une atmosphère minimale. Donc avant d'avoir trouvé ce moyen, il faudra vivre dans des structures fermées.
    Comprendre c'est être capable de faire.
     

  3. olympiquega

    Date d'inscription
    août 2014
    Messages
    147

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Déjà merci de ta réponse.
    Je me doute bien qu'il y a un nombre incroyable de facteurs à prendre en compte pour aller y vivre.
    Le but de ma vidéo était plutôt d'inviter les gens à se demander comment eux voient la possibilité de vie sur mars avec leurs connaissances. Je n'ai certainement pas assez de connaissances, même les spécialistes en ont peu ^^, pour pouvoir affirmer telle ou telle chose.
    En tout cas, merci de ton retour, c'était le but de ma vidéo
     

  4. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Pas con l'utilisation de l'énergie mécanique sur mars (les VTT) !
    Ça diminue monstrueusement le cout d'un tel véhicule (a chiffrer sinon en dizaines voir plutôt centaines de millions de dollars au minimum) pour se déplacer a la surface martienne sur de courtes distances, surface martienne sur laquelle la faible gravité permettra de fournir bien moins d’efforts de propulsion que sur Terre.
    Franchement une idée à creuser, félicitations !


    Sinon, c'est bien, tu prends toutes les réserves nécessaires et tu expliques les défis.
    N'oublies pas de rajouter le problème du bombardement radiatif et de la dégénérescence physiologique a la fois pendant le voyage mais aussi sur place.
    Car rien qu'a cause de ces deux problèmes, on peut dire qu'a ce jour, on a même pas commencé à s’intéresser sérieusement au sujet de la conquête martienne.
    L'autre problème majeur d'un tel périple c'est le redécollage de mars.
    A ce jour on est incapable de seulement ramener 1 misérable gramme d'échantillon, alors des hommes...

    En résumé, le jour ou vous entendrez un président Américain parler des problèmes physiologiques d'un tel périple et des moyens de redécoller de mars, ce jour là, vous saurez que la conquête martienne (a ne pas confondre avec la colonisation, qui reste de la pure science fiction) vient de démarrer.

    Trump vient d'annoncer l'inverse : on laisse végéter les trucs en cours sur le deep space habité, comme depuis 15 ans (en fait 30 ans même, mais bon...) et on supprime une bonne part de l'activité scientifique de la NASA sur le réchauffement climatique.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     

  5. olympiquega

    Date d'inscription
    août 2014
    Messages
    147

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Déjà merci de ta réponse.
    Oui le VTT peut être bien, faire du sport sans trop d'efforts, de quoi en faire rêver plus d'un
    Oui bien évidemment, de multiples problèmes supplémentaires qui se poseraient à nous que je n'ai pas évoqué. J'ai voulu parler uniquement des problèmes qui venaient instinctivement à l'esprit et sans trop entrer dans les détails
    Je suis déjà en train de bosser sur de prochaines vidéos, avec la prochaine qui sera sur la robe blanc et or ou bleu et noire qui a fait le buzz sur internet. Cela me permettra de parler de la perception visuelle de la réalité de chacun
    Enfin, si cette vidéo t'as plu, j'en suis ravi ! N'hésites pas à me faire un peu de pub
     


    • Publicité



  6. phys4

    Date d'inscription
    mars 2009
    Localisation
    Ile de France
    Âge
    74
    Messages
    8 038

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Je pense que le problème du retour n'est pas réaliste.

    Les essais préliminaires, comme la recherche de gisements d'eau et d'autres minéraux utiles à la survie sur Mars sera faite par des robots, comme ceux qui mènent l'exploration actuellement.

    Lorsque tous les éléments seront trouvés et les techniques validées, des humains pourront aller sur Mars pour finir et améliorer les installations et pour y rester. Il ne me semble pas logique de faire une telle avancée, dans le but de revenir sur Terre ensuite, avec les problèmes que cela pose.
    Comprendre c'est être capable de faire.
     

  7. olympiquega

    Date d'inscription
    août 2014
    Messages
    147

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    A vrai dire, dans le cas de ma vidéo je ne me suis même pas posé la question de revenir car j'avais en tête un aller sans retour sur Mars !
    Mais dans la réalité, il faudra biensur envisager le retour !
     

  8. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Citation Envoyé par olympiquega Voir le message
    Oui le VTT peut être bien, faire du sport sans trop d'efforts, de quoi en faire rêver plus d'un
    bon, le VTT c'est le principe, mais il faudrait adapter ça a mars.
    Par exemple, une voiture a pédale avec deux places.
    Y en a qui vont certainement se poiler en lisant ça, mais je trouve ça pas bête, pour des déplacements de quelques centaines de mètres en étant capable d'emporter des trucs lourds et encombrants avec soi.
    Et un truc mécanique comme ça, c'est tout de suite des centaines voir des milliers de fois moins cher qu'un truc motorisé et donc conçu spécifiquement pour mars.
    Sans parler de sa masse a vide bien inférieure elle aussi, donc plus facile a intégrer a la charge utile totale de la mission.

    Je pense que le problème du retour n'est pas réaliste.
    Je dirais que c'est un grand classique : quasiment tout le monde considère que ce n'est pas un problème alors que c'est LE problème le plus important au niveau technique.
    Absolument rien n'a été commencé sur le sujet, a part une foison de propositions qui ne peuvent même pas encore dépasser le stade du papier.

    A vrai dire, dans le cas de ma vidéo je ne me suis même pas posé la question de revenir car j'avais en tête un aller sans retour sur Mars !
    Mais dans la réalité, il faudra biensur envisager le retour !
    Sans retour possible, pas d'aller possible, c'est aussi simple que ça.
    Donc exclure le retour d'un tel périple, c'est forcément immédiatement tomber dans la science fiction.
    On va pas te le reprocher personnellement, vu que c'est ce que tout le monde fait à ce sujet.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     

  9. olympiquega

    Date d'inscription
    août 2014
    Messages
    147

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Oui je suis d'accord que le retour est la clef d'un tel périple mais cela ne mas pas effleuré l'esprit lorsque j'ai réalisé cette vidéo !

    En tout cas merci de l'intérêt suscité, cela me pousse à continuer
     

  10. cancerman

    Date d'inscription
    octobre 2011
    Messages
    828

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Intéressante vidéo, tu aurais pu développer, par exemple on peut transiger sur la nourriture et l'eau mais on ne peut absolument pas transiger sur l'oxygène qui représente 1 kg/jour par homme.

    Ceux qui iront en long terme sur Mars ne seront pas forcément les pilotes de la NASA des années 60, les profils recherchés seront plutôt des machinistes, des ingénieurs en mécanique, des électriciens capables de se débrouiller.

    Les militaires américains en IRAK se sont aperçus des effets pervers de la poussière sur la mécanique des machines, des véhicules qui tombent souvent en panne, les filtres trop souvent obstrués, sur Mars se doit être similaire.

    Par experience sur des machines industrielles je peux vous dire que les filtres s'ils ne sont pas massifs, ils ne servent à rien, ou alors il faut passer toutes les heures à les changer, c'est pénible. Les filtres massifs ont un coût énorme.

    Pour envoyer un équipage sur Mars je suis pas trop d'accord avec toi, à mes yeux la seule manière économique est celle préconisée par space X ( red dragon ) les gros vaisseaux imaginés dans le passé ne cadrent plus avec notre économie frappée par la crise.

    Après c'est une méthode bien dangereuse mais il faut savoir ce qu'on veut soit y aller par n'importe quel moyen soit ne pas y aller et continuer à rêver.
    Dernière modification par cancerman ; 16/04/2017 à 12h07.
     

  11. wizz

    Date d'inscription
    mars 2005
    Messages
    12 839

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    L'idée d'utiliser de l'énergie mécanique humaine est à proscrire. C'est plutôt idiot dans ce contete

    La puissance développée par un homme ordinaire est ridicule, moins de 500W, et sur une courte distance. Sur une longue durée, plutôt se tabler en dessous de 200W. Un minuscule moteur électrique suffit pour remplacer. Et comme la puissance est faible, alors la taille de la batterie aussi (en comparaison avec le même trajet effectué par l'énergie humaine)

    Un moteur électrique consommera de l'énergie "pure". Mais pour un homme, ça sera sous forme alimentaire, avec un rendement au passage.
    Ensuite, la conversion énergie consommée en énergie musculaire est faible
    Sans oublier qu'en fournissant un effort soutenu, le bonhomme va respirer comme une turbine, aura besoin d'une grosse quantité d'oxygène. Son équipement sera plus lourd, plus encombrant. Puis la fabrication de l'oxygène transportable ne sera pas du tout gratuit. Soit le produire pur artificiellement (et donc procesus énergivore), soit le produire naturellement par photosynthèse (et recycler le CO2 des stations). Ce sera un oxygène dilué, qu'il faudra séparer pour que le martianaute n'aurait que l'oxygène à transporter sur sa combinaison...

    bref, on fera peu ou prou comme on le fait déjà sur Terre: mécanisation, remplacer l'énergie musculaire humaine par des machines...
     

  12. Geb

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    3 596

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Bonjour,

    Le VASIMR n'a rien de révolutionnaire et l'annonce de "Mars en 39 jours" ne serait possible qu'avec des réacteurs à fission nucléaire à cœur gazeux et des convertisseurs MHD (entre autres). Des technologies qui n'existent que sur papier à l'heure actuelle.

    Cordialement.
     

  13. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    La puissance développée par un homme ordinaire est ridicule, moins de 500W
    L'idée d'un truc mécanique n'a rien de véritablement sérieux, je pensais a ce genre de solution parce que ce topic m'a inspiré sur le sujet, donc, par jeu, je tentais de trouver des applications.
    Simplement un petit jeu.
    C'est clair qu'on économisera pas les plusieurs centaines de millions qui seront nécessaires à la conception et réalisation d'un véhicule martien motorisé si on souhaite y faire une mission, qui devra rester 1 an sur place (a cause de l’occurrence des fenêtres de tir).

    Ça fait partie de la très longue liste de ce qu'il faut préparer pour une mission martienne et dont les études n'ont même pas débuté...
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     

  14. cancerman

    Date d'inscription
    octobre 2011
    Messages
    828

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Carcharodon sa c'est encore le genre d'arguments nul pour justifier les coûts exorbitants non justifiés menés par les agences spatiales occidentales.

    Dans l'aéronautique ( airbus thales sous traitant etc .. ) les salaires commencent au smic, que se soit le tourneur fraiseur en interim ou le soudeur. Il faut compter 20 ans pour doubler son salaire en moyenne si par miracle on à un CDI.

    Le budget national de l'agence spatiale chinoise est de 1,3 milliard $ celui de l'agence européenne de 5,75 milliard d'euros.

    Pourtant les chinois construisent leur propre station spatiale !!! se posent sur la lune et lorgnent vers Mars ... avec presque 5 fois moins d'argent.

    Si on compare le salaire médian d'un ouvrier qualifié chinois et d'un ouvrier au smic français la difference n'est pas tellement énorme.

    Je suis le seul à trouver sa choquant ???
    Dernière modification par cancerman ; 18/04/2017 à 07h44.
     

  15. gandhalf.legris

    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages
    374

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    moi j'ai de plus en plus du mal à comprendre la stagnation et le manque de volonté dans le spatial occidental , alors que les autres puissances évoluent et cherchent à repousser les frontieres de l'espace
    l'argent c le dernier des arguments mais comme il est virtuel ...
     

  16. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Citation Envoyé par cancerman Voir le message
    Pourtant les chinois construisent leur propre station spatiale !!! se posent sur la lune et lorgnent vers Mars ... avec presque 5 fois moins d'argent.
    et en mettant au moins 10 fois plus de temps que ce qui a été fait dans les décennies précédentes par les russes puis avec l'ISS, et en faisant une station qui sera au final considérablement plus petite même que MIR...
    Il faudrait apprendre a comparer ce qui est comparable.
    Pour ça il faut aussi savoir de quoi on parle...

    Si on compare le salaire médian d'un ouvrier qualifié chinois et d'un ouvrier au smic français la difference n'est pas tellement énorme.
    Tu dis vraiment n'importe quoi.

    PIB/habitant
    Chine en 2015 : 8 069,2 $
    France en 2015 : 36 352,5 $
    USA en 2015 : 56 115,7 $
    http://donnees.banquemondiale.org/in....CD?view=chart

    Et oui, la Chine a la première économie mondiale parce qu'elle a 1.3 milliards d'habitants.
    Dernière modification par Carcharodon ; 18/04/2017 à 10h59.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     

  17. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    30 247

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Salut,

    Citation Envoyé par gandhalf.legris Voir le message
    mais comme il est virtuel ...
    Va dire ça à ceux qui paient !

    Mais arrêtons là tout de suite ce qui concerne les aspects économiques. Budgets, PIB, etc...

    Je rappelle que les discussions économiques sont hors charte. Merci,
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  18. gandhalf.legris

    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages
    374

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    oui deedee il faut arrêter avec les histoires de choux , cela risquerait de les faire venir ...
    imaginons qu'on y aille avec des moyens de propulsions plus adaptés pour éviter de mettre presque deux ans pour aller/retour
    j'ai du mal a comprendre pourquoi on veut gener les russes avec leur projet de moteur nucléaire , j'aurais envie de dire faites de même ...
    c moi ou y a comme une sorte de stagnation technologique , comme si on avait peur de nouveau , d'envoyer des missions habitées au delà de l'espace terrestre ...
     

  19. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    30 247

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Non, il n'y a pas de stagnation technologique. Il y a juste :
    - des problèmes de coûts dont on ne parlera pas ici
    - des problèmes de sécurité : les russes ont déjà envoyé deux fois des réacteurs nucléaires dans l'espace (des satellites cosmos) et deux fois il est retombé sur terre malgré ce qui été prévu (stockage sur orbite lointaine). Heureusement ça n'a pas eut de conséquences néfastes (dispersion et radioactivité résiduelle négligeable). Mais cela a sérieusement étudié les concepteurs russes ainsi que les américains.

    Une solution serait de fabriquer le réacteur en orbite haute. Mais bonjour la complication (et là aussi le coût faramineux).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  20. gandhalf.legris

    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages
    374

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Non, il n'y a pas de stagnation technologique. Il y a juste :
    - des problèmes de coûts dont on ne parlera pas ici
    - des problèmes de sécurité : les russes ont déjà envoyé deux fois des réacteurs nucléaires dans l'espace (des satellites cosmos) et deux fois il est retombé sur terre malgré ce qui été prévu (stockage sur orbite lointaine). Heureusement ça n'a pas eut de conséquences néfastes (dispersion et radioactivité résiduelle négligeable). Mais cela a sérieusement étudié les concepteurs russes ainsi que les américains.
    Une solution serait de fabriquer le réacteur en orbite haute. Mais bonjour la complication (et là aussi le coût faramineux).
    cela n'empêche pas d'étudier plus en profondeur cette méthode de propulsion afin d'éliminer ce problème ?
    cela donne l'impression on veut tous y aller mais on se mets des boulets pour ne pas y arriver , et dés qu'il y en a un qui a marre de jouer à celà ; on essaie de l'y empêcher ...
     

  21. Geb

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    3 596

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par gandhalf.legris Voir le message
    j'ai du mal a comprendre pourquoi on veut gener les russes avec leur projet de moteur nucléaire , j'aurais envie de dire faites de même ...
    À ceci près que le projet de générateur nucléaire russe qualifié pour le spatial n'a pas pour objet un voyage habité vers Mars, malgré ce qu'on a pu lire un peu partout dans la presse au début du projet (en 2009).

    Il s'agirait plutôt de développer un remorqueur orbital de l'orbite de sécurité nucléaire jusqu'à l'orbite géostationnaire (bien que d'autres orbites de destination soient tout aussi envisageables).

    Entendons-nous bien, si ce projet allait jusqu'au bout (d'ici 2025), il s'agirait d'un progrès substantiel sur les capacités actuelles (180 kg/kWe pour les générateurs à radioisotopes, 50 à 60 kg/kWe pour les générateurs à fission, tandis que le projet russe vise 14 à 15 kg/kWe). Mais ce sont des performances qui n'ont rien de commun avec ce qu'il faudrait pour réduire la durée du transit Terre-Mars avec une solution classique de type chimique.

    Plus de détails au message #130 de cette discussion

    Cordialement.
    Dernière modification par Geb ; 19/04/2017 à 22h00.
     

  22. Moinsdewatt

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Âge
    57
    Messages
    2 141

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Citation Envoyé par cancerman Voir le message
    Les militaires américains en IRAK se sont aperçus des effets pervers de la poussière sur la mécanique des machines, des véhicules qui tombent souvent en panne, les filtres trop souvent obstrués, sur Mars se doit être similaire.
    .
    Idem pour les hélicoptére français en opération au Mali.

    .......

    Les Caracal victimes de la silice malienne

    Ce ne sont même pas les djihadistes qui les mettent hors d'état de nuire mais... la silice malienne, un mélange de poussière très fine et de grains de sables grossiers qui use prématurément les turbines des Caracal (Makila 2). Des moteurs qui finissent par mordre un à un la poussière, contrairement au Tigre par exemple, qui n'en souffre pas. "Seulement deux hélicoptères de manœuvre (Caracal et Cougar) sur cinq sont disponibles simultanément", constatent les sénateurs. Pourquoi ? Parce que le Caracal, un hélicoptère lourd doté de cinq pales qui brassent beaucoup d'air et forment des nuages de sable, n'a pas le bon système de filtration pour protéger son moteur.

    Problème, cet ennemi insidieux est omniprésent au Mali et pénètre trop facilement dans les turbines du Caracal, pourtant irréprochable lors des opérations en Afghanistan, Libye ainsi qu'à Djibouti. C'est le système de filtration, sous la responsabilité d'Airbus Helicopters, qui est mis en cause. "La granularité particulière du sable malien crée une érosion rapide des moteurs", confirme-t-on chez le constructeur. Il rappelle qu'initialement le Caracal était conçu pour des missions de récupération d'aviateurs dont l'appareil a été abattu en territoire ennemi. Un appareil développé pour l'armée de l'air après la guerre en Serbie.
    .....................
    http://www.latribune.fr/entreprises-...e-au-mali.html
     

  23. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Citation Envoyé par Moinsdewatt Voir le message
    Idem pour les hélicoptére français en opération au Mali.
    Vi mais attention, les motorisation sur mars seront anaérobies, ça change tout : rien ne rentre dedans.
    et puis, les heures de vol : les hélico d'attaque en font considérablement plus dans le milieu poussiéreux que ne feraient des motorisations martiennes, destinées a se poser et a en redécoller, point final.
    La comparaison est donc peu pertinente avec un moteur aérobie terrestre.

    Les motorisations martiennes d'arrivée et de départ n'ont pas de raisons de rencontrer plus de problèmes que ce qu'ont rencontré les missions Apollo sur la Lune.

    Il s'agirait plutôt de développer un remorqueur orbital de l'orbite de sécurité nucléaire jusqu'à l'orbite géostationnaire (bien que d'autres orbites de destination soient tout aussi envisageables).
    Un tug de ce genre constitue la partie finale de la mission.
    Forcément, il faudra lui livrer la marchandise en orbite basse.
    Avec quoi ? un Soyouz ?
    Avec le marché actuel qui devient ultra concurrentiel ?


    Va servir a quoi ce truc là ?
    A contrer une Ariane6 qui sera optimisée pour délivrer des constellations ?
    Bonne chance !
    C'est juste un délire de Russe, ils voient tout accélérer sous leurs yeux et ça doit commencer a paniquer chez eux.
    A partir de 2020, la Russie va devenir une petite, minuscule fraction du spatial, au train ou ça va.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     

  24. cancerman

    Date d'inscription
    octobre 2011
    Messages
    828

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Cela me laisse sceptique et perplexe !!! quand on voit un certain film ou l'acteur principal cultive des pommes de Terre directement dans le sol de Mars, bonjour la contamination aux métaux lourd et au chrome(VI) sur l'alimentation humaine.

    Pour revenir à la poussière martienne elle devrait avoir une charge électrique positive de jour, et une charge électrique négative de nuit en raison du fort rayonnement UV à la surface, elle doit donc plus "coller" de jour que de nuit.

    Sur Terre notre atmosphère filtre ces rayons mais pas sur la planète rouge.
    Dernière modification par cancerman ; 29/04/2017 à 19h08.
     

  25. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Citation Envoyé par cancerman Voir le message
    Cela me laisse sceptique et perplexe !!! quand on voit un certain film ou l'acteur principal cultive des pommes de Terre directement dans le sol de Mars, bonjour la contamination aux métaux lourd et au chrome(VI) sur l'alimentation humaine.
    Tu sais très bien qu'un film de SF n'a pas vocation a être réaliste.

    De plus il y a quand même des expériences ou ils ont "reproduit" (avec beaucoup de guillemets) un terreau martien en réussissant a y faire pousser des trucs.

    Mais c'est vrai que, personnellement, je trouve ces discussions sur la production locale d'alimentation ou d'ergols sans intérêt.
    le premier pas de l'homme sur mars se fera sans ça.
    et après ça, Mars ne présentera quasiment plus aucun intérêt, comme la Lune.

    donc envisager d'y vivre dessus ... mouarff.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     

  26. cancerman

    Date d'inscription
    octobre 2011
    Messages
    828

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Il y'à pas longtemps on m'à fait visiter une installation expérimentale dans un lycée agricole, il s'agissait de faire pousser sous serre des légumes, la particularité de l’expérience et d'avoir volontairement positionné des panneaux solaires sur le toit des petites serres ... ce qui masque la lumière du soleil en grande partie, ce qui reproduit +/- les conditions martiennes même si ce n'est pas le but du lycée donc, sur le moment on se dit que c'est un peu bête comme expérience (financée par la région en plus) et que cela ne marchera pas, en réalité j'ai pu consulter les résultats sur l'année 2016, les légumes poussent moins bien c'est sur, mais ils poussent quand même, l'espace et l'énergie sont optimisés.

    Pour revenir au sol martien je sais que le simulant de régolite martien le MMS est cytotoxique, irritant et allergène

    Le ph du sol martien dépend des régions mais il est entre 7 et 8.3 il me semble, donc il faut aussi considérer les légumes pouvant pousser avec un Ph basique
    Dernière modification par cancerman ; 30/04/2017 à 08h31.
     

  27. Homerleroi

    Date d'inscription
    janvier 2013
    Localisation
    Aquitaine
    Messages
    113

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Citation Envoyé par olympiquega Voir le message
    Bonjour
    Je viens de mettre en ligne cette petite vidéo dans laquelle j'essaie d'imaginer les problèmes que la vie sur mars nous poseraient!
    https://www.youtube.com/watch?v=_nb8hD_p_tM
    N'hésitez pas à me donner votre avis !
    Très intéressant ! Mais je n'ai pas compris comment le réacteur fonctionnait ?
     

  28. NeverFF

    Date d'inscription
    juillet 2017
    Messages
    18

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Bonjour

    On attendant souvant dire qu'il est possible de posé un robot sur Mars mais encore impossible pour une fusée du a sa masse bien supérieur et du coups a sa vitesse bien trop importante.
    Mais je ne comprend pas car la vitesse de chute de objet est totalement indifférente a la masse selon Newton.Cela viens t il de l’énergie cinétique accumulé ?
    Autre question est il possible utlisé la relativité générale afin de calculer la force de gravité d'attraction pour des voyages comme mars
    ou celle ci est utilisé pour des corps bien plus éloigné

    Merci avance
     

  29. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    58
    Messages
    25 054

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Citation Envoyé par NeverFF Voir le message
    Mais je ne comprend pas car la vitesse de chute de objet est totalement indifférente a la masse selon Newton.
    mais dépend de la masse de l'astre sur lequel on se pose
    un ses soucis avec Mars est la très faible densité de son atmosphère, il faut donc "freiner" très fort ( surtout si la masse est importante )
    l'autre souci concerne les vents violents atmosphériques.
    et le plus maousse costaud, celui de pouvoir redécoller ( même si l'attraction y est moins forte que sur la terre )
    voilà en résumé.
    mais d'autres répondront plus précisément que moi.

    Citation Envoyé par NeverFF Voir le message
    Autre question est il possible utlisé la relativité générale afin de calculer la force de gravité d'attraction pour des voyages comme mars
    ou celle ci est utilisé pour des corps bien plus éloigné
    je ne comprend pas cette phrase, et de toute façon, il est inutile de recourir à la RG pour mettre en équation les problématiques de trajectoire d'un tel voyage.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  30. NeverFF

    Date d'inscription
    juillet 2017
    Messages
    18

    Re : Imaginons notre voyage jusqu'à mars et notre vie après !

    Merci de votre réponse
    J'ai pu comprendre mon erreur dans ma réflexion sur le rapport entre la difficulté de freinage et la masse de objet
    A me confirmer mais il s'agit uniquement d'une differences d’énergie cinétique.
    Mon erreur était de croire que la gravité avait une influence sur cette difficulté de freinage différentes ce que je ne comprenais pas du à la loie de Newton.
     


    • Publicité




 

Discussions similaires

  1. Actualité - Et si nous devions notre bonne vue à notre peur innée des serpents ?
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 9
    Dernier message: 04/11/2013, 12h20
  2. son, chemin de l'onde jusqu'a notre oreille
    Par hopefullspiritflyer dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/05/2009, 16h34
  3. jusqu ou va notre connaissance
    Par mckendy dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 13
    Dernier message: 01/09/2007, 19h40
  4. Voyage loin de notre monde
    Par Pascal57 dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 12
    Dernier message: 16/10/2006, 19h14
  5. Atmosphère et océans, maîtres de notre destin jusqu'à quand ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/01/2006, 10h51