Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

lignes et figurations "géométriques" décoratives

  1. #1
    philippedelimoges

    lignes et figurations "géométriques" décoratives

    Bonjour à tous

    Je m'interroge sur l'utilisation récurrentes de lignes et de figurations "géométriques" dans la décoration (d'objets utilitaires ou non, de peintures corporelles ...). Ce qui m'interpelle c'est (1) la rythmique régulière des frises, (2) l'équidistance des lignes (une forme de parallélisme). Comment expliquer cet attrait pour ce genre de décoration ?
    Certes, le vide appel le remplissage ; certes, la ligne "géométrisée" semble plus aisée à reproduire qu'une representation fidèle de la réalité. Pour autant, qu'est-ce qui explique cet attrait ? Je note que cette utilisation de lignes croisées régulièrement existe depuis le paléolithique moyen.
    Pour illustrer mon propos abstrait, j'ai ajouté des illustrations. Elles expliciterons mieux mon questionnement.

    image.jpgimage 1.jpgimage2.jpgimage3.jpg

    Merci pour vos réponses.

    Cordialement

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    oOPelleOo

    Re : lignes et figurations "géométriques" décoratives

    bonjour

    je pense qu'un psychologue pourrais nous répondre ...

    pourquoi quand tu es au téléphone tu fait des petits dessins sur le coin d'une feuille ?

    je pense que notre cerveau s'exprime...

    au déla du fait que symétrie= beauté pour ce dernier

  4. #3
    philippedelimoges

    Re : lignes et figurations "géométriques" décoratives

    re-bonjour

    Initialement, j'avais mis cette discussion au sein du forum neuropsychologie et elle a été déplacée en archéologie. Je ne suis pas certains que les intervenants réguliers de ce dernier forum aient la réponse à mon questionnement. Mais pourquoi pas. Si je l'avais placé en neuropsychologie c'est parce que je voulais savoir si par hasard des études avaient pu être réalisées sur ce constat. Je suis bien conscient d'avoir lancé une bouteille à la mer ... mais qui sait.
    Oui, oOPelleOo notre cerveau s'exprime. Mais qu'est-ce que cela peut bien signifier ? Exprime-t-il une géométrisation innée de l'espace ? Une idée de perfection technique ? une idée d'équilibre des proportions ?
    Attention : je ne crois pas que les lignes croisées gravées sur des supports soient les prémices d'une réflexion géométrique ; elles me semblent exprimer autre(s) chose(s) : une capacité mentale a géométriser l'espace vraisemblablement, mais pas seulement.

    Bref, si vous avez des idées ou des études sur le sujet, je suis preneur !

  5. #4
    gunthiern

    Re : lignes et figurations "géométriques" décoratives

    Philippe tu as pensé à la molette j'en doute pas, très utilisée,

  6. #5
    Olivzzz

    Re : lignes et figurations "géométriques" décoratives

    Bonsoir,

    La réponse tient certainement en plusieurs parties. Une non négligeable est la technique utilisée. On est ici principalement dans des objets d'artisanat, produits pour certains en très grande série, et non dans l'objet d'art, oeuvre chacune unique. La production en série impose une production rapide et simple d'exécution, ce qui en termes de décoration se traduit soit par "pas de décoration" soit par une décoration géométrique, répétitive, codifiée. Ne pas oublier que les modes et les tendances, ça ne date pas d'hier et que les artisans ont depuis longtemps compris que pour vendre, il faut plaire.

    Quant au pourquoi une décoration plutôt que pas de décoration, la question est plus fondamentale... l'être humain a de tout temps aimé l'ornementation, la représentation symbolique du monde qui l'entoure. Ensuite, une décoration sur un objet (ou un bâtiment) permet de le structurer, hiérarchiser ses parties. Les temples grecs et plus tard romains, sont tous structurés en 3 parties de bas en haut : le socle (qui représente la terre), la colonnade (qui représente le domaine des hommes), le chapiteau (qui représente le ciel, le divin). Ce même soucis se retrouve sur les objets : Une assiette ou une coupe aura peut-être une décoration centrale souvent élaborée (le socle), une zone plus légèrement décorée autour du centre (la colonnade, légère) puis le bord, à nouveau plus chargé (le chapiteau). D'un point de vue purement plastique, ces décorations permettent aussi d'affiner, d'alléger l'objet ou le bâtiment.

    Si cela peut participer à répondre à vos questionnements.... tant mieux

    Cordialement

  7. #6
    ansset

    Re : lignes et figurations "géométriques" décoratives

    les lignes droites et les cercles ne sont ils pas les traits les plus faciles à réaliser ?
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  8. #7
    philippedelimoges

    Re : lignes et figurations "géométriques" décoratives

    Bonsoir

    Oui, j'ai utilisé la molette ... mais où chercher ? quels mots clefs utiliser ?
    J'ai trouver les travaux d'Olivier Keller (Aux origines de la géométrie: Le Paléolithique et le Monde des chasseurs-cueilleurs - Vuibert, 2004) et celui ci accessible sur le net : http://www.academia.edu/2434308/Élém...e_la_géométrie
    Je n'ai pas trouvé les réponses à mon questionnement.

    Olivzzz, je note vos remarques, notamment la standardisation et production de masse explique l'utilisation des figures géométriques.

    Ansset, une ligne est relativement aisée à tracer ; des lignes tracées parfaitement parallèlement c'est plus compliqué : cela nécessite de la dextérité (plus aisé avec un tour pour décorer des poteries). Quand au cercle ... faire un rond ok, mais un cercle sans utiliser un compas ... c'est autre chose.

    Cordialement

  9. #8
    ansset

    Re : lignes et figurations "géométriques" décoratives

    pas un compas , un simple bout de ficelle accrochée à un axe rigide.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  10. #9
    philippedelimoges

    Re : lignes et figurations "géométriques" décoratives

    Certes, mais l'utilisation d'un axe rigide se comprend aisément sur une grande surface (plane ou tout simplement sur un terrain pour construire un espace circulaire style Stonehenge). Reste tracer un cercle sur une petite surface avec un outil pointu je pense que ce n'est pas aisé.

  11. #10
    Geocroiseur63

    Re : lignes et figurations "géométriques" décoratives

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    pas un compas , un simple bout de ficelle accrochée à un axe rigide.
    Bonsoir ,

    Comme nous le fait remarquer ansset le cercle est la figure la plus facile à tracer . Et ce en toutes dimensions avec trés peu

    de matériel . Un axe central et une corde pour les grands cercles : c'est la méthode utilisée pour tracer les " Crops circles "

    anglais , dans toutes leurs formes complexes ,sécants , tangents externes ou internes . c'est à l'infini des figures géométriques

    réalisable par peu de personnels....

    Sans avoir besoin des extra-terrestres..!

    Géocroiseur63.

  12. #11
    Geocroiseur63

    Re : lignes et figurations "géométriques" décoratives

    Bonsoir ,

    Cherchez avec Google " crops circles " et vous trouverez une multitude de figures en Angleterre , en France etc....

    Avec des motifs géométriques d'une incroyable complexité..!

    Géocroiseur63.

  13. #12
    philippedelimoges

    Re : lignes et figurations "géométriques" décoratives

    Certes Geocroiseur63 et ceci va dans votre sens https://fr.wikipedia.org/wiki/Śulba-Sūtras
    Mais pour une toute petite surface ... je suis perplexe.
    Au-delà de la question technique, il y a l'attrait de faire ces figures que nous qualifions de géométriques ...

  14. #13
    ansset

    Re : lignes et figurations "géométriques" décoratives

    Citation Envoyé par philippedelimoges Voir le message
    Mais pour une toute petite surface ... je suis perplexe.
    ...
    je ne suis sur de rien, non plus.
    les aiguilles fines ( à chat par exemple ) datent plutôt du paléolithique supérieur non ?
    mais je ne sais dater ta dernière image ( la jare très soignée )

    pour ce qui concerne l'intérêt , il me semble possible de penser que quitte à décorer, autant le faire avec ce qu'on sait faire de simple et efficace.
    le cercle étant aussi une figure "céleste" d'ailleurs. ( soleil, lune )
    Dernière modification par ansset ; 22/03/2018 à 23h18.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  15. #14
    oOPelleOo

    Re : lignes et figurations "géométriques" décoratives

    bonjour

    j'ai déjà vu des gens faire des cercles de petite taille à main levée, ne pas négliger la pratique surtout pour les pieces de serie

    mon avis est que nous sommes ordonnés ( cerveau) et que c'est une forme inconsciente d'expression.
    nous transposons notre logique et rigueur fonctionnel dans notre art.

    pourquoi on préfère les bougeoirs à nombre impair, les bouquets de fleur a nombre impair
    pourquoi quand on trouve un tas de carte de visite sur le bureau de son banquier, on les ranges sans s'en rendre compte
    pourquoi si un objet d'un alignement dépasse on le range

  16. #15
    philippedelimoges

    Re : lignes et figurations "géométriques" décoratives

    Bonsoir

    Olivzz et oOPelleOo l'idée de "structurer, hiérarchiser ses parties" est intéressante.
    Je vous invite à regarder les images de cet article (qui parle des dessins attribués à Neandertal) : http://www.hominides.com/html/actual...0-ans-1212.php
    Ce que je note : c'est le "cadrage" spatial.

    Pour le cercle, c'est une forme (la seule des formes géométriques classiques) qu'on trouve dans la nature (cercle solaire et lunaire, je n'en vois pas d'autres ...). Qu'ils aient pu impressionner c'est possible (astre lumineux et donc synonyme de vie). Mais j'accorde plus d'importance (mais peut-être ai-je tort) à une autre approche du cercle, qui elle est beaucoup plus impressionnante psychiquement : le cercle communautaire. Il suffit de mettre un feu et on se place naturellement en cercle autour. Le cercle permet à chacun de voir l'autre (symbole aussi d'égalité). Quand des hommes se mettent en cercle et se prennent par la main, il y a un sentiment fort de communauté. Le cercle aussi implique un temps cyclique.
    Je note qu'à Bruniquel, Neandertal a disposé en cercle les stalagmites (http://www.hominides.com/html/actual...0-ans-1037.php). Les premiers espaces sacrés étaient en cercle (ex. Göbekli Tepe en Turquie (12000BP) ; Le cercle de Goseck, en Allemagne 6800 BP https://www.youtube.com/watch?v=PHId19qB3-c ; on pourrait ajouter Stonehenge). Je pense que cette dimension psychique du cercle est importante.

    Cordialement
    Dernière modification par philippedelimoges ; 23/03/2018 à 18h03.

  17. #16
    Geocroiseur63

    Re : lignes et figurations "géométriques" décoratives

    Citation Envoyé par philippedelimoges Voir le message
    Bonsoir

    Olivzz et oOPelleOo l'idée de "structurer, hiérarchiser ses parties" est intéressante.
    Je vous invite à regarder les images de cet article (qui parle des dessins attribués à Neandertal) : http://www.hominides.com/html/actual...0-ans-1212.php
    Ce que je note : c'est le "cadrage" spatial.

    Pour le cercle, c'est une forme (la seule des formes géométriques classiques) qu'on trouve dans la nature (cercle solaire et lunaire, je n'en vois pas d'autres ...). Qu'ils aient pu impressionner c'est possible (astre lumineux et donc synonyme de vie). Mais j'accorde plus d'importance (mais peut-être ai-je tort) à une autre approche du cercle, qui elle est beaucoup plus impressionnante psychiquement : le cercle communautaire. Il suffit de mettre un feu et on se place naturellement en cercle autour. Le cercle permet à chacun de voir l'autre (symbole aussi d'égalité). Quand des hommes se mettent en cercle et se prennent par la main, il y a un sentiment fort de communauté. Le cercle aussi implique un temps cyclique.
    Je note qu'à Bruniquel, Neandertal a disposé en cercle les stalagmites (http://www.hominides.com/html/actual...0-ans-1037.php). Les premiers espaces sacrés étaient en cercle (ex. Göbekli Tepe en Turquie (12000BP) ; Le cercle de Goseck, en Allemagne 6800 BP https://www.youtube.com/watch?v=PHId19qB3-c ; on pourrait ajouter Stonehenge). Je pense que cette dimension psychique du cercle est importante.

    Cordialement

    Bonsoir ,

    En préhistoire , au néolithique le cercle et sa figure tridimensionnelle : le disque , plus ou moins épais ,est une figure des hypogées du Vexin.

    Un orifice circulaire est creusé au milieu de la dalle qui ferme les grandes allées couvertes.

    Allées couvertes qui servaient de sépultures au Néolithique...

    Parfois appelée : " Trou d'homme " cet orifice protégeait les sépultures mégalithiques de la région.

    Il était obturé par un bouchon circulaire qui lui était adapté...

    Il représentait le monde extérieur de la lumiére ( pour les vivants ) et le monde intérieur ( la nuit ) pour les morts...

    Recherchez dans l'archéologie du Vexin français et Normand.

    Géocroiseur63.

  18. #17
    tezcatlipoca

    Re : lignes et figurations "géométriques" décoratives

    Bonjour Philippe,

    L'introduction du lien que tu nous as proposé sur les travaux d'Olivier Keller semble fournir deux pistes essentielles pouvant mener à quelques réponses envisageables.

    Création d'outils lithiques & graphisme symboliques.

    Mais si on veut aller à l'origine même de ton interrogation, j'oserai écrire (sans trop y avoir réfléchi ) :

    La nature nous offre de multiples exemples d'objets géométriques physiques ou imaginaires, remarquables par leurs formes, leurs symétries, le rectiligne d'une ligne d'horizon sur la mer, cercles lunaire et solaire, plumes d'oiseaux, motifs d'ailes de papillons ou autres caractéristiques chez les insectes, coquillages, cristaux minéraux et plans de clivage, certaines formes végétales aussi.

    Pourtant, dans la nature, hors intervention humaine, cette régularité des formes, ces symétries, sont noyées dans l'aléatoire, la diversité, le hasard, le mouvement, la variation et les changements de perspectives. Elles n'apparaissent que sous l'effet d'une focalisation de l'esprit, une attention particulière, une concentration, un intérêt précis, ou une association d'idées.
    Depuis que les humains ont développé ces capacités, les lignes droites, les cercles, les carrés et les spirales sont venus progressivement, je pense, imprégner, notre imaginaire, notre créativité, du fait de la simple observation de l'ordre qui persiste dans le chaos du Monde.

    Cela ne suffit certainement pas à clore ton questionnement, mais peut-être peut-on considérer cet aspect des choses...
    Dernière modification par tezcatlipoca ; 24/03/2018 à 08h41.

  19. #18

  20. #19
    philippedelimoges

    Re : lignes et figurations "géométriques" décoratives

    Bonjour à tous

    Désolé pour le retard de ma réponse. Mais des obligations diverses ont priorisé mon attention.
    D'abord, merci à Geocroiseur63 pour sa suggestion et merci à tezcatlipoca pour ses pistes de réflexion. Effectivement, dans la nature il y a plus de structurations géométriques que je le pensais ... (hexagone, prisme, sphère ....).
    De plus, j'avoue très humblement que mes connaissances mathématiques très élémentaires ont notablement limité ma vision interprétative. Par exemple, ma conception de la symétrie était exclusivement binaire et en miroir. Tes images tezcatlipoca et les suggestions d'Olivzz m'ont permis d'avoir un regard différent sur la notion de symétrie. J'ai d'ailleurs trouvé sur le net un écrit qui clarifie très bien cette définition du terme : http://db.vdb.free.fr/bribes/SYMAX/m..._philibert.pdf
    De plus, cet écrit ouvre des pistes sur le sujet de mon interrogation.
    D'une part, cette extension sémantique de la symétrie (binaire, radiaire, rythmique) effectivement met en lien la production "esthétique" de lignes et de figurations géométrisées avec une organisation physique structurée.
    "Géométrisation" esthétique qui est aussi à mettre en relation avec notre fonctionnement cognitif, comme l'ont souligné Olivzz et oOpelleOo :
    (1) perception et mémorisation synthétique et focale (d'où l'attrait pour la ligne et le point). Cet article me semble expliciter ce point de vue : https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychologie_de_la_forme
    (2) attrait inné pour la régularité rythmique et la symétrie des proportions lié, d'une part, à notre perception synthétique des régularités naturelles et, d'autre part, à notre perception sélective du beau au sens reproductif. Comme l'ont fait remarquer Olivzz et oOpelleOo le besoin d'ordonnancement est notable. La frise de lignes symétriquement parallèles est peut-être donc la manifestation d'un attrait inné de cette double structuration mentale : esprit synthétique cognitif et esthétique biologique.
    En tout cas, les traces de cette représentation linéaire remonte loin dans le temps :
    http://www.hominides.com/html/actual...-java-0862.php
    http://www.france24.com/fr/20100304-...enne-diepkloof (PS : dernière référence à regarder plus pour les gravures que pour l'interprétation proposée)

    Bref, le regard de l'autre permet de sortir de ses ornières et c'est ce qui justifie pleinement l'existence de ce forum interactif

    Cordialement

Discussions similaires

  1. [Divers] Image qui "saute" + lignes écran tv toshiba 32 pouces
    Par dav_planche dans le forum Dépannage
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/01/2018, 07h08
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 05/04/2016, 21h49
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 31/10/2014, 11h16
  4. L'espace vectoriel particulier des "flèches géométriques"
    Par Le petit belge dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 13
    Dernier message: 31/12/2012, 09h51
  5. Un "main" de 1400 lignes en C++... comment faire plus court?
    Par fiatlux dans le forum Programmation et langages, Algorithmique
    Réponses: 10
    Dernier message: 12/12/2010, 09h04