Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Le paradoxe de la justice

  1. paulb

    Date d'inscription
    janvier 2004
    Localisation
    17220 St. VIVIEN
    Messages
    1 728

    Le paradoxe de la justice

    La justice est rendue en s'appuyant sur l'adage: "Nul n'est censé ignorer la loi".
    Ceci contredit une vérité difficile à contester "Nul n'est en mesure de connaître la totalité de la loi". En effet, dans tous les pays modernes, la loi est dit dans plusieurs dizaines de milliers de pages, impossibles à retenir dans le détail et d'ailleurs jamais lus par une écrasante majorité de ceux dont ce n'est pas le métier.
    Le paradoxe est que malgré cela statistiquement très peu d'actions lui sont contraires et donc punissables. Ce qui veut dire que la majorité écrasante des humains se comporte conformément aux lois, sans en connaître la plus grande partie. De quelle façon l'homme peut-il s'imprégner d'un savoir que ses congénères ne sont pas en mesure de lui transmettre, puisqu'ils ne le possèdent pas?
    Je n'ai pour l'instant pas un début de réponse à cette question.
    Amicalement paulb.

    -----

     


    • Publicité



  2. shokin

    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Suisse
    Âge
    33
    Messages
    10 664

    Re : Le paradoxe de la justice

    En effet ! ils auraient dû mettre : chacune et chacun doit prendre connaissance de la loi en ce qui le/la concerne. (ou autre truc du genre)

    Mais une loi, est-elle toujours à respecter ? parfois, il vaut mieux ne pas respecter une règle (l'exception qui la confirme).

    Pour ma part (en ce qui concerne les règles en général), je suis d'avis qu'il faut régulièrement franchir ces limites. D'un côté, je respecte cette règle, de l'autre côté de la limite, je ne respecte pas la règle. Ce passage est nécessaire pour garder ce point de repère précieux qu'est la limite, la règle (la contrainte).

    Si je respecte toujours cette règle, je ne me rends pas compte si je suis proche ou non de la franchir (transgresser). Idem, si je ne la respecte jamais (à la différence que socialement j'en prendrai un coup).

    Le paradoxe de la justice ! ya bien une citation latine :

    summum jus, summa injuria (une extrême justice est une extrême injustice)

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.
     

  3. Coincoin

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Paris
    Âge
    32
    Messages
    16 547

    Re : Le paradoxe de la justice

    Salut,
    Le principe "Nul n'est censé ignorer la loi" permet d'éviter d'avoir des petits malins disant "désolé, Mr le Juge, je savais pas que c'était pas bien, je ne le referai plus, promis !". Sans ça, la loi serait inapplicable...
    Pour ce qui est du fait que tout le monde respecte la loi sans le savoir, cela vient du fait que la loi est basée sur la morale, chose qui est commune à tout un chacun dans la société.
    Encore une victoire de Canard !
     

  4. KarmaStuff

    Date d'inscription
    juin 2004
    Âge
    37
    Messages
    2 747

    Re : Le paradoxe de la justice

    Je suis d'accord avec Coincoin... Sur 100 personnes, combien ont un jour ouvert un code civil ou pénal, pour lire qu'il ne faut pas tuer, violer, voler, ou faire tout acte de violence ou de malveillance sur autrui ? Très peu. Pourtant, tout le monde sait que c'est mal. Les grandes lignes de la Loi sont implicitement dictées par notre logique humaine.

    Je crois que la meilleure phrase qui résume au mieux les doctrines légales que tout le monde doit ou devrait respecter :
    "La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres."
    ou
    "Ne fais pas à autrui ce que tu ne souhaiterais pas qu'il te fasse."
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...
     

  5. Enosis

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    Paris
    Âge
    33
    Messages
    6

    Re : Le paradoxe de la justice

    Je suis moi aussi d'accord avec Coincoin...
    en effet, l'adage "Nul n'est censé ingonré la loi" représente une partie fondamentale du droit.
    Le droit, qu'il s'agisse du droit français ou du droit international, repose sur ce que l'on appelle "la présomption de connaissance" ... En effet, tout citoyen est censé connaître la loi, et nul ne peut prétendre l'ignorer...sauf dans certains cas précis...

    En effet, comme il a déjà été dit, le droit se trouve basé sur la Morale...et notre morale nous permet à tous de brider nos pulsions, et à ne pas agir n'importe comment au sein d'une société dans le but de ne pas porter atteinte, sous quelque forme que ce soit, à autrui...

    Mais bien entendu, il existe des exceptions à cette présomption de connaissance ainsi que des limites à cette même exception de la présomption de connaissance...
    Tout repose en effet sur la nature du délit...

    Par exemple, un homme ne peut en aucun cas plaider une ignorance de la loi si ce dernier a commis un vol de voiture...Dans ce genre de cas, la Justice ne peut laisser passer une telle "présomption d'ignorance" de la part d'un individu vivant au sein d'une société...cela provoquerait immédiatement une immense insécurité au sein de la société...ce qui est tout bonnement impensable et inacceptable...
    c'est là la limite à l'éxception de la présomption de connaissance...

    Mais, dans certains cas, la Justice peut se montrer compréhensive en ce qui concerne l'ignorance d'une loi...
    Par exemple, si lors d'une vente aux enchères un individu acquiert un bien, ce dernier est tenu par une loi de payer immédiatement l'intégralité de la somme qui a été décidé lors de la vente...
    Et dans ce cas précis, l'acquéreur peut invoquer devant un juge son ignorance de la loi...et c'est ensuite au juge de trancher...

    Cependant, il est important de souligner qu'une loi devient active et applicable passé un délai de 30 jours (si mes souvenirs sont bons) après sa publication dans la Journal Officiel, qui est sous libre consultation dans toutes les mairies...
    Ce délai laisse le temps aux citoyens de se renseigner après la promulgation de chaque nouvelle loi.
     


    • Publicité




    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Paradoxe du paradoxe des jumeaux de Langevin
    Par RVmappeurCS dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/08/2007, 10h40
  2. 1 re S justice et genetique
    Par trofe dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/11/2006, 17h26
  3. Procedure De Justice
    Par ludo38 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/08/2006, 23h43
  4. Justice distributive
    Par Jo dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/09/2004, 17h21