Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Impression de "visibilité" et conduite...

  1. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270

    Impression de "visibilité" et conduite...

    Bonjour,
    Cette discussion fait suite à un questionnaire proposé par Finn (dans le cadre d'une étude), où était abordée le fait que selon leur perception de leur "visibilité" les conducteurs se comporteraient de façon plus ou moins civile.
    Ca semble se recouper avec une observation faite récemment: après être passée par la sud de la France, où peu nombreux son les conducteurss'arrêtant pour laisser passer les piétons, je m'émerveille ici (Tours) de voir des voitures s'arrêter si facilement pour me laisser traverser. Mais j'ai remarqué qu'ils sont bien plus enclins à le faire en pleine journée que le soir, quand il commence à faire nuit. Bon, peut-être sont-ils un peu plus pressés le soir, mais le contraste s'avère assez frappant.
    Sur Montpellier, j'avais remarqué aussi que si on regardait le conducteur approchant droit dans les yeux, il était souvent plus enclin à s'arrêter.
    Ca me paraît illustrer pas mal le fait que selon la façon dont ils se sentent regardés (jugés) et reconnaissables, les conducteurs modifient en général leur conduite.
    Les effets de "groupe" me semblent aussi importants: au milieu de conducteurs nerveux et faisant un peu tout et n'importe quoi, on finit par prendre le pli, et avoir des habitudes de conduite qu'on n'aurait pas eu dans un autre contexte.

    Qu'en pensez-vous?
    K.i a bien failli se faire renverser hier soir...

    -----

    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     


    • Publicité



  2. Rudy Espéranto

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Messages
    38

    Re : Impression de "visibilité" et conduite...

    Bonjour Kinette,

    Qu'entends-tu exactement par "leur perception de leur "visibilité" ?
    Tu m'avoueras qu'il y a plus clair comme formule . Tu veux dire "selon qu'ils se sentent ou non regardés, qu'ils se sentent ou non dévisagés et dévisageables" ?

    Rudy
     

  3. jcm

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Messages
    113

    Re : Impression de "visibilité" et conduite...

    Citation Envoyé par kinette
    Bonjour,
    Cette discussion fait suite à un questionnaire proposé par Finn (dans le cadre d'une étude), où était abordée le fait que selon leur perception de leur "visibilité" les conducteurs se comporteraient de façon plus ou moins civile.
    Ca semble se recouper avec une observation faite récemment: après être passée par la sud de la France, où peu nombreux son les conducteurss'arrêtant pour laisser passer les piétons, je m'émerveille ici (Tours) de voir des voitures s'arrêter si facilement pour me laisser traverser. Mais j'ai remarqué qu'ils sont bien plus enclins à le faire en pleine journée que le soir, quand il commence à faire nuit. Bon, peut-être sont-ils un peu plus pressés le soir, mais le contraste s'avère assez frappant.
    Sur Montpellier, j'avais remarqué aussi que si on regardait le conducteur approchant droit dans les yeux, il était souvent plus enclin à s'arrêter.
    Ca me paraît illustrer pas mal le fait que selon la façon dont ils se sentent regardés (jugés) et reconnaissables, les conducteurs modifient en général leur conduite.
    Les effets de "groupe" me semblent aussi importants: au milieu de conducteurs nerveux et faisant un peu tout et n'importe quoi, on finit par prendre le pli, et avoir des habitudes de conduite qu'on n'aurait pas eu dans un autre contexte.

    Qu'en pensez-vous?
    K.i a bien failli se faire renverser hier soir...

    ***********************

    Tout cela est très bien observé, et satisfait la bonne hypothèse que plus on s'intéresse aux gens plus ils s'intéressent à vous ( en bien , mais pas seulement ! )


    Le Grasset que tu cites est-il le même que celui qui a donné son nom au bd du même nom à Tours ? Enfin quelqu'un qui s'interesserait un peu à l'histoire de la ville où il habite !.
    A Tours, quand ils conduisent les gens ont la tête sur les épaules , sauf les saints qui la portent entre leurs mains ! ( j'ai pas de mérite je suis né à Tours et j'y ai vécu ).
    Est-ce que la boulangerie qui ne vend que des brioches devant la gare existe toujours ?
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. La science du "Comment?" peut-elle dire "POURQUOI?" au moins une fois?
    Par Jean-Michel Tengang dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 83
    Dernier message: 12/07/2017, 22h12