Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Accélération et décélération dans l’espace...

  1. #1
    rigel75

    Question Accélération et décélération dans l’espace...

    Bonsoir à tous

    Voici ma question : quand un lanceur entre dans l’espace à environ 100 km de la terre (ligne de Karman) est-ce qu’il se met à accélèrer sans que les moteurs accélèrent car il glisse mieux dans le vide sans les frottements auxquels il était soumis dans l’atmosphére ?
    Quel en est son pourcentage ?

    Dans le même ordre d’idée : quand il entre dans l’atmosphére lors du retour le module du lanceur est-il freiné par les frottements ?
    Si oui, de quel ordre est ce ralentissement ?

    Merci

    -----


  2. #2
    rigel75

    Re : Accélération et décélération dans l’espace...

    En fait dans la premiére partie de la question il serait plus juste de parler de "quitter la thermosphére et d’entrer dans l’exosphére à 350 km d’altitude"

    (Je suis obligé de poster moi-même en réponse pour ce complément car pour je ne sais quelle stupide raison on ne peut modifier un post dans ce forum...)
    Dernière modification par rigel75 ; 18/01/2018 à 23h45.

  3. #3
    phys4

    Re : Accélération et décélération dans l’espace...

    Citation Envoyé par rigel75 Voir le message
    Voici ma question : quand un lanceur entre dans l’espace à environ 100 km de la terre (ligne de Karman) est-ce qu’il se met à accélèrer sans que les moteurs accélèrent car il glisse mieux dans le vide sans les frottements auxquels il était soumis dans l’atmosphére ?
    Oui le lanceur accélère mieux en quittant l'atmosphère pour deux raisons : moins de trainée aérodynamique et meilleure détente de la tuyère. Cet effet est progressif, car il s'étend de puis 60km jusque 150 km et plus comme vous le soulignez dans votre second message, il n'y a pas d'effet de choc brutal, l'amélioration de rendement est très progressive.


    Citation Envoyé par rigel75 Voir le message
    Dans le même ordre d’idée : quand il entre dans l’atmosphére lors du retour le module du lanceur est-il freiné par les frottements ?
    Si oui, de quel ordre est ce ralentissement ?
    Progressivité également du freinage, pour peu que la trajectoire soit tangentielle, le ralentissement atteint tout de même entre 3 et 5g dans la phase la plus critique.
    Comprendre c'est être capable de faire.

Discussions similaires

  1. Accélération et décélération d'une bille dans un anneau
    Par maximilien06 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/12/2014, 11h25
  2. Accélération et décelération
    Par Aramis71 dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 20/08/2012, 06h33
  3. Réponses: 6
    Dernier message: 29/05/2012, 21h08
  4. Accélération et décélération d'un BLDC sensorless
    Par Rim88 dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/03/2012, 17h01
  5. Accélération/Décélération fixe
    Par Gwoko dans le forum Technologies
    Réponses: 8
    Dernier message: 14/04/2011, 17h19