Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 16

Phénomene de diauxie

  1. ranoucha

    Date d'inscription
    février 2006
    Messages
    47

    Phénomene de diauxie

    bonjour tout le monde;en microbiologie,quand on met dans un milieu de culture 2 substarts a et b, avec des bactérie,on constate que la bactérie utilise le a aprés le b,c'est ce qu'on appele le phénomène de dioxie,est ce que c possible de me l'expliquer svp.merci


     


    • Publicité



  2. Akïn

    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Marseille
    Âge
    34
    Messages
    428

    Re : phénomene de dioxie

    Bonjour,

    J'avoue ne pas connaître ce terme. Deux possibilités selon moi:
    1°) La bactérie a plus d'affinité (au niveau rendement energetique et/ou reproductif) pour le premier produit et se repli sur le second lorsque le premier est épuisé.
    2°) La bactérie se sert du premier pour activer une voie métabolique dans laquelle elle pourra se servir du deuxième composé.

    Ca ne reste que des hypothèses mais on pourra sûrement te confirmer ca

    Akïn
     

  3. ranoucha

    Date d'inscription
    février 2006
    Messages
    47

    Re : phénomene de dioxie

    merci pour la reponse,dans notre exlication on a dis que le substrat a inhibes les synthese enzymatiques du b qui servent a son utilisation."repression metabolique

    et on a conclu que les enzymes du substrat a sont cnstitutufs,et ceux du b inductibles ou adaptatifs.

    j'ai pas compris,puisque le a inhibe les enzymes du b donc la bactérie ne peut pas l'utiliser.alors pourquoi c'est le contraire qui se produit?????
     

  4. Jean-Luc P

    Date d'inscription
    septembre 2005
    Localisation
    Troyes
    Âge
    34
    Messages
    1 621

    Re : phénomene de dioxie

    diauxie, c'est comme ça qu'on l'écrit.
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin
     

  5. ranoucha

    Date d'inscription
    février 2006
    Messages
    47

    Re : phénomene de dioxie

    Citation Envoyé par Jean-Luc P Voir le message
    diauxie, c'est comme ça qu'on l'écrit.
    oui oui,désolé pour l'erreur.
     


    • Publicité



  6. Akïn

    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Marseille
    Âge
    34
    Messages
    428

    Re : phénomene de diauxie

    Réponse de wikipedia

    Phénomène de diauxie

    La présence de l'opéron explique le phénomène de diauxie. Une population bactérienne mise dans un milieu de culture contenant deux sucres présente une courbe de croissance biphasique. Après une première phase de croissance exponentielle, la croissance s'arrète puis reprend à nouveau de façon exponentielle. Après avoir épuisé le premier sucre, la répression de l'opéron est levée et le second sucre peut être utilisé. La latence entre la phase I et II s'explique par le temps pris pour synthétiser les gènes de l'opéron.
     

  7. Michaël95

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    1

    Re : phénomene de diauxie

    Bonjour,
    voilà une deuxième réponse issue de Wikipédia... je la trouve plus "parlante", à vous de voir:
    "Exemple: E.coli, cultivé sur milieu contenant deux sucres comme le glucose et le lactose(kligler) utilise en priorité le glucose car il est métabolisé par des enzymes constitutives; quand le glucose est épuisé,la bacterie synthetise des enzymes inductibles pour degrader le lactose (Exemple:beta-galactosidase et beta-galactoside pérméase)".
    C'est ce phénomène qui est appelé diauxie.
    Salutations helvétiques
    Michaël
     

  8. Mecton

    Date d'inscription
    août 2007
    Âge
    31
    Messages
    1 831

    Re : phénomene de diauxie

    Déterrage, bonsoir.
    Le glucose est consommé en premier ok. J'en conclue que l'opéron lactose est inhibé. Mais comment est il inhibé puisque le lactose présent dans le milieu en même temps que le glucose devrait lever cette inhibition, non ?
    Est ce qu'en cas de pénurie de substrats énergétique la bactérie lève les inhibition des opérons capables de métaboliser tout les autres substrats et ne "sélectionne" que l'opéron permettant de lui fournir l'énergie nécessaire ?
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U
     

  9. MaliciaR

    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    Europe
    Messages
    3 401

    Re : phénomene de diauxie

    Salut, déterrage


    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    Déterrage, bonsoir.
    Le glucose est consommé en premier ok. J'en conclue que l'opéron lactose est inhibé. Mais comment est il inhibé puisque le lactose présent dans le milieu en même temps que le glucose devrait lever cette inhibition, non ?
    Non
    Le lactose est transporté par un transporteur spécifique à l'intérieur de la cellule : la perméase codé par lacY. Or, si le glucose inhibe l'expression de l'opéron lac, le gène lacY n'est pas transcrit, donc la perméase ne se forme pas et la boucle est bouclée


    Est ce qu'en cas de pénurie de substrats énergétique la bactérie lève les inhibition des opérons capables de métaboliser tout les autres substrats et ne "sélectionne" que l'opéron permettant de lui fournir l'énergie nécessaire ?
    Je ne comprends pas cette situation de pénurie de substrats énergétiques... Il y a toujours de quoi faire de l'énergie : il ne faut pas oublier l'énergie provenant de la dégradations de composés peptidiques. Sinon, le phénomène de diauxie n'est pas rencontré systématiquement en présence de glucose et un autre sucre, loin s'en faut. De même, pas tous les sucres entrent par transport "spécial" : plusieurs entrent par diffusion, donc tant qu'il y en a dans le milieu, les bactos ont de quoi manger
    C'est à l'inverse qu'il faut voir la question avec la régulation de l'opéron lac : c'est qu'il n'y a pas besoin de dépenser de l'énergie pour produire des enzymes dégradant des sucres alors que ceux-là sont absents...

    J'espère que c'est un peu plus clair Si tu as besoin d'autres renseignements, demande.


    Cordialement,
    An expert is one who knows more and more about less and less.
     

  10. Mecton

    Date d'inscription
    août 2007
    Âge
    31
    Messages
    1 831

    Re : phénomene de diauxie

    Salut,
    Salut, déterrage
    Ah, toi aussi tu t'appels déterrage ? Mwhouais, bon :
    Le lactose est transporté par un transporteur spécifique à l'intérieur de la cellule : la perméase codé par lacY
    Faut il comprendre que l'opéron lactose est activé alors qu'il y a du glucose dans le milieu ?
    Peut être ( certainement ) que j'ai une vision caricaturale type tout ou rien de cet opéron : tu dis que la perméase est exprimée, c'est donc que l'opéron est activé. Si la prméase est exprimé alors le lactose pénétre la bactèrie et lève l'inhibition porté sur l'opéron lactose. Mais cela ne colle pas avec le phénomène de diauxie qui montre que le lactose n'est pas utilisé lorsque le milieu contient assez de glucose. Alors ? l'opéron lactose est activé ou pas activé en présence d'un mélange glucose lactose ?
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U
     

  11. MaliciaR

    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    Europe
    Messages
    3 401

    Re : phénomene de diauxie

    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    Faut il comprendre que l'opéron lactose est activé alors qu'il y a du glucose dans le milieu ?
    Peut être ( certainement ) que j'ai une vision caricaturale type tout ou rien de cet opéron : tu dis que la perméase est exprimée, c'est donc que l'opéron est activé. Si la prméase est exprimé alors le lactose pénétre la bactèrie et lève l'inhibition porté sur l'opéron lactose. Mais cela ne colle pas avec le phénomène de diauxie qui montre que le lactose n'est pas utilisé lorsque le milieu contient assez de glucose. Alors ? l'opéron lactose est activé ou pas activé en présence d'un mélange glucose lactose ?
    Je n'ai pas du tout dit ça C'est le contraire : le lactose étant introduit dans la cellule par un transporteur spécial appelé la perméase (codée par lacY), si l'opéron lac n'est pas exprimé, le lactose ne pourra pas être introduit...

    Donc, tant que glucose dans la cellule, il y a répression de l'opéron, donc pas de lacY exprimé, donc le lactose ne rentre pas.

    C'est plus clair?


    Cordialement,
    An expert is one who knows more and more about less and less.
     

  12. Mecton

    Date d'inscription
    août 2007
    Âge
    31
    Messages
    1 831

    Re : phénomene de diauxie

    Il doit y avoir des subtilités que je ne vois pas en fait :
    le lactose étant introduit dans la cellule par un transporteur spécial appelé la perméase (codée par lacY), si l'opéron lac n'est pas exprimé, le lactose ne pourra pas être introduit...
    D'accord, pas de problèmes de ce coté ci.
    Citation Envoyé par MaliciaR
    Donc, tant que glucose dans la cellule, il y a répression de l'opéron, donc pas de lacY exprimé, donc le lactose ne rentre pas.
    D'accord parfait, mais c'est bien là mon interrogation : Est ce faux de dire que c'est le glucose, même si c'est indirect, qui inhibe l'opéron lactose ?
    Quel mécanisme moléculaire est à l'origine de cette répression de l'opéron lactose ? ( je sais bien qu'il y a un répresseur de l'opéron lactose exprimé constitutivement mais pour que l'inhibition soit levé il faut que la perméase soit exprimé mais elle ne peut pas l'être puisque l'opéron est réprimé ). Je ne sais pas si tu vois mon (mes )problème(s)...
    Dernière modification par Mecton ; 29/05/2008 à 00h43.
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U
     

  13. MaliciaR

    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    Europe
    Messages
    3 401

    Re : phénomene de diauxie

    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    Est ce faux de dire que c'est le glucose, même si c'est indirect, qui inhibe l'opéron lactose ?
    Non, ce n'est pas faux du tout Le glucose inhibe l'opéron lac : ça s'appelle la répression catabolique.


    Quel mécanisme moléculaire est à l'origine de cette répression de l'opéron lactose ? ( je sais bien qu'il y a un répresseur de l'opéron lactose exprimé constitutivement mais pour que l'inhibition soit levé il faut que la perméase soit exprimé mais elle ne peut pas l'être puisque l'opéron est réprimé ). Je ne sais pas si tu vois mon (mes )problème(s)...
    Sisi, je vois bien
    Donc, pour que l'opéron lac soit exprimé, il faut deux choses :
    * que la répression par LacI soit levée;
    * que le complexe activateur CAP-AMPc soit lié au site de liaison.

    La répression par LacI est levée lorsque le lactose est dans la cellule : le lactose se lie à LacI qui change de conformation et défait la boucle de répression.
    L'activation par CAP-AMPc est un peu moins "immédiate". En fait, il faut qu'il y ait de l'AMPc dans la cellule. Or, le glucose empêche la production de l'AMPc intracellulaire. Donc, quand le glucose est dans la cellule, le complexe CAP-AMPc ne se forme pas, donc pas d'induction de l'opéron (outre le fait que la répression par LacI n'est pas levée).

    Par ailleurs, lacI n'est pas exprimé constitutivement. C'est le cas chez certains mutants (lacIq). Si lacI est exprimé constitutivement, tu n'auras jamais d'induction de l'opéron lac : la répression sera permanente.

    Ensuite, est-ce que tu sais qu'il y a un niveau basal d'expression de l'opéron lac?

    C'est pour un examen que tu montres ce soudain intérêt vers l'opéron lactose d'E. coli?


    Cordialement,
    An expert is one who knows more and more about less and less.
     

  14. Mecton

    Date d'inscription
    août 2007
    Âge
    31
    Messages
    1 831

    Re : phénomene de diauxie

    C'est pour un examen que tu montres ce soudain intérêt vers l'opéron lactose d'E. coli?
    Oui on peut dire ça. Je m'intéresse seuleument aux phénomènes qui peuvent avoir une portée générale.


    On peut dire alors qu'à tout moment l'opéron lac est sous le contrôle de molécules aux effets antagonistes ( répression et activation ou lévé d'inhibition etc ...) et que le niveau d'expression résulte du ratio de ces molécules régulatrice. Tantot l'équilibre bascule en faveur de l'activation tantôt il bascule en faveur de l'inhibition mais ce n'est jamais une inhibition totale ou activation totale ( les termes ne sont pas adéquate je pense mais c'est l'idée que je m'en fais) mais le taux d'expression serait donc tout en nuance.

    Ensuite, est-ce que tu sais qu'il y a un niveau basal d'expression de l'opéron lac?
    Je ne le savais pas mais ça me plait ça !.
    La diminution de la concentration de glucose devrait donc lever progressivement l'inhibition portée sur l'opéron lactose. Les courbes ne montrent pourtant pas une consommation progressive du lactose au fur et à mesure que le glucose baisse. En effet on voit que la consommation du lactose est, dès le début, maximum comme s'il y avait un effet de seuil quelque part.... où ça ?

    Est ce que ce "phénomène" d'expression basale est particulier à l'opéron lac ou est ce quelquechose de généralisable à la majorité des opéron ? Si tel est le cas alors ça collerait avec cette vision d'une double régulation ( positive et négative ) du niveau d'expression des opérons.

    Promis j'arrête là, après j'irais me plonger dans un des ces obscurs pavés de microbio.
    "La véritable science enseigne par dessus tout à douter et à être ignorant"M.U
     

  15. IMMA9045

    Date d'inscription
    janvier 2012
    Messages
    7

    Re : Phénomene de diauxie

    bonjour
    dans certains conditions ,on peut observer des courbes complexes avec souvent deux courbes de croissance exponentielle séparer par une courbe latence,par exemple dans un milieu synthétique qui contient le glucose et le lactose on observe se phénomène de Diauxie ,la premier phase (phase de croissance exponentielle)correspond a l'utilisation exclusive de glucose et la phase de latence est la période d’adaptation au lactose et la dernière phase est la l'utilisation du lactose
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. Phénoméne de friction
    Par 0URS dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/05/2008, 16h08
  2. phénomène d'électrisation
    Par kidnapped dans le forum Physique
    Réponses: 12
    Dernier message: 17/06/2007, 12h08
  3. sénescence chronologique et diauxie
    Par mikael69 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/01/2007, 16h39
  4. Phenomène de difraction...
    Par Warbreeds dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/10/2006, 12h13
  5. phénoméne
    Par boardingman dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/09/2004, 17h45

Les tags pour cette discussion