Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 18

Jonctions intercellulaires

  1. DuRbaNPoiSoN

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Âge
    26
    Messages
    59

    Jonctions intercellulaires

    Bonjours,

    J'aurais besoin d'une petite précision concernant les jonctions intercellulaires et plus précisement les jonctions étanches:

    Considère t on qu'elles sont entiérement étanches ou bien que quelques ions voires de petites molécules sont suceptibles de les traverser ?

    Merci d'avance


     


    • Publicité



  2. Shiloh

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    31

    Re : Jonctions intercellulaires

    Les jonctions intercellulaires ne sont pas sur une seule ligne, mais présentes sur plusieurs niveaux, ce qui confère une très grande étanchéité.

    Néanmoins, comme tu l'as dit, il existe quelques failles, qui peuvent laisser passer de minuscules choses, tels les ions. MAis l'ordre de grandeur est tellement faible que ce paramètre ne peut pas etre pris en compte dans les mécanismes biologiques, il n'influt en rien les processus à ce niveau.

    Je crois ne pas dire de bétise. Sinon, tapez moi !!!!
     

  3. Mecton

    Date d'inscription
    août 2007
    Âge
    31
    Messages
    1 831

    Re : Jonctions intercellulaires

    Néanmoins, comme tu l'as dit, il existe quelques failles, qui peuvent laisser passer de minuscules choses, tels les ions. MAis l'ordre de grandeur est tellement faible que ce paramètre ne peut pas etre pris en compte dans les mécanismes biologiques, il n'influt en rien les processus à ce niveau.
    Ah je ne dirais pas ça, en effet au niveau de la barrière intestinal on a un cotransport Na et glucose vers le cytosol de l'enterocyte et il y a recyclage de ce Na via les canaux paracellulaire qui ne sont rien d'autre que les petit espace ménagés entre les jonctions intercellulaire.
    On a également le même type de flux entre les cellules des glandes destinées à excréter le Na chez certains animaux marins.

    Considère t on qu'elles sont entiérement étanches ou bien que quelques ions voires de petites molécules sont suceptibles de les traverser ?
    Non ce n'est pas absolument étanche mais cette perméabilité ne concerne que le Na a ma connaissance.

    Je crois ne pas dire de bétise. Sinon, tapez moi !!!!
    Personne est à l'abri de dire des bétises mais rassures toi tu n'en a pas dites à mon sens.
     

  4. Novocaine

    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    Bordeaux
    Âge
    27
    Messages
    1 042

    Re : Jonctions intercellulaires

    Bonjours,

    J'aurais besoin d'une petite précision concernant les jonctions intercellulaires et plus précisement les jonctions étanches:

    Considère t on qu'elles sont entiérement étanches ou bien que quelques ions voires de petites molécules sont suceptibles de les traverser ?

    Merci d'avance
    Salut,
    Bah sont entiérement étanches(si c'est pas tout à fait le cas on s'en fou on dit que c'est étanche). Ce sont des jonctions sérrées on occlusives entre cellules épithéliales qui permettent de limiter des milieux différents. Par exemple au niveau du tube digestif. Les jonctions entre cellules endothéliales sont étanches et empêche tout produit(même l'eau) de passer. Un autre exemple est la barrière hématoencéphalique. Les neurones nécessitent un milieu extracellulaire très stable d'où la nécessité de jonctions étanches.

    Attention, celà veut pas dire que rien ne traverse l'épithélium! Et je crois que ton problème vient de là. Les jonctions au niveau de l'épithélium digestif sont étanches mais bien évidemment il y a des échanges. Ces échanges sont se font à travers les cellules. Les molécules sont obligées de passer par les cellules(entérocytes) ce qui permet une bonne régulation. Si la cellule essayait de réguler les échanges et que toutes les molécules passeraient entre les cellules ça serait le dawa
    En gros, les jonctions sérrées sont étanches mais il y a quand même des échanges à travers l'épithélium régulées par les cellules!

    Ah je ne dirais pas ça, en effet au niveau de la barrière intestinal on a un cotransport Na et glucose vers le cytosol de l'enterocyte et il y a recyclage de ce Na via les canaux paracellulaire qui ne sont rien d'autre que les petit espace ménagés entre les jonctions intercellulaire.
    Je ne comprends pas ce que tu dis! SGLT-1 est un transporteur actif situé sur la membrane au pôle apical de l'entérocyte qui présente d'ailleurs des microvillosités. Le passage du glucose grâce au gradient de Na+ se fait à travers la membrane cellulaire. Les jonctions entre les cellules n'ont rien à voir dans cette histoire.

    Non ce n'est pas absolument étanche mais cette perméabilité ne concerne que le Na a ma connaissance.
    Même chose.

    A+
     

  5. Mecton

    Date d'inscription
    août 2007
    Âge
    31
    Messages
    1 831

    Re : Jonctions intercellulaires

    Le passage du glucose grâce au gradient de Na+ se fait à travers la membrane cellulaire. Les jonctions entre les cellules n'ont rien à voir dans cette histoire.
    Bah si ça à voir d'une part par ce que les jonctions cellulaires obligent les nutriments à passer par les cellules. ( oui bah c'est peut être évident mais ça montre que les jonctions cellulaire ont un rôle dans l'histoire de l'absorption)

    Mais ce que je voulais dire au début c'est que ce Na qui est transporté par SGLT1 depuis la lumière du tube vers le cytosol. Ce Na est ensuite pompé en dehors de la cellule mais du coté basal cette fois. Une partie du Na va dans la circulation sanguine et une partie passe par la voie paracellulaire ( entre les jonctions intercellulaires)et retourne dans la lumière du tube, c'ets une sorte de recyclage.

    L'absorption de l'eau se fait en partie par la voie paracellulaire aussi.
    Des ions K+ aussi il me semble.

    Conclusion : les jonctions dites étanches sont tout de même perméable aux petite molecules.

    Bon je dis ça de mémoire alors ça vaut ce que ça vaut.

    Bonne journée
     


    • Publicité



  6. Guillaume69

    Date d'inscription
    décembre 2006
    Localisation
    Paris
    Âge
    24
    Messages
    2 761

    Re : Jonctions intercellulaires

    Bonsoir

    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    Conclusion : les jonctions dites étanches sont tout de même perméable aux petite molecules.
    Vraiment ?
    Moi j'ai appris que le passage d'ions tels que Ca2+, et de petites molécules tels que AMPc se fait par l'intermédiaire des jonctions gap (diamètre des connexons réglables) pas des jonctions étanches, qui ont vraiment pour rôle d'être... étanches, étanchéité necessaire au maintien de la polarité.

    Je me trompe peut-être aussi... je rejetterais dans ce cas la faute sur mes cours qui ne sont pas assez détaillé
    (et je ne me plaindrais pas j'en ai assez à apprendre comme ça ...)
     

  7. Novocaine

    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    Bordeaux
    Âge
    27
    Messages
    1 042

    Re : Jonctions intercellulaires

    Vraiment ?
    Moi j'ai appris que le passage d'ions tels que Ca2+, et de petites molécules tels que AMPc se fait par l'intermédiaire des jonctions gap (diamètre des connexons réglables) pas des jonctions étanches, qui ont vraiment pour rôle d'être... étanches, étanchéité necessaire au maintien de la polarité.

    Je me trompe peut-être aussi... je rejetterais dans ce cas la faute sur mes cours qui ne sont pas assez détaillé
    (et je ne me plaindrais pas j'en ai assez à apprendre comme ça ...)
    Il existe différentes types de jonctions. Les jonctions GAP permettent la communication entre 2 milieux intra cellulaires effectivement. Mais les jonctions étanches sont étanches et ne laisse rien passer.Le Ca+ est un bon exemple, ça permet une propagation plus rapidement d'une PA dans un tissu musculaire.(utérus par exemple).

    Bah si ça à voir d'une part par ce que les jonctions cellulaires obligent les nutriments à passer par les cellules. ( oui bah c'est peut être évident mais ça montre que les jonctions cellulaire ont un rôle dans l'histoire de l'absorption)
    Ouais là on est d'acc!

    Mais ce que je voulais dire au début c'est que ce Na qui est transporté par SGLT1 depuis la lumière du tube vers le cytosol. Ce Na est ensuite pompé en dehors de la cellule mais du coté basal cette fois. Une partie du Na va dans la circulation sanguine et une partie passe par la voie paracellulaire ( entre les jonctions intercellulaires)et retourne dans la lumière du tube, c'ets une sorte de recyclage.
    T'es sûr de ça? Il n'est pas repompé dehors coté apical? Moi aussi c'est de souvenir mais il me semble qu'il est rebalancé du même coté à moins qu'il y ait une ATPase au niveau des 2 pôles...(fort possible)

    L'absorption de l'eau se fait en partie par la voie paracellulaire aussi.
    Des ions K+ aussi il me semble.
    Je sais pas trop.. Le milieu extracellulaire des neurones doit être très régulé et notamment la concentration en ions.. Même si le reste du milieu est hypotonique, le milieu extraneural reste plus ou moins constant. Une variation de ce milieu peut être grâve. Ca m'étonnerait que des ions puissent passer tranquilement au niveau de la BHE par exemple. D'autant plus que K+ est absorbé par les cellules, l'eau aussi donc il n'y a pas de nécessité.
     

  8. Mecton

    Date d'inscription
    août 2007
    Âge
    31
    Messages
    1 831

    Re : Jonctions intercellulaires

    Le milieu extracellulaire des neurones doit être très régulé .....
    Ouhla... je ne voulais pas m'avancer et généraliser à toutes les barrières cellulaires... je n'ai aucune idée de comment s'est fichu une barrière hémato-encéphalique ( BHE )

    Voici un petit schéma qui pourra alimenter la réflexion ( ce n'est pas moi qui l'ai fait ! il sort du net )
    Sur ce schéma on voit le Na se diriger dans un seul sens mais en fait il suit tout simplement son gradient elctrochimique, rien ne l'interdit d'aller dans l'autre sens suite à un changement des concentrations et/ou de potentiel electrique.

    PS : il me semble bien aussi qu'il y a quand même un rejet ( dont j'ignore les modalités )de Na depuis le cytosol vers la lumière du tube.
    Images attachées
    Dernière modification par Mecton ; 06/11/2007 à 09h07.
     

  9. Novocaine

    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    Bordeaux
    Âge
    27
    Messages
    1 042

    Re : Jonctions intercellulaires

    Bon, tu dois avoir raison. J'ai pas appris les choses comme ça mais c'est pas très important. Bonne journée.
     

  10. Vinc

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    AP-HP
    Messages
    3 117

    Re : Jonctions intercellulaires

    Je n'ai pas lû toute la discussion mais je confirme que des fuites ioniques ont lieu au niveau de la muqueuse intestinale, ce qui permet l'homeostasie ionique de la cellule et du plasma sanguin, en coopération avec les transporteurs actifs....


    V.
    Primum non nocere.
     

  11. nedhir med

    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    Tunis
    Âge
    26
    Messages
    115

    Re : Jonctions intercellulaires

    Bonjour les amis;
    je voulais dire que l'organisme n'est pas un système statique, il est dinamique et il n'y a jamais un état stable et inchangé.
    Les jonction étanches ou système zonula occludens est un ensembles de de protéines communes à deux membranes contigues qui empèchent tout passage de macromolécules par l'éspace intercellulaire très réduit, mais ceci ne peut pas nier le fait que certaine spetites molécules peuvent passer et s'introduire entre les membranes. Les jonctions étanches peuvent s'éffectuer occasionnellement bien sur; et surtout en cas de mitose éventuelle...
    Les zonula occludens, et puisque la membrane plasmique est une structure fluide, empèchent le déplacement des récepteurs de leur "lieu de travail" (exemple des cellules du système digestif).
    Bah voilà...
     

  12. Vinc

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    AP-HP
    Messages
    3 117

    Re : Jonctions intercellulaires

    Citation Envoyé par nedhir med Voir le message
    mais ceci ne peut pas nier le fait que certaine spetites molécules peuvent passer et s'introduire entre les membranes.
    Il s'agit plutôt des ions....

    Citation Envoyé par nedhir med Voir le message
    Les jonctions étanches peuvent s'éffectuer occasionnellement bien sur; et surtout en cas de mitose éventuelle....
    Là je ne vois pas le rapport avec la mitose...


    Citation Envoyé par nedhir med Voir le message
    Les zonula occludens, et puisque la membrane plasmique est une structure fluide, empèchent le déplacement des récepteurs de leur "lieu de travail"
    Là non plus je n'ai rien comprit! Les récepteurs membranaires sont au contraire très mobiles et à localisation membranaire variable (raft, ....).


    V.
    Primum non nocere.
     

  13. piwi

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    37
    Messages
    7 857

    Re : Jonctions intercellulaires

    Citation Envoyé par nedhir med
    Les zonula occludens, et puisque la membrane plasmique est une structure fluide, empèchent le déplacement des récepteurs de leur "lieu de travail"
    Je pense que ce que nedhir med veut dire c'est que les jonction occlusives compartimente la membrane plasmique avec d'un coté un pôle (le "lieu de travail") apical et de l'autre un pôle baso-latéral et que les protéines sont adressées vers l'un ou l'autre.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.
     

  14. LXR

    Date d'inscription
    avril 2007
    Localisation
    Genève (CH)
    Messages
    3 896

    Re : Jonctions intercellulaires

    Juste une rectification par rapport à cette phrase :

    Les jonctions étanches peuvent s'éffectuer occasionnellement bien sur; et surtout en cas de mitose éventuelle....
    C'est plutôt l'inverse, car un peu avant qu'une cellule entre en mitose, elle perd ses point de contacts avec les autres cellules et tend même à ne presque plus adhérer (In Vitro), cela facilite la séparation des cellules filles en anaphase-télophase, car il y a un réel mouvement des deux cellules vers les pôles opposés.

    Greg
    "Happiness only real when shared" - Christopher McCandless -
     

  15. nedhir med

    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    Tunis
    Âge
    26
    Messages
    115

    Re : Jonctions intercellulaires

    désolé c'était une faute de frappe je voulais dire "peuvent s'éffondrer"
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. [Biologie Moléculaire] Jonctions GAP
    Par Sofiene21 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/11/2007, 20h38
  2. [Biologie Cellulaire] jonctions intercellulaires
    Par julyly dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/10/2007, 16h20
  3. jonctions intercellulaires
    Par adele62 dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 16/12/2005, 10h26
  4. Jonctions PN et ses propriétés ......
    Par Le Guy dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/02/2004, 23h15