Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

exon / intron

  1. snowteam

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Messages
    64

    exon / intron

    Bonjour,
    J'ai appris récement que certain exons codaient pour des introns... est-ce fréquent? Chez l'homme? quelqu'un aurait des exemples humains?

    Merci d'avance et mes excuses pour le formalisme de la nomenclature, je ne sais pas comment appeler un exon qui code pour un intron sinon un intron ou un exon...


     


    • Publicité



  2. Yoyo

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Messages
    15 241

    Re : exon / intron

    Bonsoir,

    je pense que tu as inversé, c'est plutot certains introns (partie de l'ARN qui est éliminé pour obtenir l'ARNm) qui codent pour des ARN (codans ou non).
    En effet on connait maintenant de nombreux snoARN codés par des introns, tout comme certaines enzymes (appelées les méganucléases) qui sont codées par des introns.

    Yoyo
     

  3. bionic

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    paris
    Âge
    34
    Messages
    28

    Re : exon / intron

    penser a l'epissage alternatif !!!
     

  4. snowteam

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Messages
    64

    Re : exon / intron

    Je ne confond pas non... je prend comme exemple un gène du photosystème I (psaA) dont un des exon code pour une partie d'un intron de l'ARN messager correspondant.
    Je voulais savoir si ce motif se retrouve dans d'autres cas?
     

  5. Yoyo

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Messages
    15 241

    Re : exon / intron

    Citation Envoyé par snowteam
    Je ne confond pas non... je prend comme exemple un gène du photosystème I (psaA) dont un des exon code pour une partie d'un intron de l'ARN messager correspondant.
    Je voulais savoir si ce motif se retrouve dans d'autres cas?
    A priori y'a pas d'intron dans l'ARNm (sauf dans le cas d'un epissage alternatif, ou il reste un intron par "erreur" dans l'ARNm.)
    J'ai du mal avec ta formulation "un exon code pour un intron" ca n'a pas beaucoup de sens biologique. Tu pourrais préciser, ainsi que ta definition d'un intron et d'un exon pour etre sur qu'on parle de la meme chose.

    Yoyo
     


    • Publicité



  6. snowteam

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Messages
    64

    Re : exon / intron

    ca marche, c'est pas ca qui te gène je pense, mais j'aurais plutot du parler d'un transrit primaire au lieu d'un ARN messager... je recommence.
    T'as un brin d'ADN avec un gène morcelé en exons, disons le 1, le 2, le 3 et le 4. Lors de la transcription en ARN, ca se passe comme d'habitude sauf que l'exon n°4 va être entièrement éliminé par la suite. Il sert a terminer une structure nécessaire à l'épissage.
     

  7. MAJOR

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    Villejuif
    Âge
    28
    Messages
    73

    Re : exon / intron

    Je suis d'accord avec snowteam, les exons et les introns sont lus au cours de la transcription, cet ARN neoformé contient donc des introns, il porte le nom de transcrit primitif(ou precursseur primaire) avant de devenir fonctionnel il doit subir une phase de maturation, ou les introns sont exisés, et l'epissage resoudes les morceaux ayant subit cette exision.
    Cela di on ne peut pas dir que des exons codes pour des introns, ce sont seulement des restes d'introns mais ils sont toujours eliminé a la fin.
    "il faut cultiver notre jardin" (Voltaire)
     

  8. Yoyo

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Messages
    15 241

    Re : exon / intron

    Citation Envoyé par snowteam
    ca marche, c'est pas ca qui te gène je pense, mais j'aurais plutot du parler d'un transrit primaire au lieu d'un ARN messager... je recommence.
    T'as un brin d'ADN avec un gène morcelé en exons, disons le 1, le 2, le 3 et le 4. Lors de la transcription en ARN, ca se passe comme d'habitude sauf que l'exon n°4 va être entièrement éliminé par la suite. Il sert a terminer une structure nécessaire à l'épissage.
    Merci d'avoir préciser c'est en effet plus clair. Maintenant quel est ton probleme exactement?
    Que l'exon 4 soit épissé ?
    D'ailleurs j'en reviens à ma définition de l'exon et de l'intron? Si ce que tu appeles "exon 4" est éliminé de l'ARNpre-m, et est donc absent de l'ARNm qui sera traduit, je ne pense pas qu'il faille l'appeler un exon, puisque par définition un exon est une séquence d'ARN présente dans l'ARN pré-m mais absente de l'ARNm traduit.

    Yoyo
     

  9. yaveka

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    17

    Question Re : exon / intron

    coucou
    sait on pourquoi il y a des introns chez les eucaryotes?alors qu'ils sont absents chez les procaryotes
    et quels sont leurs roles?
     

  10. schizflo

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Âge
    27
    Messages
    219

    Re : exon / intron

    Les introns peuvent contenir des séquences promotrices et régulatrices de la transcription.
    Pourquoi n'y a-t-il pas d'introns chez les procaryotes? A mon avis c'est entre autre une question de place, un procaryote c'est petit, alors s'il peut s'éviter la place que prend les introns, tant mieux pour lui. A l'inverse, un eucaryote a plus de place...de plus les introns dérivent peut être de certaines séquence procaryotes. L'héritage génétique humain par exemple est immense, il est parent avec bon nombre d'etre vivant existant ou ayant existé...le procaryote a des ancetres moins diversifiés.
     

  11. Yoyo

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Messages
    15 241

    Re : exon / intron

    Salut,

    Personellement je ne crois pas vraiment a une question de place. Car si le procaryote avait eut besoin de plus de place, alors il aurait été plus grand
    d'autant qu'il existe des procaryotes gigantesques.
    yoyo
     

  12. schizflo

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Âge
    27
    Messages
    219

    Re : exon / intron

    Et bien justement le petit procaryote qui veut plus de place pour pouvoir festoyer de séquences nucléotidiques à profusion peut évoluer vers un état eucaryote
    Enfin j'dis ça j'y connais pas grd chose
     

  13. snowteam

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Messages
    64

    Re : exon / intron

    Je n'apporte surement pas de réponse, mais si on part de constatation simple, on a un organisme simple avec un système simple et un système évolué avec un système plus évolué. Ca ne dois pas etre une coincidence.
     

  14. 9herve

    Date d'inscription
    août 2004
    Âge
    50
    Messages
    281

    Re : exon / intron

    Les introns de type II (self-splicing) sont abondants chez bactéries et présents chez les archéobactéries....
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. [Biologie Moléculaire] différence utr intron?
    Par noun89 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/11/2007, 23h13
  2. EXON et concensus de Kozak
    Par Douviss dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 18/02/2007, 10h56
  3. intron vs exon:
    Par hammer6 dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/02/2007, 17h03
  4. Polymorphisme d'un intron
    Par Mystery_Girl dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/06/2006, 11h38
  5. [Génétique] Intron et exon
    Par Chrysander dans le forum Biologie
    Réponses: 27
    Dernier message: 07/11/2003, 15h33

Les tags pour cette discussion