Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Séparation essence/gasoil

  1. ALEX15000

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Âge
    29
    Messages
    153

    Séparation essence/gasoil

    Voilà c'était pour savoir si en cas de mélange non voulu essence/gasoil il était possible de séparer les deux phases et de les récupérer ???

    -----

    "J'adore violer votre virginité intellectuelle..."
     


    • Publicité



  2. trebor

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    En Wallonie ( Hainaut Belgique )
    Âge
    64
    Messages
    11 619

    Re : Séparation essence/gasoil

    Bonsoir,
    Les densités étant un peux différentes, avec du temps le gasoil va se déposer très lentement au fond du récipient et l'essence plus lègère va rester au dessus du gasoil.
    Je ne l'ai jamais fait (quand on se trompe à la pompe en faisant le plein de la voiture) car la récupération n'est pas facile, il faut un bidon transparant et pouvoir aspirer le dessus ou vider lentement le fond.
    Voir ce lien pour les différences entre les deux carburants http://www.econologie.com/articles.p...r&pg=646&prt=2
    A+
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets
     

  3. moco

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Entre Lausanne et Genève, en Suisse
    Âge
    80
    Messages
    23 224

    Re : Séparation essence/gasoil

    Désolé de vous contredire.
    L'essence et le gasoil sont miscibles.
    L'essence et le gasoil sont tous deux formés de molécules d'hydrocarbures qu'on trouve dans le pétrole naturel. On les sépare par distillation fractionnée, souvent suivie encore de procédés plus subtils comme le reforming. Mais cela ne change rien au fait que l'essence et le gasoil sont tous deux des mélanges de très nombreux hydrocarbures. Ce qui fait la différence entre ces deux fractions, c'est le pourcentage des constituants.
    Et, étant formé des mêmes constituants, ils sont miscibles.
     

  4. ALEX15000

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Âge
    29
    Messages
    153

    Re : Séparation essence/gasoil

    Deux réponses, deux réponses différentes....
    Laquelle est la vraie?
    "J'adore violer votre virginité intellectuelle..."
     

  5. Pera

    Date d'inscription
    mai 2008
    Messages
    1 278

    Re : Séparation essence/gasoil

    la deuxieme.

    si deux liquides sont miscibles, beh ca se melange.

    Fait l'experience avec :
    1 sirop grenadine + eau
    2 ricard + eau.

    Laisse les reposer une nuit, tu te rendras compte que seulement un des deux est un melange tandis que l'autre est une emulsion.

    Ca doit marcher avec le cafe aussi (hormis la phase solide.)
     


    • Publicité



  6. HarleyApril

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    15 549

    Re : Séparation essence/gasoil

    sans surprise, la réponse de moco est la bonne
    tu noteras que ses explications tiennent la route alors que l'autre réponse précise que c'est une idée qu'il n'a jamais expérimentée
     

  7. ALEX15000

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Âge
    29
    Messages
    153

    Re : Séparation essence/gasoil

    Ok merci...
    Bon ben adieux a mon mélange alors...lol
    "J'adore violer votre virginité intellectuelle..."
     

  8. HarleyApril

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    15 549

    Re : Séparation essence/gasoil

    dans la cuve à fioul (pleine de préférence)
     

  9. chatelot16

    Date d'inscription
    juin 2007
    Localisation
    angouleme france
    Âge
    59
    Messages
    11 010

    Re : Séparation essence/gasoil

    2 solutio pour ton melange
    1) distiler : ca separera l'essence et le gazole : meme si la separation n'est pas parfaite ca poura etre utiliser comme carburant
    2) pour celui qui n'a pas une raffinerie chez lui , mettre le melange a petite dose dans son carburant habituel : un moteur a essence peut consommer une petite dose de gazole sans perte de rendement : donc le melange gazole essence peut etre consomé en faible proportion ajouté a l'essence normale

    le melange peut aussi etre ajouté au carburant d'un diesel : l'essence brule tres bien dans un diesel , le seul inconvenient est que la pompe a injection se grippe avec de l'essence pure : mais mettre 10% d'essence ne pose pas de probleme , donc mettre un peu de melange essence gazole a chaque plein permettra de l'utiliser sans risque
     

  10. HarleyApril

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    15 549

    Re : Séparation essence/gasoil

    bonjour Chatelot
    Bien évidemment, s'il casse sa pompe HDI, tu lui rembourse le remplacement !

    cordialement
     

  11. Thrr-Gilag

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Cachan
    Âge
    35
    Messages
    528

    Re : Séparation essence/gasoil

    D'un autre côté le problème de l'essence dans l'HDI c'est bien que l'essence ne lubrifie pas la pompe, ce qui pose des problèmes... quand le gazole ne suffit pas à lubrifier.

    Maintenant, s'il ajout régulièrement une faible quantité d'essence à son gasoil, il n'y aura pas de soucis.

    Evidement, éviter de taper directement dans les 10%, mais en ajoutant de l'ordre de 2 % (1L pour un plein à 50L), ça passera tranquillement.
    Si la matière grise était rose, on n'aurait plus d'idée noire (Pierre Dac)
     

  12. invite2313209787891133
    Invité

    Re : Séparation essence/gasoil

    On peut aller bien au delà des 2%; dans certains pays froids, comme le canada, il est courant d'utiliser de l'essence en mélange avec le gasoil. Sur la revue technique de ma fiesta (paix à son âme) ils conseillent jusqu'à 25% d'essence pour les modèles diesel par temps froid. Par contre il ne s'agissait pas de moteurs HDI, mais même ces moteurs ont des tolérances de fonctionnement; ce n'est pas 2% d'une autre substance qui vas changer fondamentalement la lubrification de la pompe à injection.

    En ce qui concerne la distillation ce n'est pas vraiment faisable artisanalement; les fractions legeres sont gazeuses à temperature ambiante, donc à moins de condenser avec quelque chose très froid...
    Par contre il est tout à fait envisageable d'utiliser ce mélange dans une tondeuse à gazon (en ajoutant un peu d'acétone pour remonter l'indice d'octane si ça ne veux pas démarrer). Quand j'étais ado un des jeunes de mon village tournait avec des mélanges de ce genre sur une 103, ceci dit il démontait ses moteurs sans arrêt...
    Fondamentalement il y a les mêmes constituants dans l'essence et le gasoil; seules les proportions changent.
     

  13. Thrr-Gilag

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Cachan
    Âge
    35
    Messages
    528

    Re : Séparation essence/gasoil

    Bien sûr je pense que même 10% passerait mais vu le prix d'une pompe HDI, ne vaut-il pas mieux se limiter ? Après c'est sûr que s'il a 50 L a écoulé, il serait peut être plus intéressant de compléter à plus, mais le but est bien de réutiliser le mélange.

    Après on ne peut pas comparer avec un bon vieux moteur Diesel qui ne monte pas autant en pression à l'injection que les HDI, et où donc le besoin d'une lubrification efficace est moins nécessaire.
    Si la matière grise était rose, on n'aurait plus d'idée noire (Pierre Dac)
     

  14. eulegaragyste

    Date d'inscription
    août 2008
    Âge
    68
    Messages
    8

    Re : Séparation essence/gasoil

    Citation Envoyé par Dudulle Voir le message
    On peut aller bien au delà des 2%; dans certains pays froids, comme le canada, il est courant d'utiliser de l'essence en mélange avec le gasoil. Sur la revue technique de ma fiesta (paix à son âme) ils conseillent jusqu'à 25% d'essence pour les modèles diesel par temps froid. Par contre il ne s'agissait pas de moteurs HDI, mais même ces moteurs ont des tolérances de fonctionnement; ce n'est pas 2% d'une autre substance qui vas changer fondamentalement la lubrification de la pompe à injection.
    Bon, mettez de l'essence dans vos moteurs diesel, ca fera de la clientelle!!!

    Serieusement....

    Bon, jadis on mettait de l'essence dans le diesel. Parce que les moteurs etaient robustes (contrairement a aujourd'hui) et surtout parce que les bougies de prechauffages n'etaient pas suffisament performantes pour lancer le moteur.

    Ce n'est pas le cas avec l'essence car l'etincelle enflamme le melange qui degage de la chaleur.

    Bref, ceci est un autre temps desole pour les nostalgiques!

    Sinon, les camions russes en Siberie etaient tous equipes de moteurs essence pour pouvoir demarrer a - 50 !!!

    A + les jeunes
     

  15. ndekes

    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    2

    Re : Séparation essence/gasoil

    Bonjour,

    Dans le réservoir de ma Dacia MCV à moteur Renaults 1,5 CDI, je met 1% d'essence. De la sorte le moteur est beaucoup plus souple et moins brouillant. A tel point que je peux passer le rapport supérieur 200 trm plus tôt qu'avant sans générer de vibrations.
    J'ai un début d'explication sans grande conviction: la température d'inflammation de l'essence est supérieure à celle du gasoil, l'essence d'autre part s'enflamme instantanément avec une flamme. On peux imaginer alors que l'essence dans ce mélange ne s'enflammera qu'après le gasoil dans la phase d'injection ce qui "adoucirait" la combustion.

    Si ce raisonnement est juste, jusqu'à quel pourcentage d'essence peut on aller ?

    Merci pour vos éclaircissements,

    Ndekes
     

  16. invite2313209787891133
    Invité

    Re : Séparation essence/gasoil

    Bonjour

    Citation Envoyé par ndekes Voir le message
    Bonjour,

    Dans le réservoir de ma Dacia MCV à moteur Renaults 1,5 CDI, je met 1% d'essence. De la sorte le moteur est beaucoup plus souple et moins brouillant. A tel point que je peux passer le rapport supérieur 200 trm plus tôt qu'avant sans générer de vibrations.
    J'ai un début d'explication sans grande conviction: la température d'inflammation de l'essence est supérieure à celle du gasoil, l'essence d'autre part s'enflamme instantanément avec une flamme. On peux imaginer alors que l'essence dans ce mélange ne s'enflammera qu'après le gasoil dans la phase d'injection ce qui "adoucirait" la combustion.

    Si ce raisonnement est juste, jusqu'à quel pourcentage d'essence peut on aller ?

    Merci pour vos éclaircissements,

    Ndekes
    Il y a exactement les mêmes composés dans l'essence et le gasoil, seules les proportions différent.
    Pour fabriquer un carburant on part de brut que l'on distille. Ce brut contient des dizaines (voire des centaines) de composés.

    Lors de la distillation on va séparer grossièrement ces composés en fractions dites "lourdes" (bitumes, huiles) moyennes (essences) et légères (gaz), ainsi que de nombreuses fractions intermédiaires.

    Pour fabriquer un carburant on effectue alors un mélange à partir de ces fractions de façon à viser un indice précis, qui est fonction de l'utilisation de ce carburant (carburant pour avions, voiture essence ou diesel etc), mais bien sur il faut contenter tout le monde, donc l'indice visé est un compromis qui s'adapte plus ou moins à tous les moteurs; sur un moteur qui présente un taux de compression important il serait préférable de viser un indice plus haut et vice versa.

    Donc pour répondre à ta question il est possible que ta voiture fonctionne mieux avec un indice plus bas, par contre je suis incapable de te dire jusqu'où tu peux raisonnablement aller en concentration...
     

  17. trebor

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    En Wallonie ( Hainaut Belgique )
    Âge
    64
    Messages
    11 619

    Re : Séparation essence/gasoil

    Bonjour,
    Au plus il y a d'essence dans le gasoil et au plus il y a une perte de puissance du moteur jusqu'au point ou le moteur ne tourne même plus lorsqu'il y en a de trop ( cas vécu lors d'erreur à la pompe ) le moteur s'arrête de tourner.

    Pour les anciens véhicules Diesel il n'y a aucun dégât à la pompe et aux injecteurs ( si le moteur s'arrête ), il suffit juste de vider et de refaire le plein de gasoil.

    Pour les nouveaux moteurs common-rail, je ne sais pas, car jamais vu.

    Si certain on eu le cas sur un common-rail ( ce qui doit être rare ), qu'ils nous disent si le moteur s'est arrêté et s'ils ont eus des dégâts.

    A+
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets
     

  18. invite2313209787891133
    Invité

    Re : Séparation essence/gasoil

    Ce n'est pas nécessairement le cas. En fait en ajoutant de l'essence dans le gasoil on ne fait qu'augmenter l'avance à l'allumage.
    Dans certains cas ça peut être bénéfique (moteur plus souple, meilleur montée en régime), et parfois l'effet est inverse car le moteur est déjà bien optimisé pour le type de carburant.
     

  19. ndekes

    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    2

    Re : Séparation essence/gasoil

    Bonjour Dudulle,

    Grand merci pour ces explications précises. Bravo.

    Ndekes
     

  20. trebor

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    En Wallonie ( Hainaut Belgique )
    Âge
    64
    Messages
    11 619

    Re : Séparation essence/gasoil

    Citation Envoyé par Dudulle Voir le message
    Ce n'est pas nécessairement le cas. En fait en ajoutant de l'essence dans le gasoil on ne fait qu'augmenter l'avance à l'allumage.
    Dans certains cas ça peut être bénéfique (moteur plus souple, meilleur montée en régime), et parfois l'effet est inverse car le moteur est déjà bien optimisé pour le type de carburant.
    Bonjour,
    Trop d'avance fait cogner le moteur et réduit sa puissance.
    Trop de retard, le moteur cogne moins et il y a également une perte de puissance.

    Pour l'avoir fait, j'ai constaté que l'essence ne s'enflamme pas si on y plonge le bout d'une barre de fer chauffée au rouge ( un peu d'essence dans une boîte de conserve ), il y a eu un dégagement de vapeur blanche d'essence, il faut une étincelle pour parvenir à l'enflammer.

    Par contre le gasoil ou l'huile s'enflamme bien plus vite, il ne réagit pas aux d'étincelles.

    La chaleur produite par la compression de l'air dans le cylindre suffit.
    Cas pour le Diesel et avec l'aide uniquement pour le démarrage à froid avec des bougies chauffantes ).

    De mémoire, sauf erreur, l'essence brûle sur 20 mètres en 1 seconde.

    Pour le gasoil, je ne sais pas, mais probablement moins rapidement car le moteur Diesel tourne moins vite ( 4 à 5000 t/min ) sans doute dû à la plus lente combustion du mélange air et gasoil.

    Corrigez-moi si je dis des bêtises

    A+
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Gasoil quelle différence ?
    Par equit dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/11/2008, 18h17
  2. claquage du gasoil ??
    Par ibtihel dans le forum Technologies
    Réponses: 4
    Dernier message: 15/07/2008, 08h46
  3. Module De Compressibilite Du Gasoil
    Par totor6789 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/02/2008, 21h40
  4. Gasoil
    Par equit dans le forum Technologies
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/06/2006, 19h51
  5. séparation huile /essence
    Par Loup_solitaire dans le forum Chimie
    Réponses: 12
    Dernier message: 19/03/2006, 10h42