Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Dosage KOH / PH d'une Huile végétale




  1. #1
    Vanden

    Question Dosage KOH / PH d'une Huile végétale

    Bonjour,

    Quelqu'un pourrait il me dire comment trouver le PH d'une Huile végétale sachant qu'un dosage KOH nécessite 2mg de KOH pour 1Kg d'huile ?

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : Dosage KOH / PH d'une Huile végétale

    L'huile n'a pas de pH. La notion de pH n'a de sens que pour les solutions dans l'eau.
    Et si tu ne le crois pas, et que tu insistes, tu peux introduire une électrode de verre dans de l'huile. Ce n'est pas interdit. mais l'électrode de verre indiquera des chiffres fantaisistes instables, variables d'une seconde à l'autre : 3, 0, 8.8, 14, 0.2, 46, -35, 176, 5, 7.45, etc.
    Ceci dit, si tu dois ajouter 2 mg KOH à 1 kg d'huile pour détruire un acide, c'est que ton huile contient un peu, mais alors très peu d'acide. On ne peut pas dire combien, faute de savoir la formule de l'acide en question.

  4. #3
    Vanden

    Re : Dosage KOH / PH d'une Huile végétale

    Salut,

    J'ai fait une erreur c'est 2mg de KOH par gramme d'huile a l'équivalence !
    Le dosage a la potasse permet de déterminer l'indice d'acidité d'une huile = mg de KOH a l'équivalence (pour 1g d'huile).
    Toute Huile contiens des Acides Gras libres ...
    Plus une Huile et vieille et plus elle a chauffé longtemps et a haute T° plus elle en contiens.

    N'ayant pas de burette, d'agitateur magnétique ni de bleu de bromothymol a ma disposition j'espérais pouvoir déterminer approximativement a partir du papier PH l'indice d'acidité d'une Huile mais apparemment ce n'est pas possible puisque tu me dit que la notion de PH n’a un sens qu’en solution aqueuse ...

    Les 2mg de KOH par gramme d'huile est la norme maxi autorisée dans l'huile végétale carburant (norme Allemande).


  5. #4
    Vanden

    Re : Dosage KOH / PH d'une Huile végétale

    INDICE D'ACIDITE D'UNE HUILLE VEGETALE :

    a. Liste de matériel
    - 1 burette de 50 ml
    - 10 cm3 de chloroforme
    - 1 éprouvette graduée ou une pipette munie d'une poire
    - 2 supports pour les burettes
    - 1 erlenmeyer de 250 ml
    - 1 balance analogique
    - 1 feutre
    - 10 g d'huile d'olive
    - indicateur : bleu de bromothymol

    b. Protocole
    - Peser à l'aide d'une balance (au 0.01 g), +/- 10 g d'huile d'olive dans un erlenmeyer
    de 250ml, et noter la masse avec précision.
    - Prélever 10 ml de chloroforme (CHCl3) à l'aide d'une pipette et les ajouter
    dans l'erlenmeyer et bien mélanger.
    - Ajouter quelques gouttes de bleu de bromothymol dans la solution
    - Titrer par la solution éthanolique de KOH (0,025M) jusqu'à la coloration bleue.
    - Noter avec précision le volume de KOH utilisé en cm3
    - Procéder à l'exploitation des résultats.

    c. Exploitation des résultats
    Pourquoi additionne-t-on du chloroforme (CHCl3) à l'huile ?
    --> Pour effectuer la dissolution de la matière grasse.
    Pourquoi utilise-t-on du KOH ?
    --> Car on va réaliser un titrage acide-base. En effet, ce que l'on titre, se sont les acides libres
    et par conséquent, on ne peut trouver le point d'équivalence qu'en neutralisant avec une base,
    le KOH.
    Pourquoi utilise-t-on du bleu de bromothymol ?
    --> Il s'agit d'un indicateur, c'est-à-dire qu'il va nous permettre de visualiser le point d'équivalence du titrage. En effet, il a la particularité de changer de couleur à un pH qui correspond à ce point d'équivalence. Sans celui-ci, le titrage ne pourrait se réaliser.
    Pouvez-vous déterminer l'indice d'acidité de l'huile que vous venez d'analyser, sachant que cet indice équivaut au rapport de la masse de KOH (en mg) utilisé sur la masse d'huile étudiée (en g)?
    --> Pour pouvoir calculer cet indice, il nous reste une inconnue : la masse de KOH utilisée.
    La masse d'huile (m1) est connue puisque c'est ce qu'on a mesuré en début d'expérience.
    Comment trouver la masse de KOH ?
    La masse de matière grasse introduite au départ est m1 (en g)
    L'expérience nous indique le volume de KOH (= en litre) utilisé pour neutraliser toutes les fonctions acides libres de l'huile.
    Par le volume, on peut déterminer le nombre de moles (= nKOH).
    nKOH = VKOH x CKOH
    Par le nombre de moles, on peut déterminer la masse de KOH utilisée (= m2)
    m2 = nKOH x MKOH x 1000 (en mg)
    L'indice d'acidité vaut donc:
    Ia = m2 / m1

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Alors ils parlent bien de PH puisque ils disent : que le bleu de bromothymol change de couleur à un pH qui correspond au point d'équivalence ?
    Est-ce a cause de l'ajout de du chloroforme ? Dans ce cas une mesure de PH est elle réalisable ?
    Enfin même si c'est le cas restes qu'il y a plusieurs types d'acides gras libres dont on ne connaît pas les proportions donc impossible de déterminer (a partir du PH) la masse de KOH qu'il serait nécessaire pour les neutraliser c'est ça ?
    Dernière modification par Vanden ; 23/06/2005 à 07h08.

  6. #5
    Musbald

    Re : Dosage KOH / PH d'une Huile végétale

    Salut à tous,

    Citation Envoyé par moco
    La notion de pH n'a de sens que pour les solutions dans l'eau.
    Et si tu ne le crois pas, et que tu insistes, tu peux introduire une électrode de verre dans de l'huile. Ce n'est pas interdit. mais l'électrode de verre indiquera des chiffres fantaisistes instables, variables d'une seconde à l'autre : 3, 0, 8.8, 14, 0.2, 46, -35, 176, 5, 7.45, etc.
    En réalité, la notion de pH peut s'étendre aux solutions non aqueuses. On le définit comme étant -log(solvant protoné). Simplement ton pH-mètre étant sensible aux ions H+, il ne pourra être utilisé dans le cadre d'une mesure en milieu non aqueux. A noter également que l'échelle de pH n'est pas la même puisqu'elle va de 0 à pKs (constante d'ionisation) qui varie d'un solvant à l'autre.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    moco

    Re : Dosage KOH / PH d'une Huile végétale

    Réponse à Vanden.
    Un indicateur est un acide faible de formule simplifiée HIn, dont la base conjuguée In- est d'une autre couleur que lui. Quand on le dissout dans l'eau, il prend l'une des deux formes, donc a l'une des deux couleurs, selon que la solution est acide ou basique. Et de telles solutions ont un pH mesurable.
    Mais on peut aussi le dissoudre dans un autre solvant, comme le mélange alcool-chloroforme que tu cites. Dans ce cas, il prendra aussi l'une ou l'autre des formes, donc aura l'une des deux couleurs, selon les autres constituants présents dans la solution alcool-chloroforme. Mais de telles solutions n'ont pas de pH. Ils n'emnpêche ! L'indicateur existe soit sous forme HIn moléculaire, soit sous forme ionique In-. Et on peut faire des tritrages, quand bien même la notion de pH n'a pas de sens ici.

    Question à Musbald.
    A quoi sert de définir une grandeur qui ne peut pas se mesurer comme ton -log(solvant protoné) ? C'est un peu comme se préoccuper du sexe des anges...

  9. #7
    Musbald

    Re : Dosage KOH / PH d'une Huile végétale

    Citation Envoyé par moco
    A quoi sert de définir une grandeur qui ne peut pas se mesurer comme ton -log(solvant protoné) ? C'est un peu comme se préoccuper du sexe des anges...
    Ben, simplement à définir le caractère acide ou basique d'une solution ce qui peut se calculer aisement avec les concentrations mises en jeu. Des titrages acide-base en milieu non aqueux peuvent d'ailleurs se faire comme dans ce cas. Dans ce cas, la notion de pH est bien utile. J'ai oublié de mentionner que ceci n'est valable qu'avec des solvants amphiprotoniques c'est-à-dire qui peuvent accepter ou recevoir des protons (l'eau est un exemple de solvant amphiprotonique). Dans le cas du chloroforme, ce n'est évidement pas valable (ce solvant n'a pas de constante d'ionisation) et l'échelle de pH s'étendrait de 0 à l'infini ce qui n'a évidement pas vraiment de sens. Désolé j'ai parler un peu trop vite mais je persiste sur le fait que dans certains solvants autre que l'eau, la notion de pH est bien valable.

  10. Publicité
  11. #8
    Eric le chimiste

    Re : Dosage KOH / PH d'une Huile végétale

    Personnellement je me rapproche de Musbald, tout en gardant en tête que normalement le pH est défini à la base pour des solutions aqueuses. Cette notion a été extrapolée pour pouvoir caractériser d'autres situations. Donc ce n'est pas si tranché que vous semblez vouloir le dire. On peut prendre par exemple, la définition des pKa en chimie organique d'acide fort, faible, très fort et très faible qui ont à priori des valeurs extravagantes.

    Là où je rejoins encore Musbald c'est que définir une grandeur comme l'acidité ou la basicité permet de comparer les espèces entre elle, et ça se détermine par les concentrations. Reprenez la définition acide base (avec les Ka). Au final le pH en solution aqueuse n'est qu'un cas particulier de la notion d'acidité.

    Pfff pourquoi c'est si compliqué....
    Dernière modification par Eric le chimiste ; 23/06/2005 à 10h05.

  12. #9
    Vanden

    Re : Dosage KOH / PH d'une Huile végétale

    Ok merci pour vos réponses.

    Donc j'oublie le papier PH et j'essaye de convaincre un de mes anciens prof de physique pour faire la mesure ds un labo de chimie ...

  13. #10
    Vanden

    Re : Dosage KOH / PH d'une Huile végétale

    Tiens j'ai trouvé un document ou il parlent bien d'utilisation de papier PH :

    "Etape 1

    1000ml d’huile végétale dans un becher de 1500 ml
    200ml de méthanol (encore appelé alcool méthylique, carbinol, méthynol, esprit de bois*)
    4 g de soude caustique**(ou hydroxyde de sodium) dans une boîte de Pétri graduée (si vous utilisez de l’huile ayant servi, à la place de 4 grammes de soude caustique, voir étape 1.5)
    Etape 1.5

    Si vous utilisez de l’huile végétale ayant servi ou sale, il vous faudra faire un « titrage » pour déterminer combien de soude caustique supplémentaire sera nécessaire pour neutraliser les acides gras libres.

    Mesurer 1 gramme de soude caustique sur la graduation de la boîte de Pétri.
    Mesurer 1000 ml d’eau distillée dans un des bechers de 1500 ml.
    Verser 1 gramme de soude caustique dans les 1000 ml d’eau.
    Marquez la solution soude caustique/eau : ne pas boire.
    Mesurer 10 ml d’alcool isopropyle dans un becher de 20 ml.
    Dissolvez 1ml d’huile usée dans l’alcool isopropyle.
    Etiquetez ce becher de solution huile/alcool.
    Utilisez une pipette pour introduire 1 ml de solution eau/soude caustique dans la solution huile/alcool.
    Vérifiez le pH avec un papier de tournesol.
    Recommencez les étapes 8 et 9, en comptant les ml de soude caustique/eau que vous ajoutez, jusqu’à ce que l’alcool/huile atteigne un pH entre 8 et 9.

    Utilisez l’équation suivante : le nombre de ml de mélange soude caustique/eau versé dans le mélange huile/alcool = x. et (x + 3.5) = le nombre de grammes de soude caustique nécessaire à neutraliser un litre d’huile hydrogénée."

    http://www.bioeco.org/cgi-bin/v2/ind...&te=1&text=111

    Alors ??!!

  14. #11
    Vanden

    Re : Dosage KOH / PH d'une Huile végétale

    Par contre ça je comprends pas bien : Utilisez l’équation suivante : le nombre de ml de mélange soude caustique/eau versé dans le mélange huile/alcool = x. et (x + 3.5) = le nombre de grammes de soude caustique nécessaire à neutraliser un litre d’huile hydrogénée ...

Discussions similaires

  1. CMI d'une huile essentielle
    Par bibiche00 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/02/2007, 14h38
  2. TP extraction d'une huile essentielle
    Par mathy dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 31/10/2006, 11h35
  3. polymerisation d'une huile
    Par alaet dans le forum Chimie
    Réponses: 10
    Dernier message: 07/02/2006, 22h09
  4. Huile végétale pure carburant au JT
    Par Quisit dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/10/2005, 19h03
  5. Saponification d'une huile
    Par vanessbens dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/04/2005, 22h30