Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Limites de détection/quantification chromatographie

  1. AcHeMiSt

    Date d'inscription
    juillet 2010
    Messages
    12

    Exclamation Limites de détection/quantification chromatographie

    Bonjour,

    Ma question est simple: je cherche à comprendre comment se détermine la limite de détection et quantification sur un chromatogramme.

    Je connais les formules :
    LD=3*BDF et LQ=10*BDF mais concrètement, comment fait-on pour les déterminer ?

    Faut-il établir des gammes étalons pour chaque élément et doser des concentrations décroissantes jusqu'à disparition du composé ? Mais dans ce cas, comment déterminer le "seuil" de disparition?
    Ou bien utiliser les formules précédentes et la mesure du BDF ?
    Les logiciels de chromatographie permettent de donner une valeur de BDF; correspond-elle à 1 pic ou à une valeur moyenne sur l'ensemble d'un chromatogramme (et donc plusieurs pics) ?

    Je recherche une méthode simple, par calcul ou par test avec des concentrations décroissantes pour les déterminer.

    Merci de m'éclairer sur ce point.

    -----

     


    • Publicité



  2. benji17

    Date d'inscription
    mars 2007
    Âge
    27
    Messages
    1 435

    Re : Limites de détection/quantification chromatographie

    Salut,
    Je ne suis pas trop spécialiste du sujet mais en ce qui me concerne, pour determiner les limites, j'utilise également les relations que tu donnes (avec le bruit de fond)

    Concretement, aprés étalonnage de l'appareil comme si j'allais faire des dosages, je passe à plusieurs reprises (a peu prés une douzaine pour ma part) des blancs sur lesquels je note les concentrations trouvées.

    En chromato, je sais pas comment ça se passe en particulier mais je pense que la limite que tu dois avoir est celle d'un pic (d'un composé donc), et non pas du signal que tu as tout le long de l'analyse.

    En esperant t'aider un peu...
    Qui a dit que ce que je dis est vrai? =D
     

  3. raymond_la_science

    Date d'inscription
    août 2007
    Messages
    559

    Re : Limites de détection/quantification chromatographie

    Bonjour
    Il n’existe pas de protocole universel pour déterminer les limtes de détection et de quantification en CLHP. Plusieurs approches sont possibles. Parmi celles-ci la technique « pratique » relative à la mesure du rapport signal sur bruit dont tu fais état, peut être mise en œuvre en utilisant un protocole dérivé de celui décrit dans la Pharmacopée Europénne.
    En injectant dans le système chromatographique des solutions faiblement concentrées, on mesure la hauteur du pic soit H, sa largeur à mi-hauteur w, et h la hauteur « crête à crête » du signal de la ligne de base sur une distance de vingt fois w de part et d’autre du pic. Le rapport 2*H/h est égal au rapport signal /bruit du chromatogramme. La concentration la plus faible permettant d’obtenir une valeur de ce rapport égale à 3 définit la limite de détection du système chromatographique. Même technique pour la limite de quantification avec une valeur de 10.
    Cordialement
    rls
     

  4. invite2313209787891133
    Invité

    Re : Limites de détection/quantification chromatographie

    Bonjour

    Ca n'a rien de "pratique", ce sont des stats; on determine un pourcentage de fiabilité de la valeur en fonction du nombre d'écart types.
     

  5. aY45

    Date d'inscription
    juin 2009
    Âge
    34
    Messages
    3

    Thumbs up Re : Limites de détection/quantification chromatographie

    Merci à tous pour vos explications, voilà qui me parait plus clair !

    D'après les différents témoignages, j'en déduis donc que la valeur du S/N donnée par mon logiciel de chromatographie me permet, sans grande erreur, de donner une valeur de LD et de LQ avec une assez bonne précision (mais de combien??...). Cela simplifie les choses !

    Merci encore pour vos remarques éclairées !
     


    • Publicité



  6. raymond_la_science

    Date d'inscription
    août 2007
    Messages
    559

    Re : Limites de détection/quantification chromatographie

    Bonjour
    Une autre question du même genre a été posée sur le forum, tu y trouveras certains détails ici
    Limite de quantification/détection avec logiciel de chromato
    J’en profite pour re-préciser que la méthode ne permet de déterminer que des limites pratiques, il existe des protocoles statistiques plus complets. Tout dépend de l’utilisation que tu feras de tes limites LD et LQ .
    Cordialement
    rls
     

  7. AcHeMiSt

    Date d'inscription
    juillet 2010
    Messages
    12

    Exclamation Re : Limites de détection/quantification chromatographie

    Re-bonjour tout le monde

    Après quelques recherches sur le sujet (je persévère!), j'ai trouvé différentes méthodes pour déterminer les LD et LQ.

    L'une d'elle indique la formule suivante :
    LD = (a0 + 3sa0)/a1
    LQ = (a0 + 10sa0)/a1
    avec 95% de confiance.
    Que pensez-vous de ce calcul ? Selon vous, est-il plus précis que S/N pour déterminer les limites ? J'imagine que cela est peut-être plus juste dans la mesure où on utilise ici le résultat de la régression (en admettant qu'elle même soit correcte)

    Il existe la méthode des CVcible, qui permet de trouver LQ mais je ne trouve pas très clair la méthode. Quelqu'un peut-il m'éclairer sur ce point?

    Enfin, une dernière question concernant la borne supérieure du domaine de linéarité : j'ai trouvé une méthode consistant à représenter une hyperbole de prédiction qui permet de détecter la concentration pour laquelle la zone linéaire est dépassée. Existe-t'il une méthode plus simple, ou du moins plus pratique pour déterminer cette borne ?

    Je vous remercie encore pour votre aide !
     

  8. lasaupe1

    Date d'inscription
    juillet 2010
    Messages
    17

    Re : Limites de détection/quantification chromatographie

    Citation Envoyé par raymond_la_science Voir le message
    Bonjour
    Il n’existe pas de protocole universel pour déterminer les limtes de détection et de quantification en CLHP. Plusieurs approches sont possibles. Parmi celles-ci la technique « pratique » relative à la mesure du rapport signal sur bruit dont tu fais état, peut être mise en œuvre en utilisant un protocole dérivé de celui décrit dans la Pharmacopée Europénne.
    En injectant dans le système chromatographique des solutions faiblement concentrées, on mesure la hauteur du pic soit H, sa largeur à mi-hauteur w, et h la hauteur « crête à crête » du signal de la ligne de base sur une distance de vingt fois w de part et d’autre du pic. Le rapport 2*H/h est égal au rapport signal /bruit du chromatogramme. La concentration la plus faible permettant d’obtenir une valeur de ce rapport égale à 3 définit la limite de détection du système chromatographique. Même technique pour la limite de quantification avec une valeur de 10.
    Cordialement
    rls

    Bonjour,
    J'ai lu avec attention les messages:
    "Je n'ai pas compris la tournure de phrase de Rls:Le rapport 2*H/h est égal au rapport signal /bruit du chromatogramme. La concentration la plus faible permettant d’obtenir une valeur de ce rapport égale à 3 définit la limite de détection du système chromatographique."
    Concretement : ce rapport 2*H/h est a multiplié par 3 et par la concentration du pic connu
    ce qui donne par exemple si C= 0.12 mg/L
    LD=3*0.12*(2*H/h)

    en attente d'une réponse
    J'ai bon?
     

  9. raymond_la_science

    Date d'inscription
    août 2007
    Messages
    559

    Re : Limites de détection/quantification chromatographie

    Bonjour
    Si en traitant une solution de concentration 0.12mg/l dans le dispositif chromatographique j'obtiens un rapport S/B au moins égal à 3, celà signifie que LD est au moins égale à 0.12 mg/l.
    Cordialement
    rls
     

  10. raymond_la_science

    Date d'inscription
    août 2007
    Messages
    559

    Re : Limites de détection/quantification chromatographie

    Réponse pour Achemist
    Bonjour
    Ce type de traitement est à priori plus intéressant que la méthode S/N car il prend en compte les informations données par la droite d’étalonnage. Pour ma part je n’ai pas exactement les mêmes formules que celles que tu utilises. En général la limite de détection tenant compte de la droite d’étalonnage y = ao +a1*x est calculée par une formule du type :
    LD=K*Sa0/a1
    Avec Sa0 écart-type de a0
    Avec K = 3 ; 3,3 voire 6
    La limite de quantification peut être calculée de la même manière avec
    K = 6,6 ou 10
    Des protocoles de mise en œuvre existent entre autres dans les normes nationales et internationales, j’ai déjà eu l’occasion d’en citer quelques-unes.
    La méthode du profil d’exactitude résulte de la combinaison de plusieurs intervalles de tolérance calculés à différents niveaux de concentration et d’une limite d’acceptabilité, elle correspond peut-être à ce que tu appelle méthode du CV cible.
    Enfin pour la limite supérieure il me semble que l’on a plus intérêt à se fixer une zone de travail et à vérifier l’accord avec le modèle linéaire au moyen d’une analyse de variance et de tests statistiques.
    Cordialement
    rls
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Quantification
    Par 06194476 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/05/2010, 15h07
  2. quantification
    Par dorchime dans le forum Technologies
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/04/2010, 14h02
  3. "Les limites" de la Science et la quantification de la Matière?
    Par le néo-existentialiste dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 12
    Dernier message: 01/02/2008, 22h57
  4. Limites sur la détection directe de matière noire
    Par deep_turtle dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/12/2004, 10h02