Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Protection du fer par étamage

  1. Stellita

    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    157

    Protection du fer par étamage

    Bonjour,

    Je suis en pleine période de révisions pour le BAC, et en ce qui concerne les exos de spécialité PC, nous n'avons pas vraiment eu beaucoup pour nous entraîner. Ainsi, j'arrive à un exercice sur le thème des matériaux que j'ai entamé mais je ne trouve pas la réponse à la dernière question.
    Est-ce que quelqu'un pourrait m'aide s'il vous plaît ?

    Certaines boîtes de conserve sont en fer blanc, matériau constitué d'une feuille d'acier(0,2mm) recouverte d'une couche d'étain (1 m).
    Cette couche d'étain est déposée par électrolyse. Des réactions électrochimiques se produisent aux électrodes.

    L'électrolyte est une solution acidifiée de sulfate d'étain (II), Sn2+(aq) + SO42-(aq) à 50 g/L.

    Divers additifs permettent une bonne adhésion de l'étain sur l'acier lors du chauffage final de la plaque après électrolyse.
    La cathode est constituée de la boîte de fer à étamer de surface totale S=300cm2. L'anode est en étain.L'intensité du courant d'électrolyse vaut I=2,40 A. Le dépôt réalisé a une épaisseur de 1,00m.

    On admettra que seul l'élément étain réagit aux électrodes.

    Données:

    *Masse vol. de l'étain: μSn = 7,30 g.cm-3

    *La charge électrique Q qui traverse le circuit vaut Q = I x t et Q = n(e-) x F avec F = 9,65 x 104C.mol-1

    PROBLEME:

    Après avoir justifier la nature des électrodes et de l'électrolyte, faire un schéma de l'expérience, puis déterminer la durée minimal, tmin de l'électrolyse.
    En réalité, la durée t nécessaire au dépôt voulu est supérieur à tmin. Proposer une explication

    Je vous remercie d'avance.

    Réponse :

    Pour la suite, je ne suis pas sûre mais voilà comment je procède :

    ** Le bain électrolyte contient du sulfate d'étain, Sn2+ est réduit à la cathode selon l'équation suivante :

    Sn2+ + 2 e- = Sn(s)

    ** La quantité de matière qui doit être formée lors de l'électrolyse est :

    nSn = mSn / MSn

    ( μSn* VSn ) / (M(Sn))

    <=> nSn = ( μSn*e*S ) / (MSn) où e est l'épaisseur, S la surface.

    Par ailleurs : Q = 2nSn*F

    Comme la quantité d'électricité délivrée par le générateur est Q = I*t, on obtient donc :

    t = Q/I <=> (2nSn*F )/ I

    Soit : t = (2*μSn*e*S*F)/ (I*MSn )

    On fait l'application numérique est on a donc t en secondes puis on le convertit en minutes.

    t ≃ 146,76 s soit t ≃2,45 min (Je trouve que le temps est relativement court donc je me demande déjà si mon raisonnement est exact)

    Puis pour proposer une explication sur le fait qu'en réalité, la durée t nécessaire au dépôt voulu est supérieur. => Je ne sais pas.

    -----

    Images attachées
     


    • Publicité



  2. moco

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Entre Lausanne et Genève, en Suisse
    Âge
    80
    Messages
    22 692

    Re : Protection du fer par étamage

    Moi je trouve la formule suivante :
    t = 2 · 96500 A·s/mol · 300 cm2 · 0.1 cm · 7.3 g/cm3 /(118.7 g/mol · 2.4 A) = 148 367 s = 41.21 h

    Ceci dit, l'électrolyse durera plus longtemps, car on ne peut pas empêcher une réaction secondaire, à savoir l'électrolyse simultanée de l'eau et de l'acide, ce qui produit un dégagement de gaz H2 à la cathode, et O2 à l'anode.
     

  3. Stellita

    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    157

    Re : Protection du fer par étamage

    Ah je vois, j'ai converti les cm² en m² donc c'est pour ça.
    Merci de m'avoir aidé.
     

  4. nijin51

    Date d'inscription
    août 2012
    Localisation
    Dans le Sud
    Messages
    23

    Re : Protection du fer par étamage

    l'épaisseur est exprimé en micromètre et pas en mètre ton résultat était presque bon j'ai trouvé 148 secondes perso
     

  5. moco

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Entre Lausanne et Genève, en Suisse
    Âge
    80
    Messages
    22 692

    Re : Protection du fer par étamage

    Inutile de revenir sur un problème posé il y a 6 mois. Ce correspondant était alors en préparation pour le bac. Le bac est fini depuis longtemps. Il y a belle lurette que plus personne ne s'y intéresse...
     


    • Publicité



  6. nijin51

    Date d'inscription
    août 2012
    Localisation
    Dans le Sud
    Messages
    23

    Re : Protection du fer par étamage

    Cet exercice est dans beaucoup de livre de spé ce pourquoi je suis tombé dessus. c'a évitera que d'autre recopie bêtement la réponse et qu'il se trompe.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. protection par la coiffe
    Par Weasley14 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/03/2013, 14h55
  2. Chaudière : protection par onduleur ?
    Par yann16 dans le forum Technologies
    Réponses: 13
    Dernier message: 18/11/2009, 18h17
  3. Reduction des ions fer (III) par le métal fer
    Par Zibous dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/04/2009, 02h03
  4. étamage d'étain par voie liquide
    Par popol24 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/02/2005, 21h20
  5. Protection par fusibles
    Par 52XMAX dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 27/01/2005, 19h40