Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Tension superficielle, tensioactifs et taille du récipient

  1. motmot25

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Âge
    33
    Messages
    112

    Question Tension superficielle, tensioactifs et taille du récipient

    Bonjour à tous,

    Je travaille sur des bains galvaniques et je me pose une petite question sur les tensioactifs qui sont dans ces bains et la mesure de la tension superficielle.

    A faible concentration en tensioactif (sous la CMC : concentration micellaire critique), les molécules de tensioactifs ont tendance à se mettre à l’interface liquide-air, les parois de la cuve et sur les différents éléments dans la cuve (anodes, pièces, ondes…). Mais on trouve également des molécules de tensioactif dans le bulk de la solution. C’est juste ??

    A partir de la CMC, les surfaces se saturent en molécules (interface air-liquide, cuve, éléments dans la cuve…), et dans le bulk des micelles se créent. C’est encore juste ce que je dis ?
    Donc avec une certaine quantité ajoutée de tensioactif dans mon bain, ma concentration est différente en surface et dans la bulk de la solution. On peut donc dire que la surface libre (interface air-liquide) et les parois de la cuve + les éléments dans la cuve ont une influence non négligeable sur ma concentration en tensioactif dans mon bain ?
    En fait, si je prends un échantillon de mon bain et je mesure la tension superficielle (avec tensiomètre : anneau ou lame), le résultat de mesure va dépendre fortement de l’endroit où j’ai pris mon échantillon : à la surface du liquide, près des parois, au milieu du bain… Mais ma mesure va dépendre aussi de mon récipient de mesure, non ? Sa taille, la surface de l’interface liquide-air ? Vu que les molécules auront tendance à se mettre aux interfaces.

    J’espère que je suis assez clair. Pour résumer ma problématique :
    Si on ajoute une quantité connue de tensioactif dans un bain, on ne connait finalement pas la concentration réelle dans le bulk de la solution ?
    La mesure de la tension superficielle est dépendante du récipient de mesure et de l’échantillonnage ?
    Donc finalement en mesurant la tension superficielle d’un bain galvanique, on mesure sa mouillabilité (pour un suivi dans le temps) mais on ne peut pas mesure la concentration en agent mouillant avec cette méthode ??

    Merci de votre aide
    @+

    motmot25

    -----

     


    • Publicité



  2. ecolami

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Seine & Marne
    Âge
    65
    Messages
    2 338

    Re : Tension superficielle, tensioactifs et taille du récipient

    bonsoir,
    si tu emploie un appareil pour mesurer la tension superficielle la dimension du récipient ne change rien. Quand tu prélève un échantillon de liquide à tester les effets de parois portent sur une épaisseur si infinitésimale qu'elle n'influe pas sur la mesure. Par contre le seuil de CMC est important: logiquement il vaut mieux rester en dessous afin de ne pas dépenser le tensio-actif, de limiter la pollution lors du traitement du déchet et possiblement limiter une action nuisible sur les pièces a traiter (mais là ce n'est plus mon domaine..)
     

  3. motmot25

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Âge
    33
    Messages
    112

    Re : Tension superficielle, tensioactifs et taille du récipient

    Hello,

    Merci pour la réponse ecolami. Donc l'effet des parois est négligeable pour la mesure. Mais dans ma grande cuve, l'effet peut ne pas être négligeable et seule une mesure de la tension superficielle avec un échantillon de bain peut me dire ma concentration "réelle" dans le bulk de ma solution, c'est juste?
    En effet le seuil de CMC est important, dans les bains galvaniques, on essaie de maintenir le tensioactif au niveau de la CMC

    si d'autres experts dans le domaine ont des commentaires, n'hésitez pas.
    Merci

    motmot25
     

  4. ecolami

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Seine & Marne
    Âge
    65
    Messages
    2 338

    Re : Tension superficielle, tensioactifs et taille du récipient

    Bonjour,
    Je ne sais pas si, au delà de la Concentration micellaire critique, la tension superficielle continue de diminuer. Je ne le pense pas.
     

  5. motmot25

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Âge
    33
    Messages
    112

    Re : Tension superficielle, tensioactifs et taille du récipient

    Hello,

    Effectivement au delà de la CMC, la tension sup. reste quasi-constante. En galvano, on essaie de se situer au début du plateau à peu de chose près à la CMC.

    @+
    Ciao

    Motmot25
     


    • Publicité




    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Tension superficielle ou raideur superficielle
    Par Ydentifiant dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/08/2017, 16h48
  2. Tension superficielle et tensioactifs
    Par marmotton2 dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 20/03/2015, 12h24
  3. Tension interfacial et tension superficielle
    Par Aureliiie dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/01/2012, 13h29
  4. Toilettes sèches - taille du récipient + autres détails
    Par b_grottier dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 06/05/2011, 12h07