Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Page 1 sur 9 12 3 4 5 6 7 8 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 133

Et si le réchauffement était solaire ?

  1. cosmostroumph

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Âge
    52
    Messages
    19

    Et si le réchauffement était solaire ?

    Salut à tous,

    Voici, en résumé, quelques-unes des données scientifiques existantes :
    Le Soleil démontre plus d'activité depuis 1940, en termes d'éruption solaires (nombre et force), que dans les 1 150 dernières années… combinées !
    Vénus présente des changements atmosphériques substantiels et une augmentation de sa luminosité aurorale de 2500%, et ce, depuis les 30 dernières années seulement.
    En ce qui concerne la Terre, est-ce réellement nécessaire de décrire tous les changements géophysiques si évidents ?
    Mars subit un "réchauffement planétaire" semblable au nôtre : disparition des calottes polaires de glace et augmentation significative des tempêtes en nombre et en ampleur.
    Jupiter montre une augmentation de 200% de la luminosité de ses nuages de plasma avoisinants (ce qui est sans aucun doute le résultat de forts changement intérieurs).
    Saturne voit son "jet stream" équatorial largement décroître depuis environ 20 ans. Ce phénomène est accompagné d'une surcharge d'émission de rayons X depuis son équateur (jusqu'à 1000% en ce qui concerne le brillant nuage qui entoure la planète) ainsi que la disparition des rayons transversaux de son anneau.
    Sur Uranus, apparition de grands changements au niveau de sa luminosité, liés à l'émergence de nuages remarquablement lumineux "de la grosseur d'un continent terrestre", et arrivée nouvelle d'énormes tempêtes. Encore une fois, tout ceci dans les 20 dernières années.
    Sur Neptune, en juin 1994, la grande tache sombre de l'hémisphère sud (comparable à la grande tache rouge de Jupiter) est mystérieusement disparue. En 1995, elle est réapparue, mais dans l'hémisphère nord ! De plus, sa luminosité globale s'est accrue de 40%.
    Pluton (rejetée planète !) a subi un accroissement de sa pression atmosphérique de 300%, de 1989 à 2002, malgré le fait qu'elle s'éloigne actuellement du soleil.
    Bien entendu, ceci n'est qu'un bref aperçu de ce qui se trame réellement, et dans la totalité de notre système solaire présentement. Je conseille fortement la lecture de l'article (en anglais) cité au bas de la page.

    Serait-ce donc une propagande voulue que de ne parler que des combustibles fossiles comme source du réchauffement climatique ? N'y a-t-il réellement personne d'autre qui aurait mis toutes ces données dans un contexte plus grand ? Quelqu'un saurait-il quelque chose que nous ne savons pas ?

    Peut-être approchons-nous du la fin et/ou commencement d'un cycle cosmique ?

    Matière à réflexion !

    Extrait de l'article :
    http://www.enterprisemission.com/_ar...lanetary_1.htm

    -----

     


    • Publicité



  2. miniTAX

    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Planète Terre
    Messages
    1 715

    Re : Et si le réchauffement était solaire ?

    Bonjour,
    Autre élément troublant : les 4 derniers cycles des 50 dernières années sont parmi les 5 plus actifs des 23 cycles qu'on a compté depuis Galilée (plus il y a de tâches solaire, plus le soleil est actif).
    Et le cycle actuel (n° 23) tarde à se terminer ce qui veut dire que le cycle suivant serait peu actif.
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse
     

  3. Argyre

    Date d'inscription
    juin 2005
    Messages
    2 174

    Re : Et si le réchauffement était solaire ?

    Citation Envoyé par cosmostroumph Voir le message
    Salut à tous,

    Voici, en résumé, quelques-unes des données scientifiques existantes :
    ....
    Extrait de l'article :
    http://www.enterprisemission.com/_ar...lanetary_1.htm
    Bonjour,

    Avant de discuter plus avnt de tout cela, je pense qu'il faudrait une confirmation de toutes les données. En effet, le site proposé est celui d'un blogger non spécialiste, qui lui-même reprend des infos d'un site qui ne proposent pas plus de références détaillées (du moins je ne les ai pas vues). Bref, quelqu'un a t-il des références crédibles sur chacune des données ?

    Cordialement,
    Argyre
     

  4. Cécile

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    région parisienne
    Messages
    7 598

    Re : Et si le réchauffement était solaire ?

    - l'augmentation de l'activité solaire est connue, mesurable, et ne suffit pas à expliquer l'augmentation des température observée actuellement
    - il faudrait aussi que les détracteurs de l'origine humaine de l'effet de serre nous expliquent comment une augmentation des gaz à effet de serre (là encore, mesurée précisément) n'aurait aucun effet sur le climat.
     

  5. miniTAX

    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Planète Terre
    Messages
    1 715

    Re : Et si le réchauffement était solaire ?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    - l'augmentation de l'activité solaire est connue, mesurable, et ne suffit pas à expliquer l'augmentation des température observée actuellement
    L'activité solaire est bien connue mais sa traduction sur le climat est loin d'être connue. Idem pour le CO2: on connait bien la hausse du forçage (1,6W/m2 depuis le début de l'ère industrielle) mais ce que ça se traduit en hausse de température (la sensibilité) varie du simple au triple (selon le GIEC, +1,5°C à 4,5°C pour un passage de 270 à 540 ppm de CO2 atmosphérique, notons que cette fourchette de température a déjà été avancée par le rapport Charney commandé par l'EPA en ...1978).

    L'activité solaire a très bien expliqué les variations passées: le petit âge glaciaire, la sortie du petit âge glaciaire, la hausse entre 1900 et 1940, la baisse entre 1940 et 1975. Si on prend la température de la troposphère par satellite, ça colle bien également. Le réchauffement anthropique est une théorie qui "colle" pendant ces 30 dernières années mais qui ne colle pas pendant les 300 ans précédents
    D'ailleurs, c'est le GIEC qui affirme que le soleil ne suffit pas. Mais dans la vingtaine de membres qui ont rédigé le Résumé pour Décideur 2007, il n'y a pas de physicien solaire et une majorité écrasante de modélisateurs. Autant demander à une confrérie de pâtissiers de noter des boudins.

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    il faudrait aussi que les détracteurs de l'origine humaine de l'effet de serre nous expliquent comment une augmentation des gaz à effet de serre (là encore, mesurée précisément) n'aurait aucun effet sur le climat.
    Je ne crois pas qu'il y a un détracteur de l'effet de serre anthropique qui nie l'influence des GES sur un réchauffement. Inutile de caricaturer la position des autres !
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse
     


    • Publicité



  6. Argyre

    Date d'inscription
    juin 2005
    Messages
    2 174

    Re : Et si le réchauffement était solaire ?

    Bonjour,
    Citation Envoyé par miniTAX Voir le message
    D'ailleurs, c'est le GIEC qui affirme que le soleil ne suffit pas. Mais dans la vingtaine de membres qui ont rédigé le Résumé pour Décideur 2007, il n'y a pas de physicien solaire et une majorité écrasante de modélisateurs. Autant demander à une confrérie de pâtissiers de noter des boudins.
    Précisément, je ne vois pas bien ce que pourraient apporter des physiciens spécialistes du soleil au présent débat. Le mécanisme précis de ce rayonnement n'est pas important, ce qui compte c'est le bilan énergétique, c'est à dire qu'est-ce qui est effectivement reçu sur Terre et à quel moment, et comment la Terre réagit. Et ça, c'est le travail des modélisateurs, non ?
    Autant reprocher à une confrérie de pâtissiers notant des gâteaux de ne pas avoir tenu compte de la technologie des agriculteurs qui ont fourni les matières premières ...

    A+,
    Argyre
     

  7. Rhedae

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Bordeaux
    Âge
    44
    Messages
    3 017

    Re : Et si le réchauffement était solaire ?

    Citation Envoyé par miniTAX
    Je ne crois pas qu'il y a un détracteur de l'effet de serre anthropique qui nie l'influence des GES sur un réchauffement. Inutile de caricaturer la position des autres !
    J'ai rarement vu aussi belle contradiction. Expliques moi comment être detracteur de l'effet antropique, si on ne nie pas l'influence des GES ?

    Tu penses pas que se poser la question "et si le rechauffement etait solaire ?", c'est un peu comme se poser la question, et "et si le feu augmenter la température ?"

    A part semer le doute chez ceux qui auraient encore envie de croire que les climatologues nous racontes des bourdes, au nom je ne sais quel complot, je voi pas l'interet de cette question qui a était etudié et debattu par les specialistes du climats autant que par les specialiste des cycles solaires, et c'est je pense toi qui carricature en disant que les specialistes ne se sont pas poser la question de l'inluence des cycle solaires sur le rechauffement. C'est absurde ce que tu dits... Si le soleil entre dans une phase de rechauffement cela s'accumulera avec l'effet de serre et ce serait d'autant plus dangereux pour nous. On peut faire l'analogie avec une casserole sur le feu, et l'effet de serre etant un couvercle plus au moins etanche suivant la concentration de GES ... Ce n'est pas l'intensité du feu que nous pouvons maitriser , mais le couvercle et donc la maitrise des combustibles.

    Comment defendre un principe physique plutot qu'un autre ? c'est pas logique, il faut bien evidement prendre en cosideration les deux phénomenes mais sans faire abstraction de l'un ou de l'autre au nom d'une ideologie .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."
     

  8. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    67 827

    Re : Et si le réchauffement était solaire ?

    Citation Envoyé par Argyre Voir le message
    Avant de discuter plus avnt de tout cela, je pense qu'il faudrait une confirmation de toutes les données. En effet, le site proposé est celui d'un blogger non spécialiste
    Cela me paraît pire que ça : le site entreprisemission contient un certain nombre de choses assez délirantes comme :

    ...not only the very robust evidence now existing for "a former, ancient, ET civilization on the planet Mars ... which may somehow be connected directly to the human race ..."
    All that has now changed; thanks to the rise of the World Wide Web in the late 1990s, and the earlier collapse of the Soviet Union, everything we need to know about this formerly, completely "hidden science" is, at least partially, available on the Net -- especially, the amazing pioneering work of Russian astronomer, Dr. Nikolai Kozyrev ... rightly called by many "the father of torsion physics."

    These brilliant "new" sciences not only have the power to actually solve the honeybee "disappearance epidemic," they can also reduce -- or even eliminate -- the most severe effects of another major looming environmental crisis: "global warming."

    They can do this, first and foremost, by opening the door to truly non-polluting, virtually unlimited sources of new energy; by thus drastically reducing the atmospheric "greenhouse gas" emissions associated with burning fossil fuels. In addition, the widespread development of these "torsion physics energy alternatives" would also have enormous, positive geopolitical side-effects -- in terms of the continuing crisis of "the war on terror," stemming directly from our overwhelming, continuing dependence on oil from the Middle East.
    Personnellement, je n'aurais pas choisi cette source pour des informations fiables.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     

  9. miniTAX

    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Planète Terre
    Messages
    1 715

    Re : Et si le réchauffement était solaire ?

    Citation Envoyé par Rhedae Voir le message
    J'ai rarement vu aussi belle contradiction. Expliques moi comment être detracteur de l'effet antropique, si on ne nie pas l'influence des GES ?
    Pourtant, j'ai donné la réponse dans mon post précédent. Ce n'est pas parce qu'on s'accorde à dire que les émissions anthropiques font augmenter l'effet de serre qu'on est d'accord pour dire qu'elles sont "responsables de la plus grande part du réchauffement actuel" (d'ailleurs le GIEC ne dit pas cela car il inclut aussi dans "l'influence humaine" autre chose comme le changement d'usage du sol). La nuance est pourtant claire non?

    Citation Envoyé par Rhedae Voir le message
    Tu penses pas que se poser la question "et si le rechauffement etait solaire ?", c'est un peu comme se poser la question, et "et si le feu augmenter la température ?"
    Là encore, tu fais semblant de ne pas comprendre. La question n'est pas "si le réchauffement était solaire" mais "si le réchauffement était dû aux variations solaires".

    Citation Envoyé par Rhedae Voir le message
    A part semer le doute chez ceux qui auraient encore envie de croire que les climatologues nous racontes des bourdes, au nom je ne sais quel complot, je voi pas l'interet de cette question qui a était etudié et debattu par les specialistes du climats autant que par les specialiste des cycles solaires, et c'est je pense toi qui carricature en disant que les specialistes ne se sont pas poser la question de l'inluence des cycle solaires sur le rechauffement. C'est absurde ce que tu dits...
    Tu utilises toujours l'argument d'autorité du consensus en parlant de "climatologues" ou de "spécialistes solaires". Mais de quel spécialiste parles-tu? Par exemple, cite-nous un spécialiste solaire qui s'avance à dire que ce sont les émissions de GES humaines qui sont majoritairement responsables du réchauffement actuel? Un seul.

    Citation Envoyé par Rhedae Voir le message
    Si le soleil entre dans une phase de rechauffement cela s'accumulera avec l'effet de serre et ce serait d'autant plus dangereux pour nous. On peut faire l'analogie avec une casserole sur le feu, et l'effet de serre etant un couvercle plus au moins etanche suivant la concentration de GES ... Ce n'est pas l'intensité du feu que nous pouvons maitriser , mais le couvercle et donc la maitrise des combustibles.

    Comment defendre un principe physique plutot qu'un autre ? c'est pas logique, il faut bien evidement prendre en cosideration les deux phénomenes mais sans faire abstraction de l'un ou de l'autre au nom d'une ideologie .
    Oui, bof, si tu te contentes de généralités avec tes histoires de feu et de couvercles, ça ne risque pas d'aller loin. Tu parles de "couvercle qu'on peut maîtriser" alors que les modèles ne permettent même pas de savoir s'il y a plus ou moins de nuage dans un monde plus chaud, allons donc !
    Quant à "l'idéologie", argument que je peux tout à fait te retourner, je ne vois pas ce qu'elle vient faire dans la discussion ???
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse
     

  10. miniTAX

    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Planète Terre
    Messages
    1 715

    Re : Et si le réchauffement était solaire ?

    Citation Envoyé par Argyre Voir le message
    Bonjour,

    Précisément, je ne vois pas bien ce que pourraient apporter des physiciens spécialistes du soleil au présent débat. Le mécanisme précis de ce rayonnement n'est pas important, ce qui compte c'est le bilan énergétique, c'est à dire qu'est-ce qui est effectivement reçu sur Terre et à quel moment, et comment la Terre réagit. Et ça, c'est le travail des modélisateurs, non ?
    Ah non, quand on fait un bilan, c'est pas avec uniquement avec un modèle car avant tout, il faut des mesures, des observations du réel. La mesure du bilan radiatif en haut de l'atmosphère, c'est fait avec une incertitude supérieure à 10 W/m2 alors que la hausse du forçage par le CO2, c'est 1,6W/m2 depuis plus d'un siècle. Quand uen variation est plus faible que l'incertitude, tu peux voir la tendance que tu veux et bâtir la théorie qui te plaît, personne ne peut te contredire. Mais il ne faut pas venir dire qu'on connaît bien ce qui se passe car ce n'est pas vrai.
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse
     

  11. Argyre

    Date d'inscription
    juin 2005
    Messages
    2 174

    Re : Et si le réchauffement était solaire ?

    Citation Envoyé par miniTAX Voir le message
    Ah non, quand on fait un bilan, c'est pas avec uniquement avec un modèle car avant tout, il faut des mesures, des observations du réel. La mesure du bilan radiatif en haut de l'atmosphère, c'est fait avec une incertitude supérieure à 10 W/m2 alors que la hausse du forçage par le CO2, c'est 1,6W/m2 depuis plus d'un siècle. Quand uen variation est plus faible que l'incertitude, tu peux voir la tendance que tu veux et bâtir la théorie qui te plaît, personne ne peut te contredire. Mais il ne faut pas venir dire qu'on connaît bien ce qui se passe car ce n'est pas vrai.
    Admettons, mais il n'y a toujours pas besoin de physicien spécialiste du soleil. Il vaudrait mieux un physicien spécialiste de la haute atmosphère terrestre, non ?

    A+,
    Argyre
     

  12. miniTAX

    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Planète Terre
    Messages
    1 715

    Re : Et si le réchauffement était solaire ?

    Citation Envoyé par Argyre Voir le message
    Admettons, mais il n'y a toujours pas besoin de physicien spécialiste du soleil. Il vaudrait mieux un physicien spécialiste de la haute atmosphère terrestre, non ?

    A+,
    Argyre
    Si on regarde ce que publient Soon ou Baliunas sur le climat, ils en savent quand même plus sur la haute atmosphère que les modélisateurs. Ce qu'il faut, c'est des bonnes mesures et ce n'est certainement pas les modélisateurs qui les font.
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse
     

  13. Skoll

    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    Une souche de Sigillaria
    Âge
    33
    Messages
    1 041

    Re : Et si le réchauffement était solaire ?

    Citation Envoyé par cosmostroumph Voir le message
    Salut à tous,

    Voici, en résumé, quelques-unes des données scientifiques existantes :
    Le Soleil démontre plus d'activité depuis 1940, en termes d'éruption solaires (nombre et force), que dans les 1 150 dernières années… combinées !
    Vénus présente des changements atmosphériques substantiels et une augmentation de sa luminosité aurorale de 2500%, et ce, depuis les 30 dernières années seulement.
    En ce qui concerne la Terre, est-ce réellement nécessaire de décrire tous les changements géophysiques si évidents ?
    Mars subit un "réchauffement planétaire" semblable au nôtre : disparition des calottes polaires de glace et augmentation significative des tempêtes en nombre et en ampleur.
    Jupiter montre une augmentation de 200% de la luminosité de ses nuages de plasma avoisinants (ce qui est sans aucun doute le résultat de forts changement intérieurs).
    Saturne voit son "jet stream" équatorial largement décroître depuis environ 20 ans. Ce phénomène est accompagné d'une surcharge d'émission de rayons X depuis son équateur (jusqu'à 1000% en ce qui concerne le brillant nuage qui entoure la planète) ainsi que la disparition des rayons transversaux de son anneau.
    Sur Uranus, apparition de grands changements au niveau de sa luminosité, liés à l'émergence de nuages remarquablement lumineux "de la grosseur d'un continent terrestre", et arrivée nouvelle d'énormes tempêtes. Encore une fois, tout ceci dans les 20 dernières années.
    Sur Neptune, en juin 1994, la grande tache sombre de l'hémisphère sud (comparable à la grande tache rouge de Jupiter) est mystérieusement disparue. En 1995, elle est réapparue, mais dans l'hémisphère nord ! De plus, sa luminosité globale s'est accrue de 40%.
    Pluton (rejetée planète !) a subi un accroissement de sa pression atmosphérique de 300%, de 1989 à 2002, malgré le fait qu'elle s'éloigne actuellement du soleil.
    Bien entendu, ceci n'est qu'un bref aperçu de ce qui se trame réellement, et dans la totalité de notre système solaire présentement. Je conseille fortement la lecture de l'article (en anglais) cité au bas de la page.

    Serait-ce donc une propagande voulue que de ne parler que des combustibles fossiles comme source du réchauffement climatique ? N'y a-t-il réellement personne d'autre qui aurait mis toutes ces données dans un contexte plus grand ? Quelqu'un saurait-il quelque chose que nous ne savons pas ?

    Peut-être approchons-nous du la fin et/ou commencement d'un cycle cosmique ?

    Matière à réflexion !

    Extrait de l'article :
    http://www.enterprisemission.com/_ar...lanetary_1.htm
    Bonjour, cosmoschtroumpf.
    Quelque-chose m'échappe (plusieurs choses, en fait) dans ce que tu affirmes:
    - le Soleil ne démontre rien du tout, c'est toi qui tente de démontrer (petit problème de vocabulaire )
    - juste pour savoir: on connait l'activité des éruptions solaires depuis l'an 957 ? C'est basé sur des écrits arabes ? chinois ? mayas ?
    - les données provenant de l'étude des autres planètes sont récentes, c'est pour ça que les astronomes restent prudents car l'impact à long terme de la variation de luminosité du Soleil n'est connu que sur la Terre (et vu comme ça a l'air simple, je doute qu'on parvienne à l'extrapoler pour les autres planètes en claquant des doigts)
    - un accroissement de 300% de la PA de Pluton !! La vache ! Pour un peu je m'inquièterai de savoir si je ne vais pas mourir prochainement dans d'atroces souffrances... Vu les effets de l'activité solaire sur Pluton, j'ose penser que ses effets sur la Terre iraient au-delà de quelques degrés supplémentaires.

    Bref, c'est pas pour dire, mais mieux vaut se poser les bonnes questions avant de répéter ce qu'on lit sur un blog. Moralité: éviter les blogs conspirationnistes, créationnistes, fixistes, ... etc.
     

  14. miniTAX

    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Planète Terre
    Messages
    1 715

    Re : Et si le réchauffement était solaire ?

    Citation Envoyé par Skoll Voir le message
    Bref, c'est pas pour dire, mais mieux vaut se poser les bonnes questions avant de répéter ce qu'on lit sur un blog. Moralité: éviter les blogs conspirationnistes, créationnistes, fixistes, ... etc.
    Réchauffement sur Pluton, sur Jupiter...
    Pour le réchauffement sur Vénus, Mars, Encelade, Neptune, Terre (euh, non, inutile pour la Terre, lol) faites pareil et vous aurez pleins d'articles dans des revues cachères ou du moins qui renvoient vers des publis dans les GRL, Sciences et autres revues à comité de lecture.
    Ce qui ne garantit rien quant à la véracité des faits relatés, le consensus médiatique ne faisant pas la science, bien entendu
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse
     

  15. Skoll

    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    Une souche de Sigillaria
    Âge
    33
    Messages
    1 041

    Re : Et si le réchauffement était solaire ?

    Citation Envoyé par miniTAX Voir le message
    Pour le réchauffement sur Vénus, Mars, Encelade, Neptune, Terre (euh, non, inutile pour la Terre, lol) faites pareil et vous aurez pleins d'articles dans des revues cachères ou du moins qui renvoient vers des publis dans les GRL, Sciences et autres revues à comité de lecture.
    Ce qui ne garantit rien quant à la véracité des faits relatés, le consensus médiatique ne faisant pas la science, bien entendu
    Réchauffement, peut-être (après tout, j'ai confiance envers les mesures des astronomes), mais une corrélation a-t-elle été établie avec la variation de l'activité solaire ?

    Et je persiste: que sait-on du lien activité solaire et réchauffement à long terme ? Il ne s'agit pas de dénigrer mais de curiosité.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Et si le réchauffement climatique était un avantage?
    Par jeandb dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 11
    Dernier message: 15/01/2007, 12h27
  2. L'activité solaire n'est pas responsable du réchauffement planétaire
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/09/2006, 11h22
  3. et si...l'ADN était holographique?
    Par Démocrite dans le forum Biologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 31/12/2005, 16h42
  4. il était une poutre
    Par Vinsot dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/09/2005, 15h48